AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 (M) BAEK YUN SU ✽ KEY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar



★ Pseudo : Marley Smith
★ Messages : 451

★ Tronche : GD POWER
★ Age : 23
★ Emploi : Lècheur de doigts de pieds professionel

MessageSujet: (M) BAEK YUN SU ✽ KEY   Mer 8 Mai - 18:50

baek yun su


Célébrité: Key (Shinee)
Âge: Vingt-deux ans
Date/lieu de naissance: Au choix
Nationalité: Coréen/Japonais
Orientation Sexuelle: Aime les licornes
Emploi/études: Styliste de mode
Groupe: Au choix

-----------------------

Son père était un bijoutier et sa mère était danseuse classique. Il est née dans l'art, dans la finesse et délicatesse. Son éducation était droite. Il était excellent à l'école, c'était le petit génie du bahut. + Il a déménagé en Corée lorsqu'il avait neuf ans. Sa mère était coréenne donc, il connaissait déjà la langue. + Au début, il n'avait pas d'amis. Son intégration fut difficile. Alors, petit à petit il est devenu insociable et arrogant. + Il a commencé a étouffer lorsqu'il avait quatorze ans. Il voulait du changement, quelque chose qui pourrait le faire sortir de cette banalité. C'est alors, qu'il a rencontré sa grande amie, la drogue. Il ne faisait que de consommer un peu le week-end mais, cela à vite changer quand il a rencontré In Ho. + Il a fait une tentative de suicide car, il était en dépression. C'était par un coup de folie, un désir simultané qui a faillit lui coûter la vie. + Aujourd'hui, il ne prend plus de drogue. Il a été dans un centre de désintoxication. C'était dur mais, il a réussi. + Il est très renommé dans le show bizness. Il est difficile pour lui de ne pas replonger dans la drogue avec toute cette pression, la fatiguer et la tentation... + Il essaye de rester à la surface mais, cela est très difficile. Il a de profondes blessures qu'il ne préfère pas dévoiler peur de sombrer à niveau.

kim in ho;
feat. g-dragon
Les fleurs de Sakura tombaient petit à petit dans le repos. Les chemins étaient parsemés par leurs douces couleurs qui enjolivaient la route menant à l'école. Peut-être qu'aujourd'hui, les choses allaient changer. Peut-être.
C'est ce qu'il se disait pratiquement tous les matins pour se rassurer. Yun Su, qui n'était encore qu'un jeune collégien, était bercé dans un long tourment. C'était à ne plus en voir le fond.
Chaque jour, je me faisais bousculer, mon casier était inondé et mon sac jetait. Je supportais mais, le vase commençait à devenir plein. C'était toujours ses mêmes personnes. Trois mecs, dont deux larbins qui suivaient toujours leur chef. Ce dernier était vraiment un démon sur patte. Il était sadique. Il savait comment s'y prendre avec moi. Et pourtant, je ne faisais rien.
Citation :
Psychiatre: "Yunsu, pourquoi ne réagis-tu pas ?"
Yunsu: "Je ne sais pas."
Psychiatre: "Tu dois le détester pour tout ce qu'il te fait ?"
Yunsu: "Non."
J'avais subi beaucoup de choses. Je faisais tout ce qu'il me disait de faire, tous ses petits jeux psychopathes. Dans l'arrière cours les yeux bandaient et les mains attachaient, me suspendre dans le vide, lui acheter des pornos et des cigarettes, subir des coups de règles sur mon fessier... Et pourtant... ce garçon et moi, nous étions étrangement liés.
Citation :
YUNSU DAIRY:
Je ne sais pas. C'est ce que je réponds à chaque fois. Mais, si je connaissais la réponse ? Et si, je n'osais simplement pas me l'entendre dire ? Pourquoi ? Ai-je peur ? Mais pourquoi ? ... Oui. Je pense... que... je l'aime.

Je me demandais toujours: Pourquoi lui ? Mais, l'amour ne se choisit pas. La haine peut entrainer l'amour. Je crois que je l'aime depuis longtemps. Je ne sais pas. Confusion.
______________________________
Nous étions tous les deux sous le grand arbre. Ce dernier fumait et je devais monter la garde. Ce jour-là, je voulais lui avouer mes sentiments. J'en avais rien à foutre qu'il me rejette ou qu'il me frappe. Peu importe sa réaction, je voulais juste qu'il le sache. Mais, lorsque le moment venu, ce dernier me ria au nez. Puis, en remarquant mon air sérieux et légèrement blessait, son visage se fixa. Il était soudain, devenu grossier. Pour lui j'étais "une tantouze".

Pendant toute une semaine, j'ai eu ce surnom collait sur ma peau. J'essayais de passer au dessus mais, cela n'était pas simple. Ce garçon ne savait que m’humiliait plus ardemment. Mais, étrangement la situation dériva. Il m'avait emmené aux toilettes comme bien souvent. Puis, il nous enferma dans une d’entre elles. Dans les mêmes secondes qui suivirent, il me plaqua contre le mur brusquement. "Tu me veux ?" Me disait-il avec un regard vicieux. Mon souffle se coupait et mes mots se faisaient silencieux. Mais, il insista en me bousculant davantage. Instinctivement, je lui avais répondu: "Oui." Je ne connaissais pas la raison d'un tel comportement qui s'avère être plus inexplicable par la suite. Celui-ci laissait parcourir ses mains le long de mon corps pour ensuite, les pénétrer dans mon pantalon. Je ne me sentais pas à l'aise. Ce n'était pas ce que je voulais. Mais, je me laissais faire. Noir. Quand j'ouvris mes yeux, il se tenait droit devant moi. "Tu n'auras jamais rien de ma part." Ces mots m'étaient parvenus tels une flèche tranchant ma poitrine. Pourquoi me faisait-il ça ?

Je le détestais. Pourquoi me désapprouvait-il autant ? Aimait-il me voir souffrir ? (...) Et cela, ne fut pas la fin. Deux jours après, il m'a dit de venir chez lui. Nous étions seuls. Nous sommes montés dans sa chambre. Il a enlevé sa veste, ses chaussures et j'en fis de même. Et soudain, j'ai senti ses lèvres contre les miennes. Ses mains caressaient de nouveau mon corps. Mais, aujourd'hui c'était différent. C'était plus réel, plus vrai. Ce soir-là, j'avais pu le voir pour la première fois. Enfin, je pouvais voir son vrai visage.

Le lendemain, je ne l'avais pas rencontré. De même pour le jour suivant. Plusieurs jours passèrent sans que je puisse le voir. Il avait soudainement disparu. C'est ainsi, que nous nous sommes quittés. Ce fût mon premier amour. Un amour déchirant, passionnel et obsessionnel.



THIS IS THE NEW SHIT
Everything has been said before, There's nothing left to say anymore.
shit 
 


Dernière édition par Kim In Ho le Ven 24 Mai - 18:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Pseudo : usagichi
★ Messages : 320

★ Tronche : Kim Hyuna [4minute]
★ Emploi : Directrice du centre commercial de mode le plus réputé de Busan/ Styliste de vêtement de Luxe

MessageSujet: Re: (M) BAEK YUN SU ✽ KEY   Dim 12 Mai - 3:58

Finit moi ce lien avant que je te mord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://special-happiness.e-monsite.com/

avatar



★ Pseudo : Marley Smith
★ Messages : 451

★ Tronche : GD POWER
★ Age : 23
★ Emploi : Lècheur de doigts de pieds professionel

MessageSujet: Re: (M) BAEK YUN SU ✽ KEY   Ven 24 Mai - 18:13

C'est fait maitresse -> je peux avoir la fessée ? ( vlan )



THIS IS THE NEW SHIT
Everything has been said before, There's nothing left to say anymore.
shit 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (M) BAEK YUN SU ✽ KEY   

Revenir en haut Aller en bas
 

(M) BAEK YUN SU ✽ KEY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [BAEK DOO SAN]
» Vos Personnalisations sur Tekken 6
» Baek Ji Min
» baek chae min ➸ an arrow right in your heart.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLACKOUT ::  :: Les scénarios :: Les scénarios pris-