AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 † IN-HO (sweet dream or a beautiful nightmare)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar



★ Pseudo : Marley Smith
★ Messages : 451

★ Tronche : GD POWER
★ Age : 23
★ Emploi : Lècheur de doigts de pieds professionel

MessageSujet: † IN-HO (sweet dream or a beautiful nightmare)   Mer 1 Mai - 20:10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


kim in ho


nom&prénom: Kim In Ho Célébrité: G DRAGON âge: 25 ans date de naissance: 23 janvier 1988 lieu de naissance: Corée du sud, Gangnamnationalité: Coréenne orientation sexuelle: Pedobear my dear ! Emploi/études: Multifonctions, mannequin, acteur, rappeur... groupe désiré: Purple Diamond


ARROGANT GROSSIER EXCENTRIQUE INTROVERTI MANIPULATEUR AUTORITAIRE RÊVEUR IMPRUDENT


Tell me a few things

Que penserais tes parents de la vie que tu mènes ? Je n'ai pas vu mes parents depuis un bon nombre d'années. Pour moi, je me sens plus comme orphelin. Il est plus facile de croire à ça que de penser que l'un de mes parents est en prison et l'autre complètement ivre et fou. Mais, s'ils pouvaient me voir je ne sais même pas s'ils seraient fiers de moi. Ou alors, ce serait juste en apparence pour profiter de mes tunes pour ensuite, pouvoir les dépenser dans leur besoin comme l'alcool, le jeu ou autres débauches. Je ne serais qu'un accessoire pour eux et rien de plus. Je pense même que j'étais une erreur dès le début. Mes parents n'ont plus conscience de rien. Pour eux, j'existe plus. Et cela tombe bien car, c'est réciproque.

Comment décrirais-tu ta vie ? Une vie sûrement mieux de ce que j'ai pu vivre autrefois. Pour d'autres, ce serait la caractériser comme la débauche totale. C'est vrai, je bois, je fume, je couche et alors . Merde, je suis encore jeune et je veux en profiter. Ma jeunesse m'a permis de me montrer combien il était important de savourer chaque minute de sa vie. Après, chacun à sa façon de le faire. J'aime ma vie actuelle même si parfois, il m'arrive d'être dépressif. C'est vrai, que par moments, je rêve de mieux. Mais, je fais avec ce que j'ai. De plus, ma célébrité ne me permet pas tout. Je ne peux pas rester dans le silence, le calme et le repos. Je suis sous les projecteurs et je dois rester ainsi. Pour l'instant cela ne me déplaît pas. Et j'emmerde les gens qui sont contre !

Que dirait de toi tes amis ? réponse

Qu'en est-il de ta vie sentimentale ? réponse

As-tu un souvenir réellement marquant que tu aimerais partager ? réponse

Qu'as-tu oublié ? réponse (uniquement pour les groupes 3 et 4)

Quel genre de personne penses-tu avoir été ? réponse (uniquement pour le groupe 3)




A little tale
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nous étions au mois de novembre, par un temps de pluie. Ma mère et moi, étions en train de courir dans les rues. À vrai dire, nous fuyons quelque chose, du moins quelqu'un. Je n'avais pas eu le temps de mettre mes chaussures alors, je marchais dans les flaques d'eau nus pieds . Nous étions essoufflés mais, nous ne pouvions pas nous permettre de nous arrêter. Nous avions peur de ce qui pouvait nous arriver si nous avions le malheur de nous arrêter une seule seconde. Mais, pourquoi ? Pourquoi devions-nous toujours faire cela ? Et pourquoi ça nous tombe dessus ? Cette fatalité qui nous submerge nous empêche de garder espoir. Comment puis-je grandir dans une atmosphère d'effroi ?
A cette époque j'avais tout juste neuf ans. J'avais encore devant moi, une belle enfance à réaliser et de grandes perspectives d'avenir. Mais, je ne pouvais encore me le permettre. La seule chose dont j'étais capable pour le moment c'était de fuir, de courir encore plus vite afin d'aller le plus loin possible. Mais, j'avais beau m'envoler très loin, la chute était toujours là. Cette chute que j'essayais toujours d'esquiver du mieux que possible...

Dans mes rêves, tu étais toujours là pour moi. Tu étais toujours près de moi, posant ta main sur mon épaule pour me réconforter et m'encourager. Je ne voyais pas ton visage mais, j'avais l'impression de te connaitre. Nous étions assis sur l'herbe, contemplant le paysage qui se tenait devant nous. Le ciel était bleu comme l'océan et le soleil scintillait comme l'étoile blanche. À ce moment-là, j'étais dans le repos et dans la douceur (...)
Pour tout dire, ce rêve n'était que le fruit de mes désirs. Pouvoir voler plus loin, plus longtemps pour se sentir libre. Ne plus jamais chuter, juste atterrir par son bon vouloir. Mais pour cela, je devais encore attendre. Pour l'instant, je devais subir les coups que je recevais de mon père les soirs où il était ivre et entendre ma mère hurler dans tous les recoins de la maison, enfin... si on pouvait appeler ça "maison". Je logeais dans un débris où il aurait fallu tout refaire. Nous vivions dans un quartier pauvre, dans la périphérie de Séoul. Ma mère travaillait comme couturière dans un petit magasin où elle était payée deux francs six sous pour sa journée de boulot. En ce qui concerne mon père, il était ouvrier dans une usine qui fabriquait des chaussures. Il avait été viré car, il avait essayé de voler des produits pour les revendre sur le marché noir. Donc, nous vivions avec nos faibles ressources. Moi, j'étais scolarisé dans une école publique où j'avais une mauvaise réputation. Vous comprenez, j'étais pauvre. Je me faisais frapper à l'école et à la maison. J'étais un garçon très chanceux...
Mais tout ceci se mit à changer très rapidement. Il fallait juste un élément déclencheur. Nous étions au début du mois de décembre. Je rentrais à la maison après ma journée de cours. Arrivant dans ma rue, je vis plusieurs policiers dont deux qui sortaient de ma maison en tenant fermement ma mère. Celle-ci criait son innocence proclamant ensuite, le nom de mon père. Tout à coup, j’accourus près de ma mère bousculant toutes personnes se trouvant sur mon chemin. Je ne comprenais pas ce qu'il se passait mais, je n'allais pas les laisser faire. Malgré tout mon courage et la force que j'y mettais, ma mère fut emmenée. Dans ses rues dessertes, je restais seul.

Passons aux révélations. Mon père avait disparu après avoir commis un meurtre. Ma mère fut libérée après avoir été mise en garde à vue. À sa sortie, elle m'annonça que mon vrai père était un homme d'affaire vivant à Gangnam et qu'il n'avait jamais essayé de me contacter ou de me voir. Plongeait dans la peur et les remords, ma mère finit aussi alcoolique et hystérique. En ce qui me concerne, j'avais commencé à dealer et à voler. J'avais travaillé pour un groupe qui ressemblait à la mafia. Mais, rapidement je changeais de voie.
(...)
Trois années se sont écoulées. Maintenant, j'étais devenu jeune mannequin. Je posais pour des magasines de vêtements pour les adolescents. Ma carrière avait commencé lorsqu'un homme m'avait remarqué dans un supermarché. Il m'avait proposé un contrat pour plusieurs années. À cette période, je n'avais plus rien à perdre. Alors, j'avais accepté. À partir de ce moment, j'enchaînais les séances photos et les castings. À quatorze ans, je commençais à devenir populaire. À seize ans, je travaillais pour de grandes marques. Je débutais même les défilés de mode. Mon regard de braise, mon physique frêle et mon style mystérieux et mauvais garçon faisaient craquer le monde du showbizness.
Lorsque j'atteins le sommet, je me permis de passer deux années à New-York. Cela m'a permis de me perfectionner dans le monde de la mode et approfondir mon anglais. Là-bas, je fis plusieurs rencontres qui m'ont permis d'aller plus loin dans le boulot et de m'ouvrir dans plusieurs secteurs. Je commençais à me mettre à rapper et à danser. Je découvris encore une fois, un autre de mes talents. Je finis également, par faire du théâtre pour améliorer mon jeu de rôle.

C'est à l'âge de dix-huit ans que je suis revenu sur ma terre natale. Je n'étais plus accueillis par la violence et l'humiliation comme quand j'étais gamin. Maintenant, j'étais adoré par plusieurs centaines de personnes qui n'attendaient qu'une chose, que j'apporte un peu d'attention à leur présence. Dorénavant on m'appelait Harry mon nom de scène. Pour tout avouer, j'avais une nouvelle vie qui n'était qu'un tissu de mensonge. Mon agence me l'avait imposé car, avec mon histoire je ne pouvais entrer dans ce monde. Fils d'un meurtrier, autrefois dealeur et voleur avec une mère alcoolique et complètement folle ? C'était un secret, qu'un cauchemar oublié. Harry lui, était un garçon qui avait toujours travaillé dur à l'école et qui s'entrainait tous les soirs chez lui. Son père était un petit journaliste et sa mère était vendeuse dans un magasin de fruit et légume. Harry a eu une enfance simple avec une socialisation que l'on peut appeler "moyenne". Ceci, plaisait au public et aux agences. Dès aujourd'hui, j'étais ce garçon.

J'ai beaucoup grandit et vieillit. Je suis devenu le grand garçon que j'ai toujours voulu être. J'ai vécu le pire pour y arriver mais, le plus important est de regarder le résultat final. J'ai dépassé le cape de la vingtaine. Je suis devenu mannequin et acteur. Je suis très demandé. Je suis même une idole pour certains adolescents. Beaucoup de choses ont changé depuis le débris où je vivais autrefois. Je n'avais plus besoin de fuir maintenant. Mais, mon cœur sera à jamais meurtrie par les choses de mon passé, même si j'ai beau vouloir les effacer.



It's you !

    pseudo: Marley smith
    âge: Le même que la crevette rose.
    Comment as-tu connu le forum? Sur un site de c*l
    Code du règlement: Ça roule ma poule !
    Quelque chose à ajouter ? : On gère comme des fuckdown !




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

THIS IS THE NEW SHIT
Everything has been said before, There's nothing left to say anymore.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

† IN-HO (sweet dream or a beautiful nightmare)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Evangeline - collection 2011
» Our dream can be a nightmare, our life can be an illusion - Killian Eastwood.
» One Dream One Soul One Prize One Goal One CocoTapioca
» [News] GOLDORAK O.V. Terre Alcor (High Dream) 2008.
» Horde sweet horde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLACKOUT ::  :: Les présentations :: Baux signés-