AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Lee Jae Jin - Poetic dreamer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar



★ Pseudo : Sunee
★ Messages : 388

★ Tronche : Lee Jong Suk
★ Age : 27
★ Logement : Aile Ouest - Résidence 6125
★ Emploi : Musicien

MessageSujet: Lee Jae Jin - Poetic dreamer   Mar 30 Avr - 16:56

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Lee Jae Jin


nom&prénom: Lee Jae Jin Célébrité: Lee Jong Suk âge: 23 ans date de naissance: 05.05.1990 lieu de naissance: Londres nationalité: Coréen orientation sexuelle: Riensexuel Emploi/études: Musiciengroupe désiré: Blue Beryl


Ambitieux Arrogant Créatif Cynique Impulsif Mélomane Persévérant Rêveur Solitaire


Tell me a few things

Que penserais tes parents de la vie que tu mènes ? Mes parents étaient les personnes les plus tolérantes du monde, donc je pense qu'ils accepteraient la vie que je mène actuellement surtout parce que je la leur droit. Tout ce que je possède, je le leur droit. Même mon talent je le leur droit. Chaque jour que je vis, je fais en sorte qu'ils soient fier de moi. Toutefois, je pense qu'ils seraient un peu triste de voir que je n'ai personne a aimer. Je n'ai besoin de personne de ce genre. Seule la musique remplie mon coeur et c'est très bien ainsi.

Comment décrirais-tu ta vie ? Musicale. Il n'y a que la musique qui me tient en vie. C'est le genre de vie qui me plait. Je ne sors pas, sauf pour me rendre dans tel ou tel conservatoire ou pour aller dans un autre pays. La seule grande question de mes journées est "vais-je jouer du piano ou du violon ?". Une vie de solitude totale et musicale.

Que dirait de toi tes amis ? Mes amis ? Pour qu'ils puissent dire quelque chose, il faudrait que j'en ai.

Qu'en est-il de ta vie sentimentale ? La question qui fâche. Si je sortais, peut-être que j'aurais eu quelqu'un à aimer. Si je pouvais voir, peut-être que cela aurait été plus simple. Mais non, ce n'est pas le cas. Alors seul je suis et seul je resterais.

As-tu un souvenir réellement marquant que tu aimerais partager ? Un souvenir marquant hein ? Le jour où j'ai perdu la vue peut-être ? Je ne vais certainement m'étendre là-dessus. Ce jour là, j'ai perdu quelque chose de bien plus important comme beaucoup d'autres personnes d'ailleurs. Pour moi, le 11 Septembre, j'ai perdu les personnes qui m'étaient les plus chères au monde. Je n'avais que 11 ans. Le dernière chose que j'ai vu, c'est ma mère disparaître sous un énorme pan d'immeuble et ensuite, plus rien.
Je me suis réveillé trois mois plus tard. On m'a appris que mes parents étaient portés disparus et qu'il n'y avait plus aucun espoir de les retrouver. Je n'ai pas pleuré; je n'en avait pas la force. Et quelques jours plus tard, je me suis rendu compte que je ne voyait rien. A ce moment là non plus je n'ai pas pleurer. Il me restait mes doigts. J'ai demandé une guitare et pendant toute convalescence j'ai joué.
Depuis, je pense souvent à mes parents car se sont les seules personnes dont je me souviens. Je me souviens des couleurs, du sourire de ma mère et le rire de mon père. A défaut d'être un bon souvenir c'est sans doute le plus précieux.



A little tale


Mes parents étaient tous deux de grands musiciens. Ma mère était violoniste tandis que mon père était pianiste. Ils donnaient des représentations dans le monde. A cause de leurs fréquents déplacements, je n'avais jamais été à l'école avant l'âge de huit ans. J'avais toujours eu un professeur pour me faire la classe. L'école n'était pas vraiment important et toute façon, j'apprenais vite. Très vite. Je ne voulais pas perdre de temps. Je voulais apprendre à jouer de la musique comme mes parents. J'ai eu vraiment de la chance de ce côté là car je suis né avec un talent qu'ils m'ont transmis. Écouter la musique que faisait mes parents était le chose la plus importante pour moi. Quand j'eus huit ans, mes parents décidèrent de s'établir à New York. Je n'aimais pas cette ville. Elle était trop bruyante. Il n'y avait pas de place pour penser et se retrouver soi-même. C'est dans cette ville que j'ai été à l'école pour la première fois. L'école... une perte de temps incroyable. Je n'aimais pas ça du tout. Mais je devais y aller juste pour faire plaisir à mes parents.
Tout allait bien, jusqu'à ce jour où j'ai perdu ceux qui m'était chers. Je n'aime pas trop parler de ce jour là. Juste ressasser les derniers souvenirs des derniers moments que mes yeux ont vu.
Après être sorti de l'hopital, à 12 ans, aveugle et sans personne pour s'occuper de moi, j'ai été placé en famille d'accueil. Enfin, famille d'accueil. Ce sont des amis américains de mes parents qui m'ont recueilli. Des musiciens eux aussi. Ils ont eut la patience de m'enseigner les choses qui me manquait. J'appris énormément. La musique était devenu le seul moyen de m'exprimer. Je n'avais pas besoin de voir pour en faire et quand je jouais, tout ce que je jouais me faisait voir un monde que personne que moi ne pouvait voir. J'avais du talent et mes parents adoptifs l'avait remarqué. J'ai très vite fait mes débuts dans les opéras et autres conservatoires. Mon talent comme ma notoriété je les doit à mes défunts parents. C'était plus simple de dire que j'étais le fils des grands musiciens Lee.
Dès que j'eus dix-neuf ans, je décidais de m'en aller. Je pouvais désormais reprendre les droits sur mon héritage et grâce à mes représentations, j'avais encore grossi ce capital. Je suis donc retourné au pays qui à vu naître mes parents. Séoul ? Ce n'était pas une ville pour moi, j'étais beaucoup trop connu. La Corée avait fait de moi son enfant prodige et miraculé. Typiquement coréen. Je décidais donc d'emménager dans cette nouvelle résidence. Après tout, elle était privée et se trouvait dans une ville qui offrait tout ce que je recherchais.





It's you !

    pseudo: Sunee
    âge: 23
    Comment as-tu connu le forum?
    Code du règlement:
    Quelque chose à ajouter ? : texte.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Lee Jae Jin - Poetic dreamer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Liste répertoriée de tous les Poetic Loosers !
» Les Poetic Loosers
» Grosse dégustation style Dreamer - 19 novembre 2010
» Anniversaire de Tails Dreamer [28 Juillet - 13:09]
» Les Phrases Cultes de Tails Dreamer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLACKOUT ::  :: Les présentations :: Baux signés-