AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 they'll hang me, please, help me.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar



★ Messages : 379

★ Tronche : kim jong in. (kai).
★ Age : 25
★ Logement : en colocation avec deux nanas & un mâle, zone sud appartement 8510.
★ Emploi : barman + étudiant en droit.

MessageSujet: they'll hang me, please, help me.    Lun 17 Juin - 0:42

i'm always in a fucking bullshit so don't leave me, help me. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 

 « Euh. » Dans quel beau merdier es-tu encore, Im Mun Ho ? Belle question. Tu t'étais juré de faire attention, quand t'écoutais ta musique en marchant. Mais non. Aujourd'hui, t'avais ni cours .. ni travaille. Logique. C'était un samedi. Et chez toi, le samedi, tu fous rien l'après-midi. Hormis traîner dans Gildong. Chose que tu avais commencé, mais que tu n'avais pas pu finir. Tu t'étais retrouvé en plan dans un coin plutôt sale, malpropre et compagnie. Type gang. Et t'étais juste à l'entrée de l'endroit, fixant trois quatre personnes tabasser une autre. Tu arques difficilement un sourcil, tentant de voir ce qu'il se passe. « Dans quoi je suis encore .. » Ironie du sort, tu lâches un couinement car ton pied rencontre une pierre. Tu mords ta lèvre et regarde d'office ceux qui tabassaient. Pas repéré. Mais tu ressens un long frisson le long de ta colonne vertébrale. Tu refermes ta veste jusqu'en haut, et tu enfouis le bas de ta tête dedans. Tu n'oses pas partir. Qui sait, ils t'entendront ? T'es piégé. Tu regardes d'une manière affolée un peu partout. Quelqu'un va bien venir t'aider, non ? Tu pries, tu supplies, tu te mets à genoux mentalement. Qui sera ton sauveur, pauvre chienne égarée ?
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Pseudo : Pingouin
★ Messages : 57

★ Tronche : jung dae hyun
★ Age : 26
★ Logement : Appartement 5287 - OUEST-
★ Emploi : vendeur animalier et chanteur sur commande / espion dans un gang

MessageSujet: Re: they'll hang me, please, help me.    Lun 17 Juin - 1:56

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

L'ordre avait été clair. « Débarrassez la zone! » Avait-il crié gravement en regardant les gars et moi à tour de rôle. Pas droit aux entorses, dans la bande. On choppe ceux qui sont louches, ceux qui trafiquent sur notre territoire, ceux qui n'ont pas le droit d'être là. C'est assez difficile quand on sait que des noobs s'amusent à jouer les racailles pour se croire grand. Généralement, ils se rendent compte que c'est la cour des grands dans lequel nous vivons, pas un bac à sable. Soit ils terminent amochés dans le coin d'une ruelle, soit ils ont un simple avertissement sans droit de protestation, sinon ça revient à la première solution. Dans tout les cas, le boss a lâché les fauves dans l'arène. Mon regard se pose un peu partout, tandis que je reste à bonne distance des autres. Nous ne sommes pas du même niveau, eux ils cognent, ils défoncent. Moi, je ne suis qu'une sorte de petit toutou, je suis, je repère, je traque. Rien de plus, et c'est tant mieux. à dire vrai, c'est sûrement mon rang dans le gang qui me permet à cet instant précis de remarquer cette silhouette cachée un peu plus loin. Amusant. Ils ne le remarquent pas, bien trop occupés à tabasser leur pauvre victime, tandis que lui les observe en silence. Ou bien a-t-il peur d'être prit pour cible ? C'est fort probable, puisqu'il assiste à une scène peu plaisante et qui se doit sans témoin. Qu'importe si les gars, ou même moi, portions des masques couvrant une moitié de notre visage. Sans un bruit, je me rapprochai rapidement de sa cachette, pendant qu'il regardait ailleurs et je me glissai dans son dos. « Ce n'est pas prudent de traîner seul ici. » Dis-je ironiquement dans mon masque en attrapant aussitôt le col de sa veste pour l'empêcher de fuir. Le retournant face à moi, j'ancrai mes yeux chocolats dans les siens en déposant brusquement ma main sur sa bouche, lui évitant une attention malencontreuse. Jusqu'à présent, et à cause de la pénombre, je n'avais pas reconnu la personne. Le barman ? Que faisait-il ici à cette heure-là ? Après tout, on clean la zone seulement quand il y a le moins de passant possible. De nuit, principalement. « Toi ? » Soufflai-je tout bas en fronçant les sourcils.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Messages : 379

★ Tronche : kim jong in. (kai).
★ Age : 25
★ Logement : en colocation avec deux nanas & un mâle, zone sud appartement 8510.
★ Emploi : barman + étudiant en droit.

MessageSujet: Re: they'll hang me, please, help me.    Mer 26 Juin - 15:45


Woh. La belle crise cardiaque que tu as senti venir là. Tu sens ton coeur pulser tellement fort que tu as l'impression que tu vas le cracher. Si tu te doutais qu'une voix étouffée dans un masque viendrait derrière toi alors que tu étais, admettons-le, très bien caché. Bah. Bah voilà, quoi. Tu raclais ta gorge, la peur arrivant à toi très rapidement. Surtout quand tu sens deux mains agripper ton col. La fin est proche Mun Ho. Très proche. Trop proche. Tu retiens de justesse un cri quand il te retourne, pour finalement faire face à une tête qui semble te connaître, vu son "toi".  Et qui sait, il faisait parti du groupe. Mort, mort. T'es liquidé. Tu fixes sa main qui se déposait pas réellement gentiment sur ta bouche de futur cadavre. Toi ? Bah oui, toi. Tu clignes des yeux. Vu qu'il te connait, tu vas peut-être pouvoir trouver un moyen de fuir avant qu'il n'appelle ses "amis". Tu poses ta main sur son poignet et tu la retires brusquement. Tu souris. Il faut faire croire que tu n'as pas peur, ok. Sinon, il va jouer sur ça. Enfin, sûrement. « Ouais, moi. » Tu mords doucement ta lèvre. « Je regardais pas où j'allais, c'est tout. » Tu tends ta main vers son masque et tu le tires doucement. Puis tes yeux deviennent gros, et tu perds ton sourire. Tu reconnaîtrais ces lèvres entre mille, et surtout le visage tout entier, pas que les yeux. Tu recules, percutant une grille avec ton dos. On dirait que tu viens de voir un fantôme. Tu poses ta main sur ta bouche, avant de le pointer du doigt. Doigt qui tremblotte. « T .. t .. toi ! » OUI. LUI. Tu baisses les yeux. Merde,merde, merde. Le mec qui te drague très souvent, cherchant à te mettre dans son pieux. Enfin, à aller dans le tiens. Ou dans un canapé pas loin .. ouais bon, on verra ce côté-ci de la chose plus tard. « Tu .. tu .. fais quoi ici ? » La même chose que toi, probablement ? Quoique non. Il avait un masque. Un membre du gang, donc. Tu racles ta gorge, avant de le fixer. « Bon .. écoute ... mec .. euh .. » Tu tentes un rire puis tu lui souris, forcé. « Tu .. tu comptes me laisser partir hein ? Je t'offrirai un verre si tu veux hein ... Ou ... merde. » Tu tousses. « Tu fais quoi ici putain ? Tu fais parti du gang ? Daah Shit ! » Tu secoues ta tête. « Tu comptes me tuer ? Me violer peut-être ? Ou non, même, me rajouter à ceux qui se font tabasser ? Ah ... tu serrais pas triste de ne plus me voir au bar, non ? » Autant tenter les négociations, hein. Tu saisis son épaule et tu le secoues. « Meeeec, je veux pas crever à seulement 21 ans ! » Et dieu sait à quel point tu l'aimes, ta vie.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Pseudo : Pingouin
★ Messages : 57

★ Tronche : jung dae hyun
★ Age : 26
★ Logement : Appartement 5287 - OUEST-
★ Emploi : vendeur animalier et chanteur sur commande / espion dans un gang

MessageSujet: Re: they'll hang me, please, help me.    Mer 26 Juin - 17:39

Mon effet de surprise fonctionnait à merveille! J'avais réussis comme un pro à lui donner la peur de sa vie et j'avoue en être presque fier. à cet instant, il avait l'air bien vulnérable, ainsi caché dans son coin en se croyant presque invisible. Je suppose qu'il ne s'attendait pas à me voir débarquer dans son dos pour le surprendre avec ma voix railleuse et mon geste brusque pour le retenir. Ma façon de faire était un peu rude, mais je lui évitai bien des soucis en plaquant ma main contre sa bouche. Manquerait plus qu'il cri et attire l'attention sur nous. Pas seulement lui risquait de prendre, mais peut-être moi aussi. Après tout, j'aurai dû prévenir de suite la bande, voir même, indiquer la présence de l'intrus pour qu'ils s'en débarrasse en deux-deux. Pourtant, non. Je n'avais sûrement pas suivit un certains code d'honneur qui n'existe pas pour épargner à ce malheureux passant de terminer à l'hôpital. Quoique. Pas si malheureux, quand on regarde de si près. Son visage m'était bien plus que familier, et je me surpris à être moi-même étonné. Que faisait ce barman dans la rue à une heure pareille ? Pourquoi ne pouvait-il pas prendre les chemins hors danger, plutôt que ce genre de coin malfamé. Le plaindre serait grotesque, surtout pour sa fierté. Rapidement, l'intrus me ramène à la réalité en saisissant mon poignet pour le retirer sans délicatesse de sa bouche. Tenait-il vraiment à prendre des risques en jouant les têtus ? Qu'il ne s'amuse pas trop à cela avec ma bande juste à côté, prêt à sauter sur le premier morceau de viande. L'excuse bidon. Tellement bidon qu'elle m'arrachait déjà un large sourire, dévoilant mes dents blanches. Qu'est-ce qu'il pouvait être stupide, dès fois, mais face à ce genre de problème, on cherche la meilleure façon de s'en sortir sans trop de dégât. Mon sourire s'effaça dès l'instant où ses doigts s'emparèrent de mon masque pour le retirer, laissant apparaître l'autre moitié de mon visage. Mes lèvres devaient être une marque de fabrication pour que l'on me reconnaisse aussi vite! Il semblait bien étonné de me reconnaître. Le pauvre ne semblait plus tenir debout, percutant quasiment la grille derrière lui. Une nouvelle, le coin de mes lèvres s'étire pour afficher ce petit sourire en coin qui en dit long. Il n'a plus l'air si confiant à trembler comme un arbre en pleine tempête, son doigt pointé dans ma direction. « Ouais, moi » Disais-je avec la même intonation que lui. « Je me promène ? » Toujours plus ironique. Que croyait-il que je pouvais bien faire ici ? Ce serait du suicide de se balader l'air de rien dans ce genre d'endroit douteux, il devrait s'en douter. Pourtant, mon masque trahissait rapidement mon identité, et il avait bien compris. Un verre ? Ce serait trop simple. D'ailleurs, maintenant que j'y pense, la situation penchait en ma faveur. Je pourrais très bien m'en servir pour terminer mon petit jeu de drague et arriver à mes fins ? Le chantage. Il ne manquait vraiment pas de m'amuser! BINGO! Je soulevais mon pouce vers le haut avec un sourire. Il avait vu juste, bien que ma carrure soit trompeuse. Mon dieu, quelle pipelette! Il n'arrêtait plus de parler, trouvant milles et une façon atroce de finir sa vie. Mes yeux s'écarquillèrent quand il attrapa mon épaule pour la secouer, plaidant pour sa vie et son jeune âge. ça ne loupait pas. Encore un peu et j'allais éclater de rire, étouffant ce soudain éclat de voix dans mon poing que je venais rapidement porter devant mes lèvres étirées. ça m'amusait de plus en plus. « Calmes-toi! J'ai l'impression d'être la faucheuse face à une condamné. » Mauvaise comparaison, sûrement. « Que gagnerais-je en échange de ta vie sauve ? Peut-être qu'un verre ne serait pas suffisant pour t'épargner, tu ne crois pas ? Et qui sait, je suis sûr que tu serais capable de me donner ce que je veux depuis des jours, et des jours, non ? évite de faire l'innocent, tu m'as très bien compris ~ » Chantage. Sa vie contre mon plaisir, n'était-ce pas équitable ? J'en souriais d'avantage, marquant la bonne humeur qui m'envahissait à cet instant présent. Il était piégé. J'avais la sensation d'être le grand méchant loup, et lui, la brebis sans défense. ça m'éclatait toujours plus. « D'ailleurs, ce n'est pas "mec" ou "toi", mais Ae On. Et oui, ce sont bien mes potes qui se défoulent sur ce pauvre type. » Terminais-je sans perdre mon sourire, cherchant sûrement à le provoquer en étant si relax et détaché du danger environnant.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Messages : 379

★ Tronche : kim jong in. (kai).
★ Age : 25
★ Logement : en colocation avec deux nanas & un mâle, zone sud appartement 8510.
★ Emploi : barman + étudiant en droit.

MessageSujet: Re: they'll hang me, please, help me.    Jeu 27 Juin - 9:04

Putain de bordel de merde. Le hasard est officiellement contre toi mon gars. Quoique. Ce type peut te sauver la vie, mais son sourire ne te plait pas du tout. Oh que non. Surtout le fait qu'il réponde à ton "toi". Et ouais, comme toi, il a du dire ça par insolance. Ou provocation. Tu frottes ta nuque, avant de fixer son masque. « Tu te fous de moi ? » Tu sais que ta déduction m'étonnera toujours ? Tu lui lances un sourire avant de mettre en place un marché qui te plait plutôt. Ta survie contre un verre. Toi, t'es pour. Mais après l'avoir secoué comme un pommier, en gentant de le supploer, voilà qu'il refuse. Tu racles ta gorge. Tu recules encore. Et t'imposes ton périmètre de sécurité. Merde. Que faire ? Qu'est-ce que tu peux faire bon sang ? « Ecoute ... ah ... si j'en ai pas envie ce sera pas bon tu vois ...» Tu souris en frottant plus énergiquement ta nuque. « Puis .. c'est pas l'endroit ni le moment tu vois ... maybe en boîte prochainement ? Mensonges, mensonges. T'as juste envie de le faire ramper telle une larve pour que tu le baises. Là et seulement là tu le baiseras. Ça le fait clairement pas si tu le fais là. Mais bon. T'es pris au piège. « Ae On, mec ... pitié ... » Tu penches la tête, tentant un air de chien battu. T'auras tout essayé. Peut-être que si tu lui dis ton prénom ... ? Raaah ! Comment sauver ta.mise sans baiser ? « Mun Ho. » Bon voilà, il sait ton préno- MINUTE ! Tes yeux deviennent gros et tu souris. Tu peux bien lui offrir un truc bien baveux ? « Si je te donne un truc, je suis sauf ? » Tu exposes ton index avant de le baisser pour t'approcher de lui. diantre, que dieu soit avec toi et que tu fasses bien de lui rouler un patin. Tu poses ta main sur sa nuque et paf. C'est pas très doux tout ça. Tu mouves tes lèvres sur les siennes. Quelques secondes après tu te décrochesm frottant tes lèvresdx avec ton pouce. « Content ? Je peux avoir la vie sauve ? » Tentes le diable pour voir. Si il ne te laisse pas partir sans crier que tu es là et que tu rejoignes le pauvre type tabassé ... Chanceux. Puis merde. La curiosité vient de poser ses bagages. « Tu fais parti du gang .. donc tu fais quoi ? Enfin .. sh .. » Ouais bon. Avoue, Munie, tu commences à trouver ça .. presque excitant ? Tu ricanes face à ton mental. Tu peux jouer sur les touchers pour partir en courant après l'avoir assomé .. nein ? Non. Tu dois le faire ramper. Tu inspires un bon coup. « Il a fait quoi ce type ? » Bonne question. Maybe la même chose que toi ? Trop curieux. « Si j'accepte de faire ce que tu veux ... » Noooon ! La ferme pordel ! Tu poses ta main sur ta bouche avant de t'avancer. Ton cerveau est trop occupé par la peur. Tu gémis. Ta veste est coicée. Pas de fuite possible. Tu soupires et retourne coller ton dos contre cette fichue grille. « Je suis mort ... » Long soupir. Tu balades tes mains dans ton dos cherchant à e libérer. « Tu .. Ae On .. Tu peux . comment dire ... vérifier qu'ils ne viennent pas ? » ... Bel espoir. « Au fait, tu comptes me draguer encore longtemps au bar ? » Histoite de savir si tu diras oui ou non demain. Ou tot de suite.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Pseudo : Pingouin
★ Messages : 57

★ Tronche : jung dae hyun
★ Age : 26
★ Logement : Appartement 5287 - OUEST-
★ Emploi : vendeur animalier et chanteur sur commande / espion dans un gang

MessageSujet: Re: they'll hang me, please, help me.    Ven 28 Juin - 16:56

Ce foutre de lui ? Ce serait un bien grand mot pour moi, mais effectivement, je me moque bien de sa petite tête de merlan frit et mon sourire doit le confirmer. N'est-ce pas ? Jusque là, tout semblait bien normal, il cherchait le meilleur échappatoire pour repartir sans casse et j'aurai pu accepter son dilemme du verre contre sa vie, mais, faut croire que non. C'était bien trop peu pour un échange si important, et mon cerveau se refusait à céder si facilement face au jeune homme. Croit-il que je vais lui sauter à la gorge pour prendre autant de distance avec moi? Pourtant, ma tête n'a rien de celle d'un fou furieux ou d'un psychopathe, si ? Pas envie ? automatique, j'haussai les sourcils en le fixant, ne comprenant pas où il voulait en venir. Donc, il refusait mon deal un peu plus poussé que le siens, c'est ça ? Finalement, mes sourcils se froncèrent. Un long soupir s'échappe de mes lèvres tandis que je l'écoute m'exposer sa magnifique excuse. Certes, il n'a peut-être pas tord pour l'endroit et le moment, mais je n'ai jamais fixer une date à mon chantage. « Je n'ai pas spécifié l'endroit et le moment, non ? Dois-je en conclure que tu refuses tout simplement ma proposition ? » Déçu. J'aurai voulu qu'il craquer rapidement et que je puisse brandir fièrement mon poing pour marquer ma victoire. Apparemment, ce ne sera pas aujourd'hui. Pitié ? Pourquoi devrais-je en avoir si je n'obtenais rien à cet échange crucial ? Ma mine renfrogné devait sûrement répondre à son angoisse, le nez froncés et le regard faussement indifférent. Comme par réflexe, je détournais mon regard au moment où il me fit son air de chien battu. ça ne marcherait pas avec moi, haha! Enfin, presque. Qu'il me dise son prénom relâchait un peu ma mauvaise humeur pour afficher un sourire plus joyeux. Mun Ho. Ma mémoire s'activait d'elle-même pour retenir son nom, le plaquant mentalement à son front pour ne plus l'oublier. « ça dépend quel genre de cho- » Commençais-je avant de le voir brusquement se rapprocher de moi. Oops, pensais-je en louchant quasiment sur son visage à quelques centimètres du miens. Sa main t'arrache un long frisson, remontant dans ton échine et se propageant dans le reste de ton corps. Il abuse, c'est le moins que je puisse dire. Monsieur refuse de baiser, mais il me roule une pelle... Aish... Pourquoi il embrasse bien, en plus ? Je ne tarde pas à me sentir débile, fermant les paupières pour profiter de cet échange sans douceur mais quand même plaisant. Saleté. Sa bouche s'éloigne finalement de la mienne, et je sens déjà mes yeux se plisser au maximum en me traitant d'idiot. « Pour cette fois... » Décrétais-je en ouvrant les yeux, détournant mes orbes avec une moue frustrée. Maintenant qu'il a eu sa liberté, Mun Ho en profite largement pour faire son curieux. Mais je ne peux pas lui refuser quelques réponses. « Dans ton langage, disons que je suis un stalkeur, un espion. » Les détails n'étaient pas utiles. Il n'avait pas à savoir que je filais les gens pour diverses raisons qui, parfois, m'échappent. Ce type ? D'un haussement d'épaule, je jette un rapide coup d'oeil vers la source de l'agitation. « Intru d'une autre bande. Il n'est pas comme toi. » Si ce n'est pas un malheureux témoin, il ne peut être qu'un pauvre dealer de pacotie trainant sur le mauvais territoire, celui de l'ennemie. Toute une histoire. Mes yeux s'écarquillèrent au ralentit, pendant qu'il commençait sa phrase si surprenante... Pour ne pas la finir. « Hum ? » Insistais-je en le toisant, le forçant silencieusement à terminer. Vu sa réaction, Mun Ho  n'est pas prêt de dire sa phrase en entière, surtout en étant bloqué dans le grillage. Je ris, malgré moi. « Effectivement, ça pourrait être le cas. » En plus de me douter un minuscule aperçu, il osait commencer une phrase sans aller jusqu'au bout. traître. « Pourquoi donc ? Je suis sûr qu'ils te laisseront la vie sauve si tu leurs roule un pantin. » Moques-toi, Aeon, moques-toi bien. « Tant que je ne me lasse pas ? à moins que tu désires ne plus me voir dans ton bar ? Ce ne serait pas difficile de me foutre à la porte, tu sais ? Mais tant que ce n'est pas toi qui me met dehors, alors je continuerais encore. » Disais-je en lui souriant, le dominant avec ma liberté de mouvement. Enfin, il pouvait toujours forcé et ruiner sa veste, contre sa survie. « Tu veux de l'aide, je pari ? » Proposais-je en gardant mon rictus amusé, attendant sa réponse. Certes, ce ne serait pas gratuit, hélas.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Messages : 379

★ Tronche : kim jong in. (kai).
★ Age : 25
★ Logement : en colocation avec deux nanas & un mâle, zone sud appartement 8510.
★ Emploi : barman + étudiant en droit.

MessageSujet: Re: they'll hang me, please, help me.    Ven 28 Juin - 23:32


C'était peut-être une mauvaise idée que de tenter de t'excuser en disant que ce n'était pas réellement le bon endroit ... ni le bon moment. Et sa questions glace ton sang. Surtout qu'il n'a pas l'air très content, avec ses sourcils froncés. Tu racles encore ta gorge, avant de secouer la tête. « Conclus ça. » Le plus étrange avec toi, c'est que tu céderas pas aussi facilement. Même si t'en crèves d'envie. Même si tu serais sans doute plus qu'entreprenant. Non non. Il faut faire compliquer. Le faire bouillir jusqu'au sang pour enfin dire oui. Et c'était plus qu'un défaut. C'était horrible. Mais tu vas craquer d'un certain côté. Vu que ton air de chien battu ne marche pas, et que tu n'as sans doute pas envie de chercher plus loin ... ou juste car ses lèvres te tentent, tu te rues dessus. Et à son 'pour cette fois", tu sens ton coeur quitter sa cage. Tu lèves le poing haut, fièrement, avant de tourner sur toi même, retenant de justesse un hurlement de joie. « Merci ! » Tu souris comme dans les pubs, avant d'arquer un sourcil. Ah. Tu grognes. Dans ton langage ? Nh ? Comment ça ? « Je suis un OVNI ? »   Tu arques un sourcil, avant de secouer la tête négativement. « Et ça risque pas ... Trop dangereux pour perdre ma belle vie. » Maintenant que t'es libre, t'as retrouvé ton arrogance. Tu tousses à son "hum". Qu'il oublie. Maintenant que t'es libre, il peut se brosser jusqu'à la moelle. Tu le baiseras un autre jour. Tu grognes. Merci pour la compréhension, la compassion et compagnie. « Je viendrai te hanter tu verras. » Souffles-tu dans ta barbe, te battant toujours doucement avec ta veste. Une insulte se fait entendre dans un autre souffle. Tu lèves les yeux au ciel. Retirer ta veste serait peut-être un moyen plus rapide, mais tu l'aimais bordel, cette veste. Alors tu comptais pas la lâcher pour fuir. Tu souris encore une fois face à son monologue. Pas mal. Ce type est presque comme toi. Pas mal du tout même. Tu mords ta lèvre inférieure, avant de tenter un oeil dans oeil. « Déjà, c'est pas "mon" barre, c'est celui du proprio qui m'engage pour un salaire plutôt cool et des bons clients. » Un sourire salace gagne tes lèvres, cette fois. « J'adore avoir un chien. Pourquoi je te foutrai dehors ? J'adore cette sensation. » Si tu te prends un coup dans la gueule, je te jure que j'applaudis. T'es libre donc tu te permets d'être méchant nh. je te rappelle que t'es bloqué. Enfin. Tu baisses la tête pour continuer ta bagarre contre la grille, avant de les lever vers lui. Tu le fixes et hoches la tête. « Tu paris bien. » Tu souris et tu tentes ... une sorte de mouvement pour décaler le reste de ton corps. Mais disons que t'es pas très TRES tordable, du coup tu décales juste tes bras. « J'ai pas envie de terminer empailler, alors si tu peux activer puissance mile pour que je prenne la fuite et prévienne les flics ... » Euh non. « Car ce pauvre mec va  finir à l'hosto sérieux. Ou au pire j'irai le voir après ... comme ça je serai le héro d'une communauté. Classe tu trouves pas ? » Tu souris, sarcastiquement, puis tu racles ta gorge. « Dis, c'est pas chiant d'être un mouchard ? » Crève, crève. Tu vas finir par être frappé.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Pseudo : Pingouin
★ Messages : 57

★ Tronche : jung dae hyun
★ Age : 26
★ Logement : Appartement 5287 - OUEST-
★ Emploi : vendeur animalier et chanteur sur commande / espion dans un gang

MessageSujet: Re: they'll hang me, please, help me.    Dim 30 Juin - 18:15

Conclus ça. Je prenais cette réponse pour un pur et simple refus qui me frustrait malgré moi. était-ce si difficile de craquer en donnant une heure et un lieu pour le faire ? Oui, j'étais bien ce genre de personne désirant un acte charnel avec n'importe qui pour me sentir vivre et aimé. Physiquement, parlant. Puisque ça n'a jamais été le cas par le passé, quand on me traitait de tout les noms possible pour me faire sentir honteux et m'humilier. C'était fortement le cas, et aujourd'hui, qu'importe la personne, l'endroit, ou l'heure. Ce Mun Ho jouait avec le feu en voulant me faire attendre. Il me poussait dans une zone dangereuse que je nommais "dernier effort" et qui généralement, ce concluait par une autre étape, l'ignorance. Au bout d'un moment, j'abandonnerai forcément mes tentatives et le laisserais avec ses envies prématurés que je lui ai mise en tête. Enfin, ça c'était avant. Avant qu'il ne se décide à faire un truc étonnant mais agréable. M'embrasser. J'ignores la raison de ce soudain revirement de situation, mais je l'appréciais largement! Cédant finalement à son chantage, pour cette fois. Sa joie me fit sourire, bien que cela marquait la fin des négociations. Aish, j'ai un peu merdé en le laissant si facilement partir. Combien de temps devrais-je jouer au chat et à la souris pour gagné mon lot ? Qu'importe. Je laissais tomber pour cette fois, m'expliquant sur mon groupe et moi. Ma position dans celui-ci était des plus simple et je fis du mieux pour qu'il le comprenne. « Tu viens d'une planète lointaine, à mon avis, pour marcher si tranquillement dans les rues. » Faut croire, tout du moins. Dangereux ? Cette fois-ci, je ne peux m'empêcher de rire à nouveau. évidemment que ça l'était, mais une vie sans danger serait vraiment nulle et ennuyeuse. Me hanter ? Mes sourcils se relevaient, marquant ma sournoiserie et mon envie de me moquer. « ça dépend comment tu me hantes. » Glissais-je en le voyant galérer avec sa veste, sûrement bloquée dans la grille. Bien fait. à force de vouloir jouer, il s'est agrippé. Amusé, mon monologue se fit entendre avec tranquillité et mesquinerie. Owi, c'était jouissant de jouer avec les mots, sous le regard agacé de l'autre. « ça revient au même, idiot. » Qu'il soit à lui ou à son patron, il pouvait toujours me jeter à la porte du bar. Un chien ? Je fronçais les sourcils en lui lançant un regard noir. « Attention que le chien ne décide pas de te sauter à la gorge. » Disais-je, menaçant. Il veut jouer ? Jouons. parier, c'était mon fort. Pourtant... « C'est drôle mais j'avais justement eu la vague idée de t'aider, mais un chien n'est pas assez intelligent pour ça. » gnagnagna, dans tes dents. Qu'il s'éclate à bouger comme un asticot, s'il veut sortir de là. Au pire, il se repaye une veste et n'en parlons plus. Flics? Le mot à ne pas entendre, étrangement. Sauver un type d'une bande adverse ? Ce gars est con, mais con! « J'ai une meilleure idée. Tu restes bloqué là comme un gros looser et j'appel les autres en jouant l'étonnement comme si rien n'était arrivé entre nous durant les dernières minutes. » N'était-ce pas un bon marché ? J'en souriais d'avance. « Peut-être que j'aurais une promotion ? Par contre toi, ce n'est pas sûr que tu apprécies mon plan ~ » Haha, vil Aeon. Mouchard ? C'est moi qu'il traite de mouchard ? AISH. Sans hésiter, je lui donnais un petit coup de poing dans les côtes, suffisamment fort pour lui couper le souffle. « Tu ne sais pas te la fermer, un peu ? » Grognais-je en pinçant mes lèvres. Bordel, il l'ouvre trop. « Non, ce n'est pas chiant. Mon boulot est cool et j'ai la conscience tranquille. Je ne tape pas les gens, je ne participe pas physiquement au nettoyage et je m'occupe simplement de faire le chien, comme tu dois sûrement le penser. » énervé ? noooon. Juste un peu. Ce débile a réussit à me mettre sur les nerfs, et il devait bien le comprendre à ma façon de parler. « Tu mériterais que je hurle pour signaler ta présence et me délecter du futur spectacle gratuit qu'ils pourraient m'offrir. » Marmonnais-je sans l'aider pour autant. Oh non, pas dans l'immédiat, en tout cas.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Messages : 379

★ Tronche : kim jong in. (kai).
★ Age : 25
★ Logement : en colocation avec deux nanas & un mâle, zone sud appartement 8510.
★ Emploi : barman + étudiant en droit.

MessageSujet: Re: they'll hang me, please, help me.    Dim 7 Juil - 9:55

[justify]Tu arques un sourcil. Planète lointaine ? Non. Non, bien sûr que non. « Je viens de la planète terre, si tu veux savoir, par contre toi, je doute. Je marche toujours tranquillement dans les rues, et c'est la première fois que je tombe sur de pauvres types en tabassant un autre. Tss. » T'insulter de martien, c'était pas vraiment malin, étant donné que c'est pas très cool. T'es pas vert avec une grosse tête et de grands yeux noirs qui partent en amandes ou tu ne sais quoi. Non. Alors c'est une insulte et vu ton humeur du moment, tu le prends plutôt mal. Tu arques de nouveau un sourcil. Comment tu le hantes ? Arh, et cette veste qui reste accrochée. T'y tiens trop. Tu secoues ton corps de toute tes forces, avant de soupirer et de rendre les armes pour un moment. « Je vais te posséder pour te jeter d'un pont, content ? Je sais pas encore comment je vais le faire, mais tu vas regretter ça ! » Tu montres tes dents, avant de secouer encore ton corps. Bordel de merde. C'est impossible, c'est ça ? Tu grinces des dents. « J'ai cru mal entendre. » Tu lèves les yeux vers lui. « Idiot ? » Tu retrouves cependant ton sourire face à son soudain agacement. Chien. Ouais. Chien. Tu ricanes faussement, avant de secouer la tête. « Saute moi à la gorge pour voir, castra. » DANS SES DENTS ! Mais il te rend bien la monnaie de ta pièce. Tu grognes avant de taper du pied. « T'es quoi ? Un chihuahua ? Tu comptes vraiment me laisser crever là ? Bordel ... aide-moi ! » C'était pas une supplication, mais un ordre. Croyez-le ou non, monsieur Im ne supplie jamais. Sauf dans de rares cas. Tu grognes encore une fois, avant de couiner. C'est plus toi le chien uhuh. Tu restes bouche bée face à son plan. Oui mais non. Tu préfères encore baiser avec lui plutôt que ça. Tu secoues négativement la tête, mordant ta lèvre. « T'as pas un meilleur plan où je survis ? » Tu racles ta gorge, avant de rester de nouveau béant, posant une main sur tes côtes. Merci. Tu lèves les yeux vers lui, te redressant. Vraiment, tu te fais frapper par tout le monde en ce moment. Tu vas finir par payer un abonnement au service d'urgence. Quoique là, il t'a juste donné une "tapette" dans les côtes. Mais ça fait quand même un peu mal. Tu soupires, avant de te t'appuyer contre la grille, reprenant ton souffle qui a été légèrement coupé. Grande inspiration et c'est bon. Tu mords ta lèvre, regardant le sol. Merde. Merde merde merde. Impossible de riposter, sinon il risque de vraiment hurler. Tu tapes des pieds, avant de saisir son bras. « Hurle pas. » Tu vas devoir t'excuser ? Merde. « Pardon pour le truc du chien, je ... » Tu lèves les yeux au ciel. Putain; « le pensais pas. » Mon cul ouais, tu le pensais autant que tu penses qu'il y'a de l'alcool dans l'alcool. Tu racles une énième fois ta gorge, lâchant son bras. « Sois sympa et aide-moi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Pseudo : Pingouin
★ Messages : 57

★ Tronche : jung dae hyun
★ Age : 26
★ Logement : Appartement 5287 - OUEST-
★ Emploi : vendeur animalier et chanteur sur commande / espion dans un gang

MessageSujet: Re: they'll hang me, please, help me.    Mar 9 Juil - 17:46

« Pauvre ? ça tombe bien, je n'ai jamais été très riche. » Répliquais-je calmement avec un sourire en coin. C'était plus fort que moi, fallait que je l'ouvre pour obtenir le mot de fin. Et puis, comparé à lui, venir d'une autre planète ne me vexait pas vraiment. C'est cool un alien, beaucoup ont peur d'eux et de l'inconnu. M'enfin, c'est vrai que la dégaine d'artichaut et les yeux en soucoupes, ce ne serait franchement pas mignon. En tout cas, il se débat bien le petit martien, à s'agiter comme une puce accroché à son poil. Me jeter d'un pont ? Un autre petit rire m'échappe, mon poing revenant se porter devant ma bouche étiré d'un grand sourire. Qu'il est amusant. « C'est qu'il mordrait ~ » J'avoue. Ce Mun Ho m'offrait une scène alléchante que je ne pouvais me refuser d'observer, d'examiner dans le détail près. à le voir ainsi se secouer en grognant. Castra ? Soudainement, mon rire cesse et mon air agacé laisse place à de la surprise ? Castra ? Que voulait-il dire par là ? J'en gardais les yeux ronds comme des billes, avant de pincer mes lèvres en sentant une légère étincelle de colère traverser mon corps. Il cherchait. Il allait trouver. « C'est souvent les plus petits chiens qui sont  les plus hargneux. » Chihuahua, caniche ou qu'importe la race, plus c'est petit, plus ça fait mal. En plus, ça saute et ça braille, haha. « Non. » Au vu de son comportement, je suis loin de l'aider comme il me l'ordonne. Même s'il me voit comme un toutou, je n'irai pas lui obéir au doigt et à l’œil. Le mieux, c'est que je le dénonce pour avoir un spectacle gratuit avec un Mun Ho alien en personnage principal. Même si mon plan ne lui plaît guère, déçu. « Laisses-moi réfléchir.... Non. » Et j'en souriais, fier de le mener par le bout du nez, tandis qu'il reste bloqué. Un petit coup dans les côtes et il se la ferme, n'est-ce pas merveilleux ? Mes yeux se posèrent aussitôt sur sa main tenant mon bras, l'un de mes sourcils se haussant sous l'incompréhension. Ne pas hurler ? « C'est toi qui le cherche, Muny. » Murmurais-je doucement en glissant ma main sur la sienne pour la défaire. Sauf que je me stop brusquement dans mon geste en l'entendant s'excuser. Vraiment ? Il croit me berner avec des mots ? Pathétique. « Faisons un marché. » Disais-je en récupérant mon bras après qu'il est lâché. Ma main se portait à ma poche, tirant mon portable de cette dernière pour le prendre en photo. Et oui, par surprise! « invite-moi et je te libère. Refuse, et je te balance ~ » Pour bien appuyé mes dires, je tournais mon écran vers lui, montrant sa tête éblouit par le flash. « Alors, monsieur ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Messages : 379

★ Tronche : kim jong in. (kai).
★ Age : 25
★ Logement : en colocation avec deux nanas & un mâle, zone sud appartement 8510.
★ Emploi : barman + étudiant en droit.

MessageSujet: Re: they'll hang me, please, help me.    Ven 2 Aoû - 19:07

Wow. Superbe, la réplique. Il pouvait pas faire mieux ? Tu penchais la tête sur le côté, avant de lancer un rire sarcastique. « C'est pour ça que t'es dans un gang, ou je sais pas quoi, mh ? Car t'es pauvre comme pas possible ? » Si il voulait jouer avec toi, c'était gagné. Dans tous les cas, tu gagnerais à coup sûr. T'étais le dieu pour ça, non ? Pas que le dieu au lit, le dieu pour te foutre les gens sur le dos. C'était magique, ça. Il t'agaçait sérieusement. T'étais coincé, et il t'aidait pas. Il ne se rendait pas compte que tu voulais le frapper, là ? Lui sauter à la gueule et lui arracher son visage ? Comme un psychopathe, ouais, mais il t'agaçait vraiment. Tu demandais pas la lune, juste qu'il t'aide à te dégager du grillage. Et vu que tu es quelqu'un de très diminué mentalement parlant, tu ne pouvais voir que cette possibilité là. Tu soupirais doucement, avant de grogner. C'est qu'il mordrait presque ? Mais tu vas lui bouffer la gueule, ouais ! « Si tu veux que je te mordre, t'as qu'à demander. » Dis-tu en relevant légèrement ta lèvre supérieure. Si il le voulait, il l'aurait, ma foi. Il te foutait juste la seum, sur le coup. Le pire, c'est qu'il te traitait de chien. DE CHIEN ! Sérieux, t'étais tout sauf ça, tout sauf un chien ! Même un poil de chien en or ne te vaudrait pas, on le sait bien, hein. Tu le traitais donc de chihuahua, avant de pousser un petit rire. « Pour être hargneux, tu l'es. » Tu plongeais tes yeux dans les siens, et un autre sourire fendit tes lèvres. « Un beau chihuahua, ouais. » Sourire alors que t'allais crever comme ça. Tu soupirais encore une fois, avant de grogner. Grogner, toujours grogner. Un beau chien mon gars, un beau chien. Et un non. Pourquoi déjà ? Tu savais plus. D'un côté, t'étais en état de panique totale. Tu lui demandais donc de trouver un meilleur plan que le sien, car te balancer, bah, très peu pour toi. Et encore un non. Tu soupirais, avant de grogner. Non, non, non. Tu vas lui en foutre des "non" en pleine gueule. Surtout qu'il te frappe, après.C'est quoi ce trip de te frapper toi, et seulement toi ? Le petit ami d'Areum, Hyun Sook, et maintenant lui. Tout le monde voulait ta peau ou bien ? Enfin, ta peau. Pas dans le sens "plaisir de la chair", mais dans le sens "j'te tabasse coco". En tout cas, tu préférais te le faire plutôt que de recevoir un autre coup. Et puis son Muny ne te plaisait pas. Honie, Mun Mun, et maintenant Muny. On va te donner tous les surnoms du monde ? Tu soupirais, avant de t'excuser. C'était la seule chose que tu pouvais faire, hein ? Après l'avoir menacé, limite frappé, il ne te restait que ça. T'excuser comme une pauvre merde. Tu relevais les yeux vers lui. Un marché ? Quoi ? Tu penchais la tête, l'interrogeant du regard. Puis tu le fixais sortir son portable, fronçant les sourcils, et quand il prit une photo, t'étais à la limite de la crise cardiaque. Tu devais avoir une tête de paniqué sur la photo, merci. Tu restais bouche bée face à son marché. Tout est bon pour avoir le cochon, c'est ça ? Tu soupirais, avant de grogner. « C'est bon, t'as gagné. » Dis-tu en fixant le portable. « Efface cette photo d'abord, et je te promets que je t'invite. Mais si tu fuis, tu verras plus le bout de mon nez, ni autre chose, si tu vois ce que je veux dire. »Dis-tu en tentant un sourire, bien que ton regard était noir. Tu n'aimais pas céder si facilement, même si Ae On t'intéressait. « Juste une question, tu comptes faire quoi, après m'avoir détaché ? Me laisser filer ? Rejoindre les autres pour tabasser le pauvre mec ? » Tu soupirais encore une fois. « Juste, je peux compter sur toi pour que tu supprimes la photo ? Et parle pas de moi, je veux pas crever, je suis trop jeune pour ça. »
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: they'll hang me, please, help me.    

Revenir en haut Aller en bas
 

they'll hang me, please, help me.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLACKOUT ::  :: Zone Nord :: Gildong's Promenade-