AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | .
 

 On va tous mûûûûûûriiiir [Khun Mai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar



★ Pseudo : kimmi
★ Messages : 90

★ Tronche : G.NA
★ Age : 28
★ Logement : 2666 - NORD avec Shelsea o/
★ Emploi : Mannequin

MessageSujet: On va tous mûûûûûûriiiir [Khun Mai]   Mar 11 Juin - 12:25

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il fait encore et toujours beau sur Busan, ça fait plaisir. Je peux sortir les jupes, les robes et les débardeurs de mon dressing ! Comme tous les matins, une petite séance de quelques heures en salle de sport pour maintenir mon corps et ma santé en forme. À onze heures, une petite séance photos pour mettre à jour ma tête un peu partout. C'est ce que j'appelle jeter de l'argent par la fenêtre, ils ne veulent pas que je mette mes selcas en photo de profil ! Pourtant, je suis adorable sur mes selcas ! Quand je les ai présentés à mon manager, il m'a regardé de bas en haut et a refusé fermement. Même à ma petite bouille, il arrive à me tenir tête... c'est bien pour ça qu'il est mon manager ! J'ai tendance à être dépensière, mais étant une gentille fille et qu'il a eu pitié de moi quand je lui ai fait les yeux doux... il va m'emmener dans une bijouterie après le déjeuner pour que j'aille m'acheter quelques bijoux. Je manque cruellement d'accessoires. Quand je lui ai dit ça, il m'a attrapé le poignet et m'a regardé étrangement... non je n'ai pas six bracelets de style différent sur un poignet.. non. C'est une conspiration contre le gouvernement !

Hum.. calmons nous ! Après, la petite séance photos. Je rentrai à la base pour retrouver ma fidèle salade aux fruits de mer avec une délicieuse sauce. Avant, je n'étais pas du tout fan de légumes mais j'ai dû m'en gaver pour maigrir. Vous n'en croyez pas votre patate vue les formes que j'ai ? Eh bien, faut remplacer tout ça par du muscle. Tout un travail pour compenser tout ça, ce fut difficile mais le résultat est satisfaisant. On s'y habitue à force, quand on veut on peut. Le plus cruel c'est de voir le personnel à la cafétéria se goinfrer de viande et de riz ... il m'est arrivé après une ou deux salades d'aller gratter du riz aux personnels. Les hommes sont si naïfs... surtout les hommes radins ! Le riz est l'aliment le plus important des asiatiques, ne supprimez pas notre culture ! Le mannequinat est si cruelle et injuste niveau nourriture. Mais cela offre des avantages aussi car on gagne beaucoup d'argent et on peut voir nos têtes s'afficher un peu partout. Il est évident qu'on pense à corps de déesse : petit ami fort charmant. Eh bien non, moi j'veux me taper les mannequins féminins mais c'est impossible de trouver des homosexuels... pauvre de moi.

« Iseul dépêche toi, tu as peu de temps libre aujourd'hui. »

J'accoure sur mes talons haut jusqu'à la voiture de mon gentil manager. Il me regarde un peu bizarrement comme pour se moquer de moi, je serre les dents et mime une frappe. Enfant que je suis je m'amuse à changer les chansons et balance un bon Why so serious des SHINee. Ces mecs sont parfaits ! Je commence à chanter tout le long du chemin histoire de bien l'énerver. Qui aime bien châtie bien ! Il me dépose devant la boutique de bijoux que j'ai choisi car en faisant du lèche vitrine une bague fort précieuse m'a interpeller. Je lui ai promis de revenir et je tiens toujours mes promesses ! Je sors de la voiture et me retourne car je ne le vois pas sortir, je me baisse pour pouvoir converser avec ce dernier.

« Tu ne viens pas ? » lui dis-je et il répliqua tout de suite « Non. »

Il n'avait pas l'air très heureux, je haussai les épaules et entrai dans la boutique pour scruter les diamants en vitrine.


이유가 뭐가되었건 나 답답해 사랑하는 것 같아
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://last-gift.voila.net/


Invité

Invité


MessageSujet: Re: On va tous mûûûûûûriiiir [Khun Mai]   Mer 12 Juin - 16:09

tenue ;

J'étais heureuse depuis mon arrivée à Pink Opal. Vraiment. Rien de douteux ne m'était arrivé, enfin du moins pas pour l'instant, et je m'entendais avec tout le monde. C'était peut être à cause de la chaleur, de la mer ou de la qualité de vie mais les personnes qui m'entouraient, que ce soit des étrangers ou des connaissances, avaient tout le temps l'air de bonne humeur. C'était sûrement le cas. Du coup, cela me rendait moi aussi de bonne humeur, je souriais souvent ces derniers temps ce qui était très rare auparavant. Enfin bon, quand on recommence à zéro, le but c'est que le résultat final soit meilleur que le précédant n'est-ce pas ?

Trêve de bavardage, j'étais tellement contente – pour rien soit dit en passant, que je voulu sortir de chez moi en ce beau jour d'été, et pas n'importe où. Je voulais me rendre dans une bijouterie. Parce que les bijoux ça brillent comme le soleil et ça nous deux fois plus joyeux si on aime cela ! Récemment j'avais reçu une promotion à mon boulot de livreuse car j'avais fait des heures supplémentaires, ce qui étaient rare à voir du côté des employés étudiants étant donné qu'ils ont court. Mais pour pouvoir vivre à mon aise, je ferai n'importe quoi ! Même à rouler dans les rues pas du tout sécurisantes de Busan à trois heures du matin, si si.

Pour cette journée, j'avais pris une de mes légères robes, du même style que tout le reste de mon placard. C'était quand même hallucinant, j'avais toujours le même genre de robe et j'avais pratiquement que ça, que ça soit pour l'hiver ou l'été, allant jusqu'au printemps et à l'automne. J'en avais pour toutes les saisons. Ces robes, c'était un peu comme mes enfants. Bizarre eung? Bref, j'avais mis une paire de chaussures à plateforme de dix centimètres pour compenser ma petite taille et je suis partie en direction de la ville. Mais, si seulement je savais ce qui m'attendais, je serais restée chez moi, sous la couette en fixant le plafond. Je m'attire souvent les situations douteuses et j'y survivais mais là … J'allais m'en souvenir toute ma vie, et je suis sûre que si il y aurait eu un photographe, on aurait faire des pages et des pages de ma derp-face.

J'aperçu une bijouterie qui avait l'air de luxe et je décida d'entrer. Peu importe les prix , j'allais bien trouver quelque chose. En commençant à me balader dans les rayons, j'observais scrupuleusement les personnes qui m'entouraient au passage, il y avait des cas. Un gars qui se curait le nez en croyant que personne ne le voyait, une dame hautaine qui se rétama phénoménalement à cause de son talon qui claqua. A ce moment je pu m'empêcher de rire comme une dinde mais je m'arrêtais quand j'aperçu un homme avec le visage caché enter dans la boutique. Il m'avait tout de suite taper à l’œil et n'était pas très confiant dans sa marche. En observant autour de moi, je pu voir que trois – quatre garçons masqués aussi se regrouper peu à peu vers le milieu de la bijouterie.

Je la sentais mal. Très mal. J'avais raison ! Un coup de feu éclata et une balle percuta le plafond. Un des hommes se mit à crier « TOUS A TERRE OU JE VOUS CRÈVE  ALLEZ. ». En bonne peureuse, je m'étais agenouillée derrière un comptoir en embarquant un jeune femme avec moi, sans faire exprès, sous le coup de la peur. J'avais les yeux fermer et la secouais en criant « On va mourir ! C'est sûr on va mourir ! FAITES QUELQUE CHOSE BON SANG ! Vous êtes jolie vous devez avoir des contacts avec Super Man bordel, bordel, hein?! » pour tout vous dire, je pouvais toujours courir, il existait pas ce c*nnard. J'ouvris un peu mes yeux qui était remplis de peur … qui ferait plus rire qu'autre chose, et j'avais la bouche ouvert qui laissait échapper des « HIIIINIIIIIN JE VEUX PAS MOURIR. »


Dernière édition par Jeon Khun Mai le Dim 16 Juin - 15:16, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar



★ Pseudo : kimmi
★ Messages : 90

★ Tronche : G.NA
★ Age : 28
★ Logement : 2666 - NORD avec Shelsea o/
★ Emploi : Mannequin

MessageSujet: Re: On va tous mûûûûûûriiiir [Khun Mai]   Sam 15 Juin - 20:57

Pendant ma petite balade à la recherche de mon diamant adoré, plusieurs bagues et pendentif m'appelèrent. Ce fut très difficile de résister mais j'ai pu réussir car au fur et à mesure des appels j'ai pu trouver la perle rare. Elle me chuchota à l'oreille de ma conscience de l'acheter, elle brillait face aux feux projeter sur elle. Je ne pouvais pas y résister. Mais je n'allais pas l'acheter maintenant, j'ai un peu de temps autant en profiter ! C'est alors que j'entends des cris et la vendeuse qui s'en va après avoir passé la main sous le comptoir. Confuse, je regarde dans tous les sens. Je vois tout le monde courir dans tous les sens mais il y avait surtout une petite bande d'hommes masqués avec des... armes à feu ?! Ma réaction n'était pas assez performante pour que je puisse me rendre tout de suite compte de la situation. Confuse, on m'a tiré la main et nous nous sommes cachés. Je n'ai même pas eu le temps de voir le visage de ma partenaire que cette dernière paniquée me secoua dans tous les sens et me cria dessus. Quand elle arrêta de me secouer comme ça, je décidai tout d'abord de reprendre mes esprits et de regarder autour de moi pour évaluer la situation. Je n'étais peut-être pas la meilleure stratège du pays mais il fallait bien trouver une situation. Je racle ma gorge, tout le monde était à terre avec des fusils derrières leur crâne. On entendait les négociations entre les policiers et les malfaiteurs. Ils avaient déjà récupéré quelques sacs d'argent et de bijoux. J'espère que ma bague n'a pas été emporter sinon je fais un malheur. J'aurais dû accepter les cours de défense ! Je me rappelai alors de la jeune fille à côté de moi. Je la prends alors dans mes bras et lui caresse le dos pour la rassurer. Je lui chuchotai à l'oreille :

« T'inquiètes pas, la police va tout arranger. On va pas mourir ! »

Comment ça c'était pas rassurant ?! J'entends un bruit d'arme à feu et un cercle se coller à mon crâne. « Espèce de pétasse ! Tu m'as l'air bien pété de tunes ma belle. » Il m'attrapa par le bras et me ramena en tant qu'otage dans leur espèce de cercle satanisme/échangiste. Je criais à tout allure, dans toute la bijouterie machinalement j'attrapai le bras de la jeune femme. De toute façon, j'ai trop l'air riche pour être tué par ces mecs. Ils vont sûrement vouloir une rançon. L'homme masqué qui n'était pas Zorro, me traînait avec la jeune femme sans avoir remarqué sa présence. Il chuchota à son partenaire et criai au policier que s'il tentait quelque chose ils tueront une femme politique importante pour le pays. Je suis peut-être bien habillée mais je n'ai pas assez d'intérêt politique pour pouvoir l'être. Il me força a m'asseoir par terre les mains sur la tête. Je chuchotai à nouveau à ma partenaire.

« J'suis désolée... si tu ne pètes pas une crise on survivra. Et si on s'en sort, on se fait un restaurant pour fêter tout ça. »


이유가 뭐가되었건 나 답답해 사랑하는 것 같아
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://last-gift.voila.net/


Invité

Invité


MessageSujet: Re: On va tous mûûûûûûriiiir [Khun Mai]   Lun 17 Juin - 14:51

Calme. Trop calme. Cette personne l'était trop comparée à moi. Je criais de toute mes forces, je me demande d'ailleurs comment ces psychopathes ont fait pour ne pas m'entendre. Je la secouais comme un prunier en ne lui laissant même pas le temps de s'exprimer sur la situation. A ce moment là je pensais « elle en pense rien, je vais mourir, on va mourir, c'est la fin ». Il y avait une part dominante de peur en moi mais, qui rendait la situation comique. Je savais que rien n'allait m'arriver, ces mecs n'étaient pas crédibles, - surtout celui avec le masque de batman. Il s'est cru à une soirée déguisée ? Mec, t'es censé être en train de nous cambrioler ! - Quand je me suis rendue compte de ce qui me passait par la tête, un sourire amusé se dessina sur mon visage alors que la jeune femme m'avait pris dans ses bras en caressant le dos. Certes ce n'était pas le comportement à avoir lors d'un cambriolage mais c'était mieux que de crier jusqu'à en perdre sa voix. Puis les mains de la jeune femme s'arrêtèrent sur mon dos, comme si quelque chose l'empêchait de continuer, en effet, elle avait un pistolet pointé sur son crâne. Un des cambrioleur la prit par le bras plutôt violemment, elle attrapa le miens comme si cela avait été un automatisme et on se fit balader jusqu'au centre de la boutique avec tous les autres hommes masqués et otages. Même si finalement, tout le monde en était. Et voilà qu'on était agenouillée par terre, les mains derrière la tête pour sa part et moi j'avais le front à terre sur mes deux mains. Allez savoir pourquoi.

Dieu merci il eût un moment où personne ne nous regardait, un moment où tous les hommes masqués se concertaient sûrement pour anticiper la suite de l'evènement. A ce moment là je me mis à ramper sans bruit vers l'arrière boutique, quelque fois je lançais des « psssst » à la jeune femme qui m'accompagnait pour lui faire savoir que j'arrivais vers une porte. J'attendais qu'elle tourne la tête vers moi pour lui faire un signe de la main afin qu'elle me rejoigne. Dans ce genre de situation c'est chacun pour sa peau ou deux pour un, les autres se démerdent, j'allais pas crever pour une bande d'inconnu. Arrivée au plus près de la porte, je voulu me relever lentement mais un comptoir me prit de court et ma tête se heurta contre celui ci. Automatiquement je me rebaissais avec les deux mains sur la tête et j'avais laissé échapper un AWWW aishhh sérieux! Yah t'as un problème ?! oui je parlais au comptoir. Mon côté spontané n'avait pas pu se faire tout petit et toutes les têtes se tournèrent vers mon visage, qui se crispa dans un petit sourire malicieux. Si ça continuait, le restaurant allait me passer sous le nez ! Juste après mon visage repris une expression sérieuse et je me mis à « courir » à quatre pattes autour du comptoir, en cours de route je réussi à me relever et je couru vers la jeune femme qui m'avait promis le restaurant pour la prendre la main et l'obliger à se relever. Tandis que moi je criais des OMO OMO OMO les ravisseurs, eux, se contentaient de crier dans un élan de panique, certains couraient, d'autre avait leur pistolet pointés sur nous … Un vrai film comique.

On se rapprochait de plus en plus de la porte arrière et les cambrioleurs ne savaient plus quoi faire étant donné que j'avais créée la panique. Plus on s'approchait en courant plus je criais SI ON S'EN SORT ON VA MAN-. et boum. une porte dans la face. J'avais pris trop de choses dans la tête, et cette dernière collision m'avait achevée. Je voyais des étoiles partout. Et dire que j'avais entraîne la femme aux cheveux longs avec moi et maintenant j'étais incapable de placer deux mots sans que ça donne un truc du genre « porte aux chaussons », elle allait devoir trouver la suite du plan foireux toute seule. A moins qu'elle se balade avec un pistolet avec de la sauce soja et du vinaigre sur elle.
Revenir en haut Aller en bas

avatar



★ Pseudo : kimmi
★ Messages : 90

★ Tronche : G.NA
★ Age : 28
★ Logement : 2666 - NORD avec Shelsea o/
★ Emploi : Mannequin

MessageSujet: Re: On va tous mûûûûûûriiiir [Khun Mai]   Jeu 20 Juin - 16:18

La fille avec qui j'étais, elle était bien trop folle pour la situation. Elle perdait son sang froid et moi qu'est-ce que je devais faire dans tout ça ? J'ai trop une belle vie pour pouvoir mourir comme ça. En plus, il faut absolument que j'achète cette bague ! Les mains sur la tête et la tête en bas, j'essayais de prier tous les Dieux qui existaient dans ma tête. Et j'espère bien sûr qu'elle n'explose pas. La jeune fille beaucoup trop impatiente de mourir on dirait, essaya de s'échapper par l'arrière boutique. Ce n'est pas bête mais beaucoup trop risquer, si seulement elle n'avait pas crié quand nous étions cachés nous aurions pu nous en aller chercher des renforts. La police n'a même pas pensé à cette porte. Bon, peut-être mais ils font trop attention aux otages. Les otages c'est juste pour faire craquer psychologiquement les gens, s'il y a pleins de snipers pointer sur eux ils seront morts avant que les otages ne le soient. Pendant que je priais tous les Dieux, j'entendis un énorme cri de douleurs. Je reconnaissais les cris de la demoiselle, elle s'était cognée à un comptoir. « Aish quelle idiote ! » je me disais. Je me levais brusquement et cette dernière en profiter pour m'attraper et me mettre sous son aile. La panique s'installa, les ravisseurs essayèrent de calmer la situation. À leur place j'aurais balancé un énorme coup de feu pour faire peur à tout le monde comme dans les films.

Je zigzaguai avec elle entre les comptoirs la tête baisser. Je baissai sa tête aussi pour pas qu'on se fasse repérer. J'avais tellement peur et j'étais tellement excitée de rejoindre la sortie que j'ai fait cogner la tête dans la porte de la jeune fille alors qu'elle était à côté de moi. Ma tête ressemblait à ce smiley : :O quand je l'ai vu tomber et quand j'ai entendu le gros boom dans la porte. Je la pris dans mes bras et la tirai jusque dans un coin caché. Dans un angle de 90 ° et que selon le théorème de la trigonométrie, ils ne sont pas censés nous voir. Je posai sa tête sur mes genoux et pris mon portable pour appeler en urgence mon manager. Je voyais arriver les malfaiteurs, je rangeai mon portable dans ma poche en espérant qu'il ne voit pas. Pourquoi ai-je fais ça ? Je ne sais pas, peut-être pour essayer de donner des infos à la police pour qu'ils puissent nous faire sortir de là.

« Vous êtes entre la vie et la mort les donzelles. Mais on ne va pas vous exécuter, vous allez nous servir d'otages principaux. »

Le monsieur pointa son arme sur mon front, mon rythme cardiaque s'accéléra. Oh my god, je vais mourir avant même d'avoir eu ma première fois. Et je n'ai toujours pas retrouvé la mémoire, en plus de ça. Une idée me traversa l'esprit, j'ai un beau corps, je suis mannequin et je suis belle. Je pourrais même participer à Miss Korea. J'avalai difficilement ma salive, je mettais de côté la jeune fille qui allait bientôt retrouver ses esprits. La connaissant, elle va encore péter une crise de panique et mon plan improviste allait tomber à l'eau. Je me levais tout doucement en le regardant dans les yeux. Je raclai ma gorge, j'empoignai l'arme avec la peur dans les yeux mais une expression sérieuse. Il se laissa faire et tant mieux, je glissai ma main de sa ceinture jusqu'à sa gorge.

« Mon cher, vous êtes bien charmant malgré votre... cagoule. Vous n'allez pas tuer une jeune fille aussi belle que moi ? Je peux vous offrir une nuit dont vous vous souviendrez toute votre vie. En échange libérez les otages.. hein ? »


Beurk, j'ai horreur des hommes en plus et je me fais passer pour prostituée. Mais si je peux les calmer ne serais-ce que pour quelques minutes ça m'arrange. Je gagne du temps. L'homme sourit, empoigna mon poignet et me ramena vers lui.

« Malheureusement, ça ne va pas marcher ! Bien essayer mais j'veux bien te garder pour moi haha ! »

J'eus une expression dégoutée et je me suis retrouvée dans la position de départ. C'est-à-dire, agenouillée et les mains sur la tête.


이유가 뭐가되었건 나 답답해 사랑하는 것 같아
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://last-gift.voila.net/


Invité

Invité


MessageSujet: Re: On va tous mûûûûûûriiiir [Khun Mai]   Lun 24 Juin - 18:07

Doux jésus c'était la fin. Elle m'avait emporté dans un coin sombre de la bijouterie, soit disant dans l'angle mort des ravisseurs mais ils nous ont quand même retrouvé ! faut sérieusement que tu revois tes maths, unni. je rigolais mais franchement, j'avais juste envie de crier et pleurer ma mère. J'étais encore un peu sonnée à cause de fighting avec la porte de l'arrière boutique mais je m'en sortais pas si mal finalement, juste avec une petit bosse sur le front. Mon visage n'avait pas été déformé. Raison de plus pour ne pas mourir ici ! j'étais encore jeune et belle ! Paniquant donc dans mon coin telle une folle internée dans un hôpital psychiatrique pour manie, je vîs la jeune femme qui m'accompagnait se lever pour commencer à lui baratiner un compromis. Qui ne marcha pas d'ailleurs, bien évidemment, et ce fût encore pire qu'avant. Premièrement on était revenu au la position de départ, mais en plus maintenant on n'avait plus aucune chance de s'en sortir car ils allaient faire trois fois plus attention étant donné qu'on avait déjà tenté de s'échapper. Bref, en plus elle venait de s'humilier en se faisant passer pour une prostituée. On avait vraiment tout gagner. De plus un des cambrioleur m'atrappa violemment par le bras et m'emmena au centre de la boutique, et, j'étais même pas encore en position de départ qu'une idée germa alors dans mon esprit de fouine. A la vue des policiers qui se trouvaient en face, j'eu l'idée de « m'évanouir », alors, il y aura des chances que les policiers trouvent un moyen pour m'évacuer et en même il trouveraient aussi le moyen de créer une diversion pour ensuite créer une panique chez les ravisseurs, et ainsi, ils pourraient s'introduire dans la bijouterie et tout le monde serait sauvé … Ah je suis vraiment intelligente parfois, je m'épate moi même.

J'allais mettre mon plan en marche, et sur le coup j'avais vraiment l'impression d'être dans un film américain .. encore debout, je laissais mes jambes lâcher prise, ce qui fût très douloureux d'ailleurs étant donné que j'avais des talons hauts, puis ma tête suivie en se penchant en arrière, profitant de cette occasion pour faire les yeux blancs, un de mes dons … quoi ? comment ça c'est pas un don ?! Enfin bref, peu importe. Le ravisseur, visiblement choqué par cette vision, me lâcha et je m'écrasais par terre, tandis qu'il reculait de mon corps inerte. J'avais du mal à garder les yeux fermés et je finis par en entre-ouvrir un pour voir si la police allait réagir, ce fût le cas dieu merci. Un appel de fît entendre dans la bijouterie, un homme répondit, et après mainte compromis je me retrouvais sur une charrette, oui une charrette, en route pour l’extérieur où un médecin me récupéra.

Je m'en voulais un peu d'avoir laissé la jeune femme dont j'ignorais le nom toute seule à l'intérieur, mais mon but était de sauver tout le monde, pas seulement moi. Sauf qu'étant donné que je lui avais pas fait part de mes plans, ce ne serait pas étonnant si elle elle penserait que je l'ai abandonner. Même si on ne se connait pas. Apparemment, l'un des policiers avait eu la même idée que moi et là commença une grosse crise de panique, pendant que le ravisseur était sortie, une bande de policiers suivait celui qui avait eu l'idée et ils réussirent à entrer. On me força à rentrer dans un camion (qui ne démarra pas d'ailleurs) donc je ne pouvais pas voir le rester de l'action. J’espérais que unni s'en sorte bien .. elle devait me payer à manger !
Revenir en haut Aller en bas

avatar



★ Pseudo : kimmi
★ Messages : 90

★ Tronche : G.NA
★ Age : 28
★ Logement : 2666 - NORD avec Shelsea o/
★ Emploi : Mannequin

MessageSujet: Re: On va tous mûûûûûûriiiir [Khun Mai]   Lun 8 Juil - 11:56

Ô Dieu, Marie Joseph et je ne sais plus qui encore. Haneul, Kami-sama ! Dans toutes les langues si vous voulez mais bouger vos petites fesses célestes et venez leur montrer la bonne voie qu'on puisse s'enfuir. Je me mordillais la lèvre, la tête baissée et d'ailleurs je commençais à avoir mal à la nuque à force d'être dans cette position. Pendant, combien de temps ça allait durer, hein ? J'ai une séance photo super importante pour ma carrière, d'ailleurs ma vie est super importante pour ma carrière ! Faites quelque chose, merde ! Je prenais de grandes inspirations et expirait calmement, je m'imaginais tous les scénarios possibles qui pourrait être la suite des événements. Iseul qui se met à défoncer tous les malfaiteurs et réussir à libérer tous les otages. Un otage qui veut se suicider en faisant le fou et se fait tirer dessus par l'un des malfaiteurs. Heureusement, il n'y avait pas d'enfant mais certainement une belle jeune femme qui avait le coeur sensible. Ah oui, ça c'est moi. Les larmes commençaient à me monter aux yeux, ils commencèrent à être humide car j'avais peur de la suite des événements. J'étais comme un enfant apeuré dans le noir... ou bien aux toilettes.

Ma partenaire se fit attraper le bras, il faut croire qu'ils s'excitaient sur nous. Pourtant, les hôtesses de caisse étaient aussi jolies. Je m'agrippais à la jeune fille par son bras pour l'empêcher de s'en aller. J'avais peur pour cette petite, qui sait elle allait se faire violer, abuser et toucher sexuellement ? Je m'y accrochais autant que je pouvais, mais l'un des monsieur à cagoule m'attaqua avec la manche de son arme à feu entre les omoplates. Ce qui me fit tomber par terre, net. J'étais affalée par terre mais par chance je n'avais qu'une douleur dans le dos, j'étais encore consciente. Je suis fatiguée des événements alors je suis resté affalée par terre. Je relevais la tête histoire que mon menton s'appuie sur le sol pour voir ce qu'il se passait. J'étais quand même un peu sonné, je me donnais quelques claques sur mes joues pour me réveiller un peu. La jeune fille se faisait emporter en dehors mais quels enfoirés ! Ils ne se soucient pas de moi, il me voit affalé par terre comme une pauvre fille et ils ne m'emmènent même pas. POURQUOI ?!

Je soupirais de colère et me relevais avec le peu de force qui me restait, l'un des otages a prit son courage à deux mains et créa une panique parmi le bordel. Je voyais des hommes en uniforme rentrer, j'en déduisais que c'était les policiers. J'en profitais pour attraper mon sac et ma veste, je retirais mes talons et couru jusqu'à la sortie comme si ma vie en dépendait. Derrière moi, j'entendais des coups de feu mais je continuais malgré tout. C'était comme si je n'étais plus maître de moi-même. Je vis mon manager paniqué au premier rang, je sautais sur lui tout de suite. Je le serrais très fort dans mes bras et me chuchotais.

« Tout va bien, ma petite Iseul. Tout est fini maintenant. »

Je fondais en larme sur son épaule.


이유가 뭐가되었건 나 답답해 사랑하는 것 같아
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://last-gift.voila.net/


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: On va tous mûûûûûûriiiir [Khun Mai]   

Revenir en haut Aller en bas
 

On va tous mûûûûûûriiiir [Khun Mai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tous les donjons solotables par un panda
» On en a tous eu au moins un comme celui là
» gagner de l'argent tous les mois en visionnant des pubs!
» [BIONICLE] Si vous aviez tous les Bionicle, vous seriez...
» Petit bonjour adressé à tous les Habbos :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLACKOUT ::  :: RPs Abandonnés-