AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Guide me through

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar



★ Pseudo : Loliwion
★ Messages : 441

★ Tronche : Luhan
★ Age : 25
★ Logement : Résidence 8510 -SUD- avec trois coloc'
★ Emploi : Etudiant en art appliqué

MessageSujet: Guide me through    Mar 11 Juin - 0:02


    Le réveil avait été matinal pour le rouquin. Un peu trop peut-être. Il s’était fait violence pour se réveiller mais il le fallait. Parce qu’il avait des choses à préparer. Disons ça. Il partit directement à la douche pour être le plus propre possible. Il mit un temps fou à choisir sa tenue. Il voulait mettre de la couleur, comme le soleil était au rendez-vous, mais peut-être que l’autre n’aimerait pas. Peut-être une chemise ? Il avait bien essayé trois tenues différentes. Comme une fille qui se prépare pour le bal. Il avait finalement opté pour de la couleur pas trop prononcée. Bleu pâle, son t-shirt, et un simple jean. Au fond il n’était pas très convaincu mais c’était mieux que les tenues précédentes. Il venait de perdre une heure et demie de son temps, douche comprise. Il termina de sécher ses cheveux et de les mettre bien en place. Inutile au fond, il allait sortir donc ça n’allait pas tenir. Mais ça lui tenait à cœur. Il voulait être impeccable en sortant de la maison. Les dents brossées, les oreilles nettoyées. Tout propre le Hyun Sook. Il sortit de chez lui, souriant, pleine de bonne humeur et attrapa en vitesse le premier bus qui passait. Il devait passer faire quelques courses avant. Avant quoi ? Avant d’aller le voir, bien sûr. Lui. L’homme qui occupait toutes ses pensées. L’homme qui prenait toute la place dans son cœur. Son Lee Byeol. Ils avaient rendez-vous à 14 :00 chez le plus âgé. Il s’arrêta alors au centre-ville pour faire ses petites courses. C’était comme s’il vivait avec lui, à faire des courses pour lui comme ça. Et ça le rendait heureux. Le cœur léger il déambula dans les rayons, même après avoir trouvé ce qu’il était venu chercher. Il se rendit vite compte qu’en fait, il n’avait pas tant que ça de temps devant lui. Il ne lui restait que 30 minutes pour arriver jusqu’à chez Byeol. Il partit en quatrième vitesse vers les caisses, bien évidemment déjà toutes occupées. Il se mit à faire la queue comme tout le monde, tapotant du pied en espérant que ça aille plus vite que ça. Il regardait tantôt sa montre, tantôt les gens autour de lui. Après avoir enfin payé il reprit le bus, direction la zone nord. Il ne prit pas le temps d’écouter de la musique, trop pressé d’arriver à destination. Trop pressé de le voir. Ca lui semblait faire une éternité depuis la dernière fois. Il sortit du bus et marcha dans les quartiers, sans papillonner de trop, sachant déjà très bien quel chemin prendre pour arriver aux portes du paradis. Il regarda une dernière fois l’heure et pressa le pas. Il se planta devant la maison de Byeol avec 10 minutes de retard. Ce n’était pas énorme en soi, mais pour lui c’était 10 minutes de moins en sa compagnie. Quoi ? Exagérer ? Non, il n’exagérait pas du tout. Ces sentiments étaient comme ça et il ne pouvait pas les contrôler. Il ne voulait pas de toute façon. Il monta quatre à quatre les escaliers qui menaient à sa porte d’entrer et sonna, impatient. Il attendit, tout sourire de voir son amour ouvrir la porte. Chose qui ne tarda pas trop. Hyun Sook sourit davantage. Il était illuminé par tant de beauté, de perfection. L’amour rend aveugle ? Non. La beauté de Byeol était indiscutable de toute façon. Avant même de s’excuser ou de lui adresser quelconque mots, il lui sauta presque au cou et l’embrassa amoureusement.
    « Ah je suis désolé … Je suis en retard. »
    Il baissa la tête, un peu honteux, mais monta le sac pour couvrir son visage, exposant ainsi sa véritable excuse. Il glissa le sac en question dans les mains de Byeol et s’invita de lui-même dans la maison. Ce n’était pas la première fois qu’il venait après tout, il pouvait bien être à l’aise avec lui. N’est-ce pas ? Trop tard, il était déjà rentré et avait déposé ses chaussures à l’entrée. Il se tourna vers son chéri pour le plaisir des yeux et pour le bien du cœur. Il se sentait tellement ridicule à côté de lui. Si beau. Si charismatique. Il reprit le sac des mains de Byeol.
    « C’est notre goûter ! ».
    Il montra fièrement à son amant le sac de farine, le sucre, les œufs qu’il avait acheté plus tôt. Les seuls fois où il avait tenté de faire un gâteau, ça avait été une horreur. Difficile de louper un gâteau pourtant, mais c’est sans compter sur les talents culinaires inexistants du plus jeune. Il déposa le sac par terre et ne se retint pas plus longtemps d’aller enlacer l’homme de sa vie. Mh. Il lui avait manqué mine de rien. Il était trop vulnérable avec lui. Il se sentait niais. Ca devait sûrement agacé Byeol de le voir comme ça. Il voulait peut-être quelqu’un de plus mature ?
    « Ton odeur m’avait manqué. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Pseudo : Sunee
★ Messages : 116

★ Tronche : Oh Se Hun
★ Age : 27
★ Logement : Aile Nord - Résidence 2626
★ Emploi : Pâtissier

MessageSujet: Re: Guide me through    Mar 11 Juin - 1:15

Je n'avais pas dormi de la nuit. C'était à chaque fois pareil lorsque j'avais rendez-vous avec Hyun Sook le lendemain. Je ne pensais qu'à lui et je n'arrivais donc pas à dormir. C'était agaçant. Ce type m'avait totalement transformé et je trouvais ça inadmissible. Mais je n'y pouvais rien. C'était comme ça. Je l'aimais trop. Beaucoup trop. Je me donnais envie de vomir parfois. C'est ça, il me rendait malade. Cependant, je me gardais de le lui dire. Il ne comprendrais pas et je le blesserais inutilement.... Je n'avais pas envie de le voir pleurer pour ça. Il me quitterait à coups sûr à cause de ça et cette idée là m'était réellement insupportable.
Je me levais à contre coeur et me dirigeais dans la salle de bain. Je fis couler l'eau et ajoutait du bain moussant à la cerise dans l'eau. Pendant que la baignoire se remplissait lentement, j'entrepris de me brosser les dents avec une lenteur qui donnerait un avantage net à un escargot. Non. Je n'aimais pas les matins même si je n'avais pas dormi la veille. Pendant que ma brosse à dent électrique faisait des tours concentrique sur mes dents, je me pris à penser encore à Hyun Sook mais cette fois-ci de manière détournée. Je repensais à une soirée que j'avais passé avec mes potes au bord du lac. Je me souviens très des sifflements qui s'étaient élevés lorsque je leur avait dit « Park Hyun Sook, c'est mon mec les mecs! » . Ouais, c'était vrai. Hyun Sook c'était mon mec et j'en était très fier. Ouais... le mien...

[...]
Je regardais mon reflet dans le miroir, l'air soucieux. Les sourcils froncés, j'inspectais minutieusement ma tenue. Simple, mais élégant. Un jean skinny marron et un t-shirt couleur crème à col V. Je n'avais pas envie de paraître négligé parce que je savais que Sookie allait être parfait comme d'habitude. Je n'aurais pas supporté de ne pas être à la hauteur de ses espérances. Oh non. Je jetais un coup d'oeil rapide à l'horloge accrochée au mur. 14h03. Il était en retard. Enfin, ce n'était pas très important. L'important, c'était qu'il ne me pose pas un lapin. Je l'aurais vraiment mal pris sur ce coup.
Je quittais mon autre moi et alla me placer devant la porte. Quoi ? C'était ma porte. J'avais donc le droit de la surveiller ! Imaginez qu'elle soit mal mise et qu'elle tombait ! D'ailleurs, est-ce que j'avais pris rendez-vous pour faire la maintenance de l'appareillage électronique de la maison ? Je sortis mon téléphone de ma poche et consultait rapidement mes mails. Ah oui, c'était fait. 14h08... Je fixais les chiffres de mon smartphone avec intensité. Huit minutes c'était beaucoup non ? Il n'allait pas venir ? Nooon. Il allait venir. J'en conclus donc que mon téléphone avançait. Ce n'était donc pas bien grave. Je n'eus pas besoin d'attendre longtemps avant d'entendre la sonnerie raisonner. Je ne me donnais pas un genre en le faisant attendre. J'ouvris la porte avant même que le sonnerie ne s'arrête.
Je me sentais soulagé. Il était vraiment là. Enfin. Il m'accueillis avec un tendre baiser. Bon dieu que c'était bon. J'aurais pu passer ma vie à ça. « Aaaah... il va falloir te faire pardonner pour ça...»
Je fermais la porte derrière lui. Mmmh... il allait superbement bien dans ce décor. Je pourrais très vite y prendre goût...Oh oui. Imaginer tous les jours avec lui. Cette simple petite idée étira mes lèvres jusqu'à mes oreilles. Ce serait super, vraiment. Je lui demanderais un jour. Ouais. Je lui demanderais.
Je fixais son sac et émis un petit rire. « T'es sérieux ? J'ai tout ça tu sais... un pâtissier qui n'aurait pas de farine chez lui, ce serait vraiment bizarre non ? Je suppose qu'on va devoir transformer cette farine en quelque chose de plus ... » Je ne pus même pas terminer ma phrase que je le retrouvais collé contre moi. Mon dieu. Il était adorable. Parfait. Mon coeur se mit à battre un peu plus vite lorsque je le serrais contre moi. Une petite chose fragile. Je déposais un baiser sur son front avant d'aller à la rencontre de ses lèvres. J'aurais pu aisément me perdre dans ce baiser. Oh la. C'était vraiment dangereux. Je m'écartais de lui à regret. J'aurais voulu le garder contre moi pendant quelques instants encore mais à coup sûr nous aurions continué cette étreinte sur le canapé. Je ramassais le sac par terre et le prit par la main pour le conduire dans la cuisine. « Viens. On va faire quelque chose de bon avec ça. » J'avais les oreilles toutes rouges. Oui, il me faisait de l'effet beaucoup d'effet. Mais je devais me tenir. Je ne voulais pas qu'il me prenne pour une bête bien que tous mes sens m'intimais l'ordre de le violer sur le comptoir de la cuisine. Allons bon mon petit Byeol, un peu de tenue me disait ma conscience que j'allais pour une fois écouter...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Pseudo : Loliwion
★ Messages : 441

★ Tronche : Luhan
★ Age : 25
★ Logement : Résidence 8510 -SUD- avec trois coloc'
★ Emploi : Etudiant en art appliqué

MessageSujet: Re: Guide me through    Mar 11 Juin - 11:30

    Ah il avait déjà tous les ingrédients alors ? Il avait fait ses courses pour rien, il aurait pu arriver parfaitement à l’heure pour le retrouver. Il s’en voulait. Il aurait dû y penser, bien sûr. Mais il était hors de question d’afficher cette déception sur son visage. Elle était trop petite en comparaison au plaisir de retrouver son amant. Amant qu’il alla enlacer rapidement. Il s’enivrait de son parfum, fermait les yeux en appréciant être collé à lui. Le cœur léger et pourtant si bruyant quand Byeol le serra contre lui. Les joues rosies quand il lui déposa un baiser sur le front, puis sur les lèvres qui répondirent d’ailleurs à ce baiser. S’il avait pu y rester collé toute sa vie. Mais toutes les bonnes choses ont une fin. Alors ils se décollèrent. Hyun Sook rouvrit les yeux, toujours aussi affecté par l’apparence de celui qui était sien. Comme si le temps d’un baiser il en avait oublié sa beauté. Mais comment pourrait-on oublier une si belle chose ? Il remit les pieds sur terre pour de bon quand Byeol lui prit la main pour retrouver la cuisine. Curieux qu’il était, il se mit à ouvrir les tiroirs pour voir ce qu’il y avait dedans, les placards. Il allait devenir assistant pour la première fois. S’il voulait être efficace il devait connaître la cuisine aussi bien que le propriétaire. Il n’avait mis que rarement les pieds dans sa cuisine, c’était plus le territoire de Byeol que le sien. Il se remit à ses côtés et tapa dans ses mains.
    « Apprends-moi ! »
    Il avait oublié le « s’il te plaît » en route, trop pressé d’apprendre. La cuisine, c’était un peu une forme d’art, non ? Prenons ça comme excuse. Il voulait surtout pouvoir faire au moins un gâteau à Byeol comme un grand en remerciement de tout ce que son amour lui offrait, surtout en nourriture. Ouais. C’était un peu un estomac sur patte le rouquin. Il trottina pour aller prendre le tablier qu’il avait vu dans un coin un peu plus tôt. Il s’était déjà approprié les lieux. Il l’enfila rapidement, pensant que de toute évidence Byeol ne se salirait pas. Parce que c’est un pro. Un expert. Il était trop doué pour se faire des tâches. Hyun Sook c’était une autre histoire.
    « La dernière fois que j’ai fait un gâteau, j’ai oublié de mettre le truc qui gonfle là. Il était tout plat … C’était ridicule. Et il était même pas bon en plus. » Il tourna la tête vers le plus âgé, un peu désolé de lui infliger un tel cas comme assistant. « Mais si tu fais avec moi, je suis sûr que ça va déchirer ! »
    Il leva sa main en l’air et attrapa la jumelle chez son amour pour aller taper dans sa main. High five. La fine équipe. Il sortit toutes ses courses du sac en plastique. Même si Byeol avait de quoi faire chez lui, il voulait quand même utiliser les ingrédients qu’il avait choisi avec amour. Enfin, pas comme si c’était difficile de choisir de la farine non plus.
    « On fait quoi comme gâteau ? Un gâteau au chocolat ? Un gâteau au yaourt ? Un gâteau à quoi ? Ou des cupcakes ? … Tu veux quoi toi ? C’est toi le chef, tu décides ! »
    Ou comment se retirer de toutes responsabilités. Il restait regarder Byeol avec sa tête innocente. Lorsqu’il était avec lui, il se sentait comme un gamin de 5 ans. Intenable, impatient, hyperactif. Ca faisait des bonds de partout dans son cœur et comme il ne savait pas comment gérer ça, tout sortait en même temps. Il aurait peut-être dû le prévenir avant d’être avec lui qu’il passerait pour une nounou. Il devrait le payer ? Il colla doucement sa tête au bras de son chéri en attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Pseudo : Sunee
★ Messages : 116

★ Tronche : Oh Se Hun
★ Age : 27
★ Logement : Aile Nord - Résidence 2626
★ Emploi : Pâtissier

MessageSujet: Re: Guide me through    Mar 11 Juin - 20:48

Je le regardais explorer la cuisine avec un sourire sur les lèvres. Il était trop adorable. Lui apprendre ? Lui apprendre quoi ? A faire des gâteaux ? Après ce qu'il venait de dire, je n'étais pas très partant. Et puis, c'était moi le pâtissier. C'était pour lui que je l'étais. Je m'approchais de lui et lui sourit gentiment. « Bien que je sois contre l'idée, je veux bien répondre à ta demande mon coeur »
High Five hein? Trop chou. Alors qu'il disposait les ingrédients sur le comptoir, je sortis mon portable afin d'immortaliser ce moment. Je pris une rafale de photos. Le voir dans mon tablier me donnait des idées vraiment farfelues, des idées que je comptais bien mettre en application. « On va faire des cupcakes. J'ai travaillé sur une recette pour toi. J'espère que ça te plaira. Mais si tu reste collé contre moi comme ça, on ne va pas arriver à grand chose. » Je rigolais doucement et l'écartais de moi afin d'ouvrir le tiroir devant moi et en tirai un tablier que je m'attachais à la taille. Etant donné ce que j'avais prévu de faire, j'estimais qu'il valait mieux prendre certaines précautions. Je m'activais dans la cuisine, sortant les divers ingrédients et les posant sur le comptoir. Bien que j'avais l'air de ne pas prêter d'attention à Hyun Sook, j'étais très conscient de sa présence. Je faisais exprès de le frôler l'air de rien. C'était mal. Le moindre contact avec lui m'excitait. J'étais pitoyable.

Je sortis le iPad du tiroir se trouvant juste devant Hyun Sook. Oui.. j'ai dû lui mettre la main sur les hanches pour le décaler un peu... et je l'y ai laissé. Quoi ? Pas besoin d'avoir deux mains pour ce servir de la tablette que je posais devant lui. J'affichais la page avec la recette de mon invention et la lu doucement, ma bouche toute proche de son oreille. Non non non. Je ne le draguais pas. Je lui présentais de manuelle sensuelle la recette que nous allions réaliser.
Je posais la tête sur son épaule et passais ensuite les bras autour de lui. Certes, nous n'étions pas dans une position adéquate pour cuisiner mais c'était tellement agréable. Je déposais un baiser sur sa joue avant de prendre ses deux mains et de les poser sur le comptoir. « Montre-moi la levure et la vanille et la muscade. A chaque bonne réponse, je te ferais un bisou quelque part. » Il fallait savoir innover. J'étais sûr qu'il s'en souviendrait comme ça. Il n'y a pas meilleur comme moyen mémo technique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Pseudo : Loliwion
★ Messages : 441

★ Tronche : Luhan
★ Age : 25
★ Logement : Résidence 8510 -SUD- avec trois coloc'
★ Emploi : Etudiant en art appliqué

MessageSujet: Re: Guide me through    Mar 11 Juin - 21:48

    Comment pouvait-il lui dire qu’il était contre l’idée, mais au final accepté quand même ? Il ne voulait pas qu’il le fasse à contre cœur. Mais le surnom utilisé à la fin fit fondre Hyun Sook. Il gagnait toujours en l’appelant comme ça. Le combat n’en était que trop facile pour l’autre. Mais encore une fois, il ne pouvait pas maîtriser ça. Finalement, après l’étalage et les photos, Byeol annonça les cupcakes. Le sourire de Hyun Sook s’agrandit encore plus. Il raffolait de ces petites choses. Et si en plus il avait prévu quelque chose rien que pour lui, il savait que ça allait être un succès. Il en avait déjà l’eau à la bouche. Son ventre gronda d’ores et déjà. Il avait oublié de prendre son repas aussi, pas étonnant que son estomac commence à se faire entendre de peur d’être abandonné. Il fallait vite terminer les cupcakes alors. Le rouquin fit la moue quand il fut séparé de son amant. Il voulait en profiter encore. Toujours. Il voulait toujours plus. Sauf quand … Enfin, quand ils finissaient … Il rougit subitement à ces pensées-là. Qui avait perverti son esprit à ce point ? Il fixa son esprit sur autre chose. Le tablier de Byeol. Très bon sujet.
    « Le chef pâtissier Lee Byeol aurait-il peur de se tâcher ? »
    Il lâcha un rire avant de l’observer s’affairer à sa cuisine. Il le sentait dans son élément, un peu comme lui devait une feuille de papier. Le plus âgé sortait toute sorte de choses de nulle part pour rejoindre la farine & co. Malgré les contacts que Byeol pouvait provoquer, le rouquin gardait son air innocent et ce sourire naïf sur son visage. Comme si tout ça ne l’affectait pas. Il était faible en réalité. Bien trop faible. S’il avait écouté son cœur et surtout ses pulsions, il aurait sauté sur son amant pour lui dévorer la bouche, le cou, et la suite. Ca ne faisaient que quelques jours qu’ils ne s’étaient pas vus, et pourtant ça semblait être un siècle pour Hyun Sook. Hyun Sook qui se laissa d’ailleurs faire quand son bien-aimé se posa à ses côtés, les mains sur ses hanches et la tête sur son épaule. Le bonheur. Bienêtre intense. Il le regarda aussi discrètement que possible. Sa voix. Dieu … Il venait de décoller. Il n’écoutait pas du tout ce qu’il racontait, il s’en fichait de cette recette. Sa voix était si envoutante. Il n’entendait que sa douce mélodie, ne comprenait rien au fouet, à la farine ou au glaçage. Ce n’était pas important sur le moment. Ses lèvres sur la joue rosie du plus jeune fit sortir ce dernier de sa rêverie. Son sourire apparut de nouveau. Le défi lui plaisait.
    « Si je donne des mauvaises réponses tu me fais quoi ? Une punition ? »
    Ouh. Il ne s’était pas rendu compte que ça sonnait autant sado-maso que ça. Il préféra se concentrer sur les ingrédients en face de lui plutôt que de s’attarder sur sa question. Il se sentirait nul d’être gêné à peine 10 minutes après leurs retrouvailles. Il prit la vanille et l’avança en face d’eux. Il tendit sa joue à son amoureux pour réclamer son baiser. Il savait que celle-là, elle était bonne. Ensuite, levure. C’était ce truc qui ressemblait à de la farine et qui faisait gonfler les gâteaux, non ? Mh. Le doigt sur le menton il prit quelques secondes pour prendre le sachet de « levure chimique ». Il fallait être débile pour ne pas avoir lu. Et un deuxième bisou, un ! Puis il se tourna vers Byeol, désolé.
    « Ce … C’est quoi la muscade ? »
    Il se mordit la lèvre inférieure. Il allait compter ça comme une mauvaise réponse, n’est-ce pas ? Il allait recevoir une punition, n’est-ce pas ? Il s’échappa rapidement en passant sous les bras de son amoureux pour fuir à l’autre bout de la cuisine. Il ne savait pas pourquoi il craignait autant, mais il savait que c’était préférable de fuir. Son amant pouvait souvent avoir une très bonne imagination.
    « PAS LA FESSEE ! »
    Il plaqua spontanément ses mains sur ses fesses en gardant ses yeux grands ouverts pour avoir Byeol à l’œil et ainsi réagir à chacun de ses mouvements. Si jamais il tapait trop sur ses fesses ils ne pourraient plus … Enfin. Il ne voulait pas subir de punition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Pseudo : Sunee
★ Messages : 116

★ Tronche : Oh Se Hun
★ Age : 27
★ Logement : Aile Nord - Résidence 2626
★ Emploi : Pâtissier

MessageSujet: Re: Guide me through    Mar 11 Juin - 22:49

Un petit rire s'échappa de ma bouche. Zut. J'étais grillé avant même que nous ayons commencé à jouer. Malin mon précieux. Je rapprochais doucement son bassin contre moi. Je savais que c'était dangereux, mais je m'en fichait. De toute façon, ça allait finir en partie de jambe en l'air. Je redoutais même que nous ne finissions même pas les cupcakes. Et croyez-moi, ça ne me dérangerait absolument pas. Je le regardais me montrer la vanille puis me tendre sa joue. Mignon. J'y déposais un doux baiser. Et raffermis ma prise autour de lui lorsqu'il chercha des yeux la levure qu'il ne tarda pas à me présenter. Pour le récompenser de sa bonne réponse, je déposais un baiser sur son coup. Je m'attardais plus longtemps que nécessaire sur cette partie de son corps. Mon dieu, je devenais intenable.
Je fronçais les sourcils lorsqu'il s'échappa de mon étreinte. C'était quoi ça ? Il me faisait quoi là ? Je n'étais pas d'accord. Je le fusillais du regard. Pas la fessée hein ? Se rendait-il compte qu'en quittant mes bras, il me donnait vraiment l'occasion de lui en donner une ? Tss. « Je ne comptais pas te donner la fessée Hyun Sook... même si ça me plairait beaucoup. »Je fis lentement le tour du comptoir, le regard rivé dans le sien. J'attrapais au passage une petite boule marron sur la table et la lui présentait. « Ça, c'est une noix de muscade. Il faut la rapper finement et l'ajouter ensuite à la préparation. C'est ce qui fait sentir la pâte délicieusement bon. Mais il ne faut pas trop en mettre sinon ta pâte aura un goût de bois. » Soudain, j'élançais le bras vers lui et l'attrapait en riant. Je laissais tomber la noix de muscade et l'emprisonnait dans mes bras. Aucune échappatoire. Je le regardais tenter de se débattre un moment en souriant. « Arrête mon coeur, tu vas te faire mal. » Je tirais la langue et m'approchais dangereusement de son visage. Oui, c'était ça ma punition. Mais attention, il n'y avait rien de pervers dans cet acte. Je comptais juste passer ma langue sur sa joue. A la base... Au lieu de cela, je l'embrassais avec fougue. Là. Comme ça. Et qu'est-ce que c'était bon. Je dé-serrais un peu les bras pour le laisser passer les bras autour de ma tête. Je vous l'avais dit que j'étais faible face à lui. C'était vraiment trop triste. Ça n'avait rien d'une punition. Je me séparais de ses lèvres à contre-coeur et le fixais gêné. Merde. Je baissais les yeux et m'écartais de lui. Ce n'était pas comme ça qu'on faisait de la pâtisserie. Voilà pourquoi je ne le lassais pas entrer dans la cuisine quand je lui préparait quelque chose: je n'aurais jamais pu finir. « Pardon... Je suis désolé. Mmh. C'est que...tu vois. Je t'aime alors...pardon. Je voulais pas. Enfin si ! Mais non... »Bravo Byeol! Sincèrement, bravo! Il doit être subjugué par ton éloquence maintenant ! Il doit sûrement se dire qu'il sort avec un vrai débile. Je soupirais d'exaspération. Je m'étais encore fait avoir par lui. Il m'avait rendu accro. Merde. Merde. Et merde. Je venais de créer un putain de malaise. Et je ne voulais pas ça. Pas maintenant. Je m'approchais à nouveau de lui et le prit dans mes bras. Je le serrais fort contre moi. « Pardon. Je suis désolé. Je suis pas réglo comme mec. » Je l'embrassais à nouveau, tendrement. Puis je pris sa main pour la mettre sur mon coeur. Cliché peut-être mais rien à foutre. i=« Tu sens ? Je n'arrive pas à me concentrer quand ça fait autant de bruit tu vois ? » Je rigolais doucement avant de l'amener à nouveau derrière le comptoir. Je m'écartais discrètement de lui. Pas trop loin. Juste un peu, histoire que je me tienne correctement comme un bon petit pâtissier. Je lui nommait les différents ingrédients et lui expliquait à quoi ça servait. Je savais qu'il n'écoutait pas vraiment ce que je disais mais qu'importe. Je le faisais quand même. « Allez ! Plus vite nous allons commencer, plus vite nous finirons. Et donc, plus vite je pourrais laisser cours à mes pulsions animales avec toi sur ce comptoir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Pseudo : Loliwion
★ Messages : 441

★ Tronche : Luhan
★ Age : 25
★ Logement : Résidence 8510 -SUD- avec trois coloc'
★ Emploi : Etudiant en art appliqué

MessageSujet: Re: Guide me through    Mar 11 Juin - 23:44

    Plutôt que de lui donner la fessée pour avoir donné une mauvaise réponse, son amant lui expliqua calmement ce que c’était, ce à quoi ça servait. Il avait le don de rendre toutes les choses intéressantes. Qu’il lui parle de cette noix de muscade encore et encore, il ne s’en lasserait pas. Pitoyable. La bouche à demie ouverte, le rouquin acquiesçait aux paroles de son aîné. Il n’eut pas le temps de réagir avant qu’il se retrouvait emprisonné contre le torse de Byeol. Il a essayé de s’y échapper. Il a vraiment essayé, avec des mouvements dignes d’une fillette de 3 ans, mais ce fut un échec. Il finit par stopper ses mouvements quand son chéri le lui demanda. Il était à sa merci, il voyait sa tête se rapprocher de la sienne, la punition était proche. Et quelle punition. Même si Hyun sook avait d’abord été surpris du baiser de l’autre, il ne perdit pas vraiment de temps en réflexion inutile et y répondit simplement. Ses lèvres, ses baisers avaient quelque chose de magique. Ils bénéficiaient de cet effet aimanté qui faisait que le rouquin ne pouvait s’en défaire que difficilement. Il passa ses bras autour de son cou en approfondissant légèrement le baiser. Là il voulait vraiment plus. Mais l’autre repris rapidement ses esprits et termina leur baiser aussi abruptement qu’il avait commencé. Hyun Sook soupira, toujours trop gourmand de leurs contacts. Il releva la tête vers lui quand il prit la parole. Ah. Trop mignon. Trop touchant. Trop craquant. Trop maladroit. Trop hésitant. Comment pouvait-on être aussi merveilleux ? Il ne devait pas être humain ce Lee Byeol, c’est la seule possibilité qu’il voyait. Il allait lui répondre qu’il n’avait pas de raison de s’excuser mais il recommença encore en le reprenant contre lui. C’est avec un plaisir certain que Hyun Sook se laissait aller contre lui. Il passa ses mains dans son dos pour le serrer aussi. Il inspira un grand et énorme coup pour se remplir le nez de ce parfum tant aimé. Comme de la drogue. Pire que de la drogue. Il secoua la tête négativement. Réglo ou pas il s’en fichait. Son baiser lui avait fait du bien, plaisir. Et finalement sa main termina sa course sur le cœur de Byeol qui donnait son excuse. Hyun Sook fit le même test sur son cœur à lui. Ca battait tout aussi vite, tout aussi fort.
    « Moi aussi ça bat fort. Parce que je t’aime, Hyung. »
    Un enfant. Byeol ne sortait pas avec un jeune homme de 20 ans mais avec un petit garçon qui rentrait fièrement en CP. Il baissa la tête, souriant, content de sa déclaration. Les joues à nouveau roses. L’effet du plus âgé sur lui n’arrêtera donc jamais ? A chaque fois qu’il lui disait ses sentiments c’était comme la première fois. Presque gênant parce qu’il n’avait pas l’habitude de sortir des mots aussi sincères que ceux-là. Ils retournèrent devant le plan de travail, Byeol continuant ses explications et Hyun Sook faisant mine d’écouter alors qu’il passait son temps à admirer en cachette son aîné. Il tapa dans ses mains à la fin de la partie théorique qui avait été assez ennuyeuse au final, même s’il avait pu se rincer l’œil autant qu’il le voulait. Mais il tourna brusquement la tête vers son amant à la fin de sa phrase. Pardon ? Laisser cours à ses pulsions animales ? Ses rouges n’étaient plus roses, mais complètement rouges.
    « Qu-quoi ? Tes … Quoi ? … Mais … Là ? »
    Magnifique intervention de la part de Hyun Sook. Il n’y avait pas idée de balancer des idées pareilles aussi spontanément. Il était à deux doigts de féliciter l’esprit pervers de son amant qui avait finalement dépassé le sien. Même après ce temps passé ensemble, le rouquin avait la naïveté de croire que l’esprit de Byeol n’était pas aussi perverti que le sien. La bonne blague. Pour ne pas laisser son instinct animal se réveiller de trop, Hyun Sook s’attaqua à la recette. Il suivait les instructions sur la tablette à la lettre. Il attrapa le fouet et commença à touiller le début de semblant de pâte. Ca ne ressemblait pas à grand-chose. Rapidement il laissa le fouet à Byeol pour éviter les catastrophes. Il voyait déjà des grumeaux arriver alors il préféra laisser faire l’expert. Finalement, il laissa son amoureux tout faire, parce que lui avait peur de faire foirer la recette. Il allait bien en profiter pour démarrer le jeu. Quel jeu ? Aucune idée. Mais il allait le commencer. Alors qu’il allait se laver les mains pleine de farine il fit glisser son bras sur les fesses de Byeol. En revenant du lavabo Hyun Sook se remit à ses côtés et faisait mine de regarder ce qu’il faisait par-dessus son épaule il embrassa son cou une fois, puis deux et finalement il passa un petit coup de langue dessus en ricanant par la suite.
    « Fais attention, t’en fou partout … Ah, il faut te concentrer tu sais ? »
    Il pouffa et glissa son doigt dans la pâte qui devait être presque terminée maintenant. Il n’en avait aucune idée en vérité. Il porta le doigt à sa bouche, de façon bien provocatrice en espérant que son amant le remarque.
    « Mmmmmmmh, c’est bon ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Pseudo : Sunee
★ Messages : 116

★ Tronche : Oh Se Hun
★ Age : 27
★ Logement : Aile Nord - Résidence 2626
★ Emploi : Pâtissier

MessageSujet: Re: Guide me through    Mer 12 Juin - 23:08

Je rigolais un bon coup lorsqu'il prit conscience de ce que je venais de dire. J'avais enfin son attention. Trop mignon. Je déposais un baiser sur sa joue. « Oui, là...» lui glissais-je à l'oreille en passant la main sur le comptoir. On ne l'avait jamais fait là. J'étais persuadé que ce serait vraiment très intéressant. Et puis, il y avait plein de chose à lui étaler dessus. Mmmmh... l'idée était très intéressante ! Je le regardais commencer la recette. Vraiment trop hésitant. Il avait un de mal le petit. Trop adorable. Une fois de plus, je sortis mon portable pour prendre des photos de lui. Oui, j'en prenais beaucoup et souvent. J'aimais bien les regarder quand il n'était pas là. Quoi ? Moi ? Fleur bleue ? Je vous emmerde, okay ? J'aime regarder le visage de mon petit-ami. Si vous êtes pas content c'est pareil. Vous ne savez pas vous à quel point il m'obsède. Tss. Ignorants !
Cela dit, je commençais à m'impatienter alors je lui pris le bol et le fouet des mains. Ça irait plus vite si je le faisais moi même. Mes gestes étaient méthodiques et précis. Après tout, je faisais ça toute la journée. J'allumais les plaques pour faire fondre le chocolat lorsque je perçu un petit mouvement de Hyun Sook. Il n'allait pas oser tout de même ? Apparemment si. Je tentais de cacher mon sourire pendant que je continuais la préparation. Et croyez-moi, c'était très dur de faire ça correctement lorsqu'il me draguait ouvertement de la sorte. « C'est entièrement de ta faute. Il faudra tout nettoyer après. Es-tu sûr de vouloir prendre ce risque ? » J'avais déjà une idée pour lui faire faire le ménage. Une idée on ne peut plus perverse. Qu'il continue de me déranger, ça ne me faisait que plus plaisir. J'enchainais cependant mes actions afin de ne pas lui laisser le temps de trop me perturber. Je le contournais adroitement, ouvris le congélateur et y plaçait le chocolat que j'avais auparavant versé dans des petits moules. En retournant vers le comptoir, je lui donnais une petite tape sur les fesses l'air de rien. « Reste tranquille tu veux ? » Je versais ensuite la pâte dans six moules. J'avais terminé. Enfin presque.  J'avais fait très vite. C'était déjà ça de fait. Je lui passais les différents ingrédients dont je n'avais plus l'utilité afin qu'il les range. Qu'importe où je m'en fichait. J'allumais le four et retournais mettre les moules dans le réfrigérateur. Tout cela en évitant le petit diable. Je ne tenais pas à renverser le tout. On ne gâchait pas la nourriture chez Lee Byeol. Ah ça non ! « Voilàààà ! On peut s'y mettre maintenant !» Je l’agrippais par les hanches et le posais sur la table. Je plongeais mon regard dans le sien et déposait un léger baiser sur ses lèvres. Je défis les noeuds de son tablier et le jetais au loin. Il n'en aurait pas besoin de toute façon. J'écartais un peu ses jambes afin de me placer entre elle. Je le fis glisser jusqu'à moi, lui faisant, disons, ressentir mon excitation pour lui. Nous n'étions plus au stade où nous étions timides l'un envers l'autre. Là tout de suite, j'avais envie de me le faire et je le lui faisait savoir. L'amour tout ça. Vous voyez. Classe quoi. Je glissais les mains sous son t-shirt et commença  à le caresser. Bon sang qu'est-ce que j'aimais sentir sa peau sous mes doigts ! Un véritable délice. Chaque parcelle de cette peau m'appartenait. Je fis glisser ses bras et sa tête hors du t-shirt et l'éloignait de nous. « Tu as l'air particulièrement appétissant aujourd'hui mon coeur. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Pseudo : Loliwion
★ Messages : 441

★ Tronche : Luhan
★ Age : 25
★ Logement : Résidence 8510 -SUD- avec trois coloc'
★ Emploi : Etudiant en art appliqué

MessageSujet: Re: Guide me through    Jeu 13 Juin - 12:48

    Finalement chacun avait repris sa place d’origine. Hyun Sook attendait et Byeol faisait. Le rouquin avait la chance cette fois d’au moins être dans la cuisine, le repère secret de son amant. Il essayait d’être attentif, vraiment, mais ce n’était pas un franc succès. Il avait surtout envie de taquiner l’autre, le chercher un peu. Mais il s’arrêta quand le sujet fut au ménage. Hunhun. Il avait horreur de ça le plus jeune, alors il se tint un minimum tranquille. Un minimum oui. Il piqua le téléphone de son amant pour le prendre en photo comme il l’avait fait plus tôt. Il le reposa ensuite pour aller ranger ce que Byeol lui mettait sur les bras. Des trucs. Des bidules. Incertain, il essaya de les remettre au bon endroit. De toute façon, il ne pourrait pas se faire reprocher d’avoir fait au mieux étant donné qu’il n’avait pas eut de directives. Voilà. Alors ce n’était pas grave s’il le faisait mal. Rapidement le chef pâtissier avait terminé son affaire. C’était au final mieux de l’avoir laissé gérer tout ça, avec Hyun Sook ça aurait bien prit une heure, ou même peut-être deux.
    « Se mettre à quoi ? »
    Pauvre innocent, comme avait-il pu oublier les pulsions animales de son amant ? Mais pas d’inquiétude, tout ça lui revint rapidement à l’esprit quand l’autre le posa sur la table. Sur la table. Ils allaient le faire sur la table. Sérieusement ? Mais impossible pour le plus jeune de dire quoi que ce soit quand Byeol le regardait comme ça. Impossible. Il était sous l’emprise totale de son charme, de tout, de lui. Son beau tablier termina sa course loin, très loin, et son t-shirt suivit aussi. Par terre le beau t-shirt qu’il avait eut tant de mal à choisir. La prochaine il viendrait nu. Comme un ver. Ca sera vite plié au moins comme ça. Hyun Sook soupirait déjà de plaisir au seul contact des doigts de l’autre sur sa peau. Il réagissait trop vite aux contacts de ses doigts à lui. Il laissa un rire innocent percer dans la pièce.
    « Et toi tu as l’air particulièrement pressé mon chéri. »
    Il croisa ses bras autour du cou du dit chéri et l’embrassa langoureusement. Il continua à l’embrasser encore quelques fois, glissant ses doigts dans les cheveux doux de Byeol. Dans leurs moments intimes il se sentait le plus important pour lui, il adorait ça. Il savait que seul lui pouvait lui procurer un tel plaisir et un tel bienêtre. Il n’y avait que lui, de la même façon que Byeol était le seul pour le plus jeune. Après avoir dévoré sa bouche il se glissa à son cou pour l’embrasser de façon tout aussi sensuelle. Il se permit de le mordiller par moment. Et puis merde. L’envie était montée trop rapidement, encore une fois. Il avait eu envie de faire languir son amant, de le faire le supplier d’accélérer le mouvement, mais il craquait alors que le jeu n’avait même pas commencé. Il lui enleva alors son t-shirt et se colla à lui pour retrouver ses lèvres. Ses doigts n’étaient plus contrôlés que par l’envie de ce corps magnifique en face de lui. Sa main dessina tous les reliefs de son torse avant de descendre plus bas, bien plus bas déjà, et passer rapidement sur la bosse qui se dessinait à travers les vêtements. Il entreprit d’enlever le pantalon de l’autre.
    « Tu m’excites trop. T’as pas le droit. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Pseudo : Sunee
★ Messages : 116

★ Tronche : Oh Se Hun
★ Age : 27
★ Logement : Aile Nord - Résidence 2626
★ Emploi : Pâtissier

MessageSujet: Re: Guide me through    Mar 25 Juin - 13:16

Je le laissais faire ce qui lui plaisait. M'embrasser, me caresser, glisser ses mains dans mes cheveux. Je répondais à tout. Je sentais son excitation montrer d'instants en instants. Moi, le plus pressé? Certainement pas. Je lui lançait des petits regards amusés entre chaque baisers. Je le laissais volontairement diriger pour le moment. J'avais quelque chose de bien spécifique en tête et je voulais que ses mains soient bien contenté car bientôt, il ne pourrait plus en faire usage. « Moi je t'excite ? C'est vrai ? » Bien évidemment, sinon il n'aurait pas cet air désespéré sur le visage. Qu'avais-je fait de cette petite chose adorable ? Un bête assoiffée de luxure ? Peut-être bien mais j'en était fier. Et de toute façon, il n'avait soif que de moi ce qui me rendait encore plus satisfait de moi même.
Je m'écartais un peu de lui pour le laisser détacher mon pantalon. Il savait faire ça et je me retrouvait bien vite avec le vêtement aux chevilles. Un sourire pervers sur les lèvres, je le rapprochais brusquement de moi et l'embrassai avec fougue. Il était grand temps que je prenne les choses en main. Tout en continuant de l'embrasser, je tendis la main vers un tiroir et fouillai dedans pendant quelques instants. Je savais bien que j'aurais dû les mettre là et je saluais mon esprit brillant de l'avoir fait. Retirant l'objet de mon délit discrètement du tiroir, je pris les deux mains de Hyun Sook et les lui mis derrière le dos. L'action n'avait rien de suspect puisque cela me permettait d'avoir une vue dégagée sur ce torse que ma langue léchait délicatement avec plaisir. Elle passait sur les points sensibles sensibles de son corps sans se préoccuper des frissonnements qu'elle provoquait. Puis, d'un geste expert je lui passais les menottes de velours et m'écartait rapidement de lui. J'appréciais de voir sa mine stupéfaite. Quelle jolie expression. Je rigolais doucement en le regardant se débattre. Un petit chat dont on aurait accroché un grelot au bout de la queue et qui voudrait le voir et l'attraper. « Mon chou mon chou, du calme. Tu vas te faire un torticolis. Tu te souviens ? Je t'avais dit que j'allais te punir hein ?  » Je passais ma langue sur mes lèvres tout le regardant. Il avait l'air vachement appétissant comme ça. Un petit agneau à la merci du grand méchant loup. Un agneau très appétissant. Une véritable tentation des enfers qu'il fallait déguster. Ne pouvant plus seulement me délecter de la vision que mon cher et tendre m'offrait, je décidais qu'il était grand temps de passer ... à l'épreuve du goût. Je lui enlevais son pantalon et sous-vêtement et le fit glisser ensuite jusqu'au bord du comptoir. Ce que je voyais là me fit extrêmement plaisir. Au moins, il savait que je n'allais pas lui faire du mal. Ou alors peut-être était-ce l'idée que je lui fasse du mal qui l'excitait ainsi ? Mais qu'importe, le résultat serait le même. « Mais qu'avons-nous là ?  » Je posais un doigt sur son intimité et le fit descendre lentement vers le bas tout en le regardant avec un regard charmeur. « On dirait bien que le petit Hyun Sook soit un grand garçon après tout. Enfin, je le savais déjà, mais je m'en étonnes toujours à chaque fois. » Comment ça ça sonnait pédophile ? Et alors ? C'était la vérité. Il suffisait de le regarder au quotidien. Hyun Sook n'avait pas grand chose d'adulte.
J'attrapais cette partie de son corps et me baissais un peu faisant mine de tirer la langue pour la poser dessus mais m'arrêtais quelques centimètres avant. Je levais les yeux vers lui, un sourire amusé sur les lèvres. « Que veux-tu que je te fasse mon chou ?  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Pseudo : Loliwion
★ Messages : 441

★ Tronche : Luhan
★ Age : 25
★ Logement : Résidence 8510 -SUD- avec trois coloc'
★ Emploi : Etudiant en art appliqué

MessageSujet: Re: Guide me through    Mar 2 Juil - 9:54

    Trop occupé par les baisers qu’il partageait avec son amant, Hyun Sook ne remarqua pas le moins du monde le plan machiavélique qui se préparait à son insu. Il était bien loin de s’imaginer ce qui l’attendait, trop concentré à se délecter de la langue de l’autre sur son torse. Il laissa même passer quelques soupirs quand cette langue titillait les points les plus sensibles. Mais une fois pris au piège, il se maudissait de n’avoir rien vu venir. Il resta d’abord les yeux plongés dans ceux de Byeol, complètement pris en dépourvu, avant de se tortiller pour sortir ses mains de cette prison. Echec. L’autre devait bien rire de la situation. Il devait sûrement être fier, n’est-ce pas ? Le rouquin ne savait pas s’il devait être outré de cette mise en scène totalement désavantageuse pour lui, ou bien si l’idée de se faire soumettre sans rien pouvoir y faire devait l’exciter davantage. Rapidement il fut débarrassé de tous ses vêtements et alors il comprit que l’excitation reprendrait le dessus bien assez vite. Un soupire passa à nouveau ses lèvres quand l’autre glissa son doigt sur cet endroit trop sensible. Il laissa couler la remarque qui accompagnait ce geste merveilleux. Hyun Sook en oublia ses mains menottées dans son dos. Il regardait son amant avec une envie non contrôlée. Il le voyait tenir son intimité et s’en rapprocher doucement. La simple idée du contact de la langue de Byeol avec cette partie-là de son corps le rendait faible et fiévreux. Mais non. Byeol avait décidé de le frustrer aujourd’hui. Il grogna alors que les yeux de son amant rencontrèrent les sien encore une fois. S’il n’y allait pas tout de suite il allait lui faire bouffer … D’accord, il n’en serait pas capable. Mais s’arrêter en si bon chemin n’était pas non plus une chose à faire.
    « Du bien …. Fais-moi du bien. »
    Son regard suppliant était totalement à l’opposé des pensées qu’il venait d’avoir, mais tant pis. Si ça pouvait faire craquer son amant alors il le regarderait comme ça des heures. Trop impatient, il donna un léger coup de bassin pour que Byeol passe à l’attaque. Et finalement un seul coup de langue avait suffi à l’envoyer loin, très loin. Hyun Sook n’était qu’un faible petit homme en face de son bien-aimé. Maintenant qu’il avait goûté à un tel plaisir une fois, il en voulait encore. Et il voulait que l’autre ne s’arrête jamais. Mais au fond il y avait ce léger détail qui l’embêtait. Il s’écarta, à regret, du plus âgé pour enlever le caleçon de celui-ci comme il put : avec ses pieds. Il ne voulait pas rester le seul à être totalement nu dans cette maison. Un peu de justice que diable. Mais maintenant qu’il avait stoppé Byeol dans son élan, il pouvait peut-être en profiter pour reprendre le dessus, juste un instant. Il bougea ses petites fesses pour descendre du comptoir et embrassa fougueusement son amoureux. Il se laissa finalement tomber à genoux devant lui, un petit sourire coquin attaché à ses lèvres. Il préférait lui faire plaisir avant de recevoir. Il se sentait moins égoïste de cette façon. Et puis c’était son plaisir avant quoi que ce soit d’autre de toute manière. Sa position aurait pu être un coup dur pour sa fierté, mais qui a besoin de fierté quand on a l’amour ? Hyun Sook était comme ça. Il s’en fichait pas mal. Alors doucement il vint faire comme Byeol, lécher son magnifique soldat. Après plusieurs coups de langue il releva sa tête d’ange vers son amant.
    « Si tu me détachais je pourrai te faire encore mieux que ça tu sais ? »
    Il jugeait ça comme étant une excellente technique pour retrouver sa liberté totale. A savoir si ça allait marcher, rien n’était moins sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Pseudo : Sunee
★ Messages : 116

★ Tronche : Oh Se Hun
★ Age : 27
★ Logement : Aile Nord - Résidence 2626
★ Emploi : Pâtissier

MessageSujet: Re: Guide me through    Sam 3 Aoû - 19:55

Ce petit bout d'homme était manifestement très impatient. Non... il ne pouvait décidément pas rester tranquille et se laisser faire. était-ce si difficile de se laisser faire... rien qu'une fois ? Apparemment si...la prochaine fois, il lui attacherait les pieds aussi. Il le regardait faire sans rien dire. Se moquant intérieurement de lui. Le voir bouger ses petites fesses comme ça. Byeol aurait pu l'aider. Mais non, il ne le fit pas. Même si Hyun Sook se faisait mal, il ne l'aurait pas aidé. Il n'en voyait pas l'intérêt. Après tout, c'était lui qui avait décidé de descendre du comptoir. Il ne lui avait jamais dit de descendre et en croire la position de sa bouche sur lui, il avait trouvé ce qu'il cherchait et ne voyait donc pas l'intérêt de le déranger dans sa tache. « Je n'ai pas envie de détacher. Et de toute façon, je suis certain que tu peux faire aussi bien sans tes mains mmh ? Tu es bien descendu tout seul du comptoir ... » Il lui envoya un baiser en rigolant. Avoir un Hyun Sook soumis de cette manière était très appréciable. Il faudrait vraiment qu'il fasse ça plus souvent.
Alors que de nouvelles idées lui venaient en tête, il se permis de remettre la bouche de son amant là où elle devrait être. Le jeune homme adorait la sensation de sa bouche sur son sexe état l'une des choses les plus agréable du monde. Il aurait voulu immortaliser ce moment, mais quelque chose lui disait que si il avait l'audace de prendre une photo de lui en train de le sucer lui vaudrait une belle morsure sur cet endroit sensible. Pourtant et malgré la menace qui pesait d'ores et déjà sur ses bijoux de famille, il tendit le bras vers son téléphone portable et prit une rafale de photos pendant que Hyun Sook faisait son affaire. Sa langue pointa entre ses lèvres. Certes, il faisait quelque chose qui ne plairait pas à son petit-ami, mais il n'oubliais pas pour autant de profiter de la situation. Hyun Sook était très doué pour ça... il allait falloir qu'il le lui fasse plus souvent d'ailleurs. Si il ne le castrait pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Pseudo : Loliwion
★ Messages : 441

★ Tronche : Luhan
★ Age : 25
★ Logement : Résidence 8510 -SUD- avec trois coloc'
★ Emploi : Etudiant en art appliqué

MessageSujet: Re: Guide me through    Sam 3 Aoû - 23:18


    Dépité de la réponse de son amant il grogna un peu avant de baisser les yeux sur la chose qui l’intéressait vraiment. Evidemment qu’il était capable de s’en sortir sans ses mains, mais l’occasion était trop belle. L’échec était lui douloureux. Heureusement pour Byeol, rien ne pouvait faire face à l’envie grandissante de son petit roux. C’est donc avec l’aide du plus âgé qu’il reprit son activité. Il laissa sa langue glisser le long de sa partie sensible, s’appliquant à bien la prendre en bouche par la suite. Il aurait aimé pouvoir glisser ses mains sur son corps, caresser ses fesses … Mais impossible en étant menotté. Hyun Sook sentait cependant que quelque part, son chéri n’était pas avec lui. D’un rapide coup d’œil il comprit. Il avait osé. Si ça avait pour but d’exciter le plus âgé, ça paraissait surtout humiliant pour le soumis.  Soumis qui n’avait toutefois pas le cœur de se venger maintenant. Pas dans une situation pareille. A moins que ça vengeance consiste à faire encore plus de bien à son amant … Mais ce n’était en aucun cas une vengeance. Il garda alors son idée de côté. C’est donc après plusieurs minutes à jouer avec le membre bien fier de Byeol que l’autre se redressa, non sans peine. Il n’oublia pas au passage de laisser des baisers le long de son torse, le léchant encore par endroit, titillant ses tétons. Face à lui il ne résista pas non plus à l’appel de ses lèvres et l’embrassa langoureusement, sauvagement. Il fit durer le baiser, du moins assez longtemps pour que Byeol comprenne que là, Hyun Sook en voulait vraiment plus. Mais l’autre devait sûrement savoir ce qu’il avait à faire, n’est-ce pas ? Le plus jeune imposa brusquement une légère distance entre eux, s’adossant au comptoir pour reprendre son souffle, histoire de se préparer à ce qui allait suivre. Il plongea une énième fois son regard dans le sien, provocateur.
    « Tu crois que tu vas bien t’en tirer avec ces photos mon cœur ? … »
    Et puis finalement son expression changea du tout au tout, affichant une mine tristounette. Il pinça un peu ses lèvres et regarda le sol.
    « Tu peux pas laisser ton téléphone deux minutes et t’occuper de moi plutôt … ? Ou bien ça t’a ennuyé ce que je t’ai fait ? »
    Il se doutait bien, au fond, que ce qu’il venait de faire plus bas avait eu son effet. Byeol ne devait sûrement pas en être indifférent. Mais n’est-ce pas plaisant de se l’entendre dire juste une fois ? Il n s’agissait que d’un tout petit caprice qu’on pouvait bien lui accorder … Bien que tout ça ne dépende que de la volonté de son amant. Et puis Hyun Sook se débrouilla finalement pour remonter sur le comptoir. Dieu sait par miracle il ne s’écrasa pas la tête la première contre le sol, mais il y arriva sain et sauf. Sans boulettes. Il écarta les jambes comme invitation pour Byeol de venir continuer leur affaire. Dans l’attente il laissa son regard se perdre sur le corps nu de son amant. Le plus beau corps qu’il n’ait jamais vu. Et son cœur s’emballa, comme la première fois –façon de parler. Il tapait fort dans sa poitrine et il savait pertinemment que ce n’était pas que du à l’exciation.
    « Byeol … T’es magnifique. Prends-moi. »
    Qui avait-il de mal à désirer son bien aimé ? Rien hein ? Bien. Alors il avait tout à fait le droit d’être aussi direct.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Guide me through    

Revenir en haut Aller en bas
 

Guide me through

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLACKOUT ::  :: Zone Nord :: Les logements et propriétés-