AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 you broke my heart but i can't stop loving you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité

Invité


MessageSujet: you broke my heart but i can't stop loving you.    Dim 9 Juin - 9:29


you broke me

but i can't stop loving you. i'm stupid.


Et voilà. Quel beau mélodrame, n'est-ce pas ? Il s'est fait rejeté. Pour lui, c'était un rejet franc, net et clair. Excuse-moi. Comment deux petits mots peuvent blesser une personne. N'aurait-elle pas pu lui dire d'attendre ? Attendre qu'elle se remette de tout ça ? Ou je ne sais pas, moi, mais au moins ne pas lui dire ça. Pas excuse-moi. Non. Elle était partie. Elle s'était enfermée à clé. Il avait entendu. C'était silencieux. Il s'était retenu. Il devait partir comme quelqu'un de fier. Partir et réfléchir à la suite. Réfléchir à sa suite. Il n'allait pas revenir dans l'appartement de si tôt, non, c'était impossible. Il ne pourrait pas. Il ne pourrait pas la revoir. Il le savait pourtant, il le savait. Il avait baissé la tête et s'était levé. Il avait tout laissé. Sa guitare, son carnet, sa chambre, ses affaires, son coeur et même lui. Oui. Choi Tae Hyun était resté dans l'appartement. Il n'était pas sorti. Son âme était restée sur le canapé. Une fois dehors, il s'était mis à courir. Comme si sa vie en dépendait. Les autres le regardaient avec un mauvais oeil. N'avaient-ils jamais vu un homme pleurer ? Bah là si. Il pleurait à chaudes larmes. Il ne contrôlait plus rien. Il bousculait tout le monde et s'était finalement arrêté le soir même en face de la salle de répétition du groupe. Il espérait secrètement que Jae Ho soit là. Il voulait deux bras pour le réconforter. Et il était là.

« Je quitte Busan. » Il était en face du miroir. Celui de la salle de bain de Jae Ho. Cela faisait une semaine qu'il n'était pas retourné dans l'appartement, et il avait eut tout le temps de réfléchir. Kang Areum l'avait définitivement brisé. Il ne mangeait plus beaucoup, il ne sortait plus de l'appartement de Jae Ho, il prenait ses affaires et il ne dormait pas. Même blottit contre son ami, il ne pouvait pas dormir. Il s'inquiétait pour elle. Mais il devait l'oublier. Il allait rendre sa place à l'appartement. Il allait arrêter de vivre en Corée. Il allait retourner aux USA. Il allait retourner chez la seule femme qui l'ait réellement aimé. Il va se morfondre dans son coin et se faire oublier. Crever de faim si il le faut. Mais il ne pourrait pas rester ici plus longtemps. Et il ne voulait pas déranger Jae Ho trois siècles. Il devait tout abandonner, mais c'était pour son propre bien. Il savait qu'il perdait tout. La personne qu'il aimait, sa meilleure amie, ses amis, tout. Son travaille. Mais il ne pouvait décidément pas faire autrement. Il avait perdu du poids. Il avait des cernes. Il était défiguré. Il prenait ça beaucoup trop dur. Il devait être plus laxiste. Mais impossible. Toujours aussi impossible. Tae Hyun n'est pas quelqu'un qui tombe facilement amoureux et qui oublie, non. Il vivait un véritable amour pour Areum. Il ne pouvait pas se passer d'elle. De ses sourires. Et il était très jaloux. Il était un peu l'amoureux transit de Juliette. Roméo. Ils finissent ensemble à la fin, non ? Alors il devrait finir avec elle, non ? C'était impossible. Il secoua sa tête et passa sa main dans ses cheveux. Areum avait dit qu'elle était amoureuse d'eux. Pas de lui. D'eux. Il soupira et échappa de justesse à quelques larmes. Il devait juste oublier.

Nous retrouvons donc Tae Hyun, assit sur un banc de la gare de Busan, attendant sagement son train. Il avait reprit un peu du poil de la bête. C'était il y'a une semaine et deux jours. Cela faisait une semaine qu'il s'était fait rejeté. Enfin, de son point de vue, toujours, nh. Il tentait de s'en remettre. Il avait appelé cette bonne femme qui l'avait éduqué, qui l'avait aimé presque autant que sa mère. Il lui avait dit qu'il était malade. Il avait menti, mais il n'avait pas le choix. Il avait dit qu'il avait une maladie qui nécessitait du repos. Qu'il ne devrait plus jamais retourner en Corée. Cette femme était très crédule, oui, car elle lui a payé son billet. Enfin. Elle a versé de l'argent sur son compte pour qu'il puisse payer. Il soupira doucement. Il n'avait plus que sa guitare. Son porte-feuille, aussi. Mais c'est tout. Il avait tout perdu.

Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: you broke my heart but i can't stop loving you.    Dim 9 Juin - 10:31

    Fais-moi une place au fond de ta bulle et si je t'agace, si je suis trop nulle, je deviendrai toute pâle, toute muette, sans bruit pour que tu m'oublies. Fais-moi une place au fond de ton cœur pour que je t'embrasse lorsque tu pleures. Je deviendrai toute folle, toute gentille pour que tu souries. Je veux que t'aies jamais mal, que t'aies jamais froid. Et tout m'est égal. Tout, à part toi. Julien Clerc
    you were like
    home to me


    © TAZER.





Tu n'es pas douée Areum. Tu n'as jamais été douée en amour. Tu n'as jamais été douée. T'es tombée sur le mauvais gars avant de tomber sur le bon. Et maintenant t'as peur de tomber amoureuse. T'as peur mais Mun Ho te l'a dit, c'est pas quelque chose qui se contrôle. Enfin lui il parlait plus de le faire que d'amour tu vois. Alors ça a rien à voir finalement. Ça fait quelques semaines maintenant que tu évites Tae Hyun. Tae Hyun qui t'as avoué qu'il t'aimait. T'étais pas prête pour ça. Et puis ce matin Jae Ho t'as appelé pour te dire que Tae Hyun se barrait. Tu t'es dis qu'il reviendrait dans l'appartement. Mais il est jamais revenu et maintenant il partait. Il avait pas tous les détails mais c'était suffisant. Où est-ce que tu étais quand tu as reçu cet appel ? Tu venais de finir les cours. T'es montée sur ton vélo et tu t'es dépêchée pour pas le rater. La gare c'est loin. La gare c'est loin de l'université. T'es tombée de son vélo et une voiture l'a joliment écrasée. Mais ça va, tu peux marcher, tu peux courir. Alors tu le laisse se démerder avec le vélo et tu cours le plus vite possible. T'as pas de temps à perdre.

Il peut pas partir tu te dis. Il peut pas partir maintenant. Il peut pas partir tout de suite. Il peut pas. Il a pas le droit de faire ça. Maintenant tu sais ce que ça fait n'est-ce pas ? Tes jambes te font mal de courir autant. Tu monte dans le premier métro qui te conduira à la gare. Il faut que tu le voies. Il faut que tu lui dise que c'est pas possible. Qu'il peut pas te laisser toute seule comme ça. Que tu.. T'es essoufflée. T'as pas l'habitude de courir autant. Le métro ne va pas assez vite à tes yeux. Tu flippes qu'il y ait un problème et qu'il s'arrête. Tu flippe de rater Tae Hyun. Il avais raison ; tu es une idiote, tu pense. Tu t'appuies sur la porte qui s'est fermée et il te faut quelques minutes avant d'arriver à l'arrêt. Tu te remets à courir. Tu as couru des dizaines de rues sans t'arrêter. Et finalement tu y es. Tu te retrouve sur le quai. Et puis tu vois ce type. Tu vois cette guitare accrochée à son dos. Ton coeur se serre quand il monte dans le train qui est en train de partir. Tu laisse ta pochette tomber au niveau du banc et tu te mets à courir en balayant des larmes du revers de la main


Areum - A... Attends !


Il ne t'entends probablement pas. Et le train ne t'attends pas. Tu croise alors un contrôleur et tu te dirige rapidement vers lui. Il ne doit pas tout de suite comprendre. Tu n'arrives pas à t'arrêter de pleurer

Areum - Ajusshi... Ajusshi ! Vous ne pouvez pas laisser partir de train. Il ... Il... La personne que j'aime est dans ce train. Il ... Il ne doit pas partir. Il ...

Il semble à la fois gêné et désolé pour toi. Il regarde le train et hausse doucement les épaules

Ajusshi - Je suis désolé mademoiselle... Je ne peux plus l'arrêter


Tu passes une main dans tes cheveux, ça ne te vas pas. Tu suis encore le train qui est en train de partir. Désespérément avant de finalement abandonner pour lui dire

Areum - Ça ne va pas ... Ça ne va pas ! ... Il n'y a pas un bouton pour arrêter le train, quelque chose ? Comment vous pouvez ne pas avoir ce genre de bouton ?! Il... Il vous faut des boutons comme ça... Dès... Dès que je serai moins essoufflée, je vais ... Je vais aller me plaindre ! Vous n'avez vraiment pas ce genre de bouton ?

Il secoue négativement la tête et épuisée, tu t'assois par terre. Le contrôleur s'excuse pour toi mais tu ne l'entends déjà plus. Tu regarde le train partir. Tu ne vois cependant pas Tae Hyun assis sur le banc que tu as dépassé. Il est juste à deux mètres.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: you broke my heart but i can't stop loving you.    Dim 9 Juin - 11:39

you broke me

but i can't stop loving you. i'm stupid.


Quelque chose sort le beau aux bois dormants de ses pensées. Un sac. Une sacoche. Ou quelque chose comme ça. Il soupire doucement et se baisse pour récupérer le sac. Il le fixe pendant quelques instants. Un train est parti. Pas le sien. Le sien ne part pas maintenant. Il part dans une demi-heure. Mais il ne pouvait pas rester plus longtemps chez Jae Ho. Et si Areum était venue ? Et si elle était venue chercher du réconfort chez lui, aussi ? Non. Il ne devait pas rester plus longtemps. Sinon, c"était le mort assurée. Si il la voyait, il ne pourrait pas rester. Il ne pourrait plus faire le fier. C'était mieux de partir sans rien dire. De partir comme un voleur. De partir et de tout oublier. Oui, c'était bien mieux. Beaucoup mieux.

Le problème maintenant était qu'il s'était perdu dans ses pensées, le sac à la main, sans entendre la femme faire un scandale. Sans se douter que cette même femme était la personne qui faisait battre son coeur et qu'il tentait d'éviter au maximum. La personne à qui il ne comptait pas faire part de son départ. Il n'en savait rien. Il frotta sa touffe. Encore ces mots-ci. Encore ses mots. Il soupira et mordit sa lèvre. Oublier semblait difficile. Il n'oublierait jamais. Il se leva difficilement, réajustant sa guitare qui était attachée à son dos. Il laissa sa main sur la bandoulière et il se dirigea doucement vers une femme qui était à terre. Ce sac était sûrement à elle. C'était la femme la plus proche. Au pire, il cherchera ailleurs. Il tendit le sac, un regard ennuyé. Que son train arrive vite.

Mais son coeur loupa un battement. Il cru reconnaître le visage d'Areum. Il recula doucement, surpris. Comment avait-elle su qu'il était ici ? Etait-elle seulement venue pour lui ? Il racla sa gorge. Son coeur battait vite. Elle avait conscience de ses sentiments. Elle était venue le détruire avant son départ ? Non. Areum était une fille merveilleuse. Il s'apaisa tout seul, comme il s'était inquiété. Il saisit le bras d'Areum et la releva doucement. « Qu'est-ce que tu fais là ? » Il la fixait. Il lui tendit son sac. « Tu as de la chance que je ne sois pas un voleur. Reprends-le et retourne à l'appartement. » Il ne pouvait pas s'empêcher d'être inquiet, de s'occuper d'elle. Elle l'avait brisé mais il l'aimait toujours, c'était irréversible. « Je .. c'est Jae Ho qui t'a dit que je partais ? » Le traître. Il lâcha son bras et remit sa main sur sa bandoulière. « Je retourne en Amérique, Areum. Je .. je pourrai pas .. je. » Il devait s'expliquer, n'est-ce pas ? Il baissa la tête. La douleur remontait. « Je ne peux pas rester ici si tu ne m'aimes pas. Si tu .. si tu aimes toujours Tae Sun, j'abandonne. Je .. ah. Mon train arrive dans une demi heure. » Elle avait une demi heure pour le convaincre de rester.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: you broke my heart but i can't stop loving you.    Lun 10 Juin - 4:07




«Show me that you don’t care.
And I’ll stay here if you prefer.
Yes I’ll leave you, without a word...


Tu ne peux pas t'empêcher de pleurer. Tu as fais de ton mieux pour arriver avant que le train ne parte mais même avec tous ces efforts c'est trop tard. Tout ça est de ta faute. Et non, ce n'est pas la faute au contrôleur qui n'a pas de bouton pour arrêter le train à tout moment. Non ce n'est pas de sa faute. Tu n'as pas envie de te relever tout de suite. Même pas pour t'asseoir sur le banc à deux mètres de toi. C'est beaucoup trop dur. Tu as l'impression que tes jambes se sont transformées en coton. Et alors tu regarde le train s'éloigner. Tu ne peux rien faire d'autre de toute façon. Tu as fais tout ce que tu pouvais faire. Il est parti, comme ça, sans te le dire. Qu'est-ce qu'il aurait eu à te dire de toute façon ? Il a tout laissé intact dans sa chambre. Ça a été le pire, de voir toutes ses affaires et de se dire qu'il reviendrait. Jusqu'à la fin, tu n'as pas cessé d'y croire. Il n'avait pas le droit de faire ça. Il avait pas le droit putain ! Ça te fais beaucoup trop mal. Tu regarde le train partir. Et même lorsqu'il n'est plus visible, tu n'as pas envie de bouger. La seule chose qui aurait pu te faire bouger c'est l'entendre te dire que finalement il s'en fiche, qu'il ne veut plus te voir et que ça n'a plus d'importance à ses yeux. Mais il est parti sans avoir prononcé ces mots. Ces mots qui auraient peut être pu te libérer.


Tu sens une main tirer ton bras. Tu résiste un moment jusqu'à ce que tu entende sa voix. Mon dieu, tu entends des voix maintenant. Peut être que tu as atteins le sommet de la folie ? Tu tournes la tête vers lui. C'est lui. Et tu regarde en direction du train qui n'est plus là. Tu ne comprends pas


Areum - M-mais... Le train ...


Tu attrapes ta pochette et tes yeux mouillés se posent à nouveau sur lui. Il a de terribles cernes, comme tu dois probablement en avoir. Tout ça est de ta faute Areum. Il te demande de rentrer. Il croit que c'est aussi simple ? Que tu vas l'écouté ? Tu as du mal à comprendre ce qu'il se passe. Tu hoche doucement la tête quand il te demande si c'est Jae Ho. Sans Jae Ho, tu n'aurais sans doute jamais su. Oh... Quand tu rentreras, tu passeras le voir. Tae Hyun te ramène à la réalité. Il veut partir. Il va partir. En Amérique, il dit. Ton coeur se serre à nouveau. Non, ne baisse pas la tête, tu pense Regardes moi. Son train part dans une demie-heure. Une demie-heure, c'est trop court. Le temps est trop court maintenant. Tu secoues négativement la tête et l'interrompt


Areum - Non, ne pars pas. Je t'en supplie, ne monte pas dans ce train. Ne monte pas dans les prochains trains. Ne t'en vas pas... J-j'ai zappé les prochains cours pour sauter dans le premier métro et j'ai couru comme une folle jusqu'ici sans m'arrêter. Mon vélo a été écrabouillé par une voiture et j'ai manqué de me faire renverser exactement quatre fois. Mais c'est pas important. Je veux dire, je suis là maintenant. Et t'es là aussi... Tu peux pas partir comme ça. Je sais que je suis pas facile à vivre. Je sais que je t’apporte beaucoup d'ennuis et que je t'ai beaucoup blessé. Mais... Mais si tu pars ça n'aura plus de sens, je pourrais plus sourire, j'aurais plus envie de rien si ce n'est que tu reviennes. Je croiserai des gens dans la rue qui te ressembleront mais ce sera jamais toi. Parce que tu seras loin, beaucoup trop loin. Tae Sun est en prison, il ne reviendra pas et je lui ai rendu tout ce qui restait de lui. J'ai fais une grosse erreur... Je suis tombée sur la mauvaise personne avant de tomber sur toi. E-et ... Et j'ai eu peur de tomber amoureuse une nouvelle fois alors ... Alors que c'était déjà trop tard... Je veux pas que tu partes... Je veux que tu reste ici, avec moi, près de moi. Parce que je pourrais pas... Je pourrais pas, j'aurais pas la force de t'oublier, tu comprends ? Et peut être que c'est ridicule d'être ici, d'avoir fait tout ce chemin pour te voir mais je m'en fiche... Je m'en serai voulue de pas avoir été là, de pas avoir essayé... A-alors s'il te plait reste...


Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: you broke my heart but i can't stop loving you.    Lun 10 Juin - 16:25

you broke me

but i can't stop loving you. i'm stupid.


Il ne peut pas s'empêcher de la fixer. C'est si dérangeant. Une irrésistible envie le prend soudainement. Il a envie de passer ses deux mains sur ses joues, frotter ses yeux et lui dire d'arrêter de pleurer. De ne pas pleurer pour n'importe quoi. De lui dire que si c'était pour lui qu'elle pleurait, qu'il était désolé. Lui dire qu'il était encore plus désolé de partir. Lui dire qu'il ne partirait finalement pas. Il devait retenir cette affreuse envie qui le démangeait jusqu'aux entrailles. C'était dérangeant. Agaçant. Il ne voulait pas. Elle l'avait brisé. Il devait la haïr. Mais ce n'était pas dans son manuel. Il ne pouvait pas. Réellement pas. Il se contentait alors de la dévisager avec de l'inquiétude qu'il tenta tant bien que mal de cacher. « De quel train tu parles ... ? Tu voulais voir quelqu'un ? C'est trop tard. Il est parti. Il reviendra pas. Le train est loin. Trop loin. » Il raclait sa gorge, hésitant. Il secoua sa tête, ne préférant rien à ajouter. Si il y'avait quelque chose à changer, si il pouvait partir sur un bon souvenir, il le ferait. Si il ne se prenait pas une baffe ou il ne sait quoi avant de partir, il ferait tout pour.

Il manque de tout faire tomber. Tout ce qu'elle lui dit. Tout. Il n'en a pas loupé un mot. Elle a presque été renversée pour lui. Elle ne voulait pas tomber amoureuse. Elle ne veut pas qu'il parte. Elle l'aime. Elle est tombée amoureuse. Son coeur s'arrête. Il comprend peut-être mal. Mais qu'on ne le retire pas de ses fantasmes maintenant. Non. Pas maintenant. Il la regardait. Il la fixait. Il la dévisageait. Il tentait de reprendre son souffle. D'avaler les informations. De les digérer. Il inspira un grand coup et fixa Areum. Courage, mec. Elle sait son amour pour elle. « A ... A .. Areum ? Tu .. tu .. M'aimes ? » Il n'osait pas y croire. C'était peut-être une ruse pour le retenir ? Il ne savait pas. Il adopta un sourire, pourtant. Il sortit son billet de sa poche et le lui tendit. « J'ai .. Je dois quand même partir. J'ai menti .. » Il releva sa tête vers elle. « J'ai dit que je devais retourner au pays pour me reposer, que j'étais gravement malade et que je ne devrai, à l'avenir, jamais remettre les pieds ici .. » Il soupira. Il froissa le billet dans ses mains, descendant son bras. « J'ai menti .. J'ai dit tout ça .. J'ai dit tout ça pour ne plus te revoir .. » Voilà qu'il se trahissait lui-même. Il appréhendait les pleurs d'Areum. « Areum .. Tu. T'es partie après ma déclaration .. » Il ricanait. C'était la troisième fois qu'il se sentait si ridicule. La première était quand sa mère l'avait insulté de fils indigne, et la seconde était quand on l'avait accusé d'un meurtre. Meurtre qu'il n'avait, en passant, jamais commis.

Il rangea finalement le billet puis baissa la tête. Il fixait ses pieds. Puis ceux d'Areum. Il remontait jusqu'à sa tête et glissa finalement ses mains sur ses bras. Il l'attira vers lui et la serra dans ses bras. Qu'elle le repousse. Qu'elle le fasse. Qu'il parte. Qu'il soit prêt aux pires choses qui lui restaient à vivre. Il la lâcha rapidement. Il n'avait pas envie de justifier son câlin. Il avait juste craqué à une de ses nombreuses pulsions. La suivante était un baiser sur la joue. Mais il se retint à temps. Il devait lui en vouloir. Il devait la détester de lui avoir fait croire qu'il n'était qu'un pauvre amoureux transit. « Ton vélo est resté là-bas ? Il est mort .. Je t'en rachèterai un .. Enfin .. Je. Je .. Areum. » Il s'inclina. « Je suis désolé, je t'en veux, mais mon coeur bat toujours pour toi. » Il se redressa et racla sa gorge. Son foutu coeur était un mystère entier. Même Sherlock Holmes ne le comprendrait pas. « Est-ce que tu veux que j'annule mon billet ? Tu veux le déchirer ? Tiens. » Tae Hyun, t'étais censé ne rien céder et partir, même si c'était partagé. Quel con tu fais. Revenir sur tes décisions. Ah. Il lui tendit le billet, fixant ses yeux humides.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: you broke my heart but i can't stop loving you.    Lun 10 Juin - 17:32




Oh bon sang, ne joues pas comme ça avec elle Tae Hyun. Tu le regarde avec ces éternels yeux perdus. Quoi ? Il ne sait donc pas que tout ce chemin que tu as fais c'est pour lui ? Tu regarde à nouveau en direction du train qui est parti. Tu veux dire quelque chose mais ta bouche s'ouvre sans qu'aucun son n'en sorte. Tu butte sur les seuls mots que tu prononce. Misérable. C'est pour lui que tu as couru comme une malade. Lui et personne d'autre. Il ne le sait vraiment pas ? Tu lèves les yeux vers lui comme pour lui poser la question, mais tu n'arrives finalement pas à parler. Il doit sans doute bien rire intérieurement Areum.... Et alors il te dis qu'il va partir dans une demie-heure. Une demie-heure. Il te faut quelques minutes pour lui dire le plus important. Mais tu parles si vite Areum. Tu parles sans t'arrêter. Est-ce qu'il a au moins compris ? Oh bon sang c'est insupportable. Il ne peut pas partir comme ça ; laisser le groupe, laisser cette chambre vide, laisser toutes ses affaires dans l'appartement et te laisser toute seule. Tu parle tellement que tu ne l'entend pas te poser la question. Est-ce que tu l'aime Areum ? Tu pensais qu'on ne pouvait aimer qu'une seule fois dans la vie pour de vrai. Tu pensais qu'il n'y en avait qu'un seul et unique. Tu t'es trompée. Ton regard s'écrase sur tes chaussures. Tu ne peux pas supporter de le voir comme ça. Ces cernes sur son visage. Ça te fais mal. Ça te préoccupe plus que ton propre cas, similaire au sien d'ailleurs. Tu n'as pas beaucoup mangé depuis qu'il est parti. Tu n'as pas cessé de t'inquiéter pour lui ; Est-ce qu'il mangeait bien là où il était ? Est-ce qu'il dormait suffisamment ? Est-ce qu'il était encore capable de rire ? Toi tu n'as pas pu. Même pas un sourire sur commande. Même pas pour faire plaisir. Tu ne lève pas les yeux vers lui lorsqu'il t'explique. Ça aussi ça fait mal, mais tu le savais. Tout allait bien avant cette déclaration. Il ne parlait pas de partir. Tout ça tu le sais mais ça fait mal quand même. Tu passes tes mains au niveau de tes coudes qui ne sont pas couverts. Tu as froid. Tu mords légèrement ta lèvre inférieure retenant les larmes qui menacent de revenir. Tu le sais ça aussi. Tu n'étais pas prête pour ça. Tae Sun était beaucoup trop présent dans ta tête. Tae Sun était beaucoup trop présent sur ta peau. Tu ne regarde pas Tae Hyun dans les yeux. Mais tu es quand même attentive à ce qu'il dit. Tu passe balaie les larmes avec une de tes mains mais elles reviennent doucement.



Et puis ensuite, sans prévenir, il te prend dans ses bras. Ça ne dure pas longtemps, tu n'as pas le temps de répondre à l'étreinte. Ça ne dure pas assez longtemps. Tu lève les yeux vers lui lorsqu'il te parle de ton vélo défunt. Oh ce pauvre vélo, il a souffert lui aussi. Il est mort comme il le dit si bien. Tu ne détache pas ton attention de Tae Hyun. Il parle plus que toi. Tu frissonne légèrement lorsqu'il s'excuse, ce n'est pas à lui de s'excuser, tu as envie de dire. Alors pourquoi il le fait hn ? Cet idiot... Il change rapidement de sujet en te tendant son billet de train. Tu regarde celui-ci un moment. Il te propose de t'en débarrasser. Tu lève les yeux vers lui et à nouveau mord légèrement ta lèvre inférieure. Il ne faut pas que tu te remette à pleurer Areum. Ça suffit... J'ai dis que ça suffisait ! Orh... Tu fais quelques pas vers lui puis te hisse légèrement sur la pointe des pieds avant de passer tes bras autour de son cou. Et sans prévenir, tu l'embrasse. Ça répond sans doute à sa question hn.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: you broke my heart but i can't stop loving you.    Lun 10 Juin - 19:00

you broke me

but i can't stop loving you. i'm stupid.


Pourquoi est-ce qu'elle s'approchait de lui ? Pourquoi il redoutait le pire ? Pourquoi il sentait son coeur battre encore plus vite ? Pourquoi grimpait-elle d'un étage en se mettant sur la pointe des pieds ? Il la regardait avec tellement d'attention. Il savait. Au fond. Il savait ce qu'elle allait faire. Et il s'en voulait légèrement de n'avoir pas pris l'initiative plus tôt. Mais il était trop heureux pour y penser. Il sentit son coeur se rompre quand il vit les lèvres tant désirées d'Areum se poser sur les siennes. Il ne savait plus quoi faire. Il était déboussolé. Répondre ? Se laisser faire ? Fermer les yeux ? Il devait déjà ferme les yeux. Il les ferma alors. Ensuite ? Enrouler ses bras autour de sa taille. Ce qu'il fit. Il était déboussolé. Il ne savait quoi faire bon sang ! Il sentait son coeur battre tellement vite qu'il en perdait toute raison. Il avait compris. Et il avait affreusement bien compris. Areum l'aimait aussi. Areum allait passer à autre chose. Areum allait devenir sa petite amie. La sienne. Pas celle d'un Sun. Celle d'un Hyun. Il rompait rapidement le baiser, pourtant. Il ne voulait pas perdre de temps. Annuler son billet et se promener avec elle. Il voulait lui parler de tout ce qu'il avait ressenti pendant ce temps, mais surtout lui offrir des choses. Pleins de choses. Il voulait la gâter. Ne jamais lui faire regretter son choix et son amour pour lui. Il lui sourit alors et monte sa main jusqu'à ses cheveux. « Je te promet de rester Areum. » Son sourire s'élargit. Areum vient d'écoper d'un beau pouvoir. Celui de diriger Tae Hyun à la baguette. Il pencha sa tête sur le côté et déposa un baiser sur la joue d'Areum. Il se détacha d'elle et saisit sa main. Il ne perdait pas le temps ce gars.

Il balançait leurs mains, entrelaçant leurs doigts. « Je suis content. » Il tourna sa tête vers la femme qu'il aimait. « Je suis content que tu passes à autre chose Areum .. Je suis content. » Il inclina sa tête. « Je suis aussi content de pouvoir me dire que .. qu'on sort ensemble. Vraiment. » Il serrait sa main. « Merci beaucoup. » Il sourit une nouvelle fois à Areum, avant de sortir son billet et de le déchirer. « Je reste ici. » Il écrasa les restes. Que la femme qui allait prendre soin de lui lui pardonne. Pitié. Enfin, elle n'avait pas à le savoir. « Tu veux boire quelque chose Areum ? Tu dois avoir soif. Tu as beaucoup pleuré et couru. » Il lâcha sa main et posa la sienne sur son coeur. « Si tu savais à quel point je suis honoré que tu aies fait tout ça pour moi. Aah. ~ » Tae Hyun avait été réparé avec un simple petit bisou. Autant dire que c'était magique. Il lui fit donc signe de le suivre et se dirigea vers le distributeur à côté des bancs. Il paya pour deux boissons et en donna une à Areum, souriant toujours. « Tu veux appeler Jae Ho ? T'es cours .. ça va aller ? » Et voilà que l'inquiétude revenait. « Je veux dire .. Tu vas pas avoir de problèmes ? Ne t'inquiète pas d'accord. » « Il saisit une nouvelle fois sa main. « Je ne partirai plus sans te prévenir. » Et Areum allait devoir prendre l'habitude des déclarations enflammées, croyez-moi. Il déposa un autre baiser sur sa joue. « Car je t'aime. » Bouuh, tout mignon !
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: you broke my heart but i can't stop loving you.    Lun 10 Juin - 20:37


Ton coeur est en train de partir en vrille, en couille, en cacahuètes. Tu le sens, c'est comme s'il s'était débarrassé de tout le ciment autour pour se remettre à battre. Tu ne veux pas être quelque part d'autre. Vos lèvres se détachent finalement ; Trop rapidement sans doute. Tu lèves les yeux vers Tae Hyun ; Un sourire se dessine sur son visage. Un sourire qui te réchauffe le coeur. Tu avais besoin de ça. Tu avais besoin de le voir sourire. Tu en avais terriblement besoin. Quand ce sourire s'élargit, tu ne peux pas t'empêcher de légèrement rire. Tu cache ton visage en appuyant ton front contre son épaule. Et là tu balaies ces larmes qui ne devraient plus rien foutre sur ton visage. Il dépose un baiser sur ta joue et tu ferme tes yeux. Un moment encore. Un petit moment encore tu te dis en l'enlaçant. C'est comme s'il était parti pendant plus d'une année et qu'il revenait. C'est comme ça que tu vois les choses. C'est comme ça alors qu'il n'est pas parti. Il n'a pas mit les pieds dans ce fichu train Areum. Un petit moment passe et alors il te prend la main. Ah, c'est dur de marcher avec ces sentiments qui débordent. T'as l'impression que tu va exploser comme ces ballons dans lesquels on souffle trop. Et puis tu croise le contrôleur à qui tu as fais scandale tout à l'heure. Il ne met pas beaucoup de temps à te reconnaître. Sur son visage, tu peux lire une expression légèrement surprise au départ


Contrôleur - Alors mademoiselle, vous l'avez finalement retrouvé ?


Tu hoche la tête avec un faible sourire. Tu es devenue muette Areum ?


Contrôleur - Ah, c'est rassurant. Il s'adresse finalement à Tae Hyun Aish... Comment est-ce que tu peux faire pleurer une si jolie demoiselle hm ? Ne pars plus sans lui dire, j'ai peur pour mon travail moi, elle a voulu me faire virer parce que je n'avais pas de bouton pour arrêter le train ! il rit de bon coeur Bon aller, filez filez, le temps est beaucoup trop agréable pour trainer sur le quai d'une gare.


Tu regarde Tae Hyun se faire sermonner par le contrôleur. Contrôleur qui donne trop de détails à ton goût. Tu détourne soudainement le regard quand il parle de ta bêtise. Ah, c'est trop gênant. Il ne peut pas zapper le sujet ? Quoi qu'il en soit... Vous seriez parti même s'il avait oublié de le mentionné n'est-ce pas ? Tu écoute silencieusement Tae Hyun. En général, c'est toi la plus bavarde, la plus excentrique, la plus animée. Mais là tu te contente de l'écouté. Tu ne l'as pas entendu pendant deux semaines ? C'est ça ? Les vingt quatre heures étaient déjà insupportables d'ailleurs. Tu regarde le billet partir en miette. Le souci des une demie heure est déjà bien loin maintenant. Aussi loin que ces bouts de billets qui s'envolent rapidement. Quand il pose sa main au niveau de son coeur, tu souris. Ah, il est adorable. Tu attrape une de deux boissons. Il pose beaucoup de questions. Ton cerveau ne suit pas tout. Les cours, c'est vrai, les cours... Tu n'as plus envie d'y aller. Ton visage en témoigne. Il tente de te rassurer en te disant qu'il ne partira pas. Tu serre ta main dans la sienne. Et tes joues virent au rouge quand il te le dit finalement. Tu sens ton coeur clignoter comme un de ces lampadaire qui fonctionne terriblement mal. Tu n'as plus les je t'aime aussi facile depuis qu'une vague de violence s'est abattue sur toi. Tu n'as surtout plus l'habitude. Ton regard se perd partout sauf dans le sien. Mal à l'aise Areum ?


Areum - M-maah... ça ne peut pas être grave si je ne rate qu'un cours hn ? Dis oui, dis oui, dis oui. Tu lui donne de légers coups de coude pour qu'il soit de ton avis Je dirai que... Que j'ai attrapé un truc, que mon copain m'a filé un mauvais truc et que j'ai du rentrer me coucher. Ou alors que mon bus est venu en retard. Ou ou ou que je suis restée enfermée chez moi à cause de mes coloc qui sont partis avec mes clés... Oh, je deviens douée hn ? ça t'inquiète plus qu'autre chose.


Vous vous dirigez finalement vers la sortie de la gare.



Areum - Moi aussi... Je t'aime, tu murmure d'une voix à peine inaudible.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: you broke my heart but i can't stop loving you.    Mar 11 Juin - 6:01

Il ne peut pas s'empêcher de mordre sa lèvre pour retenir le plus longtemps possible un immense sourire en face du contrôleur qui était entrain de l'engueuler fièrement. Il ne devrait pas. Mais il était content. Areum avait fait tout un scandale pour le retrouver. Lui et personne d'autre. Il était réellement heureux. Tout content. Tout excité. Tout fier. Il fixait l'homme avec attention, puis il hocha la tête, un sourire au coin. « Comptez sur moi monsieur. Vous garderez votre travail ! » Il ricana avec l'homme et lui fit un grand signe de la main quand il partit. Il tourna de suite ses yeux vers Areum, qui devait être gênée. Bingo. Elle avait l'air plus gênée. Il sourit encore plus et rigola légèrement. « Je suis honoré, vraiment. » Il tourna ses deux yeux noirs vers elle, augmentant son sourire. « Tu allais faire perdre un emploi pour moi .. Ah, si j'aurai su. » Il n'aurait même pas pensé une seule fois à un quelconque départ. Mais il n'avait pas su. Il soupira doucement à cette pensée. Si il avait été plus têtu, il aurait filé sans connaître la joie de sortir avec Kang Areum. Enfin, là, il ne la connaissait pas encore. Mais il comptait bien la trimbaler un peu partout dans Busan pour revenir complètement crevé chez lui. Lui faire un dernier câlin et s'endormir blotti contre elle. Et ne plus jamais la lâcher, comme un vulgaire vêtement. Il n'allait pas faire son possessif avec elle, non. Il voulait lui donner envie, en plus d'oublier Tae Sun, de rester avec lui jusqu'à la mort. Mariage ? Ils n'en étaient qu'au début de leur relation. Mais il savait très bien qu'il serait amoureux pendant longtemps. Ca fait presque neuf mois qu'il l'aime.

Il ouvre finalement sa boisson, souriant encore plus à Areum. Il était encore plus heureux de pouvoir lui faire des déclarations enflammées . Pouvoir lui dire "je t'aime" quand il en sent l'utilité. Ou juste l'envie. Areum avait eu un très mauvais souvenirs des relations en couple. Il en avait conscience. Beaucoup, même. Si jamais un jour il lèverait la main sur elle, il voudrait être pendu sur le champs. Bonne idée ça, tiens. Il allait écrire une lettre à tous ses amis pour le tuer dès qu'il frapperait Areum. Il était sérieux. Il secoua négativement la tête pour enlever l'image qui traversait cette dernière. Il soupir avant de tourner ses yeux vers une Areum gênée. Il sourit. « D'accord d'accord, tes cours ne sont pas importants. Mais je veux que tu réussisses ta scolarité d'accord ? » Il se permit d'entrelacer leurs doigts, à nouveau. « Je n'ai pas envie que tu regrettes ça, d'accord ? Si jamais tu le regrettes, je .. Je sais pas ce que je ferai mais je le ferai ! » Il eut soudainement une idée. Il porta sa main à sa joue et la tira doucement. Très doucement. « Je te tire les joues et je te force à porter des robes toutes mignonnes pendant une journée. D'accord ? » Il ricana avant de retourner fixer la sortie qui était de plus en plus proche.

Et il s'arrête. Il l'avait entendu son 'je t'aime". Si elle croyait échapper à un Tae Hyun amoureux et heureux de cette petite déclaration .. Bah c'était loupé. Il se tourna complètement vers elle, un gros sourire qui avait remplacé un air choqué à l'entente des trois mots. Il la prit rapidement dans ses bras avant de se décaler et d'embrasser sa joue. Puis il se permit un rapide, très rapide, baiser sur la bouche. Comme je le dis et le redis, il voulait y aller doucement. Si ça ne tenait qu'à lui il aurait déjà dévoré sa bouche et y resterait collé jusqu'à mourir déshydraté. Il lui sourit et se décolla, encore une fois, d'elle. Il reprit sa main et la route, par la même occasion. Ils sortirent rapidement de la gare. Il était pressé de visiter entièrement Busan avec elle. Dès qu'il était arrivé, la seule chose qu'il avait vu, en premier, c'tait le Pink Opal Resort. Alors bon .. voilà. Dès la sortie de la gare atteinte, il s'étira doucement, gardant la main d'Areum dans la sienne. « Bouaah, tu es fatiguée ? » Il tourna sa tête vers elle et fixa ses jambes. « Tu beaucoup couru .. Tu veux monter sur mon dos ? Ou on prend un taxi ? » C'était quand même plus romantique de monter sur son dos, non ? Plus mignon, plus couple. Oui, il comptait bien abuser de cette situation. « Mh .. Tu veux aller où ? Je suis un touriste pour le moment, tu sais. J'y suis peut-être né mais je suis sûr que Busan a un minimum changé .. » Il soupira doucement à cette idée puis il retira sa guitare de son dos. Il la plaça sur celui d'Areum et se mit à genoux. « Je te confie une fois de plus ma guitare. Fais attention en montant nh. Si jamais elle tombe tu tombes avec, et je n'ai pas envie que vous vous faites mal. » Il sourit. Il prendrait soin d'Areum comme il prenait soin de sa guitare. L'abîmer était à éradiquer.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: you broke my heart but i can't stop loving you.    Mar 11 Juin - 16:15



Pouvait-on trouver pire situation ? Peu probable ; Quand il se met à rire avec le contrôleur, elle prie intérieurement pour que ça se termine rapidement. Et alors son regard se pose partout où il n'y a pas Tae Hyun. Tae Hyun qui est en train de se moquer d'elle. Et après ça on ne peut pas mourir de honte. Elle allait avoir du mal à rayer ce sentiment d'embarras. Ça la suivrait jusqu'à ce qu'elle réalise que le jeune homme ne bouge pas de Busan. Et quand finalement elle aura digéré l'information, alors peut être que ça partira. Elle rit légèrement lorsqu'il parle de l'emploi qu'elle aurait fait perdre au contrôleur. On l'aurait plutôt trainée vers la sortie de la gare oui.


Areum - Mooh ... elle rit légèrement avec désespoir tu cherche à me faire mourir d'embarras c'est ça ? Ses mains couvrent alors sont visage dont les joues ont sans doute virées au rouge. Je viens de comprendre qu'on ne pouvait pas mourir d'embarras...


Ces mots prononcés, il les a entendu. Areum n'arrive pas à cacher la surprise lorsqu'il se tourne vers elle. Il la prend finalement dans ses bras avant de déposer un baiser sur sa joue, puis sur ses lèvres. Elle a à nouveau l'impression que son coeur est un de ces lampadaires qui clignote rapidement. Ah bon sang, impossible de le regarder dans les yeux trop longtemps. Ils finissent par atteindre la sortie. Elle était tellement occupée à autre chose qu'elle ne s'est pas tout de suite rendue compte qu'elle était fatiguée. Secouant légèrement la tête, Areum s'apprête à répondre négativement lorsqu'elle sent sa jambe tirer légèrement. Bon, elle ne va pas lui dire qu'elle est fatiguée hn. Et quand il lui demande de choisir entre son dos et le taxi, elle recule légèrement d'un pas


Areum - M-moh ? Comment tu veux me porter avec la guitare hn ? Tu vas te briser le dos, ou pire, la colonne vertébrale et ensuite tu vas être paraly-


Trop de blabla. Il se contente d'attacher la guitare sur les épaules de la jeune femme. Enfaite, ce n'est pas si lourd que ça. C'est supportable. Lorsqu'il pose un genou par terre, elle s'inquiète d'avantage. Il est têtu. La jeune femme parle en même temps que lui

Areum - Que... Qu'est-ce que tu fais ?

Elle ne tarde pas avant d'avoir la réponse à sa question. Et un peu plus que la réponse à sa question. Si elle tombe, oh bon sang, il n'aurait pas du parler de ça. Elle se rapproche alors doucement et en premier temps pince les joues du jeune homme

Areum - Pourquoi est-ce que tu parles de tomber hn ? Mooh... Elle les libère finalement [/b]Maintenant je commence à avoir vraiment peur...

Elle passe ses frêles bras autour du cou de Tae Hyun avant d'entourer sa taille à l'aide de ses jambes. Quand finalement il se lève, pour la première fois de sa vie, elle a le vertige.

Areum - [b]Oh mon dieu, mon dieu, mon dieu ... Je vais tombeeer...


Non, tu ne vas pas tomber, tu es à quelques mètres du sol, tu tien fermement Tae Hyun, tu ne vas pas tomber Areum. Quand la situation se calme alors quelques minutes plus tard, elle songe à ce café dans lequel elle n'a pas mangé depuis si longtemps. Ils n'auront qu'à prendre à emporter.

Areum - Tu n'as qu'à marcher quelques rues tout droit puis tourner avant d'arriver dans le meilleur café où ils font les meilleures gaufres. Juste là bas elle dit en pointant du doigt le café. Ensuite ensuite, on ira dans un photo maton avant d'aller ... Je sais pas, où est-ce que tu veux aller toi ?
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: you broke my heart but i can't stop loving you.    Mar 11 Juin - 21:01

Il couine légèrement, posant ses deux mains sur celle d'Areum, qui pinçait sa joue comme on pinçait celle d'un mauvais enfant. « Yah, chu pinches fort maman. » Pour rire, bien sûr. Il rigola doucement et caressa sa main, attendant qu'elle libère sa pauvre joue.  Il rigole de suite à ce qu'elle lui dit. Il rigolera toujours avec elle. « J'ai peur de mal te tenir et que tu tombes à la renverse. » Dit-il tout en massant sa joue jusqu'à présent assaillie par les longs doigts fins d'Areum. Il frissonna légèrement aux contacts qui suivaient.  Il sourit encore plus et se leva, posant ses mains sur les cuisses d'Areum. Il la redressa légèrement pour être plus à l'aise et chantonna doucement, heureux. Il resserrait ses mains sur ses cuisses. « Non non, si tu tombes tu .. tu tombes pas ! » Il tourna sa tête vers elle pour lui sourire. « J'ai l'air si peu fort ? Je suis vexé ! Je devrai peut-être faire un peu de sport ? J'aurai une bedonne dans pas longtemps non ? » Il rigola un peu plus fort en souriant, toujours. « Des gaufres ? Ah, ça va faire un siècle que je n'en ai pas mangé ! » Il hocha la tête et prit la route vers le café, marchant d'abord tout droit, doucement, très doucement. Si il allait trop vite, Areum risquerait de lâcher ou il ne sait quoi. Et il ne voulait pas qu'elle tombe tête la première sur le sol.  Il réfléchit un instant à sa question. Où aller après tout ça ? Il leva sa tête légèrement vers le ciel, chantonnant un air, avant de secouer sa tête négativement. « On verra ça après, d'accord ? On doit déjà s'empiffrer, puis prendre des jolies photos. J'y réfléchirai tout en mangeant d'accord .. » Il hésita un instant. Il pouvait se permettre,  ou pas ? « Chérie ? » Il frissonna doucement avant de baisser sa tête, gêné et rouge. Il voudrait bien faire comme elle précédemment, cacher son visage dans ses mains, mais il ne pouvait pas. Sinon elle se cassait la gueule.

Il continua alors sa marche, ne sachant pas réellement quoi dire. Il réfléchissait déjà à une prochaine distraction. Aller dans un parc ? Acheter des glaces ? Prendre des choses ensembles ? Des maillots de couples ? Non, c'était trop tôt pour faire tout ça ... Il en prendrait le semaine suivante. Ouais, c'était bien, ça. Il hocha la tête pour lui et repartit dans ses songes. Ensuite. Il pourrait lui acheter un petit prote-clé ? Un nouveau jean ? De nouvelles chaussures ? Il allait dépenser tout son argent. Ou alors, il pourrait lui jouer une sérénade dans le parc, comme dans les contes de fée ? Peut-être pas .. Non. Il soupira, ne trouvant pas. « Areum, tu veux des choses en particulier ? » Autant savoir ce dont elle aurait besoin. Certes ça gâchait toute la surprise .. mais voilà. Au moins, il était sûr de penser comme elle. Il tourna encore sa tête vers elle et lui sourit. Puis une autre question échappa ses deux lèvres ; « Dis .. Areum .. Je peux t'appeler comment ? Enfin .. Je veux dire .. » Il sentait ses joues chauffer de nouveau. « Chérie ? Puce ? Mon coeur ? Amour ? Ou .. Juste Areum ? Je .. » Il racla sa gorge avant de forcer un sourire gêné. « Tu peux m'appeler comme tu veux moi, tout me va tant que c'est toi qui le dis .. Même des surnoms pour enfants. » Sortant de la bouche de sa petite amie, c'était clair que ça lui plairait. Recevoir un surnom d'elle lui plairait forcément. Il retourna son attention vers la route en souriant. Cette journée était la plus belle de toute sa vie. Il sortait avec la femme qu'il aimait. Il portait cette dernière sur son dos. Il allait passer le reste de sa journée avec elle.

Il arriva finalement en face du café et se remit à genoux doucement, attendant que Princesse Kang descende. Ce qu'elle du faire rapidement, car il se leva après deux à trois minutes. Il passa sa main sur son jean et reprit sa main. « Je vais prendre pleeeins de gaufres. J'ai très faim tu sais, Areum ? Ah, j'ai hâte j'ai hâte. » Il sautillait sur place, souriant toujours et encore. Le sourire était gravé sur lui. Il entra finalement dans le café, ne lâchant surtout pas sa main. Il s'inclina doucement en face des personnes présentes, et du vendeur au comptoir. Il posa son bras libre sur le meuble et son doigt sur sa lèvre, réfléchissant. « Mh .. Bonjour, déjà ! Mh .. Je voudrai une gaufre au .. mh .. » Il jeta un coup d'oeil sur Areum. « Chocolat ! Et une avec du sucre pour moi monsieur. » Il espérait qu'elle aimait ça. Tout le monde aimait ça, le chocolat. Il fut rapidement servit et prit les deux assiettes en main. Il les posa sur une table pour deux, l'une en face de l'autre, incitant Areum à s'asseoir là où était sa gaufre. Il retourna au comptoir et quémanda deux chocolats. Qu'il eut aussi rapidement. retourna vers Areum et posa les deux boissons, s'asseyant en face d'elle. « Woh, ça a l'air bon ! Tu m'en passeras un bout, dis ? » Il lui sourit. « Je sens qu'on va rentrer tard ce soir. On va s'amuser toute la journée .. Ah. J'ai hâte aussi. » Mais il ne put s'empêcher de rajouter. « Dis, tu penses qu'on devrait acheter des maillots assortis ? » Car ça lui trottait dans la tête.
[/b]


Dernière édition par Choi Tae Hyun le Mer 12 Juin - 10:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: you broke my heart but i can't stop loving you.    Mer 12 Juin - 6:16

Elle ressert un peu plus l'étreinte lorsqu'il commence à douter de la force qu'il a dans les bras. Pas bon, pas bon du tout elle pense. Pas bon du tout Tae Hyun, ses cheveux vont virer au blanc à cause de toi. Et alors lorsqu'il se tient debout elle commence vraiment à angoisser (pour trois fois rien). Son visage légèrement collé au sien, elle l'écoute raconter des bêtises. S'il veut se rassurer, il n'a qu'à se dire qu'Areum est le summum de la faiblesse. Pas de force dans les bras ; Pas de force tout court. Elle rit légèrement, Tae Hyun, avec une bedonne... Aussi probable que de la neige en été. Ils courraient tellement de partout avec Jae Ho et le groupe qu'il était peu probable qu'il se mette à grossir. Elle avait plus peur du contraire enfaite.


Areum - Mange d'abord, à part si tu veux me ressembler dans quelques semaines.


Parce que quoi qu'elle fasse, elle ne parvenait pas à grossir du tout.  Ah, les gaufres, elle n'en avait pas mangé depuis longtemps elle aussi. Et depuis que Tae Hyun est parti, elle n'a pas mangé grand chose non plus. La jeune femme hoche positivement la tête ; Ils verraient bien après hn. Ce n'était pas comme s'ils n'avaient pas le lendemain pour sortir ou le surlendemain. C'est un peu comme s'ils avaient peur que ces prochaines journées n'existent pas. Elle manqua de tomber lorsqu'il l'appela autrement qu'Areum. Elle fut prise d'un léger sursaut et se rattrapa de justesse et put sentir la joue brulante de Tae Hyun contre la sienne. Laquelle des deux était la plus chaude ? Impossible à dire. Ils passèrent un moment dans le silence avant de pouvoir se remettre à parler. Si elle voulait quelque chose en particulier... Elle réfléchissait et il lui posa une question donc la réponse semblait plus évidente dans sa tête. Mais entendre tous ces mots dans sa bouche était particulier.  Oh ? Même des surnoms pour enfants ? Est-ce qu'il se souvenait du nom qu'elle lui avait donné quand il avait emménagé chez elle ? Étrangement, il lui traversa la tête. "Peluche". Elle l'avait baptisé comme ça parce qu'il était beaucoup trop gentil et que c'était la seule personne qu'elle pouvait voir en deux secondes si les choses n'allaient pas. Sa chambre se trouvait juste à côté de la sienne.


Areum - Tu peux m'appeler comme tu veux aussi, tant que tu te sens à l'aise avec le surnom. Mais moi je vais continuer à t'appeler Tae Hyun pour le moment. Jusqu'à ce que je sois fatiguée de prononcer ton prénom.


Jamais en gros. Mais elle pouvait toujours glisser quelque surnoms hn. Ça ne la tuerait pas. C'était juste une question d'habitude. Quand finalement ils arrivèrent à destination, elle ne tarda pas avant de descendre. Ils avaient attiré l'attention tout à l'heure et la réaction du jeune homme avait le même effet. Mais ça la faisait plus rire qu'autre chose. D'ailleurs, elle n'avait pas encore remarqué non plus. Elle était dans une bulle fermée. Et il n'y avait que Tae Hyun. Une gaufre au chocolat, bon choix elle pensait intérieurement. Areum était une malade du chocolat. Par exemple, si elle avait pu se marier avec un homme chocolat, elle n'aurait pas hésité. Tae Hyun en l’occurrence n'en est pas un. Ce qui est plutôt une bonne chose ! Sinon ses sentiments iraient bien au dessus de l'adoration, et ce serait un peu bizarre. Enfin non ! Pas bizarre, il serait juste comestible enfaite. Booouh. Enlève ça de ton esprit Areum.


Il avait raison, ils ne rentreraient pas tout de suite. Ils avaient beaucoup trop de choses à faire bien que tous les deux l'ignorent encore. Pour le moment c'était les gaufres, les gaufres et encore les gaufres. Il parle alors des maillots assortis et elle songe un temps aux vacances que son père lui a proposé et qu'elle a refusé. Elle acceptait rarement son aide financièrement. Parce qu'elle voulait se débrouiller toute seule. Elle s'est mise à beaucoup travailler à l'âge de seize ans et puis elle est venue ici la même année. Ça avait été difficile au départ mais elle s'en sort plutôt bien maintenant.


Areum - Oh. Ce genre de chose existe en maillot ? elle hoche positivement la tête On ira voir ça aussi


En attendant, la gaufre au chocolat est délicieuse. Et le petit bout de gaufre qui est censé être à Tae Hyun -mais que tu as piqué en douce-  aussi soit dit en passant. Elle est contente, d'être ici, avec lui, de s'être risquée à monter sur son dos avec la guitare sur le sien. Elle ne l'extériorise sans doute pas autant que lui parce qu'elle ne réalise pas encore, elle n'a pas encore digéré l'information. Mais quand elle comprendra, elle se dira que c'est la fin d'un cauchemars. Un long long cauchemars vivant. Et que maintenant, elle peut se permettre de rêver.


Areum - Tae Hyun... Son regard se pose finalement sur sa main qu'elle attrape. Puis finalement elle se défile et secoue légèrement la tête comme pour chasser cette idée avant qu'elle se ne fasse réellement une place dans sa tête. Ne disparais plus, vraiment. Elle rajoute un peu plus bas J'ai peur des bêtises que je pourrais faire...
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: you broke my heart but i can't stop loving you.    Ven 14 Juin - 2:18

L'incompréhension fait place sur son doux visage. Ressembler à Areum ? La débilité prend le dessus. Que veut-elle dire par là ? Devenir femme ? Avoir des seins et abandonner ce qui pend entre ses jambes ? Si Areum devient lesbienne, il pourra bien faire ça, non .. ? Il secoue négativement sa tête, préférant oublier cela. C'était  beaucoup trop ... Mh. Étrange. Oui, c'est ça. La pensée qu'il avait eut lui avait fait peur ; elle sortait de la normale. Devenir une femme pour rester avec Areum. Et puis quoi encore ? Il avait un minimum de fierté. Certes, un tout petit petit peu, mais il en avait. Même si il aimait Areum, renoncer à sa sexualité, son genre .. Non. Il ne pourrait pas. Il secouait sa tête pour lui, enlevant toutes ses idées horribles. Il sourit légèrement. Il devait être entrain de réfléchir pendant quelques minutes déjà. « Je m’empiffrai, alors ! » Il ricana légèrement et lui rendit un second sourire. Il allait s'empiffrer comme il ne l'a jamais fait auparavant, et que Dieu lui pardonne si il prend quelques ridicules grammes. Vu tout le sport qu'il faisait, ce pauvre esclave. Suivre le groupe partout, être traîné par Jae Ho, ou encore se tromper d'adresse, être à la bourre .. Disons qu'il avait pris l'habitude de faire des idioties. Il lui sourit une autre fois avant de recommencer sa marche normalement, cherchant un quelconque sujet de conversation. C'était bien ça le problème avec lui. C'est qu'il n'avait que très peu d'idées de conversation. Et encore plus avec Areum. Il ne voulait pas dire de bêtises, alors il devait tourner sa langue 70 fois dans sa bouche avant de tenter d'ouvrir cette dernière pour se la fermer tout de suite après. Il soupira doucement, avant d'appeler l'heureuse élue de son coeur « chérie ». C'était niais et laid. Mais il voulait tester. Il trouvait puce plus mignon, ou encore mon coeur .. Ou il pouvait inventer un surnom plus convenable, personnel. Nareum ? Bhrr. Arou ? Aish. Non, ça vient pas. Il racla sa gorge en sentant la joue chaude d'Areum contre la sienne. Elle était aussi gênée que lui. Il se sentait moins seul, mais il n'osait tout de même rien rajouter. Il attendrait qu'elle parle. Ce qu'elle fit après plusieurs secondes ou minutes. Après qu'il ait parlé. « Alors je t'appellerai Areum. » C'était plus un choix qu'autre chose. Il lui sourit puis reprit sa marche, tranquillement, gentiment et lentement. 

Une fois arrivés au café, il se mit à lui poser une question mh .. sur laquelle il hésitait. Les maillots de couples, c'était pour les couples existants depuis plusieurs années, mois .. non ? Et eux, ça ne faisait même pas une heure qu'ils sortaient ensembles. C'était précipité. Très. Mais ça lui allait. Car avec Areum, il voulait se fixer. Enfin .. comment dire. Se fixer sur elle, rester avec elle. Alors il fallait peut-être mieux tout faire aujourd'hui et profiter des autres jours comme un vieux couple. Mais c'était rempli de confusion, dans sa tête. Il soupira discrètement, sentant une migraine venir. A trop réfléchir, aussi. Il lui sourit face à sa réponse, tout excité et content. « Alors c'est oui ? » Question bête jeune homme. Il sortit son porte feuille et le posa sur la table. « Kang Areum, vous avez la responsabilité de dépenser mon argent. » Sa gentillesse le perdra. Il inclina sa tête. « Prenez soin de nous ! » Il la releva pour lui sourire, ricanant légèrement. Il leva son index et le secoua comme lorsqu'on dispute un enfant. « Mais attention ! Si tu me dis que tu ne veux pas de mon argent, je boude ! » Choses dites, choses faites. Il fit mine de bouder. Croisant ses bras sur sa poitrine et gonflant ses joues. Quel mignon petit gamin.

Il reposa rapidement ses mains sur la table, par contre, sursautant automatiquement quand il sentit une main l'attraper. Il frissonna. Il releva la tête vers elle, intéressé. Elle l'avait appelé, non ? Il n'avait pas rêvé, non ? « O .. Oui ? » Qu'il avait murmuré pendant qu'elle secouait sa tête. Il cligna plusieurs fois des yeux et mordait sa pauvre lèvre. Ne disparais plus. Pourquoi partirait-il maintenant qu'il a tout ce dont il a toujours rêvé ? Illogique. Il secoua négativement sa tête, puis arqua un sourcil. Il agrippa de suite la main d'Areum, prenant un air qu'il tenta sévère. « T'as pas intérêt. » Il entrelaça les doigts. Puis il lui sourit, tentant d'alléger l'atmosphère. « Je .. Je partirai plus, promis. Mais toi, tu ne dois rien faire qui nuira à ta santé, d'accord ? Tu ne dois pas faire de bêtises .. » Il lâcha sa main pour frotter sa nuque, gêné de la situation. « Si un soir je ne rentre pas, appelle-moi. Si je ne répond pas, appelle Jae Ho. Si il ne répond pas, appelle Hyun Woo. Et si il ne répond toujours pas, envoie un avis de recherche, compris ? » Il ricana doucement. « Le jour où on aura des fans, qu'est-ce qui ne me prouve pas qu'on tentera plusieurs fois de me kidnapper hein ? » C'était de la pure plaisanterie. Il croqua doucement dans sa gaufre, fixant Areum. Il la mâcha puis bâilla doucement. « Dis, tu voudras un nouveau vélo ? » Il lui sourit et prit un air presque adorable. « On pourrait aussi aller faire des courses pour cuisiner un truc, non ? » Toujours serviable. « Je m'occuperai de la vaisselle ce soir, aussi. » Il hocha la tête et prit un air, cette fois, agacé. « Hyun Woo pourrait y mettre du sien aussi ! » Il hocha la tête une seconde fois puis but un peu de son chocolat, qu'on lui avait apporté il y a peu. « Des fois, je me demande comment il ferait sans nous hein. Ah, nous sommes indispensable, hein mademoiselle Kang ? » Et il se pencha pour piquer un morceau de sa gaufre. 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: you broke my heart but i can't stop loving you.    Ven 14 Juin - 18:25

Tae Hyun fait une tête assez particulière lorsqu'elle lui dit qu'il va devenir aussi maigre qu'un de ses crayons. Lorsqu'il secoue légèrement la tête, semblant vouloir effacer une image de celle-ci elle le regarde et hoche positivement la tête
l'air totalement désolée


Areum - Tu vois ce que je veux dire hn... Et puis si tu maigris encore plus, je vais même pouvoir te prêter mes vêtements. Ou même te porter ? Non elle secoue légèrement la tête C'est pas possible, j'ai pas de force dans les bras... Moh... En réalité c'est moi qui devrais faire du sport histoire de mettre en valeur mes gros bras de Captain America dès qu'on a l'idée de m'agresser Elle passe ses mains au niveau de ses bras comme pour montrer ses muscles... Inexistants.


Ses bras sont si frêles. Ouais, elle devrait se mettre au sport histoire de supporter un poids supérieur à ceux des tableaux qu'elle doit porter. Il compte l'appelée Areum il dit. Elle lève les yeux vers lui et lui réponds alors


Areum - Ça sonne plutôt bien, un doux sourire se dessine sur son visage c'est original je trouve.


Ils se mettent alors à parler de maillots assortit. La réaction de Tae Hyun la fait légèrement rire. La réaction type d'un enfant. Mais elle rigole sans doute moins lorsqu'il sort son porte feuille. Oh ? La responsabilité de dépenser son argent ? Elle ne peut pas faire ça. Non non elle ne peut pas. Et ça se voit déjà sur son visage. 


Areum - Q-que... Mais tu ne peux pas-



Pas le temps de lui dire qu'il lui coupe déjà la parole. Il va se mettre à faire la tête si elle n'accepte pas. Elle ne sait pas où se mettre. Moh Tae Hyun... Elle ne sait pas où se mettre, son regard se perd un peu partout dans la pièce avant de se poser sur toi. Et elle fini par sourire timidement en passant une main dans ses cheveux. Ça ne va pas être facile pour elle, tu le sais ça ? Oh non, ça ne va pas être facile. Elle n'accepte même pas l'argent de son père. Mais peut être qu'elle fera une exception avec toi aujourd'hui. Elle soupire, avec ce sourire au lèvres puis hoche légèrement la tête. Oui, peut être qu'elle fera exception aujourd'hui.


Soudainement un peu inquiète, elle lui demande de répéter cette phrase qui d'une certaine façon apaise son coeur quand la panique s'installe. C'est déconcertant tout d'un coup ce désir de lenteur. Elle ne veut pas qu'il disparaisse de sa vie. Elle a tellement peur qu'il disparaisse un jour sans prévenir. Et c'est stupide mais elle pourrait vivre pour lui. Pour ses bêtises qui la font rire, pour ses paroles qui lui redonnent un peu plus confiance en elle, pour sa respiration lorsqu'il s'endort, pour ces moments toujours trop courts et pour tout le reste. Et l'expression "faire une bêtise" est un horrible euphémisme. Il doit se souvenir n'est-ce pas ? Du moment où il l'a vue pour la première fois ? Elle s'en souvient ; elle ressortait de l'hôpital à cause d'une tentative de suicide qui avait foiré. Cela faisait trois jours qu'elle en ressortait, elle n'avait plus aucune blessures de visible et souriait sur commande pour ne pas éveiller de soupçons, pour faire comme si tout était rentré dans l'ordre. Comme si ce n'était qu'un accident comme les autres, qui arrive. Et puis en revenant, elle avait enfin un colocataire qu'elle n'attendait même plus. Choi Tae Hyun. Un guitariste. Un souriant. Un type plutôt sympathique aux premiers abords. Il avait ramené de la vraie bonne humeur dans cet appartement où jusque là elle était restée seule. Tae Hyun avait sans doute compris la signification de ce mot qu'elle ne prononçait jamais. Sa réaction du moins laissait comprendre cela. Elle regarda ailleurs pendant un moment ; pas son visage, un point imaginaire. Et ses mots réchauffaient son coeur qui avait prit froid entre temps. Tout va bien Areum. Tout va bien, il ne va pas partir. Elle aimerait rire comme il le fait mais arrive seulement à sourire à l'idée qu'il se fasse kidnappé par un fan. Après tout... C'était possible non ? Elle fini par hocher la tête, ce n'est pas une promesse.


Ils changent finalement de sujet pour parler de quelque chose de moins déprimant. Moh ? Un vélo ? Alors fatigué de porter Areum ? Son sourire lui réchauffe le coeur et elle hoche la tête. C'est une bonne idée. Elle sourit sincèrement lorsqu'il parle du côté flemmard de Hyun Woo. Luke l'était aussi d'ailleurs. Luke, le nouvel arrivant. Luke le pas bavard. Luke, ce lui qui l'écoutait sans rien dire.


Areum - Je me demande... Elle murmure avant de rajouter Peut être que les esclaves que nous sommes devraient se révolter ? Porter plainte ? On est plus contents. Elle dit avec une moue faussement contrariée. On est vraiment maltraités monsieur Choi. Hm... Je vais aller demander à Mun Ho de devenir notre avocat.


Un moment passe et après avoir commandé une deuxième fois -cette fois ci des cookies- à emporter, ils se retrouvent à nouveau dehors. Elle attrape sa main et marche le long de la rue. Le temps est agréable. Oui c'est agréable de voir un peu le soleil de temps en temps. Ça ne va probablement pas durer, autant en profiter. Elle ferme ses yeux un moment. Un court instant avant de les rouvrir. Son regard se pose sur les passants qui défilent. Certains sont en retard, d'autre prennent leur temps, d'autres attendent sans doute quelqu'un en particulier. Et puis ils y a ceux qui sont seuls. Ils passent au beau milieu de cette plateforme sans remarcher les trous où les jets d'eau finissent par sortir. Il faut courir pour ne pas être trempé. Alors elle le fait avec la main du jeune homme dans la sienne. Pour la première fois depuis tellement tellement longtemps, elle lève les yeux vers Tae Hyun et éclate de rire avec sincérité. Et tant pis si les passants les regardent avec attention, tant pis. Elle se dirige dans les coins où il y a le plus de soleil pour sécher plus rapidement. Ils ne sont pas trempés, juste un peu mouillés. Elle s'appuie contre un mur et regarde la vitrine du centre commercial en mangeant les cookies qui se sont légèrement écrabouillés dans le paquet. Il y a des maillots de bains. Quand elle regarde un peu plus à l'arrière elle arrive à en voir pour les couples. Son coude vient taper contre celui de Tae Hyun


Areum - Regardes regardes, il y a des maillots pour les couples à l'intérieur. Elle n'en avait jamais vu avant, pardonnez son optimisme. Peut être qu'il y a aussi un photomaton ? Elle regarde le centre commercial et lui tend en même temps un bout de cookie qui ne fini finalement pas dans la bouche du jeune homme mais dans la sienne.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: you broke my heart but i can't stop loving you.    Ven 28 Juin - 23:00

Ploc, ploc. Quel bruit plaisant offrait cette pluie, vraiment. Mais il n'aimait pas la pluie, et avait préféré courir comme si sa vie en dépendait, n'ayant rien dit plus tôt, perdu dans ses pensées. Il était resté béant, fixant la table, réfléchissant à quel couleur prendre, quel prix, quelle taille et compagnie. Il s'étala presque sur le mur, tentant de reprendre son souffle. Sa respiration était erratique. Pas sportif pour un sous ce type, je vous jure. Il posa sa main sur son abdomen et contrôla, régula cette dernière. Il finit par essuyer les goûtes perlant sur son front. Peut-être de la pluie, peut-être de l'eau. Qui sait. Mais il n'aimait pas cette sensation. Il ferma sa bouche et tourna la tête vers Areum face à son acte. Il sourit et regarda brièvement les maillots, avant de se coller presque le nez à la vitre, où il scruta ces derniers. Il regardait les couleurs, les prix, les tailles .. comme prévu. Il soupira avant de frotter ses cheveux. « J'espère qu'on trouvera un truc hyper bien. » Il ferait tout pour, en tout cas. Il ronchonna presque quand elle lui piqua le bout qui devait lui être destiné. Deux fois qu'elle lui faisait le coup dans la journée, selon ses souvenirs. Il gonfla ses joues et plaqua ses bras sur son torse. « AREEEUM ! Donnes-m-en ! J'ai faim ! Maaah ! » Il secoua sa tête dans tous les sens avant de reprendre ses esprits -disons ça comme ça- et de lui lancer un regard pathétique. Qu'elle ne le nargue plus comme ça, son estomac s'éveillait pour rien.

« Bon, princesse, here we go ! On doit trouver LA perle ! Et après, on verra pour le photomaton ! » Clin d'oeil et il prit la main d'Areum dans la sienne, la forçant presque à rentrer dans le magasin. Enfin. le centre commercial. Une fois ceci fait, il trouva rapidement les maillots, et se précipita presque dessus, bousculant les autres. Il s'arrêta en face d'une paire plutôt colorée. Il lâcha la main d'Areum pour tripoter un peu la marchandise. « Tu trouves ça comment ? J'aime bien la texture ... » Sa bouche avait fait un "o" entre deux, et il fixait les hauts presque en bavant. Il ravala sa salive et tapotant dans le dos d'Areum. « On va essayer ! » Et c'était un ordre.

Il les saisit donc. Il connaissait sa taille, mais celle d'Areum restait un mystère pour lui. Il lui lança un regard significatif. Cherchant de l'aide. Un regard de détresse suivit. Puis il baissa les yeux, avant de soupirer. Ah, quel nul. « Areum .. je connais pas ta taille ... » Il frotta sa nuque, honteux. Puis il lui tendit les trois tailles disponibles, soit ; S, M, L. Elle devait faire du S. A coups sûrs. Voire M. Mais pas L. Mais bon, sait-on jamais nh. Il lui sourit et saisit la taille convenable pour sa carrure de femmelette. Il reprit la main d'Areum dans la sienne, et se dirigea presque en sautillant vers les cabines. Il posa les affaires d'Areum d'en l'une d'entre elle, et prit celle juste à côté. Il lui sourit et lui fit un dernier signe de la main avant de fermer le rideau. Il se changea assez rapidement, enfilant simplement le haut. Il sortit de la cabine, attendant Areum. Il se permit de se regarder quelques minutes devant la glace, souriant. Il réarrangea ses cheveux, puis fixa la cabine d'Areum. « Si on prenait des jeans, aussi ? Ou des chaussures ! Enfin, pas de couple, hein .. je porterai pas d'escarpin .. enfin je .. Je me comprends. » Il toussota, avant de frotter sa nuque.

« Pour le photomaton, tu penses que c'est loin ? On pourrait faire un arrêt à la bijouterie avant, non ? » A croire qu'il avait beaucoup d'argent à sacrifier. « Je voulais savoir .. Tu penses qu'on devrait prévenir les autres aussi ? » Ne jamais laisser Tae Hyun seul. Il se pose trop de questions inutiles. Il soupira avant de secouer sa tête, puis reprit son éternel sourire. « Je t'aime ! » ... Mais elle le sait déjà couillon.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: you broke my heart but i can't stop loving you.    Dim 30 Juin - 12:30

Faire les boutiques avec Tae Hyun avait toujours quelque chose de très particulier. Elle s'était toujours dit que pour les soldes, elle l'appellerait histoire d'assurer sa protection. Elle n'était pas très très solide Areum ; Toujours à tomber facilement malade et tomber tout court d'ailleurs. Sans compter les innombrables fois où elle s'est retrouvée dans les ennuis. Souvenons nous du dernier en date portant le nom de Tae Sun ; La pire chose qui lui soit arrivée finalement. Elle rit un peu en voyant la tête de Tae Hyun lorsqu'il parlait de la texture des vêtements. Ah, il était bête parfois ! Elle secouait légèrement la tête avant de le suivre. Lorsque finalement son regard croisa à nouveau le sien, elle le regarda avec incompréhension. Jusqu'à ce que finalement il coupe le contact en baissant les yeux. Lorsqu'il prononça son prénom, elle leva les yeux vers lui


Areum - Hm ? ... Ma taille ? Elle soupira légèrement et malgré elle un sourire se dessina sur son visage Ce n'est pas assez évident ? Elle lui dit sur le ton de la confidence Mon deuxième prénom serait crevette. Mais je préfère Areum. Imagine le scandale sinon, toutes les filles seraient jalouse de mon prénom. hochement positif de la tête.


Parti sur ce sujet, ils se dirigèrent vers les cabines. Quand elle se retrouva dans la sienne, elle regarda le vêtement et se dit que S était définitivement la taille qui lui fallait. Sinon elle flotterait dans le M et pour ce qui est du L, elle préférait ne pas y penser. Ses colocataires prenaient d'ailleurs un certains plaisir à le lui rappeler avec une discrétion devant laquelle elle n'a pas pu passer. Elle enfila alors le haut avant de s'attaquer au bas non sans l'écouté en même temps. Elle rit un peu en constatant qu'il était en train de se perdre et répondit alors sur un ton de reproche;


Areum - Moh... Je trouve les maillots c'est déjà bien hn. Et puis on pourra revenir une autre fois... Et puis, mon amour, j'ai pas envie de te faire dépenser tout ton argent. Elle tira le rideau de la cabine, prête à sortir


Mon amour ? Elle referma aussitôt les rideaux en posant sa main au niveau de ses lèvres. Elle n'avait même pas eu le temps de croiser le regard de Tae Hyun. Dieu merci. Est-ce que vous aussi, il vous arrive de dire les choses très sincèrement mais inconsciemment ? Et il lui posait des questions sans s'en rendre compte sans doute. Elle s'appuya contre le mur, la main toujours posée au niveau de ses lèvres. Alors il ne l'avait pas entendue ? Elle s'approcha alors difficilement des rideaux


Areum - Je pense... Je pense qu'il faut que l'on prenne notre temps. Tu sais Tae Hyun, je te dis pas ça parce que j'ai honte d'être à tes côtés; C'est pas le cas du tout. C'est plutôt de moi dont j'ai honte... J'ai honte de ne pas être à la hauteur à côté de toi. Parce que tu es une des meilleures choses qui me soit arrivée tu vois... Elle tire finalement doucement le rideau pour y passer sa tête puis lui sourire et finalement sortir pour se réfugier dans ses bras. Elle murmure alors en fermant ses yeux Moi aussi je t'aime... Mais on ne fera pas d'arrêt à la bijouterie. La jeune femme secoue négativement la tête avant de se détacher de lui avant de changer de sujet Ça fait une éternité que je n'ai pas porté de jupes ça la fait légèrement rire Peut être un an... Ou plus d'ailleurs... Elle hausse les épaules avec un sourire Le temps est au changement ? Elle tire finalement le rideau derrière elle.


Finalement changée, ils passent à la caisse et elle a un mal fou à ne pas sortir son portefeuille pour payer au moins une partie des vêtements. Quand finalement ils se retrouvent au photomaton, elle s'assoit à côté de lui et paie discrètement à la place de monsieur. Quatre photos à prendre. Bonjour la partie grimace, les têtes sérieuses, le moment où ils se mettent à rire pour avoir été trop sérieux pendant aller... Huit secondes ? Et puis finalement le moment où ils s'embrassent. "Les photos sont en cours de chargement ..."
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: you broke my heart but i can't stop loving you.    

Revenir en haut Aller en bas
 

you broke my heart but i can't stop loving you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 2011 - Heart burn (tenue uniquement)
» [Fan-Fiction] BIONICLE: Dive to the Heart
» Bérénice (My Tell-Tale Heart) débarque chez Cérès
» Lonely Heart et Pru de la Convention Tonner 2008
» LAST CHRISTMAS, I GAVE YOU MY HEART

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLACKOUT ::  :: RPs Abandonnés-