AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 i am clumsy and you are... ― in mun ho ‟

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar



★ Messages : 379

★ Tronche : kim jong in. (kai).
★ Age : 26
★ Logement : en colocation avec deux nanas & un mâle, zone sud appartement 8510.
★ Emploi : barman + étudiant en droit.

MessageSujet: Re: i am clumsy and you are... ― in mun ho ‟   Sam 8 Juin - 11:36

Tu lâches un petit rire. Tu ne vas pas t'attarder sur le sujet. Si elle dit qu'elle ne croit pas à ça et qu'elle n'a pas l'air d'une princesse, alors soit. Qu'elle dise cela, elle t'évite un sujet qui promet de te mettre en colère rapidement. Elle est pratique sur ce point là. Tu parles rapidement de la pizza, en mangeant deux parts, comme un ogre affamé. Tu t'en ressers une troisième, d'ailleurs, pendant que tu parles de tes exploits sexuels. Enfin. Ta vie sexuelle. Ou plutôt comme tu es. Un coureur de jupon. Enfin, pas que, mais voilà. Si tu sors avec quelqu'un, tu risques rapidement d'oublier les boîtes et compagnie. C'était dans tes minces principes. Si tu aimes la personne, la tromper est complètement idiot. Tu te branleras, au pire. Tu rigoles légèrement à cette pensée. Ah, ton cerveau par en couille Mun Ho. La fatigue, l'agacement à cause de ce mec .. ça t'aide pas. Et tu ricanes encore plus. Elle ne l'a jamais fait. Ah, une vierge. Ah, une pucelle. Tu vas crever de rire. Non pas que ce soit une honte. Enfin, pour les gens normaux. Pour toi, c'est honteux. C'est encore qu'une gamine, alors qu'elle doit avoir à peu près ta tranche d'âge. Ou moins. Mais elle n'a pas quinze ans, alors tu t'en fous. C'est juste ridicule. « Vraiment ? J'ai une pucelle à côté de moi ? Oh. Je devrai réellement faire ça, alors. » Un sourire malsain est collé sur tes lèvres, et tu rapproches ta bouche de son oreille. « Je te donnerai de l'argent pour des magasines, si tu veux. Tu sais au moins ce que c'est, nh ? » Un sourire encore plus malsain gagne tes lèvres. Ah, dieu. Elle t'éclate. « Après, si t'es bourrée, t'as pas vraiment lieu de regretter. Tu t'en souviendras même plus, d'ailleurs. » C'est du vécu. Mais bon, toi, ça t'a pas réellement gêné. Alors à quoi bon faire sa prude sur ce sujet ? Tu pourrais le gueuler sur tous les toits. Ta première fois, quand tu l'as faite, t'étais bourré comme un p'tit lu. Tu distinguais sans doute plus cheveux et paille, eau et alcool, soleil et lune. Tu devais être aussi attardé quand attardé. En tout cas, tu t'en foutais. Tu lui proposes finalement un délicieux plan de vengeance, mais elle ne peut pas faire ça, selon elle. Et ça t'agace. « Dis, t'as conscience que je te donnais un ordre ? » Tu tournes ta tête vers elle. C'était un ordre. Qu'elle te donne son portable. Que tu lui fasses regretter ses mots envers toi. « C'est MA vengeance. Je lui dirai que t'es partie en me baffant. » Un sourire malsain. « Maintenant passe-moi ton portable, Areum. Je dois ruiner sa chance de baiser avec une catin. » Tu tendais ta main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: i am clumsy and you are... ― in mun ho ‟   Sam 8 Juin - 12:17



Ta confidence a l'air de faire rire monsieur ; Rire est un euphémisme et mourir de rire une hyperbole. Tu ne trouve pas de juste milieu. Tu regardes alors Mun Ho probablement à l'agonie. Le sentiment qui t'occupes ? L'incompréhension. Pas la colère ou la honte. Non non, juste l'incompréhension. Pourquoi est-ce qu'il rigole autant ? Tu pose ta main sur son épaule et le regarde avec inquiétude.


Areum - Ça... Ça va ?


Et tu trouves encore la place de t'inquiéter pour cet idiot. Areum, tu es beaucoup trop gentille. Il mériterait une bonne gifle ce petit ! Et puis ensuite il te parle. Il devrait vraiment faire ça. Faire quoi au juste ? Pour le coup, vous ne parlez pas le même langage. Vous n'êtes carrément pas de la même planète. Il se rapproche de ton oreille pour te dire quelque chose. Moh ? Des magazines. Qui ne connait pas les magazines. Un sourire innocent se dessine sur ton visage, tu te tournes légèrement vers lui

Areum - Ça va, j'ai assez pour en acheter. Mais je ne trouve pas ça intéressant. Il te demande si tu vois ce dont il veut parler. Tu hoche légèrement la tête et répond avec un ton confiant Bien sûr !

Non tu ne sais pas. Tu as l'esprit beaucoup trop pur ma Areum. Et il t'explique que ce n'est pas si grave si tu es bourrée. Tu ne bois pas. Tu ne bois pas au point d'être bourrée. Un sourire triste se dessine sur ton visage.

Areum - Tu sais pourquoi je suis partie aujourd'hui ? C'est justement pour ça. Tu sais pourquoi j'ai ces blessures ? C'est justement pour cette même raison. Je pense que ce n'est pas quelque chose à prendre à la légère. Quand tu es prête, quand c'est vraiment la bonne personne, tu ne te pose pas de questions. Tu t'enfonce un peu dans le canapé et pose ton attention au niveau de tes genoux et tu soupire Si Tae Sun n'a pas cette patience alors j'attendrai que quelqu'un d'autre l'ait... Tu comprends ?


Ta réponse n'a pas l'air de satisfaire Mun Ho. Un ordre ? Un ordre ? Tu ne peux pas t'empêcher de rire. Cette fois-ci c'est toi qui rit. Tu ris tellement que ça te fais mal. Tu pose une main au niveau de tes côtes


Areum - Mun... Mun Ho, je suis désolée mais... Je ne suis pas ton esclave hm. tu reprends ton sérieux Et si tu essaies de faire quelque chose, alors je partirai vraiment. Et je trainerais devant ma porte en attendant que mes colocataires arrivent. Même si je dois attendre le lendemain ou le surlendemain. Même si je dois mourir de froid. Tae Hyun n'a rien fait de plus que réagir de la façon dont il l'aurait fait si tu avais posé les mains sur moi. Tu t'attendais à ce qu'il réagisse positivement peut être ? Tu secoue négativement la tête en éteignant ton portable pour qu'il n'ait plus accès au code et le range dans ta poche Je ne peux pas te passer ce portable. Désolée.


Revenir en haut Aller en bas

avatar



★ Messages : 379

★ Tronche : kim jong in. (kai).
★ Age : 26
★ Logement : en colocation avec deux nanas & un mâle, zone sud appartement 8510.
★ Emploi : barman + étudiant en droit.

MessageSujet: Re: i am clumsy and you are... ― in mun ho ‟   Sam 8 Juin - 23:25

Elle voit pas du tout de quoi tu parles, n'est-ce pas ? Y'a pas moyen. Parler de ça avec un sourire quand on est vierge c'est. C'est. Etrange ? Sauf si c'est une vraie perverse. Mais on dirait pas. Non. Elle n'a pas la tête d'une détraquée mentale. Alors elle est débile. Ou trop naïve. « Tu trouves pas ça intéressant ? » Et tu relèves que ça ? Tu souris. « C'est pourtant très divertissant. Surtout quand on veut se changer les idées. Bon, après, tout dépend de ce que tu préfères nh. » Tu hoches la tête. « Les zizis ou les nénettes. » Si là, elle ne voit pas de quoi tu parles, bien .. Merde. Ouais. Merde. Voilà. merde et encore merde. Tu souris doucement. Elle a les discours d'une princesse ou tu ne sais quoi d'autre dans le genre. Niais. Trop niais. Stupide, trop stupide. Mais elle t'éclate quand même un minimum. « Je suis pas d'accord. » Jamais tu ne l'es. « C'est pas la personne. C'est l'envie. » Tu tournes ta tête vers elle. « C'est ton envie qui choisit. C'est ton corps qui réagit. Toi tu décides pas. C'est lui. Lui et lui seul. C'est eux. Et tu pourras jamais rien faire contre ça, Areum. » Tu soupires doucement. « L'envie est plus forte que tout, comme je dis. » Et tu te cites comme si tu étais quelqu'un de célèbre. Tu lui donnes finalement ton ordre et tu soupires. Têtue, trop têtue. Ah, cette fille accumule les défauts. « Et tu crois qu'il te trompe pas, là ? Tu crois qu'il ne te frappe pas assez ? Tu ne penses pas qu'il te blesse un peu trop ? » Tu soupires, frustré. « T'es conne ma parole. » Tu te penches vers elle et tu fourres ta main dans sa poche. Tu saisis la téléphone et tu le secoues. « Ton code. » Tu l'allumes. « File-le moi. Je veux me venger, moi. Je m'en branle de toi. Laisse-moi me venger et tu pourras te casser, nh ? » Un Mun Ho frustré est pire que méchant. Il est chiant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: i am clumsy and you are... ― in mun ho ‟   Lun 10 Juin - 19:24



Ce genre de magazine existe ? C'est ce que tu pense à haute voix. Tu regarde Mun Ho avec de l'incompréhension dans les yeux. Si tu étais un personnage de manga, tu aurais des tas de points d'interrogation dans les yeux. Il regarde des trucs louches hn. Maaaah, tu ne peux pas y faire grand chose. Tu hausse doucement les épaules en lui faisant comprendre que tu n'as pas besoin de ça. D'ailleurs, à quoi ça peut bien servir de regarder des magazines pareils hun ? Qu'est-ce que ça lui apporte hn ? Ah, c'est vraiment compliqué à comprendre. Tu ne cherche plus à comprendre. Parce que c'est déjà un peu le bazar dans ta tête déjà à cause de Tae Sun. Peut être qu'un jour, tu pourras y réfléchir tranquillement. Et pourquoi pas changer d'avis ? Oh je t'en prie Areum, ne change jamais d'avis et préserve ton cerveau des bêtises de Mun Ho. Et ne deviens surtout jamais comme lui. C'est déjà difficile avec un Mun Ho au masculin. Vous changez de sujet. Il n'est pas d'accord. Et tu n'es pas d'accord non plus. Ce n'est pas l'envie. Si tout dépendait de l'envie alors tu serais sans doute déjà morte. Ce n'est pas l'envie selon toi qui contrôle tout. Tu as un minimum le contrôle sur la situation. Un minimum



Areum - Mais il y a quelque chose de plus fort que l'envie. Et c'est la volonté. Si tu as un minimum de volonté tu parviens à dominer l'envie.


Sinon, tu serais déjà morte tu pense à nouveau. Et c'est horrible de penser à ça. Et c'est horrible de retourner aussi loin dans le passé avec cette discussion. Vous n'êtes pas d'accord d'accord tous les deux. Mais à tes yeux tout est surmontable avec de la volonté. Et même si tu n'y crois pas trop sur le moment, tu préfère te dire que les choses vont s'arranger avec Tae Sun plutôt que de croire autre chose. Cet autre chose te torturerait l'esprit sinon, et tu ne t'en sortirais pas. Mun Ho peut bien penser ce qu'il veut, tant qu'il ne s'en mêle pas. Tu ne veux pas qu'il s'en mêle. Il l'a déjà fait une fois et ça s'est mal fini. Sans prévenir alors, il se tourne vers ton pour te prendre ton portable que tu as éteint. Tu résiste un moment avant que ton poignet ne te fasse trop mal. Ah, c'est fatiguant de se retrouver avec quelqu'un d'aussi têtu que soi n'est-ce pas ? Il te demande ton code. Tu secoue négativement la tête


Areum - Non


Les mots qui suivent sont particulièrement violents et égoïstes. Tu mets quelques secondes à les encaissés avant qu'un sourire triste se dessine sur ton visage.

Areum - Au moins là, je n'aurais pas de mal à te croire.


Tu ne veux pas supporter d'avantage ces mots blessants. Tu en as déjà assez reçu à ton goût.


Areum - Tu sais quoi ? Tu demande en te redressant pour finalement descendre du canapé Je vais te faciliter la tâche, je m'en vais Tu ramasse ton sac avant de contourner le canapé pour finalement te tourner vers lui Tu sais, je ne suis pas une chose que tu utilise pour te venger Mun Ho. Je suis fatiguée, tu comprends ? Je suis fatiguée de tomber sur des personnes qui ne pensent qu'à elles. Tu dis que tu veux te venger. Tu n'as absolument rien co-


Un bruit t'interrompt. Cela vient du couloir de votre étage. Ce sont des voix qui crient, qui rient, des objets qui se cassent et aussi de la musique. Après un moment, tu décide d'ouvrir la porte pour voir ce qu'il se passe. Oui, c'est en direction de ta porte. Tu n'as même pas le temps de te diriger vers ta porte qu'ils ressortent déjà de ton appartement. Le groupe de jeune hommes bousculent Mun Ho et tu attrapes fermement son poignet pour qu'il ne répondent pas à ces provocations. Et alors Tae Sun passe devant vous. Il prend le temps de te regarder, puis ensuite regarder Mun Ho et puis ta main autour de son poignet. Un sourire moqueur se dessine sur son visage avant qu'il ne lâche


Tae Sun - Bon sang Areum... Tu aurais pu choisir quelqu'un à la hauteur au lieu de ce minable tu ne pense pas ?


Tu serre d'avantage le poignet de Mun Ho sans répondre à sa question dont il n'attend visiblement pas de réponse. Il rejoint le groupe dans l’ascenseur et agitant légèrement les clés avant de les mettre dans sa poche.

Tae Sun - Ah, et la prochaine fois que je te vois, il dit en s'adressant au jeune homme sur un ton posé C'est toi que je détruis, petit merdeux. Ça te feras tellement mal que tu n'auras plus l'idée de recommencer

Les portes de l'ascenseur se ferment sur un clin d'oeil de Tae Sun adressé à Mun Ho. Un silence s'installe dans le couloir de leur étage. Areum libère finalement son poignet et s'appuie contre le mur avant de tourner la tête vers la porte de son appartement au bout du couloir. Elle est ouverte.
Revenir en haut Aller en bas

avatar



★ Messages : 379

★ Tronche : kim jong in. (kai).
★ Age : 26
★ Logement : en colocation avec deux nanas & un mâle, zone sud appartement 8510.
★ Emploi : barman + étudiant en droit.

MessageSujet: Re: i am clumsy and you are... ― in mun ho ‟   Mar 11 Juin - 15:16

« Pense ce que tu veux. J'ai pas envie de débattre dessus .. Mh. » C'est étrange. L'agacement monte peu à peu en toi. Tu commences à avoir peur de tes prochains mots. Quand tu es agacé, tu es affreux. Horrible. Tu ne pèses rien. Tu ne calcules rien. Tu montres juste à quel point tu es un vrai connard. A quel point être en bon terme avec toi ne dure pas longtemps. A quel point tu es un ogre mangeur de joie. Tu soupires doucement avant de lui voler son téléphone, lui réclamant sèchement son code. Tu n'es pas d'une nature patiente, et c'est encore pire lorsque que tu commences à t'agacer. Mais pourquoi tu t'es agacé ? C'est un bonne question. Fatigue, stresse ou tout simplement être contredit. Il en faut peu pour t'agacer. Tu plisses des yeux à son non. Catégorique la nana. Tu vas l'être aussi. Tu mens. Tu te fais passer pour un réel égoiste. Car ce n'est pas tout le temps le cas, hein. La preuve. Tu as aidé une inconnue. Bon, d'accord, c'était plus de l'altruisme naissant et très temporaire mais voilà .. Comptons ça comme une habitude. Tu soupires encore plus à tout ce qu'elle te dit, restant assis. Tu t'agaces de plus en plus. Tu t'agaces beaucoup. Tu deviens chaud. Comme un volcan. Tu vas exploser. Exploser et tout détruire. Alors il faut que tu te calmes. Mets de l'eau sur le feu. Pas de l'huile. De l'eau. Tu inspires. Tu expires. Tu recommences plusieurs fois. Tu t'agaces Mun Ho. Et ce n'est pas bon pour la femme fragile qui est en face de toi. Vraiment pas bon. Tu t'arrêtes en même temps qu'elle, par contre. C'était quoi ce bruit ? De la musique. Des rires. Des voix. Des bas. Des branleurs, encore. Tu te lèves, encore plus agacé. « Foutus gamins .. » Tu regardes Areum du coin de l'oeil et la suis de près quand elle sort, et tu fixes la dispute ou tu ne sais quoi. Enfin, avant de fixer le branleur premier engueuler Aruem, tu t'étais fait bousculé par lui. Tu le regardes donc d'un putain d'oeil mauvais. Tu t'imagines les pires tortures qui soient sur lui. Tu tournes finalement tes yeux vers ton poignet. Tu souris sarcastiquement. Un minable ? Tu t'apprêtes à lui donner la leçon de sa vie quand Areum resserre ton poignet. Tu grognes et tu tournes tes yeux vers elle. Dios mios. Qu'elle te laisse le tuer, le découper et le bouffer en bon cannibale que tu n'es et ne seras jamais. « Areum, lâche-moi .. » Tu le marmonnes entre tes dents, avant de rire doucement, puis plus fortement. Te détruire ? Et puis quoi encore ? Tu prends un air amusé et tu restes à le fixer. « Quel beau con j'ai en face de moi. Ah, et quelle pauvre femme j'ai à côté de moi. Qui devrait être détruit sincèrement ? » Ouais, qui ? Lui. Lui et seulement lui. Car vraiment là, c'est un beau, très beau, con. Tu es tenté de lui foutre un poing en plus de ça, mais il s'en va, laissant son magnifique visage dans ta mémoire. Tu grinces des dents et tu tournes ta tête vers la porte de l'appartement, ouvert. « Tu vis ici ? » Dis-tu tout en pointant la porte. Tu soupires et tu t'avances, tu glisses ta tête de manière à regarder si il n'y a personne. Tu rentres, mains dans les poches. C'est plutôt en bordel. Mais tu n'as pas encore vu le pire, Mun Ho. Tu vas dans chacune des pièces, sans gêne, avant de découvrir une plutôt .. morte. « C'est ta chambre ? » Tu soupires doucement. « Je vais pas me retenir. Ce putain d'enculé va voir. » Tu frottes tes mains et tu sors de la chambre, le pas pressé. Tu cours jusqu'à l'ascenseur que tu prends pour retourner au rez-de-chaussé. Tu regardes un peu partout, vivement, puis tu trouves ledit enculé. Tu grinces des dents et t'arrives derrière lui. Tel un ninja. Tu saisis son cou que tu entoures de ta main. Tu fais la même taille que lui. Et ta musculature va t'aider à faire autre chose que baiser, pour une fois. Tu appuies fortement en grognant. « Alors comme ça je suis un enculé nh ? Tu t'es pas vu bâtard. Tu sais ce que tu viens de faire là ? » Bien sûr que non, il ne le sait pas. Il n'a pas conscience de ce qu'il fait. C'est un idiot. Un drogué. Ce type n'est pas fréquentable. Un de ses amis te pousse et il se tourne vers toi. Un regard très TRES mauvais. Tu racles ta gorge. Avoue tu pisses dans ton pantalon. Réflexes-time Mun Ho. Tu passes ta main à l'arrière de son crâne et tu attires ce dernier jusqu'à ton genou. Et bim. Tu fais les deux se rencontrer, et tu le pousses. « Ne t'en prend plus à un innocent. Et ne frappes plus ta petite-amie. Sale môme. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: i am clumsy and you are... ― in mun ho ‟   Mar 11 Juin - 17:04



La situation va de mal en pire. Et tu ne veux pas lâcher Mun Ho pour qu'il n'ait pas l'idée de faire des bêtises. Tae Sun n'est pas une bonne fréquentation et Tae Sun fréquente lui-même des gens mauvais. Combien est-ce qu'ils sont dans cet ascenseur ? Cinq ? Six ? Six, tu as compté. Tu n'ose pas te diriger vers ton appartement tout de suite. Et tu ne veux pas qu'il se dirige vers ton appartement non plus, mais il est plus rapide que toi pour rentrer comme pour sortir d'ailleurs. Tu n'arrives pas à le rattrapé ; les blessures sont toujours là. Tu rates donc l'ascenseur alors que tu es encore dans ton appartement. Bon sang, bon sang, bon sang... Il faut que tu te dépêche. Il faut que tu te dépêche tu te répète. Tu prends l'autre ascenseur pour descendre au rez-de-chaussez et puis tu vois Mun Ho. Mun Ho qui frappe violemment Tae Sun. Tae Sun qui appuie sa main contre un mur. Les autres se ruent sur Mun Ho. Ce n'est pas équitable du un contre cinq. Tae Sun demandent à ce qu'ils arrêtent, il en fait un cas personnel alors que le Mun Ho est déjà amoché. Bam, un coup de pied dans le ventre. Malgré la douleur, tu cours pour les séparés mais un des jeunes homme t'attrape sans difficultés. Bam, un autre coup de pied dans le ventre alors qu'il est déjà à terre. Il l'attrape alors sèchement par les cheveux et le force à se relever. Là alors il le frappe de toutes ses forces.


Tu enfonce tes ongles dans la peau de celui qui te retient et en profite pour t'échapper. Et là alors, tu entoures la taille de Tae Sun. Tu ne t'en es pas rendue compte, mais tu t'es remise à pleurer


Areum - Arrêtes ! Arrêtes... Je t'en supplie. Ça suffit ...


Il tente de te repoussé mais tu resserre d'avantage l'étreinte


Tae Sun - Bouge... Bouge, je vais faire comprendre à ce merdeux-

Areum - Non ! Non, ne fais pas ça ....

Tae Sun - Areum, bouge !

Tu secoue vivement la tête pour lui dire non. Il lève les yeux au ciel avant de regarder Mun Ho qui ne s'est toujours pas relevé.

Tae Sun - Tsh... Tu captes maintenant ? J'ai pas besoin d'eux pour te faire la peau. Je t'attends quand tu veux mec. Et la prochaine fois que tu pose les mains sur elle, il rit Réserve toi une place dans le cimetière...J'men branle de finir en taule, faut que tu le saches. Je serai tellement satisfait d'avoir fait ce que j'aurais voulu faire de toi que le reste, ce sera de la merde à côté.

Il allume une cigarette et te repousse alors un peu plus fort. Il fait signe à ses amis de venir et il t'adresse un dernier regard froid. Il n'est clairement pas content que tu reste ici au lieu de le suivre. Tu ne regarde plus Tae Sun, tu es assise à même le sol à côté de Mun Ho. Tu entends le bruit d'une voiture démarrer. Il est partit. Tu pose une main au niveau de tes lèvres, ils n'y sont pas allés de main morte.


Areum - Je suis désolée... Je suis tellement désolée...


Tu l'aide à se relever avec délicatesse, en passant sa main autour de ton épaule pour qu'il marche un peu plus facilement. Tu ne peux pas t'arrêter de pleurer alors que c'est lui qui a prit les coups.
Revenir en haut Aller en bas

avatar



★ Messages : 379

★ Tronche : kim jong in. (kai).
★ Age : 26
★ Logement : en colocation avec deux nanas & un mâle, zone sud appartement 8510.
★ Emploi : barman + étudiant en droit.

MessageSujet: Re: i am clumsy and you are... ― in mun ho ‟   Mer 12 Juin - 11:09

Tu aurais du prévoir le coup, stupide Mun. Comment tu as pu croire que tu n'allais pas prendre cher autrement que par derrière ? Ah, dios. Tu n'es qu'un pauvre idiot. Et maintenant, tu te retrouves à frapper un autre idiot. Idiot qui a des compagnons. Compagnons qui se jettent de suite sur ta pauvre (mais belle) personne. Et te voilà rapidement à terre, entrain de te faire littéralement casser la gueule par des inconnus. Ta lèvre est fendue rapidement, et tu gémis bruyamment. Tu préfères de loin te faire la femme pleine de fond de teint plutôt que tous ces types. Ils sont réellement entrain de te casser. Tu as mal. Tu as déjà très mal. Tu te prends la vengeance de ce type en plein ventre. Ton pauvre ventre. Tu tentes de poser tes mains dessus mais tu es trop occupé à protéger ta tête. Même si il ne frappe que ton ventre, tu es resté en position fœtale. Tu dois protéger un minimum de truc. Ta tête est importante. C'est là que se trouve le plus important. Tant pis si il  te les broie, tant que tu peux garder ton cerveau intact. Tu caches un gémissement de douleur de justesse, quand il te saisit par les cheveux pour te relever. Tu tiens pas sur tes jambes. Si il ne te tenait pas, tu tomberais. Tu fais ton fier, Mun Ho, mais tu es très faible. Face à lui. Tu es habitué à frapper plus faible. Pas plus fort. Tu aurais du prévoir le coup. Il est violent. Trop. Tu comprends ce qu'endure Areum. Il est violent. Même avec une femme. Ce type est le diable incarné. Pire que toi. Tu te prends une avalanche de coups. Il te tient toujours. Ce connard. Cet enculé. Tu t'écroules quand Areum le prend par la taille, vu qu'il ne te tient plus. Tu tombes sur le dos et tu tentes de reprendre ton souffle. Tu t'es pris la raclée de ta vie, là. Un filet de sang s'échappe de ta bouche. Dégueulasse. Tu tentes de garder un oeil sur Areum mais impossible, ils se ferment automatiquement lorsque tu reçois un dernier coup dans le ventre, de la part d'un complice de l'autre. Dios. Tu es mort, là. Tu ricanes doucement à ce qu'il te dit. Tu trouves le moyen de ricaner. Tu ouvres tes yeux et lui lances un regard mauvais. Tu vas te venger. Il ne te connait pas. Si jamais tu le revois, tu lui fais la peau de sa vie. Mais il faut qu'il soit seul. Tu grognes pour le reste. Tu le fixes partir avec ses foutus amis et tu tousses. Tu tournes ta tête vers Areum et tu essuies la commissure de tes lèvres, préférant enlever ce fichu sang qui coulait. Il t'a massacré. « C .. C'est bon. » T'es pas vraiment en mesure de parler. Tu tousses. Ta gorge te fait mal. Ton ventre te fait voir l'entrée des Enfers et tes jambes, elles, sont sans doute tuées pour quelques minutes. Des bleus vont apparaître sur ton corps qui était, jusque là, parfait. Il allait devenir repoussant pendant un moment. Tu allais le défoncer. Ta lèvre était fendue et donc très peu attirante. Tu frottes le sang de ta main sur ton jean. Jun Hye s'en occupera. Tu grognes quand elle t'aide à te relever, et tu serres son épaule dans ta main. Tu reprends une dernière fois ton souffle, mais tu respires toujours comme un boeuf. « Rentrons chez moi. Je .. Après on ira chez toi. » Tu baisses la tête. Ton ventre bordel. « On s'occupera de tout ranger et on défoncera cet enculé. Je te jure que je vais lui faire sa peau à ce bâtard. » Tu tousses et tu essuies encore le sang. C'est si désagréable. Tes lèvres te font mal. Tu tentes donc de l'aider à marcher en engageant la marche, grimaçant, vers l'ascenseur. Une fois dedans, tu choisis l'étage où vous habitez tous les deux, pour finalement arriver en face de ton appartement. Tu ouvres la porte et tu la pousses doucement pour qu'elle te lâche. Tu t'écrases sur ton canapé. « Tu veux bien me rendre un service Areum ? » Tu vas quand même pas l'exploiter ? « Tu peux aller prendre la boîte pour les soins et du désinfectant ? » Tu lui souris quand même. Tu vas pas lui en vouloir. Tu es peut-être un gros con, mais tu sais qui est le fautif. Son petit ami. « Tu penses que j'aurai des bleus ? Ah, je devrai peut-être aller à l'hôpital ? » Tu n'y iras pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: i am clumsy and you are... ― in mun ho ‟   Mer 12 Juin - 16:47

Bravo, tu as remporté le prix de la personne qui attire le plus les gens dans les ennuis Areum. Tu essaie de l'aider à se relever le plus délicatement possible. Tu sais combien ça fait mal. Tu pleures alors que c'est lui qu'ils ont frappés. Quand il te dit que c'est bon, tu insiste quand même pour l'aidé à se relever. Tae Sun n'y est pas allé de main morte. Et ses mots te glacent encore le sang ; il aurait pu le tué. Tu espérais intérieurement que ces mots ne soient que des mots lancés avec insouciance. Mais tu n'arrives pas à te rassurer. Les objectifs de Mun Ho ne te vont pas. Non non, pas du tout. Tu secoue négativement la tête.


Areum - Ça suffit... ça suffit Mun Ho ...


Tu as la voix qui tremble Areum.
Tu le laisse s'appuyer sur ton épaule, même si ça te fais légèrement mal. Tu pense à ces clés que tu n'as pas pu récupérer. Tu as peur qu'il revienne mais tu es beaucoup trop occupée à t'inquiéter pour lui pour te concentrer sur ça. Finalement, vous vous retrouvez à votre étage. Arrivé dans son appartement, tu le laisse s'allonger sur le canapé. Tu n'arriveras pas à t'asseoir ; Pas en le voyant comme ça. Quand il te demande un service, tu te dépêche malgré la douleur. Tu n'arrives pas à arrêter de pleurer. Quand il revient, il te pose une question que tu t'es posée beaucoup de fois auparavant. Tu as toujours réussi à te relever, apaiser la douleur et cicatriser. Tu irais à l'hôpital si tu ne pouvais plus bouger, si tu avais les côtes cassées, si la situation devenait plus grave qu'elle ne l'était. Mais ça, tu ne peux pas le dire à Mun Ho. Et de toute façon, Tae Sun n'osera pas te mettre dans cet état n'est-ce pas ? Trop naïve. Tu prends place à côté de lui et te rapproche


Areum - Tu... Respirer ne te fais pas mal ?


Tu cherche dans la boite le désinfectant. Tu lui dis que ça va un peu piquer avant d'en mettre légèrement au niveau de sa lèvre fendue. Tu t'excuse dès qu'il a une réaction négative. Tu regarde alors sa joue et appuie doucement avec ton pouce avant de t'en occuper. On dirait que tu as fait ça toute ta vie. C'est l'habitude sans doute. Tu t'attends à ce qu'il te dise qu'il peut se débrouiller tout seul. Mais ce n'est pas vrai, il ne peut pas. Pas tout de suite du moins


Areum - Ne parles pas, tu vas te faire mal


En gros, tais toi. Tu remonte doucement les manches de son pantalon. Il va avoir des bleus...


Areum - Ça a du faire mal... tu murmure avant de te remettre au travail Ne fais plus jamais ça, s'il te plait... Je suis sérieuse. Ne recommence plus Mun Ho.


Finalement, tu lui enlève tout aussi doucement son t-shirt. Ah... Il n'aurait vraiment pas du faire ça. Après avoir appliqué une crème, tu passe un léger bandage autour de son épaule. Tu balaie tes larmes avec ton poignet mais elles reviennent de plus belles. Tu passes tes bras autour de ses épaules et alors là tu craque


Areum - Idiot. Idiot, idiot, idiot... Vous êtes tous idiots... Regardes dans quel état tu es maintenant. Moh... Est-ce que je suis ta femme ou quelque chose du genre pour que tu me protège comme ça, hn ? Tu... Tu... Ils ont du te faire tellement mal...


Tu t'écarte alors pour t'assoir à l'autre bout du canapé et alors tu enfoui ton visage dans tes mains.
Revenir en haut Aller en bas

avatar



★ Messages : 379

★ Tronche : kim jong in. (kai).
★ Age : 26
★ Logement : en colocation avec deux nanas & un mâle, zone sud appartement 8510.
★ Emploi : barman + étudiant en droit.

MessageSujet: Re: i am clumsy and you are... ― in mun ho ‟   Ven 14 Juin - 2:39

Bellissimo. Tu es le seul qui ne pleure pas alors que tu as mal. D'un côté, tu ne pleures uniquement par agacement ou je ne sais quoi. Quand il y'a de l'orage, aussi. Mais pas quand on te frappe. Pas quand quelqu'un que tu ne connais pas te frappe. Car  c'est différent. Car tu n'es pas vexé. Car tu n'es pas outré. Car tu ne connais pas cette personne, quoi. Etre battu par un ami te fera pleurer, sans doutes, mais être battu par un petit bâtard (ahem) inconnu, tu t'en branles limite. Tout ce que tu as, dans ta tête, dans ton ventre ou je ne sais quoi ; c'est de la rage. Tu lui ferais bien bouffer le plancher à cet enculé de première. M'enfin, tu vas passer outre pour le moment et te concentrer sur la pauvre Kang qui tente de se faire une place sur le canapé. Chose que tu lui cèdes, en gentilhomme. Tu arques un sourcil avant de secouer négativement la tête. « Peut-être un peu mais je m'en rends pas compte .. Disons que je suis plus concentré sur ce bâtard qui a mis CINQ personnes contre moi. Non, mais tu te rends compte ? Quel  lâche, vraiment. Ah, j'ai bien envie qu'il me tue pour qu'il croupit en prison et qu'il se fasse abuser. » Tu hoches la tête. Non pas que tu souhaites sa mort, mais la sienne. Mort à cause d'un mort. C'est .. louche mais lâche. Tu soupires doucement et tu plisses tes deux yeux globuleux quand tu sens du produit s'établir sur ta lèvre. Tu serres des dents. T'es un pauvre petit douillet. Tu rouvres finalement les yeux et passes ta main sur ta bouche, soupirant. Puis tu arques de nouveau ton sourcil. « Me taire ? Me faire mal ? Je pense que ce qui a le plus mal c'est mon ego, là ! Rah, quel fils de pute ce bâtard de première ! » Manquait plus que ça ! Tu vas faire tout un monologue sur le « fils de pute, bâtard de première. » n'est pas ? Ah, t'es usant gars. Tu tousses légèrement, stoppant ton monologue même pas commencé. Tu souris, amusé, quand elle relève légèrement ton jean. « Je te l'ai dit. Ce qui me fait le plus mal, là, c'est mon ego. Même si j'ai l'impression d'avoir mangé un truc pas très frais et que je-. » Tu es coupé par une toux présente. Tu poses ta main devant ta bouche en tapant légèrement sur ta poitrine, tentant de faire passer cette affreuse toux. Sèche. C'est sec et dégueulasse. Tu soupires une fois que c'est passé, essuyant les larmes qui perlaient sur le coin de tes yeux. C'était à cause de la toux, pas autre chose, hein. Qu'on se méprenne pas. Tu as un hoquet de surprise quand elle enlève ton haut. Tu la fixes avec un regard.. étrange. Comme si tu allais lui bondir dessus. Tu ricanas doucement et te laissas faire, tendant ton bras. « Je pensais pas que mes épaules étaient touchées aussi mh. » Tu parles tout haut, pensant pour vous deux. Puis tu as un second petit hoquet quand elle saisit tes épaules pour te secouer comme un vulgaire arbre. « Je te dis que ça va Areum ! » Tu la pousses trop tard, car elle s'est déjà installée plus loin, tête dans les mains. « Arrête de pleurer .. » Tu es faible. Tu hais voir les gens pleurer. Brr ; ça te fait vraiment peur. Tu tentes de te redresser mais tu te recouches immédiatement. Ton ventre te fait plus mal que prévu. « Bordel de zeus .. Areum ? » Tu tapes dans tes mains. « Je te protège car je trouve ça injuste. » Mun Ho le philosophe est de sortie ! « Je trouve ça injuste qu'il te traite comme ça alors que t'es sa petite amie. C'est .. laid. Moche et méchant. Je trouve ça réellement injuste. Tu dois te défendre. » Tu arrives finalement à te redresser, arrachant un grognement à ta bouche. Tu poses ta tête sur son épaule. « Et vu que tu es têtue, et que tu ne veux pas te défendre, je vais le faire. » Et c'est peu commun pour toi de dire ça quand tu viens de rencontrer quelqu'un ; « Comme ma protégée, comme mon amie. Je te laisserai plus te faire battre. Donc dès que tu as un problème, appelle-moi. » Mais elle a pas ton numéro. Tu te lèves en grimaçant et tu prends le téléphone qui est sur la table le plus proche. Tu te rassois, grimaçant toujours, puis tu lui tends. « Tiens, y'a mon numéro dedans. » Et tu te rallonges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: i am clumsy and you are... ― in mun ho ‟   Ven 14 Juin - 16:17

Si tu touche ses blessures, il va le remarquer tu pense. Ah, les hommes sont vraiment tous des idiots. Moh ? Le fait qu'ils se soient acharnés à cinq sur lui le préoccupe ? Tu devrais lui raconter la fois où pour un simple regard de travers à ton égard il a dégommé un petit groupe. L'un d'entre eux a réellement prit cher et certains n'ont pas voulu se risquer à finir dans le même état. Tae Sun en est ressorti salement amoché d'ailleurs, mais il s'en fichait, tout ce qu'il avait en tête c'était envoyer ce type à l'hosto quitte à perdre un bras. Les hommes sont tous des idiots. Tu soupire. Mun Ho se met à penser pareil, c'est pas bon.


Areum - Ne raconte pas de bêtises, la vie est beaucoup trop précieuse pour la gaspiller au détriment d'un autre.


Dixit la personne qui a tenté de mettre fin à ses jours. Tu baisses les yeux un moment et semble y réfléchir. Et puis finalement tu les relève pour appliquer le désinfectant. Ce n'est pas très agréable, tu sais. Ohohoh, vous êtes presque assortis. Tu applique finalement un pansement pour en finir. Mun Ho est en train de noyer d'insultes ton petit ami. Mais il le mérite bien sur le coup. Et puis en même temps, à quoi est-ce qu'il s'attendait le Mun Ho ? Il dit à Tae Sun que tu as fini dans son lit, l'accueille avec un coup de genou et il s'attendait vraiment à ce qu'il ne rapplique pas ? Tu ne sais pas où te mettre mais Mun Ho l'emporte sur le coup. Mun Ho est tellement amoché que ça te fais mal de le regardé. Alors tu détourne le regard et tu ne vois pas le sien lorsque tu soulève son t-shirt -geste soit dit en passant totalement innocent hn. Tu fais bien de ne pas voir.


Areum - Celui-ci non plus tu ne l'as pas senti ? Tu dis en appuyant légèrement sur son épaule et levant les yeux vers lui. C'est sans doute du maquillage alors, pour de faux. Tu retire finalement ta main. Moh ? Une impression de déjà vu Mun Mun ?


Tu as du mal à t'arrêter de pleurer. C'est un peu comme si les blessures de Mun Ho s'ajoutaient aux tiennes. Il te dit que ça va. Tu secoue négativement la tête


Areum - Non ça ne va pas ! Ça ne va pas...


Tu t'écartes finalement pour t'asseoir à l'autre bout du canapé, le visage couvert par tes mains. Tu secoues légèrement la tête lorsqu'il te demande d'arrêter de pleurer. Il ne comprend pas. Il n'est pas à ta place. Il ne sait pas ce que ça fait d'espérer, espérer et encore espérer que les choses changent sans qu'il n'y ait de changement. Il ne peut pas comprendre. Il ressent la douleur. Il la ressent forcément. Tu craque et un moment passe avant que tes larmes ne s'arrêtent de couler. Et tu l'écoute parler. Oui ce n'est pas juste. Mais ce n'est pas juste qu'il soit aussi blessé que toi. Tu balaie tes larmes du revers de la main et tu le regarde se lever difficilement pour prendre le portable. Il y a son numéro là-dedans. Tu le prends pour qu'il puisse se rasseoir et puis tu le regarde avec inquiétude.

Areum - Mun Ho, je n'ai pas envie que ce problème devienne le tiens... Et je n'ai pas envie de faire de mal à ton ego mais Tae Sun n'a pas besoin d'être entouré pour faire des ravages... Il a envoyé deux personnes à l’hôpital parce qu'elles me regardaient de travers et les deux autres sont parties. Tu sais... Il a peut être une mauvaise réputation mais je l'ai pas rencontré comme ça. C'est pas cette personne là que j'ai rencontré... J'ai pas envie qu'il te fasse du mal. J'ai pas envie que tu te retrouve impliqué là dedans. Il peut aller tellement loin à cause d'une petite histoire que ça me fais peur. Tu comprends ?


Tu ne l'appellera pas. Tu te débrouilleras seule comme tu l'as toujours fais. Trop têtue pour accepter l'aide des autres. Et trop inquiète surtout. Tu soupires avant de péniblement te redresser et tente un sourire fait sur commande accompagné d'un ton optimiste

Areum - Bon ! Il faut que tu te repose maintenant. Moi je vais retourner faire un peu de rangement avant que Hyun Woo et Tae Hyun ne reviennent. tu secoue légèrement la tête Ils ne devraient pas voir ça, ce n'est pas joli joli...


En réalité tu as peur d'y retourner mais tu ne peux pas faire autrement. Profiter de l'hospitalité des gens est difficile.

Areum - Je ramènerai les vêtements le plus vite possible hn... Ah... Tu t'appuie sur le bord du canapé t'apprêtant à te lever puis le regarde finalement. Un dernier sourire pour qu'il ne s'inquiète pas Merci beaucoup Mun Ho...



Maintenant que c'est fait, tu peux partir tranquille ? Tu te relève finalement en attrapant ton sac, ton portable pour laisser celui qu'il t'as tendu sur la table basse.
Revenir en haut Aller en bas

avatar



★ Messages : 379

★ Tronche : kim jong in. (kai).
★ Age : 26
★ Logement : en colocation avec deux nanas & un mâle, zone sud appartement 8510.
★ Emploi : barman + étudiant en droit.

MessageSujet: Re: i am clumsy and you are... ― in mun ho ‟   Mer 26 Juin - 14:17


Quand on parle d'un être têtu, c'est sans doute toi qu'on a en tête. Mais il n'y a pas que ça. Il n'y aura jamais que ça. En plus d'être têtu, tu ne réfléchis. Ou, quand tu réfléchis, tu admets des hypothèses tellement étranges qu'elles ne servent à rien. Et c'est sans aucuns doutes, encore, que tu lui souris face à sa belle phrase. Ne pas gaspiller sa vie au détriment d'un autre ? Tutu. « Je suis désolé Areum, mais je ne pense pas du tout comme ça. » Tu hoches la tête et reprends ton air fâché. « Il a posé ses sales mains sur moi, qu'il termine le travail et qu'il finisse en prison. Je ne changerai pas d'avis. » Et en plus de ça tu es prévoyant. Tu grimaces quand elle pose sa main sur ton épaule. Oui, bon non. En fait, tu as mal. Tu grognes et au moment où tu comptes enlever sa main de ta peau meurtrie, elle la retire d'elle-même. Tu préfères ne rien dire, pour une fois, ton expression traduisant sans doutes ce que tu ressens à merveille.

Et puis voilà qu'elle pleure. Tu te redresses légèrement, t'appuyant sur tes coudes, la fixant, arquant un sourcil. C'est une blague. C'est pas possible. Pourquoi elle pleure ? Enfin, tu le sais déjà, mais voilà. Tu soupires de manière bruyante, exposant de nouveau ton mécontentement. « Si je te dis que ça va, c'est que ça va ... » Eh, t'es de plus en plus étonnant tu sais ? Tu ne lui as même pas craché en pleine face, tu l'as juste murmuré. D'un côté, c'est normal. Tu as pitié des gens qui pleurent. C'est dans ta nature .. quand tu vois quelqu'un pleurer, tu deviens tout gentil, tout doux et tellement peu irritable et irrité. Tu restes donc béant à la regarder parler sur ta proposition. Non, ton ordre. Tu soupires, tu grognes et tu te permets même de renifler. Diantre. Elle ne se rend définitivement pas compte de la chance qu'elle a, la demoiselle. Tu ne protèges personne en temps normal ... en temps normal. Tu grinces des dents, mais avant de pouvoir dire quoique ce soit, elle termine par un foutu sourire sur commande. Tu la fixes se redresser, pour finalement se lever. Tu la suis grâce à tes yeux quand elle ramasse son téléphone et son sac. Tu grognes encore. Quel ours tu fais, Mun Ho. Tu te lèves, un peu difficilement (beaucoup) et tu passes ta main dans ton cou. Tu avances le plus vite possible vers l'entrée, bloquant encore la seule sortie, hormis la fenêtre ... mais bon, ça t'étonnerait quand même un peu qu'elle utilise cette dernière.  Sauf si ton aide fait vraiment peur. « Y'a pas de quoi. » Tu baisses la tête avant de la redresser, un sourire collé aux lèvres. Faux, comme le sien. Ca se voit, que c'est faux, chez toi, car ton nez est légèrement plissé. On dirait plus que tu montres tes belles dents blanches. « Mais ce n'était pas une question. » Tu soupires.

« J'ai décidé d'en faire mon problème alors tu vas me laisser faire. Ce n'était pas du tout une question. Je m'en fiche des conséquences ou je ne sais quoi encore. Je m'en fiche tellement. Je veux t'aider, alors tu vas juste hocher la tête, me balancer un sourire laidement faux, puis tu vas m'emmener chez toi. Je vais t'aider à ranger puis tu vas me passer ton numéro. Et je veux, je dis bien que JE VEUX que tu m'appelles dès que tu vois un cheveux, un bout de beau, une silhouette appartenant à ce chien. »   Et tu rigolais pas du tout.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: i am clumsy and you are... ― in mun ho ‟   Jeu 27 Juin - 10:38


Tu vois Mun Ho se lever à son tour mais tu n'y prête pas trop d'attention. Tu t'assures que tu as tout avant de finalement te diriger vers la sortie. Et naïve que tu es, tu pense qu'il va t'ouvrir la porte, mais finalement il reste appuyée dessus. Ah ce qu'il peut être têtu. Tu le regarde avec un léger air de reproche alors qu'il te souris faussement. Tu te demande ce qu'il faut que tu fasse pour qu'il abandonne l'idée d'entrer dans tes problèmes. Qu'est-ce qu'il faut que tu fasses hn ? Que tu sois désagréable au plus haut point ? Que tu lui dise des choses que tu ne pense pas ? Qu'est-ce qu'il faut que tu fasse Areum ? Tu n'es même pas sûre d'arriver à être désagréable. Il te dit que ce n'était pas une question. Tu le sais maintenant. Tu sors de ton état de statue pour finalement essayer malgré tout d'ouvrir la porte. Mais tu ne te fais pas d'illusions, du moins pas très longtemps hn. Tu sais que blessé ou pas le Mun Mun a toujours plus de force dans les bras que toi. Et puis ce n'est pas comme si tu allais réussir à le dégager de la porte d'entrée aussi facilement.


Il te dis qu'il a décidé d'en faire son problème. Et par la même occasion te donne des ordres. Il croit vraiment que tu vas le laissé s'embarquer dans ces ennuis avec Tae Sun ? Tu secoues négativement tête en tentant toujours désespérément d'ouvrir cette fichue porte. Il s'en fiche des conséquences, il te dit. Tu murmure alors qu'il est idiot de se ficher des conséquences. Tu tente alors de faire en sorte qu'il se décale en le tirant légèrement mais c'est peine perdue. Et alors il poursuit dans les explications de ce qu'il veut, comme s'il faisait une lettre au père noël mais de façon moins cordiale. Et puis si c'était vraiment une lettre au père noël, il demandait des choses assez étranges pour cadeaux. Tu te mord la lèvre inférieure et lève à nouveau les yeux vers lui et fini par lâcher ses bras. Tu aimerais savoir comment être suffisamment méchante pour qu'il finisse par lâcher l'affaire. Mais tu ne sais pas être méchante Areum. Tu n'as pas de mots suffisamment blessants dans ton vocabulaire pour qu'il abandonne finalement l'idée de te sortir de cette histoire qui va lentement mais surement te conduire tout droit dans les ennuis. Tu ne sais pas faire ça. Tu passes tes mains dans tes cheveux et elles finissent par glisser le long de ton visage. Tu soupire et pose finalement ta tête au niveau de son torse



Areum - Tu vas finir par me rendre malade Mun Ho... Tu vas vraiment finir par me rendre malade... Tu te remet à pleurer Qu'est-ce que je dois faire pour que tu laisse tomber hn ? Qu'est-ce que je dois te dire ? Tu passe le revers de ta main au niveau de tes yeux pour essuyer tes larmes Je... Je... Cependant tu dois t'y reprendre à plusieurs reprises. Mun Ho... C'est pas aussi simple... Tu peux pas juste ... Tu peux pas débarquer dans ma vie, prendre mon numéro et venir encaisser les coups à ma place. Je veux pas moi... Je veux pas que tu deviennes ce genre d'ami... Tu finis par le prendre dans tes bras Je veux pas que ça devienne tes problèmes... Pourquoi est-ce que tu es aussi têtu hn ?...


Revenir en haut Aller en bas

avatar



★ Messages : 379

★ Tronche : kim jong in. (kai).
★ Age : 26
★ Logement : en colocation avec deux nanas & un mâle, zone sud appartement 8510.
★ Emploi : barman + étudiant en droit.

MessageSujet: Re: i am clumsy and you are... ― in mun ho ‟   Dim 30 Juin - 12:36

Toujours entrain de faire pleurer les gens, hein, je vous jure. Mais têtu comme tu es, tu ne bougeras pas. Jamais. Même si elle pose ses mains sur son visage pour finalement poser sa tête sur ton torse, démarrant une floppée de paroles auxquelles tu ne répondras sans doute pas. La rendre malade ? Mh. Elle n'a qu'à prendre des médicaments. Et des bons. Car si tu serais une maladie, tu seras la plus incurable. Type MST. Mais en pire. Mh. Disons que c'était un truc louche dont on se passerait bien ? Exactement. Tu poses par réflexe (assez étrange d'ailleurs) ta main sur ses cheveux, que tu commences à caresser. Pauvre chienne égarée. Non, chatte ... Chèvre. Voilà. Pauvre chèvre égarée. Tu soupires bruyamment face à toutes ses paroles. Elle n'a pas compris ? Tu lâcheras pas l'affaire de si tôt, même en mauvais point. « T'es têtue aussi, c'est un ordre je te dis, et arrête de pleurer pour un rien, ok ? Tu crois qu'il va me casser la gueule aussi facilement qu'aujourd'hui ? Je n'ai même plus le droit de pouvoir jouer avec lui ? Mh, maman, tu pourrais me céder ce jouet, non ? » De un, tu étais ironique en parlant de jouer. C'était ... plus sérieux que ça pour toi. De deux, tu te tapais un nouveau délire avec le "maman". Mh. Bien. Bueno. Buena. T'es pas un peu frappé mec ? Tu souris et réponds à son étreinte, la câlinant comme on câline un bébé. Tu poses tes mains de part et d'autre sur son dos, et ta tête sur la sienne. Tu frottes son dos doucement, tapotant par moment. « C'est bon, je te dis, Areum. Arrête de pleurer, s'il te plait. Même si tu pleures milles fois je ne changerai pas d'avis, j'ai décidé de devenir ce genre d'ami. Et ça sera comme ça, point barre. » Tu relèves sa tête, puis tu passes tes pouces sur ses joues, avant d'embrasser amicalement son front. Tu n'aimes pas voir les gens pleurer, tu es faible à cause de ça, mais tu ne peux pas dire que tu abandonnes. Non. Soit tu es un ami de ce sens là, soit tu n'es rien. Et tu ne veux pas être rien, même aux yeux de ce connard. Etre rien c'est ... nul. Tu tapotes finalement ses joues et l'éloigne un peu de toi. « Je vais ranger ton sac quelque part, comme ça tu partiras pas. » Tu lui offres un clin d'oeil et tu cours dans ta chambre, piquant son sac à la sauvette par la même occasion, fermant la porte derrière toi. Tu ouvres un tiroir avec une clé, et tu poses le sac dedans. Tu fermes et tu mets la clé dans une poche, arrière. Tu sors de ta chambre puis tu prends le poignet d'Areum, l'emmenant de force jusqu'à son appartement. Une fois à l'intérieur, tu la lâches et tu craques tes doigts, uns par uns. « Ti vas être la chef de chantier. Dis-moi ce que je dois ranger et compagnie, je vous écoute, madame. ~ » Second clin d'oeil, et tu fixes le bordel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: i am clumsy and you are... ― in mun ho ‟   Dim 30 Juin - 16:50

C'est assez singulier tout ça ; la rencontre dans un ascenseur quelques heures avant que tout n'arrive, et il y a la situation présente aussi ; le fait de se retrouver dans son appartement, le fait de se retrouver dans les vêtements d'une de ses colocataires, le fait de se retrouver dans ses bras. En effet, ce n'est pas tout le temps que ça arrive. Ce n'est pas tout le temps que l'on rencontre quelqu'un qui est têtu à ce point ; Ce n'est pas tout le temps qu'un inconnu semble te connaître autant que tes proches. C'est un peu comme si vous étiez des vieux amis qui s'étaient perdu de vue pendant très très très longtemps et que vous vous étiez retrouvés dans cet ascenseur. Ou alors que dans une autre vie vous vous étiez rencontrés pour vous retrouver ici. Quel genre de personne est-ce que tu as du être Areum ? Ce n'est pas la question que tu te pose. Tu as beaucoup trop mal pour te poser de telles questions. Tu fermes tes yeux et l'écoute. Un ordre. Il croit vraiment que tu vas l'écouté ?


Areum - Je ne suis pas ton esclave Mun Ho... Tu murmures avant de hocher la tête.


Oui ; oui oui oui il allait se faire casser la gueule. Oui c'est ce que tu crains. Oui tu ne veux pas que ça arrives une nouvelle fois. Mais lui il ne doit pas comprendre la gravité de la situation. D'ailleurs, il est en train de traiter Tae Sun de jouet. Il considère ça comme un jeu visiblement le malheureux. Qu'est-ce qu'il faut lui dire pour qu'il laisse tomber tout ça ? Qu'est-ce qu'il faut lui dire pour qu'il te laisse tomber hn ? Tu as déjà rencontré une personne qui voulait te venir en aide. Mais tu as simplement fait en sorte qu'il ne se mêle plus de ça en coupant les ponts. Tu espère ne pas en venir à ce point avec Mun Ho, il semble être sympathique bien qu'un peu étrange et idiot parfois. Tu souris légèrement lorsqu'il t'appelle "maman", tu ne peux pas tellement sourire à cause de ta lèvre fendue. Tu passe à nouveau ta main droite au niveau de tes yeux pour effacer ces larmes qui reviennent toujours. Tu hoche légèrement la tête lorsqu'il te demande d'arrêter de pleurer. Comme si tu pouvais contrôler ce genre de choses.


Ah, décidément, tu vas frapper cet enfant ! ... Enfin si tu n'étais pas Areum, c'est probablement ce qu'il se serait passé. Si tu avais été une autre personne, une personne qui n'a pas de remords pour ce genre de choses, si tu avais été une personne violente c'est ce que tu aurais fait. Mais la vérité c'est que tu ne pourrais pas toucher à une mouche. Tu lève les yeux vers lui et ferme les yeux lorsqu'il dépose un baiser sur son front. Tu es en train de penser que même s'il veut avoir l'air vraiment vraiment méchant, il ne peut pas jouer un rôle qui n'est pas le sien. Et même si tu ne veux pas penser à ce qu'il va arriver, il faut que tu insiste pour qu'il change d'avis. Ton sac t'échappe des mains. Tu reste adossée contre la porte et songe un moment à sortir mais Mun Ho arrive bien avant que tu ne t’exécute. Il attrape ton poignet et alors marche jusqu'au fond du couloir pour finalement entrer dans ton appartement. Il te propose son aide là. Tu regarde le salon, rien de très grave, la salle de bain est intacte, la cuisine non plus. Tu marche rapidement jusque dans ta chambre, c'est ici qu'il ont fait le bordel.


Tu t'appuies contre un mur et balaie ces larmes qui malgré tes efforts partent difficilement. Tes tableaux sont plus qu'abimés. Tu secoue légèrement la tête face à tout ce désastre. Non, ce n'est pas un cauchemars ; l'appel l'a mit en colère et alors il a décidé de ... Profiter de la situation de façon ignoble. Il a surement demandé à ses amis de ne pas entrer. Il disait souvent que c'était un espace privé ta chambre. Il disait aussi que plus tard, quand il déménagerait, vous vous donneriez les doubles des clés. Il disait qu'il allait s'en sortir et que leur couple serait indestructible. Il disait beaucoup de choses Tae Sun... Mais tu n'as pas de doute sur le fait qu'il soit le seul à être entré dans ta chambre. La façon dont les tableaux sont abimés... Tu ferme la porte pour te retrouver un peu seule alors que tu as demandé à Mun Ho de t'occuper du salon. Tu compose alors le numéro de Tae Sun. Il décroche, tu parles à voix basse


Areum - Allô Tae Sun ?

Tae Sun - Hm ? Qu'est-ce que tu veux ?

Areum - Tae Sun... Pourquoi est-ce que tu as fais ça ?

Tae Sun - Qu'est-ce que tu fous avec ce mec Areum ?

Areum - Je n'ai rien fais avec lui si c'est la question que tu te pose ... ! Pourquoi est-ce que tu as fais ça ?

Tae Sun - Je pensais que-

Areum - Tu sais très bien que je ne pourrais pas tromper avec qui que ce soit.

Un long silence s'installe et elle finit par poursuivre

Areum - Je tenais juste à ce que tu le sache...

Tae Sun - Areum... Areum Areum...

Areum - Hm ?

Tae Sun - J'suis désolé bébé... J'suis désolé

Areum - Oui... Oui je sais Tu hoche légèrement la tête Je sais... Je ... Je vais raccrocher Tae Sun... Hm Tu hoche à nouveau la tête avant d'ouvrir la porte pour te diriger dans se salon D'accord. Je te laisse..

Tu raccroche alors quand la discussion est terminée avant d'éteindre son portable et lever les yeux vers Mun Ho. Tu l'aide alors à ranger et réprime un sourire lorsque tu te penche pour ramasser un objet. Ah Areum, tu es si... Naïve.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: i am clumsy and you are... ― in mun ho ‟   

Revenir en haut Aller en bas
 

i am clumsy and you are... ― in mun ho ‟

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» On se relève plus facilement lorsqu'on est entouré | Clumsy
» Chapitre I : les Aventuriers du caleçon Perdu [Sharpy & clumsy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLACKOUT ::  :: RPs Abandonnés-