AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 i don't like hasards.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage

avatar



★ Messages : 379

★ Tronche : kim jong in. (kai).
★ Age : 26
★ Logement : en colocation avec deux nanas & un mâle, zone sud appartement 8510.
★ Emploi : barman + étudiant en droit.

MessageSujet: Re: i don't like hasards.    Sam 1 Juin - 23:18

« Cherche pas d'excuses, Hyun Sook. J'ai compris. » Tu tentes un sourire ironique, qui part rapidement pour une grimace. « Le jeu est aussi important pour toi qu'une mouche. » Tu lèves les yeux vers lui. « Ouais, je suis pas réellement le meilleur type qui soit sur terre, et ? Mon visage ne l'indique pas ? J'ai l'air gentil ? » Tu ramasses tes nouilles et compagnie, et tu rassembles rapidement tout dans le sac, puis tu arques un sourcil. Il se foutait de toi. Tu émets un rire qui montre le fait que tu te moques de lui. « Qu'est-ce que ça peut bien te faire, Hyun Sook ? » Tu te redresses. « C'est toi qui veut tout arrêter. Je pars par obligation, car je ne supporterai pas de te revoir. » Encore craché. Si tu le revois, tu te sentiras réellement honteux. Tu ne sais pas pourquoi, mais tu sais que tu seras honteux. Alors tout rompre. Contacts et amitié. Amitié inexistante. Mais qui sait, elle aurait pu subvenir par la suite ? Mh, non. Tu soupires, et tu le fixes. Son regard est suppliant. Quoi ? Il veut réellement que tu restes ? Tu baisses la tête. « Ne reviens pas sur ta décision. » Tu mords ta lèvre. « Quand on dit que tout est finit, tout est terminé. » Mais ça te fait mal. « ... Si .. si ça redevient comme avant, je vais encore bouler. Alors non, je .. je veux pas. » Ta gorge se serre. Tu détestes ça. Ce jeu était réellement important pour ta pauvre petite personne, Mun Ho. « Si on se croise en boîte, faisons comme si on ne se connaissait pas. Je crierai pas sur tous les toits que j'ai couché avec toi et .. » Tu soupires. « Je vais quand même rester à l'appartement, le temps d'en trouver un plus convenable. » Ou plutôt le temps de crever. Tu quitteras pas l'appartement, non, mais tu sortiras très peu souvent de ta chambre. Seulement pour aller en cours ou acheter des provisions. Travailler, aussi. « Je veux juste savoir quelque chose .. » Long soupir. « Tu dis que tu .. qu'on arrête pas pour que je reste ? » Tu mords ta lèvre, sentant le mal être venir. Si c'était pour ça. Ton ego était blessé. Tu ne savais pas pourquoi, mais il était blessé. Tu racles ta gorge, et tu soupires. « Je vais t'acheter des pansements, et je vais rentrer. » Ton regard est triste. Tu sais très bien que si tu restes plus longtemps avec lui, tu vas encore faire une boulette. Mais tu veux passer la soirée en boîte. Avec lui. Tout refaire bien. Tout reconstruire. Rejouer ton mec mystérieux. Comme avant. Mais c'était impossible, au fond. Tu le savais. Il connait ton caractère de merde. On n'oublie pas un caractère tel que le tien. « Et après, on arrêtera tout .. Je veux pas mais .. mais tu l'as dit toi-même, et .. si tu reviens sur ta décision seulement pour que je reste à l'appartement .. c'est inutile. » Déprime activée. Pour toi, si il voulait que tu restes à l'appartement, c'était pour que tu continues d'être le souffre douleur numéro deux des nanas et de leur comédie romantique. Enfin, pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Pseudo : Loliwion
★ Messages : 441

★ Tronche : Luhan
★ Age : 25
★ Logement : Résidence 8510 -SUD- avec trois coloc'
★ Emploi : Etudiant en art appliqué

MessageSujet: Re: i don't like hasards.    Dim 2 Juin - 10:40

    Non son visage n’avait rien de gentil, c’était vrai. Il montrait bien le pauvre con que Mun Ho était. Mais au fond, Hyun Sook savait qu’il n’était pas que con. Il savait qu’il y avait aussi du bon en lui. Il l’avait vu. Il ne pouvait pas dire le contraire. Et c’est cette partie là qui l’avait poussé à se rapprocher de Mun Ho. Parce qu’il voulait voir ce côté gentil. Il avait eu tort de vouloir devenir son ami. Ils n’étaient pas fait pour ça, du moins pas maintenant. Il le comprenait que trop tard. Juste trop tard. Son agacement lui avait fait dire ces mots. Les pires entre eux. Maintenant il ne savait pas comment il allait faire pour retourner en arrière, parce que ce n’était pas possible. Il cherchait pourtant, une solution. Peut-être qu’il n’y en avait pas mais il cherchait.
    « Et moi je supporterai pas de pas te voir. »
    L’amoureux transit est de retour. Comme s’ils étaient en train de rompre, mais Hyun Sook, toujours amoureux, ne lâcherait pas prise. C’était pathétique comme spectacle. Qui resterait regarder ça ? Il soupira et retourna dans son mutisme, dans ses pensées, à chercher une solution. S’ils se croisent en boîte … Hyun Sook n’était pas sûr d’y remettre les pieds, parce que sans Mun Ho il n’avait plus de raison d’y aller. C’était con. Il venait de lui dire qu’ils arrêtaient mais il ne voulait pas arrêter, pour rien au monde il ne voudrait arrêter. Il avait au moins gagné une bataille, Mun Ho restait à l’appartement. Pour le moment. Mais c’était déjà mieux que rien. Et finalement le brun posa sa question. Hyun Sook releva la tête et plongea son regard dans le sien. Il ne trouvait pas de réponse appropriée. Trop cliché, ou bien pas claire. Il ne savait pas quoi lui répondre tout en étant sincère. Alors il ne dit rien. Il savait le risque qu’il prenait en se taisant. Il savait que son silence pouvait être mal interprété. Mais il ne dit quand même rien. Ah les pansements ? Il regarda son bras. Haussa les épaules.
    « Je t’ai dit que ça va. Je me débrouillerai avec ça, t’as pas besoin de t’occuper de moi après ça … »
    « ça ». Ca quoi ? Les coups ou bien le jeu ? Ou bien quoi ? … C’était quel genre de situation ça encore ? Il soupira et passa sa main sur son coude. Tout ce qu’il espérait pour ça c’était de ne pas avoir de bout de verre à l’intérieur. Mais ça se serait vu sinon, alors tout allait bien. Il n’avait pas le crâne fracassé. Il ne lui manquait pas de dent. Il allait bien, physiquement parlant. C’était dans sa tête les soucis. L’autre allait partir mais Hyun Sook attrapa son épaule à temps. Finalement le temps des clichés était arrivé.
    « Je veux pas arrêter le jeu. Pas plus que j’ai envie de te voir quitter l’appartement. » Il soupire. Quelle beau mélodrame ces deux-là. « Je t’ai couru après toute la journée. Je suis fatigué. Tu m’as énervé. Je pensais que t’allais me frapper et qu’après ça tout irait mieux. » Pitoyable. « Est-ce qu’on peut pas juste arrêter nos histoires là ? J’arrêterai de vouloir devenir ton ami … Le jeu me suffit. »
    Il avait voulu trop. Parce que l’élan de gentillesse de Mun Ho cette nuit-là avait donné envie au rouquin d’être proche de lui. Mais s’il ne s’agissait que de ça il pouvait bien oublier leurs petites confessions, leur rire, et tout ce qui avait suivi. Il parla plus bas, comme pour lui-même.
    « Je sais même pas ce que je dis … Ca va pas te faire revenir de toute façon. T’es con Hyun Sook … » Il affronta de nouveau le regard de l’autre. « On arrête pas ! »
    La conviction y était. Ce n’était pas un choix qu’il lui laissait. C’était un ordre. Il fronça les sourcils. Il ne lui laisserait pas le choix non. Il le tirerait par la peau des fesses pour le sortir avec lui s’il le fallait, il pourrait bien dire aux filles ce qu’ils avaient fait si c’était ça qu’il voulait. Il pouvait bien faire tout et n’importe quoi juste pour que ça continue. C’était son dernier mot Jean-Pierre.
    « On arrêtera pas, jamais. Jamais. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Messages : 379

★ Tronche : kim jong in. (kai).
★ Age : 26
★ Logement : en colocation avec deux nanas & un mâle, zone sud appartement 8510.
★ Emploi : barman + étudiant en droit.

MessageSujet: Re: i don't like hasards.    Dim 2 Juin - 16:58

« C'est contradictoire, alors. » Jolie réponse au fait qu'il ne supporterait pas de ne pas te revoir. C'était mignon. Mais vu ton état, il t'agaçait à dire ça. C'était un caprice. Toi aussi, tu voulais faire un caprice. Tu ne voulais pas arrêter le jeu. Mais il l'avait dit. Il avait dit qu'il arrêterait tout. Tu lui proposes finalement de lui acheter un pansement, et tu pouffes presque. Mais tu perds ton rire. Après ça ? De quoi parlait-il ? Quoi 'ça' ? Des disputes ? Du jeu ? Du le fixais. De quoi, bon sang ? Des coups, aussi ? Tu faisais de gros yeux. Qu'il te le dise ! « De quoi "ça" ? » Sorti tout seul, encore une fois. Tu lui lances pleins de regards interrogatifs, puis finalement, tu les abandonnes pour partir. C'est mieux si t'y vas maintenant, non ? Tu te retournes, dans le but de t'en aller, mh, mais il te retient. Tu te retournes et tu donnes un coup d'épaule. Il ne t'a pas répondu tout à l'heure. Quand tu lui as demandé pourquoi il revenait sur sa décision. Tu clignes des yeux, puis tu soupires. « Je t'ai dit que je restais. » Tu l'avais glissé entre deux phrases. Tu l'écoutais. Puis tu n'arrives pas à cacher un sourire amusé. Si il croit que tu es comme ça, il ne te connait vraiment pas. Quoique, si. Mais pour toi, tu n'étais pas comme ça. Pas avec des personnes que tu pouvais apprécier en temps normal. Frapper ne te défoulait pas. Au contraire. Tu baisses les yeux. Arrêter. T'aimerais bien ça, mais avec tout ce qu'il s'est passé aujourd'hui, pas sûr. Pas sûr que t'oublies ou que t'arrêtes. Tu évites du mieux que tu peux ses yeux. Mais tu relèves les tiens au mauvais moment. Il plante les siens dans les tiens, et tu as un frisson qui atteint ton bas dos. Tu soupires encore une fois. Il te donne un ordre, là ? Vraiment .. Tu clignes plusieurs fois des yeux, et ta bouche devient grande. Jamais. Il vient de le dire, non ? Jamais vous arrêterez. Alors pourquoi tu le fixes juste ? Tu réfléchis. C'est vrai ? Il ne ment pas ? Après tout ce qu'il s'est passé aujourd'hui .. Qu'est-ce qui te prouve qu'il ne va pas blesser de nouveau ta fierté, hein ? Tu racles ta gorge, et tu plantes ton regard dans le sien, à nouveau. Ta fierté a disparue, Mun Ho ? Ton incroyable je m'en branle aussi ? « T'es sincère ? » Comme si il ne l'était pas ! « Tu .. tu mens pas ? On arrêtera jamais ? » Tu baisses les yeux. Ah. Tout te revient en tête. C'est chiant. Tu secoues la tête. « T'étais sincère, pourtant. Avec ma fierté à deux balles et compagnie, non ? Et la baffe ? Et le pauvre gars ? T'étais sincère pour ça aussi. » Et comme si c'était quelque chose de logique, tu rajoutes. « Ne dis pas que c'était car tu étais fatigué ou énervé, je m'en fiche. Tu l'as dit. Tu l'as pensé. » Tu soupires encore une fois, et tu fixes le sac. « Pourquoi tu voulais être ami avec moi ? » C'était encore sorti tout seul. Tu secoues la tête, de nouveau. Qu'il oublie cette question. Maintenant, tu ne savais plus quoi faire. Tu agis comme une merde, par moment, Mun Ho. Mais que faire ? Lui répondre ? Lui dire que oui, vous n'arrêterez jamais. Que vous resteriez avec votre jeu débile jusqu'à la fin des temps ? Tu passes nerveusement ton pouce le long de ton index. « Hyun Sook .. Le jeu ira jusqu'à où ? » Le temps des caprices est de retour. « Si on continue, on pourra. » Raclement de gorge. Elle est passée où, ta putain de fierté mec ? « On pourra baiser de nouveau ? » WOH ! Tu mâches pas tes mots ! Penses aux enfants qui passent non loin, voyons ! « Oublie ça. » Tu lances un sourire, fixant la sol, et tu le chuchotes. « Si on continue le jeu, on se disputera de nouveau, tu penses pas ? Hyun Sook, j'ai pas envie de me disputer avec toi. Comme je n'ai pas envie de te frapper. Comme je n'ai pas envie d'arrêter le jeu. Comme je n'ai pas envie de quitter l'appartement. » Tu hoches la tête. « Je ne sais pas quelle décision prendre .. » Encore un chuchotement pour toi-même, et lui lui lances un regard suppliant, comme il te l'a donné plus tôt. Qu'il t'aide à choisir, bon sang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Pseudo : Loliwion
★ Messages : 441

★ Tronche : Luhan
★ Age : 25
★ Logement : Résidence 8510 -SUD- avec trois coloc'
★ Emploi : Etudiant en art appliqué

MessageSujet: Re: i don't like hasards.    Dim 2 Juin - 17:54

    Il lui avait dit. Ils n’arrêteraient pas. Parce que ce jeu c’était pas juste un jeu. C’était encré en lui. C’était eux. Et sans aucun doute, c’était leur seul et unique lien fort. Comment pouvait-il vraiment le planter comme ça ? Même lui ne le voulait pas. Mais le brun ne bougeait pas, ne parlait pas. Il restait le fixer. Et c’était sûrement pire que de se prendre une baffe à cause de ses non-sens. Il essayait de trouver une quelconque réaction sur le visage de Mun Ho. Ce fut alors le soulagement de le voir sortir de son mutisme pour lui demander s’il était sincère. Il y répondit d’un hochement de tête positif, puis d’un hochement de tête négatif à la seconde question. Et puis il ramena encore le sujet fâcheux. Bien. Il n’allait pas fuir.
    « Je l’ai pensé autant que toi tu as pensé que j’étais une salope, un suceur, un connard. On est quitte ? Ah et sans oublier ton coup de poing. »
    Pour lui faire comprendre il massa un peu sa joue. Au moins elle n’avait pas gonflée, c’était déjà un bon point. Il se contenta ensuite de baisser les yeux. Question gênante. Il ne répondit pas. Mun Ho ne semblait pas s’en offusquer, alors il comprit qu’il avait sûrement prit la bonne décision. C’était tellement plus simple en maternelle quand on allait vers quelqu’un, qu’on jouait dans le bac à sable pendant 5 minutes et qu’on devenait alors les meilleurs amis du monde. Hyun Sook ne souhaitait à personne d’avoir une relation aussi compliquée que la leur, parce que ce n’était pas de tout repos. Mais il n’en avait pas encore fini avec ses questions bizarres, Mun Ho. S’ils baiseraient encore ensemble ? Peut-être. Sûrement ? Qui sait … Il lui dit rapidement d’oublier avec un sourire qui ne passa pas inaperçu. Hyun Sook fut touché de ce sourire. Comme si finalement ce simple sourire était beaucoup plus efficace que les mots. Il tendit l’oreille pour écouter la suite. Il lui sourit à son tour. Mun Ho ou l’art de faire changer Hyun Sook d’humeur en deux temps trois mouvements. Le rouquin se rapprocha de l’autre et glissa son doigt le long de son cou tout en lui répondant.
    « Dans ce cas reste à l’appartement. Et on continue comme avant. » Il remet finalement sa main dans sa poche. « Je ne te parlerai pas à l’appartement, on garde notre jeu pour la nuit, et on verra bien ce qu’il se passera. On arrête juste de se prendre la tête. »
    C’était au final aussi simple que ça. Juste oublier tout. Hyun Sook avait bien l’habitude d’oublier. Il avait trop oublié déjà mais il allait faire ce sacrifice si c’était ce qu’il fallait mettre pour redevenir comme ils étaient il y a deux semaines de ça.
    « On a qu’à faire un pacte. Un règlement, je sais pas. Dans le genre si un de nous deux est énervé on le laisser jusqu’à ce que ça passe ? … »
    Enfin, c’était surtout une règle pour lui vis-à-vis de Mun Ho. Il n’était pas difficile de calmer Hyun Sook, mais le brun était quelqu’un d’un plus complexe que son colocataire. Plus jamais il ne tenterait de le calmer sans alcool et dans l’après-midi. Leur monde à eux c’était le monde de la nuit.
    « Et si jamais tu veux ... Je serai toujours là pour faire une partie de jeu vidéo. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Messages : 379

★ Tronche : kim jong in. (kai).
★ Age : 26
★ Logement : en colocation avec deux nanas & un mâle, zone sud appartement 8510.
★ Emploi : barman + étudiant en droit.

MessageSujet: Re: i don't like hasards.    Dim 2 Juin - 19:15

« C .. Je l'ai pas pensé .. » Ne me dis pas que tu vas utiliser l'excuse que tu ne voulais pas qu'il utilise, hein ? « J'étais en colère. » Mais oui. Bien sûr. Tu l'as pensé un peu, quand même, non ? Si. Ne déments pas, Mun Ho. « Quant au poing .. ah. Tu l'as cherché. » Tu soupires et tu secoues la tête. Qu'il oublie, mh. Finalement, tu parles encore et encore, et tu relèves les yeux sur lui. Pourquoi il sourit ? Ah. Car tu lui as sourit ? Tu manques un soupir. Tu hoches la tête. C'est mieux quand vous souriez tous les deux. Tu tentes alors d'étirer tes lèvres, mais bon. Pas vraiment d'humeur, car toi, t'es difficile à calmer. Trop pour être honnête. Tu as presque envie de partir pour pouvoir courir. Courir te détend. Marcher aussi. Mais quand tu cours, tu te calmes plus facilement. Disons que ça te défoule. Tu soupires, cette fois-ci. Tu as presque envie de prendre tes jambes à ton cou et de réfléchir à tout ça plus tard. Demain. Après demain. Dans un mois. Tu ne sais pas, mais tu veux te calmer d'abord. Une fois calmé, tu seras .. normal. Oui, c'est ça. Tu pourras prendre le taureau par les cornes et résoudre ce problème. Mais pour ça, il faut que tu te calmes entièrement. Il faut que tu te vides la tête d'une quelconque manière, et que tu oublies tout. Disputes et coups. Tu le fixes qui s'approche de toi. Tu recules d'un pas, mais tu abandonnes vite. A quoi bon ? Il te frappe tous les jours ? Es-tu une femme battue par ton homme, Mun Ho ? Beuh non. C'est toi qui bat Hyun Sook, pas l'inverse. Tu es plus intacte que lui, mentalement et physiquement parlant. Et là, tu ne peux que l'admettre mentalement. Tu tournes tes yeux pour fixer son doigt. Et t'as un frisson. Tu préfères plutôt le fixer lui. Tu hoches la tête, soupirant encore une fois. Quoique. C'était plutôt un souffle, une inspiration. Pas un soupir. Tu hoches ta tête positivement à nouveau. Mh. Il avait raison. Arrête de te prendre la tête pour des broutilles et continues d'être Mun Ho le fier salaud. C'est tellement mieux quand tu fais des conneries, crois-moi. « J'sais pas si je suis encore apte à aller en boîte .. Je préfère qu'on fa- » Tu as pris trop de temps pour répondre, idiot. Voilà que Hyun Sook continue de parler. Faire un pacte ? Tu le fixes, clignant toujours plus fortement des yeux. Ils vont sortir si tu continues. Pourquoi ? Tu préfères ne pas répondre, et tu hoches juste la tête. Même si ce que tu comptes dire ensuite ne va pas avec ce geste. Tu souris légèrement à sa remarque. Au moins vous pouvez toujours jouer ensemble. C'est déjà ça. Tu baisses tes yeux vers le sac. « On jouera à ce jeu un de ces quatre. » Tu augmentes ton sourire, mais il disparaît vite. C'est vrai. Ce que tu comptais lui dire. Tu relèves les yeux vers lui et tu tires un tête plutôt fermée. « Je suis dur à calmer, tu le sais. Lent en plus .. » Tu prends une grande inspiration. « Faisons une pause. » Comme un couple qui fait un break. « Le temps qu'on se remette tous les deux de tout ça .. qu'on trouve un moyen de ne plus se disputer ... » Encore une fois, ça, c'est tout ce qu'il s'est passé aujourd'hui. « Je ne dis pas d'arrêter le jeu, mais .. Si jamais on continue, à la prochaine dispute, je pense que je ne le supporterai vraiment pas. » Tu dis ça alors que, tout ce que tu as eu, c'est trois vilains mots et une baffe. Pauvre chou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Pseudo : Loliwion
★ Messages : 441

★ Tronche : Luhan
★ Age : 25
★ Logement : Résidence 8510 -SUD- avec trois coloc'
★ Emploi : Etudiant en art appliqué

MessageSujet: Re: i don't like hasards.    Dim 2 Juin - 20:56

    Il souriait. Hyun Sook avait réussi à le refaire sourire. Ce n’était pas le sourire colgate mais après toute une journée, ce sourire-là faisait du bien. Il était doucement descendu de leurs grands chevaux. Mais ce ne fut que pour un court instant. L’inquiétude reprit le dessus quand l’autre redevint sérieux. Il acquiesçait. Il avait cru comprendre oui, qu’il était difficile de le calmer rapidement. Qu’il était difficile de le calmer tout court. Mun Ho finit quand même par dire le fond de sa pensée. Une pause. Si ça n’avait pas été dans de telles circonstances, Hyun Sook aurait éclaté de rire. Cependant, là, y’avait rien de drôle. Rien d’amusant du tout. Ce n’était pas comme si le rouquin avait pensé sortir le soir même pour s’envoyer en l’air par la suite. Non. Mais il pensait que dans une petite semaine ça allait être réglé. Juste une petite semaine. Il songea à s’excuser, mais se ravisa. Il s’était déjà excusé pour tout ce qu’il aurait pu faire de mal, alors il n’allait pas recommencer. Ca lui avait fait comme un choc au cœur. Il restait le regarder, détaillant son visage, chaque partie. Le regard vide. Il posa finalement la question.
    « C’est-à-dire ? … Enfin une pause de c-combien de temps ? … Tu … Un mois ? Deux ? »
    Ça lui faisait peur, soudainement. Parce qu’encore une fois il n’avait pas penser à ce genre de retournement. Un mois c’était déjà bien trop long. Beaucoup trop. Alors qu’il ne lui dise pas deux mois, et encore moins trois. Et par-dessus tout, qu’il ne lui dise pas un an. Qu’il soit raisonnable c’est tout ce que Hyun Sook voulait. Entendre des mots réconfortants, encore une fois. Mais il n’allait pas faire son enfant pourri gâté. Il accepterait. Si ça pouvait préserver le jeu il ne pouvait qu’accepter.
    « Je promets … Je te promets de faire attention. Me fais pas attendre des siècles, juste ça … S’il te plaît. »
    Il n’avait pas pu s’empêcher d’au moins lui accorder cette faveur. Il ne lui demandait pas tant, n’est-ce pas ? Ce n’était pas un trop gros caprice hein ? Il lui sourit, complètement contraint. Il était encore une fois aux pieds du brun, à attendre son feu vert. Parce que c’est lui qui décidait tout, et c’est lui qui avait toujours tout décidé. C’est ça d’être un soumis. Il fallait qu’il s’y habitue. Il baissa la tête pour cacher sa déception. Il ramassa ses sacs aussi et serra bien la lanière dans sa main. Et maintenant ?
    « J’ai une dernière course à faire … Si tu veux rentrer toujours tu … Enfin, je te jette pas hein … Enfin t’as compris, mh ? »
    S’il avait des trucs à faire de son côté il ne voulait pas le retenir plus longtemps avec lui. Et puis comment il allait lui dire qu’il allait acheter du désinfectant, du coton et des pansements alors qu’il lui avait refusé ça un peu plus tôt ? Il avisa encore une fois sa belle plaie pas belle à son coude. Mh, il était vraiment mal tombé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Messages : 379

★ Tronche : kim jong in. (kai).
★ Age : 26
★ Logement : en colocation avec deux nanas & un mâle, zone sud appartement 8510.
★ Emploi : barman + étudiant en droit.

MessageSujet: Re: i don't like hasards.    Dim 2 Juin - 23:23

Tu n'arrives pas à retirer tes yeux de son visage. Tu ne sais pas pourquoi, mais tu le sens choqué. Déçu ? Oh, trop dur. Tu n'arrives pas à savoir ce qu'il ressent, mais ce n'est pas anodin. Peut-être car il ne s'attendait pas à ce que toi, Im Mun Ho ou celui qui faisait tout pour garder le jeu, décide de faire une pause. En tout cas, c'était dit et presque imposé. Tu soupires légèrement, et tu frottes ta nuque. C'était une bonne question, ça. Le temps que tu te remettes mentalement de tout ça, que tu trouves un moyen pour canaliser ta colère quand il fait une boulette ou tu ne sais quoi .. Ah. C'était long. Trop. « Je .. je sais pas. Plus d'une semaine, peut-être un mois .. Deux .. Trois .. Quatre .. Je n'en ai aucune idée. Mais ce ne sera pas demain .. » Tu mords ta lèvre. Mettre un terme au jeu si longtemps. C'est juste affreux. La pire torture pour toi, mais tu dois le faire. Sans quoi .. tout est foutu. Tout. Vraiment tout. Tu ne pourras plus rien sauver. Alors tu dois prendre le taureau par les cornes et tout stopper. Lui foutre une piqûre de calmant et l'arrêter dans sa route. Voilà. Tu devais faire ça. Même si t'étais le taureau lui-même. « Je ne vivrai pas assez longtemps pour un siècle, Hyun Sook. » Un petit sourire. Tu cherches quand même à plaisanter dans des moments pareils. Serais-tu un réel idiot fini, nh ? Vraiment. « Moi je ne peux rien te promettre. Juste de .. » Soupir. « Réfléchir à tout ça, de me calmer et de .. d'oublier. De t'effacer un temps de ma mémoire pour te réintégrer en bonne et due forme. » La fin, tu l'avais un peu chuchotée. L'effacer de ta mémoire. Réellement, ça sonnait mélodrame tout ça, mec. Mais bon, t'étais à fond dedans, alors à quoi bon renier tout ça, mh ? Tu baisses les yeux à nouveau, grattant ta nuque. Tu les relèves rapidement. Une dernière course ? Quoi donc ? Tu le fixes avec de gros yeux. Il avait prévu autre chose ? Pourquoi tu ne prenais pas tes jambes à ton cou pour rentrer ? Tu restes juste planté comme un arbre en face de lui, main sur ta nuque. Tu racles ta gorge de manière presque féroce. « Tu .. tu vas où ? » Tu pourrais pas sortir des choses plus construites ? « Avant d'y aller .. Je. » Inspiration. Tant pis pour sa gueule. Tant pis. Même si il t'a dit que non, il ne voulait pas que tu fasses cela, t'allais le faire. Après tout, ton seul et unique maître était toi, non ? « Tu n'as pas le droit de refuser ce que je vais faire là. Prends ça comme .. J'sais pas. » Impossible de finir cette phrase de manière poétique. Ah. Tu soupires et tu prends son sac de ses mains, puis tu saisis son poignet d'une autre. Tu presses le pas. Tu marches rapidement sans te retourner vers lui, et tu finis tout aussi rapidement en face du rayon "soin". Ou quelque chose comme ça. En tout cas, il y'a tout ce qu'il faut ; pansements, cotons tiges et désinfectant. Tu lâches son poignet et tu fouilles un peu partout. Puis tu trouves rapidement ce que tu cherches. Tu prends tout dans une main et tu lui fais signe de te suivre. Obligé. Tu lui as lancé un regard qui désignait le fait que ouais, il avait pas le choix. Soit il te suivait, soit tu le traînais par dieu ne sait qu'elle manière. Tu passes alors à la caisse. La même personne que précédemment. Tu finis rapidement devant le Pink Opal Market. « On va au parc. » Encore un ordre. Tu ne l'avais pas regardé une seule fois dans les yeux, tu restes toujours la tête plantée sur tes pieds. Tu vas donc au parc, accompagné de monsieur Park. Tu t'assois sur le banc et tu lui fais signe de faire de même. Tu saisis son bras et tu soupires. « Hyun Sook .. pourquoi tu ne veux pas que je m'occupe de ça ? T'es .. t'es tombé à cause de moi, non ? » Ah, fallait bien que tu ramènes un truc à toi. C'est vrai, hein. Il courait partout pour chercher le prince Im, mais princesse Park a affronté un méchant dragon. Pauvre idiot. Tu soupires une nouvelle fois, et tu débouches la bouteille. « Attention, ça va piquer. » Autant que tes insultes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Pseudo : Loliwion
★ Messages : 441

★ Tronche : Luhan
★ Age : 25
★ Logement : Résidence 8510 -SUD- avec trois coloc'
★ Emploi : Etudiant en art appliqué

MessageSujet: Re: i don't like hasards.    Lun 3 Juin - 1:13

    Il n’avait pas vraiment besoin de savoir où il allait. Il pouvait juste rentrer chez eux, tranquillement, et commencer son traitement anti-Hyun Sook. Mais avant qu’il ne puisse refuser ce que Mun Ho allait faire ses courses s’envolèrent pour trouver la main du brun et il se fit tirer, de force, près de là où il voulait aller. Il restait le regarder. Scène romantique, attention. Il ne manquait que des petits reflets roses, de la musique douce et un beau ralenti. Il se demandait si Mun Ho avait la capacité de lire dans les pensées. Peut-être. Ça serait impressionnant … Mais impossible. Il ne comprenait pas vraiment pourquoi Mun Ho voulait à tout prix s’occuper de son bras. Il n’était pas manchot. S’ils restaient encore ensemble le rouquin allait encore des choses de travers, et l’autre le prendrait mal. On connait tous la suite. Seulement le brun ne lui laissait pas le choix, alors il le suivit jusqu’au parc et s’assit à ses côtés quand il lui fit signe. Il voulait vraiment garder son bras pour lui, qu’il ne le touche pas. C’était sûrement pas de cette manière que Mun Ho comptait l’effacer de sa mémoire hein.
    « C’est pas ta faute … C’est l’autre qui m’a poussé. T’es pas obligé de faire ça. »
    Il referma sa main à son avertissement. Il était du genre à avoir mal avant d’avoir mal. Une vraie chochotte. Il ferma ses yeux aussi et pouvait donc apprécier bien mieux les sensations qu’allait lui procurer son cher ami le désinfectant. Il se crispa aux premières gouttes mais fit son fort, un minimum a moins. A sa grande surprise aucun son étrange ne trouva la sortie et il restait juste à serrer le poing. Il faisait des progrès, on aurait presque dit un enfant de CP. Ca méritait des applaudissements, sûrement. Et son ventre gargouilla. Déjà ? Certes le temps avait un peu passé, mais de là à mourir de faim. Hyun Sook ne résistait pas à son ventre et sans penser à quoi que ce soit il fouilla dans son sac. Finalement si, un son bizarre et aigu sortit de sa bouche. En voulant prendre son paquet d’Oreos dans ses courses il rappa sa plaie contre la main de Mun Ho. Pas beaucoup, mais suffisamment pour qu’il le sente passer. Il s’insulta lui-même et attrapa son paquet en retendant son bras à l’autre.
    « J’ai faim … Désolé. T’en veux un ? »
    Il ouvrit le paquet avec ses dents et le tendit à Mun Ho après en avoir pris avant. Poli dites donc. Au diable son stock de gâteaux, ça se rachetait. Enfin, il n’allait pas en racheter indéfinniement mais cette journée avait été forte en émotion alors des biscuits lui ferait du bien, au moral et à l’estomac.
    « Je … hum. C’est pas en m’aidant comme ça que tu vas pouvoir m’oublier Mun Ho … » Il releva la tête vers lui. « J’ai peur … Que tu m’oublie vraiment. »
    Il lui adressa un léger sourire et reprit son bras contre lui en caressant doucement le pansement. Quel moment embarrassant. Pourquoi il lui avait dit ça ? Il s’était déjà montré assez faible pour lui dire ça en plus. Manquerait plus qu’il lui lèche les pieds. Pauvre amoureux transit en train de se confesser. Heureusement qu’il n’y avait pas vraiment cette ambigüité entre sinon … Horreur. Il frotta l’arrière de sa tête et rit.
    « Les filles vont me tuer de rentrer si tard avec leurs nouilles, ha. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Messages : 379

★ Tronche : kim jong in. (kai).
★ Age : 26
★ Logement : en colocation avec deux nanas & un mâle, zone sud appartement 8510.
★ Emploi : barman + étudiant en droit.

MessageSujet: Re: i don't like hasards.    Lun 3 Juin - 8:38

« L'autre qui ? » Et pourquoi tu t'excitais sur ça mh ? Tu soupires légèrement et tu secoues encore une fois la tête. Elle va tomber, j'te l'dis. A force de la secouer comme un malade, elle va se décrocher de son socle et voler au loin, pour atterrir je ne sais où, et tu deviendras l'homme sans tête. Enfin, t'es pas obligé de me croire. Tu continues de secouer ta tête. Pauvre idiot, ah. « Je me sens pas obligé, c'est juste que .. Arh, mais fais pas chier et accepte juste. » Un peu sec sur la fin, mais ça montrait bien qu'il te contrariait à te faire réfléchir autant. Tu passes finalement le désinfectant. Pas sûr que tu arrêtes de réfléchir grâce au produit, mais bon. Disons que .. ne disons rien. Tu marmonnes un petit « désolé » quand tu le vois grimacer, mais bizarrement, tu as un sourire placardé sur ton visage. Après tout .. c'était plutôt amusant. Il se conduisait comme un gamin. Et tu trouvais ça amusant. Pas mignon comme n'importe qui, mais amusant. Tu ricanes légèrement dans ta barbe, mais tu t'arrêtes quand tu entends un bruit. Son ventre. Tu le fixes pendant un instant, ce fameux ogre qui vient de faire un gros grognement. Tu ricanes encore une fois. Après avoir agit tel un gamin, il agissait tel un loup affamé. Tu le voyais entrain de fouiller son sac, mais tu perds ton sourire rapidement. Tu fixes ta main. Elle a touché son coude un peu trop violemment. Tu mords ta lèvre, toussant légèrement, puis tu retournes faire son pansement. Tu lèves les yeux à sa question, et tu secoues négativement la tête, plissant tes yeux pour retourner fourrer ton nez plus bas. « Voilà. ~ » Assez fier de ton oeuvre, tu lâches un autre sourire comme tu lâches son coude. Tu t'enfonces un peu plus dans le bas, réfléchissant à la remarque qu'il venait de te faire. T'avais tenté de l'oublier, de l'éradiquer mentalement, cette remarque, mais bon. Tu racles ta gorge. Pourquoi il te faisait des déclarations à tout bout de champs nh ? Il croyait que tu seras attendri face à tout ça ? La bonne blague. Au contraire, tes ménages travaillent encore plus et cela a le merveilleux don de te foutre en rogne, encore une fois. « Pourquoi t'as peur ? » Et voilà, encore une foutue question qui trottait dans ton cerveau. « Au fond ... j'ai pas dit que j'essayerai de t'oublier entièrement, Hyun Sook. » Et voilà, c'est parti. ~ « Je dis juste que je vais t'oublier un certain temps, et qu'après, je te refoutrai dans mon cerveau .. c'est aussi simple que ça. » Mais aussi simple à faire. Tu soupires encore une fois, puis tu hoches la tête. « Et moi j'ai du poulet à préparer, un ami à tuer et des nouilles à jeter. Mh. » Tu fixes quelque passants, souriant légèrement, puis tu tapes dans tes mains. « Dernière journée avant ma cure anti-Park. » Tu tournes ta tête vers lui. « Donne-moi envie de me souvenir de toi. » Et dieu, tu pouvais pas jouer ton méchant garçon ? Maintenant tu fais le gentil petit gars. Dios. T'es réellement qu'un pauvre idiot, mon cher Im.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Pseudo : Loliwion
★ Messages : 441

★ Tronche : Luhan
★ Age : 25
★ Logement : Résidence 8510 -SUD- avec trois coloc'
★ Emploi : Etudiant en art appliqué

MessageSujet: Re: i don't like hasards.    Lun 3 Juin - 18:32

    Hyun Sook ne savait pas trop si les mots du brun étaient là pour le rassurer ou non. Dans le doute il lui sourit quand même légèrement mais sa peur était toujours. Oublier partiellement ou non, ça reste de l’oubli. C’est ce qui effraie le plus le rouquin. Parce qu’il sait à quel point il est difficile de se souvenir de ce qu’on l’on a oublié. S’il oubliait un peu Hyun Sook, alors est-ce que Mun Ho serait capable de s’en souvenir ensuite ? C’était ça son inquiétude. Mais il lui ferait confiance. Parce qu’il n’avait pas le choix. Finalement ils restaient juste là, tous les deux, alors qu’ils avaient des choses à faire, des choses sûrement plus importantes. Il allait proposer de rentrer mais l’autre fut plus rapide dans ses paroles. Il lâcha un souffle qui pouvait se confondre avec un rire. Cure. Qui dit cure dit addiction non ? Seulement Hyun Sook avait surtout le « anti-Park ». Il n’allait quand même pas être blessé par ça alors qu’il venait d’essuyer une tempête ? Si ? Bon. Il rencontra de nouveau les yeux de son colocataire et imprima ce qu’il venait de dire. Il en rougit. C’était pas si simple de faire face à Mun Ho en étant 100% sobre tout de même. Il voulait dire quoi par « donne-moi envie » ? C’était sexuel ? C’était quoi ? Il resta le regarder. Ses cheveux qu’il ne pourra plus entremêler à ses doigts, son cou qu’il ne pourra plus bécoter avidement, ses bras qui ne l’entoureraient plus. C’était une préparation mentale importante avant le manque le plus grand qu’il n’ait subi depuis des mois. Il avait l’impression d’être un vrai voyeur. Tant pis. C’était juste une dernière fois.
    « Juste une dernière fois. »
    Il ne lui laissa pas vraiment le temps de comprendre, ou même de faire quoi que ce soit. Il glissa sa main sur la nuque du brun, rapprocha leur visage et colla leur lèvre. Il lui donna un baiser qu’il ne risquait pas d’oublier. Quelque chose de langoureux, de sensuel. Il passa discrètement sa main sous le t-shirt de Mun Ho, du moins assez discrètement pour que les passants ne voient pas ça. C’était juste pour se souvenir des lignes du brun. Et puis, raisonnable garçon qu’il est, il se retira et lui sourit.
    « J’espère au moins que t’oublieras pas que j’embrasse comme un dieu. »
    Il lui fit un clin d’œil et se leva en tapotant ses propres fesses. Maintenant ils allaient faire quoi ? C’était une bonne question, une magnifique question. Une question sans réponse surtout. Il reprit ses courses dans ses mains et fit un signe de la tête à Mun Ho pour qu’il se lève aussi. Il commença à marcher et réfléchissant. Mais il ne trouvait pas vraiment quelque chose de potable à faire.
    « Tu voulais pas qu’on aille chez ton ami en fin de journée ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Messages : 379

★ Tronche : kim jong in. (kai).
★ Age : 26
★ Logement : en colocation avec deux nanas & un mâle, zone sud appartement 8510.
★ Emploi : barman + étudiant en droit.

MessageSujet: Re: i don't like hasards.    Lun 3 Juin - 20:14

« Comment ça ? » Mais ta questions qui devait être entendue part dans un soupir, quand tu sens ses mains sur ton cou. Ah. Tu vois, oui, c'est ça. Il t'avait dévisagé tout à l'heure. Il pouvait être plus discret. Il avait aussi rougit. C'est clair ; tu ne le comprenais pas entièrement. Il était aussi incompréhensible que toi. Vous étiez tous les deux des cas, crois-moi. Mais à peine tes pensées se finissent que tu sens des lèvres abattre les tiennes. Première réaction ; ne pas bouger. Tu restes presque figé. Il t'embrasse ? Après tout ce qu'il s'est passé ? Ah, tu as presque envie de prendre la grosse tête, mais cette idée s'en va rapidement. Elle s'en va même très loin quand tu sens sa langue sur la tienne. Quoi, encore ? Pourquoi est-ce qu'il t'embrasse dans un lieu si public ? Il n'avait pas honte, plus tôt ? Arh, tu as envie de t'arracher les cheveux aussi. Pourquoi il te fait tant réfléchir, ce pauvre idiot roux ? Tu n'as même pas le droit de te concentrer sur le baiser que tu sens une main baladeuse se glisser sous ton haut. Tu frissonnes à ce contact. Qu'il se gène pas, ah non. Qu'il prenne touut son temps et qu'il te tripote dans un parc. Bon, normalement, ça ne t'aurais pas déplu, mais là .. là. Tu soupires légèrement quand il décroche finalement ses lèvres des tiennes. T'as même pas eu le temps d'y répondre, trop plongé dans tes pensées. Tu soupires encore plus, cachant de justesse un rire. « Et après c'est moi le fier, hein. » T'espère qu'il n'a pas entendu ta remarque. il le prendrait mal, qui sait. Tu te lèves alors, en même temps que lui, et tu hoches la tête. « Mh, pour lui régler son compte. J'ai un double de ses clés. » Un double ? Mon cul, oui. Tu les lui as volé comme un chihuahua enragé pendant que tu l'étranglais. Il rentrera pas de si tôt chez lui. « Si on dormait chez lui, en guise de leçon ? Quelque chose me dit qu'il a perdu ses clés, et que si je ferme la porte à clé, il ne pourra pas rentrer. ~ » Un air malsain s'est glissé sur ton visage, et tu ricanes légèrement. « Mais je vais finir par avoir une grosse ardoise avec toi. » Ton air malsain est remplacé par un air malicieux, et tu te rapproches encore plus de lui, le stoppant dans sa marche. Tu l'attrapes par les épaules et tu le tournes un peu, de manière à ce que ton visage se retrouver rapidement plaqué contre le sien. Et tu l'embrasses, mais d'une manière différente. Car tu ne te décroches que seulement après quelques secondes, qui te semblaient une éternité. Et voilà que tu remettais en cause ton jugement mental. Tu lâches ses lèvres et tu laisses ta tête tomber sur son épaule, ne lâchant toujours pas ces dernières de tes mains. Mains que tu fis tomber tout le long de ton corps, et tu soupiras encore plus. « J'ai pas envie de t'oublier Hyun Sook, ni de tout arrêter. Je veux tout .. » Im Mun Ho ou l'art de changer de chemise ? Je crois bien. « Je veux qu'on recommence comme avant. » Et tu secoues la tête. « Mais c'est impossible .. Ah. Hyun Sook, allons chez lui. Vite. Avant que je ne fasse une mauvaise décision. » Mais laquelle, tu savais pas. Tu le supplies juste du regard, montant tes mains pour qu'elles atteignent les siennes. Une fois chez lui, tu pourras gaspiller son eau et réfléchir sous la douche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Pseudo : Loliwion
★ Messages : 441

★ Tronche : Luhan
★ Age : 25
★ Logement : Résidence 8510 -SUD- avec trois coloc'
★ Emploi : Etudiant en art appliqué

MessageSujet: Re: i don't like hasards.    Lun 3 Juin - 21:14

    Au fond, même s’il n’attendait rien de particulier de la part de Mun Ho, la déception était assez grande quand il se rendit compte que l’autre ne partagerait pas ce baiser avec lui. C’était leur dernier, avant longtemps. Tant pis. Il le pensait plus attaché que ça. Après tout, il avait été à côté de la plaque pendant toute la journée, ce n’était pas étonnant que ce soit encore le cas. Il se leva et proposa de suivre le plan d’origine : aller chez l’ami malade qui n’était pas malade. Il l’avait dit non ? Il fallait qu’il lui règle son compte. Il sourit à la proposition. Sourire autant dû à la proposition du « on dort là-bas TOUS LES DEUX » qu’à la méchanceté sans fin du brun. Il hocha la tête pour approuver et commença à se mettre en route. Il fut vite arrêter par les mains du brun sur ses épaules et par la collision de leur bouche. Il ne pensait pas une seule seconde que ce baiser était juste une erreur. Alors il aurait dû lui répondre plus tôt. Mais le baiser ne dura pas non plus une éternité et la tête brune trouva refuge sur l’épaule de l’autre. Hyun Sook avait ses bras tendu à mi-chemin. Devait-il le serrer contre lui ? Ou pas ? Il se ravisa et laissa ses bras pendre plutôt. Il l’écoute parler en soupirant quelques fois. Il n’avait sûrement jamais vu quelqu’un d’aussi indécis que lui. Il voulait arrêter, puis continuer, puis recommencer, mais finalement arrêter. Au final tout ce qu’il faisait c’était malmener le rouquin. Celui-ci commençait d’ailleurs à avoir le mal de mer à force d’être ballotter comme ça. Impossible de revenir comme avant ? C’était pourtant pas si dur que ça … Il suffisait d’un rien et ils pourraient juste faire comme avant. Mais avec Mun Ho … Mh, c’était pas si simple.
    « Quel genre de mauvaise décision ? »
    Mh, peut-être était-il encore un peu trop curieux. Il s’en doutait. Alors il n’attendait pas vraiment de réponse de l’autre. Il allait sûrement juste éviter la question. Pour lui, dormir avec Mun Ho ce soir semblait déjà être une mauvaise décision en soi alors, que pouvait-il faire d’autre ? Plus ça allait, plus ses résolutions semblaient partir au loin. Mais que pouvait-il dire devant un regard pareil ? Il avait en face de lui le Mun Ho presque faible. Il lui sourit et acquiesça. Ils iraient vite là-bas.
    « Va juste falloir qu’on passe à la maison, pour déposer mes courses. » Il leva les sacs comme pour prouver ses dires. « Les filles n’auront rien à manger sinon. Mais ça sera rapide, et puis … J’en profiterai pour prendre un pyjama du coup. »
    Il garda la main du brun dans la sienne et se mit en route. Le bus serait sûrement plus rapide.
    « J’espère que t’as de quoi prendre le bus, parce que j’irai pas là-bas à pied mon coco. »
    Et il l’entraîna avec lui. Boh. Au pire il paierait pour lui et puis c’est tout. Ses petites jambes commençaient à fatiguer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: i don't like hasards.    

Revenir en haut Aller en bas
 

i don't like hasards.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLACKOUT ::  :: RPs Finis-