AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 TERMINÉ | Don't wanna be near you | Moon Doo Ra |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité

Invité


MessageSujet: TERMINÉ | Don't wanna be near you | Moon Doo Ra |   Lun 20 Mai - 20:36

Les mecs relous en soirée, y'en avait pleins. Parfois, j'étais le genre de mec à ne pas lâcher une fille, si elle me plaisait. Par contre, je n'ai jamais été du trop insistant, à courir après une fille comme un chien. Non, non, s'il est question d'une nuit, y'a bien assez de filles qui sont prête à se donner. Croyez-moi. Puis, je n'ai jamais été violent non plus. En même temps, jamais eu besoin. Elles me tombaient dans les bras rien qu'avec un battement de cils. C'n'est pas de la vantardise. C'est la réalité mise à plat. Après, j'en joue beaucoup aussi.

Non loin d'une fille et d'un gars, j'entendais parfaitement la conversation qui se déroulait entre eux. Le garçon draguait cette fille. Et cette fille envoyait bouler ce mec. Et moi, je reconnaissais ce timbre de voix entre mille. Adossé au bar de cette boîte de nuit où on avait l'habitude de se retrouver, elle et moi, j'étais sorti ce soir-là sans plan, aucun. Et j'avais retrouvé des potes. La soirée se déroulait bien et je savais qu'elle viendrait. On avait ça dans le sang. Dès que je l'eus aperçue, je me suis fait discret.

Doo Ra répétait à ce mec qu'elle n'était pas intéressée. Et lui, il n'arrêtait pas d'insister. Franchement, tant que les choses ne dépassaient pas certaines limites, j'étais plutôt à rigoler dans mon coin. J'attendais impatiemment l'instant où le mec allait s'en ramasser une. Et pourtant, voilà qu'il posa une main sur elle. Et moi, je ne sais pas ce qu'il s'est passé dans ma tête, ni pourquoi je suis intervenu. Mais je l'ai fait. Je me suis retourné et j'ai passé une main autour des épaules de Doo Ra. « Désolé chérie, je suis en retard. » dis-je tout en déposant un petit bisou sur sa joue. Puis, j'ai fixé droit dans les yeux le type en face de nous. Sa main s'était vite retirée du bras de la blonde. Mon regard en disait long, il était vide et inexpressif. Non pas agressif, mais juste neutre. Histoire de dire, mec tu insistes encore un tout petit peu et je te fracasse la tronche à même le sol de cette boîte de nuit.


Dernière édition par Won Gi Jun le Ven 24 Mai - 19:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: TERMINÉ | Don't wanna be near you | Moon Doo Ra |   Lun 20 Mai - 21:55


Fire in his eyes.
gi jun & doo ra

« Putain mais j'tai dit quoi ? T'es con ou tu le fais exprès sérieux ? Lâche moi, cherche pas, non, j'te filerai pas mon numéro. Je préfèrerai sortir avec un singe en rûte, j'te jure mon gars, j'ai une large préférence pour le genre animal. Dégage franchement. » je ne faisais plus vraiment attention à l'environnement. et d'ailleurs dans ce genre de situation, personne ne le fait. trouver une connaissance vers qui me jeter littéralement afin me débarrasser de ce gros mec relou, j'y avais bien pensée une ou deux fois au cours de cette drague pas vraiment très stimulante pour moi. mais voilà, j'étais bloquée, prisonnière d'un comportement duquel j'étais habituée et personne semblait disposée à venir m'aider. j'assumais cette discussion toute seule, je perdais mon regard dans la foule de gens à l’intérieure de la boite de nuit et je commençais sérieusement à perdre mon sang froid. quand le mec posa ses salles pattes sur moi, je me sentis tressaillir et il me vint une envie pressente d'étrangler ce goujat. c'est à ce moment là que gi jun a décidé d'agir. une main se pressa contre mon épaule ce qui me surpris beaucoup d'abord. alors que je relevais la tête pour identifier la personne à qui appartenait cette main sur mon épaule dénudée - pour la soirée, je m'étais habillée d'un débardeur à paillettes noir et d'un slim moulant de même couleur que j'avais accompagnée d'une paire de talons vernis - mes yeux faillirent sortir de leur orbite. ma chérie. ma chérie. et puis ce bisous sur ma joue... à ces mots, j'ignore combien de temps mon cœur a lâché mais il est clair que je ne suis pas disposée à m'en remettre. j’étais déjà rouge-colère, et maintenant, j'étais sans doute encore plus pivoine que je ne pouvais l'imaginer. le regard insistant de gi jun sur le dragueur eu sans doute l'effet escompté puisque le garçon quitta les lieux en deux en trois mouvements. j'ai toujours pensée que la carrure de gi jun peux amadouer comme effrayer les gens, je me sentis en tout cas à cet instant très heureuse -pour ne pas dire, très fière- de l'avoir à mes cotés. « T'en as mis un temps fou pour me trouver ! J'ai cru que j'allais égorger ce type ! »


Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: TERMINÉ | Don't wanna be near you | Moon Doo Ra |   Lun 20 Mai - 22:14

J'avais opté pour un jean large, troué. En haut, j'avais mis un marcel noir. Le genre de tenue très simple. Elle, elle état somptueuse, comme toujours. Je l'ai toujours trouvée renversante. Mais y'a des fois où ça atteignait des sommets énormes. Cette fille, je ne comprenais pas pourquoi et comment elle était toujours célibataire. Remarque, si elle tombait toujours sur des idiots pareils. Enfin. Je regardais le type s'éloigner et je ne pouvais m'empêcher d'étirer ma bouche dans un large sourire quand je repensais à tout ce qu'elle venait de lui balancer dans la tronche. Doo Ra et ses sorties, c'était quand même un truc à relever.

Très lentement, je relâchai la demoiselle. « T'en as mis un temps fou pour me trouver ! J'ai cru que j'allais égorger ce type ! » qu'elle me dit, les joues encore rouges de colère. Pourquoi se mettait-elle dans tous ses états pour un connard pareil ? « C'était trop tordant de t'écouter lui balancer de ces sorties ! » répondis-je tout en rigolant un petit peu. Mais je ne pus m'empêcher de rire en repensant à sa dernière réplique. « Le must, c'est quand même quand tu lui as dit que tu préférais le règne animal à lui. »

Me calmant un petit peu, je commençais à me diriger vers le bar. « Viens, on va boire un coup ! » L'alcool et moi, toute une histoire.

Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: TERMINÉ | Don't wanna be near you | Moon Doo Ra |   Lun 20 Mai - 22:43

J’adressais mon plus beau sourire à mon meilleur ami en replaçant une mèche de ma chevelure blonde derrière mon oreille. Au moins, mon Gigi qui avait assisté à la scène depuis le début ne m'avait pas laissé me dépatouiller toute seule face à cet abrutit de première. «Qu'est-ce que t'en sais, après tout, j'ai peut-être vraiment des tendances zoophile ce qui expliquerait beaucoup de choses... ». j'étais sur les talons de Gi Jun qui nous attiraient tous les deux vers le bar. j'observais son dos en me disant qu'à la seconde ou j'avais prit la décision de sortir ce soir, je m'assurais de le rencontrer à un moment ou à un autre au cours d'une nouvelle nuit de folie. là encore, j'avais vue juste, et j'étais réellement ravie qu'il soit là et qu'il m'invite à boire un verre. arrivée devant le comptoir, je m'avançais la première vers le barman, parlant d'une voix haute et clair pour prendre ma commande. « Un whisky-coca pour moi. Tu prendras quoi ce soir Gi Jun ? C'est moi qui invite... à prendre pour un remerciement pour m'avoir sortie d'une situation périlleuse. ». Bien sur, je blaguais. J'étais parfaitement capable de me débrouiller toute seule et ça, Gi Jun le savait que trop bien. Mais je préférais que ce genre de situations se termine bien et son intervention avait peut-être évitée quelques débordements de mon tempérament parfois un peu trop excessif...



Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: TERMINÉ | Don't wanna be near you | Moon Doo Ra |   Lun 20 Mai - 23:17

Le regard perçant dans mon dos. Il caressait et chatouillait ma peau.
Doo Ra avait décidé de me devancer au bar, ce soir-là. Ce fut donc pourquoi elle se précipita pour commander et me demander ce que je buvais. « Un whisky-coca pour moi. Tu prendras quoi ce soir Gi Jun ? C'est moi qui invite... à prendre pour un remerciement pour m'avoir sortie d'une situation périlleuse. » J'étais pas très content qu'elle me fasse ce coup-là. J'aurais préféré lui payer un verre. « Une pression. » De toute façon, il n'en ferait qu'à sa tête.

En attendant que le serveur prépare nos commandes, je m'approchai un peu d'elle au bar. Histoire de pouvoir discuter. « Des tendances zoophiles, hein ? Me cacherais-tu des choses, Mademoiselle Doo Ra ? »

Le serveur posa les boissons assez rapidement devant eux. Tiens, prends ici, mon pote. » me précipitais-je en tendant un billet dans la direction du barman. Il était absolument hors de question que je joue au connard, doublé d'un caractère radin. Pas avec elle, en tout cas. Pas avec elle.

Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: TERMINÉ | Don't wanna be near you | Moon Doo Ra |   Mar 21 Mai - 21:04

Pourquoi fallait-il toujours qu'il paye pour moi ? Je fronçais les sourcils sans quitter des yeux les billets de Gi Jun que le barman faisait glisser entre ses doigts. J'étais littéralement vexée, bah oui, il faut croire que pour une fois, j'étais sur le point de réussir à lui payer son premier verre de la soirée. J'essayais de remettre les choses à leur place. Il m'arrive souvent de repenser à ce jour ou ma vie a basculée, ce fameux jour ou lui et moi nous nous sommes rencontrés. Mes sentiments sont devenus si forts au fil des jours, que j’estime qu'être sa meilleure amie ne l'oblige en rien à toujours vouloir être le premier à me faire plaisir. Quand il me refuse des gestes aussi simples, il me torture. Gi Jun, s'il te plait, laisse moi te faire plaisir, laisse moi faire selon mes désirs. Nous sommes comme ça lui et moi, deux personnes sympathiques, prévenantes envers les autres, nous nous donnons à fond en amitié. Mais que dire de l'amour ? Si Gi Jun était plus timide que moi, il est clair que je verrais les choses différemment car sans doute me laisserait-il bien plus de libertés. Mes sentiments m'étouffent. Mais comment lui faire comprendre sans qu'il ne commence trop sérieusement à se douter de certaines choses... ne rien dire est la seule protection que j'ai su trouver. Ce soir encore, je resterais muette, je le laisserais me payer quelques verres et puis, je ne ferais pas ma mijaurée. « Ne parlons plus des animaux que je me fait dans ton dos, trinquons à ta santé ! ». Je ramassais d'une main le verre de sky et je balançais quelques gorgées au fond de ma gorge. Tandis que je buvais, mon regard ne quittait pas celui de Gi Jun qui s'était de lui-même rapproché de moi pour discuter. Je sentis l'alcool me bruler, mais cela ne m'empêcha pas de recommencer aussi vite que je venais de le faire. Ce soir, je suis prête à me saouler, et que personne ne s'y oppose, l’esprit torturé a bien le droit de se laissé aller une fois de "temps en temps" (mais oui mais oui) dans l'ivresse.



Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: TERMINÉ | Don't wanna be near you | Moon Doo Ra |   Mar 21 Mai - 21:31

Ce gars, je le connaissais bien. Impossible qu'il me fasse faux bond. Il prenait toujours les billets que je lui tendais. Simple question de respect entre mecs. Un truc que les filles ne comprendraient jamais. Même si on tentait de leur expliquer en long et en large. Ca n'avait rien avoir avec le fait qu'elle était une fille et que nous étions des hommes. Va pour expliquer à une fille avec une caractère aussi fort que celui de Miss Doo Ra ! Tous des machos, t'façon, hein ? Comment décrire ce geste à une femme ? Celui d'un homme qui respecte profondément un autre ? Aucune idée.

De toute façon, depuis quelques temps, je ressentais bien que Doo Ra était très tendue en ma compagnie. Je n'en ai jamais compris la raison et je n'ai jamais cherché. Elle se crispait. Quelques fois, comme ça, sans raison. Quand je lui payais un verre. Quand je lui parlais de choses ou d'autres. Bref. Sûrement un truc de meuf. Elles étaient complètement bizarres, quand elles le voulaient.

La blonde semblait résolue à se bourrer la gueule, dis donc ! Sans plus attendre, elle s'empara de son verre et s'enfila bien quelques gorgées à la suite. Quant à moi, la première gorgée de bière... c'était un peu comme la première latte d'une clope. Un truc qui se savoure profondément. Comme on tire fort sur la clope lors de la première bouffée, pour relâcher la fumée dans un rail profond. C'était pareil avec une bonne bière. La première gorgée était toujours, toujours la plus longue. En fait, je décrirais l'état avant la bière comme un assoiffée dans le désert. Une oasis apparaît et c'est cette bière. Le voyageur va se précipiter vers l'eau mais... il va également prendre son temps pour boire. Et c'est le premier flot de liquide qui coule dans sa bouche qui déterminera si cette eau est pure et bonne. « Ahhhhhh. » Sauf que pour moi, l'eau c'était néfaste. Et la bière, c'était elle qui me déshydratait. « Doucement, crevette. J'veux pas te porter chez toi sur mon dos. »

Du monde arriva au bar. Un petit groupe de mec. Du coup, ça devenait serré, serré. J'étais obligé de limite me coller à Doo Ra. Et personnellement, je m'en foutais. C'était pas comme si c'était important, non ? C'était Doo Ra, après tout. On se connaissait par coeur. Je n'avais pas de souci à l'enlacer ou à me trouver près d'elle. « Alors, comment ça avance tes cours ? » Fallait bien, de temps en temps, lui demander où elle en était dans sa vie professionnelle.

HRP :
Désolé d'avoir modifié le titre... 8D
C'est pour un petit projet personnel ! 8D
;)
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: TERMINÉ | Don't wanna be near you | Moon Doo Ra |   Mar 21 Mai - 22:09


Il y avait entre Gi Jun et moi une proximité suffisante pour ne pas que je m'empourpre à nouveau comme lors de la scène de tout à l'heure avec le dragueur. Je terminais mon premier verre avec une rapidité fulgurante mais il n'était pas dans mes habitudes de prendre le temps de savourer l'alcool à la manière de Gi Jun. Pour moi, l'alcool était un jeu, une manière de outrepasser mes limites et de m'éclater sans restriction. Et pour en activer ses effets au plus vite, j'élevais un billet dans ma main droite pour attirer bien évidemment l'attention du barman et je terminais mon verre de l'autre. Cette fois, je souhaitais payer pour moi. Moi et moi seule, la fille qui termine son whisky-coca en un éclair. Le sky, la vodka et le jet sont les trois alcools qui me font très vite de l'effet et qui, forcément, m'en font voir de toutes les couleurs. « Roooh ça va vieux râleur. Je suis une grande fille, je pourrais rentrer chez moi en rampant s'il le faut. J'ai un instinct de survie de fifou. » Mouais bon, ma dernière phrase ne voulait pas vraiment dire grand chose. Peu importe. Lorsque le bar se retrouva bientôt prit d’assaut par la la clientèle, la limite maximale perso' que je m'étais imposée avec Gi Jun à propos de notre espace vitale à chacun, se retrouva bientôt brisée par les clients collants et trop pressés d'atteindre le comptoir. Putain mais, poussez-vous. Me retrouvant presque collée à lui, j’eus l’impression d'avoir l'occasion d'humer son parfum pour la première fois depuis des semaines. Je riais. Même si ce rapprochement était inconfortable pour moi et habituel pour lui, je me sentais heureuse, sans aucune raison particulière. Et puis, il sentait bon, Gi Jun, an oui, son parfum le rendait d'autant plus désirable. « Mes cours ? » J'avais la tête dans les étoiles et lui me parlait de mes études, dernière chose dont j'avais envie de parler avec lui. En ce moment, j'étais bien plus préoccupée par la promotion des Dirty Socks, mon groupe de rock alternatif, que par mes examens qui pourtant approchaient à grands pas. Il est clair que de passer mes nuits à faire la fiesta à droite à gauche au détriment de mes études qui pourtant, me plaisent à fond, n'est pas ce que j'avais pour ambition de faire. Mais malheureusement, je me suis habituée à une dynamique "festive" que certaines personnes comme ma petite Jun Hye, souhaiteraient certainement que je laisse de coté, au moins pour les examens de première année. « Oh ben tu sais, ça peux aller. Mes résultats sont moyens, et c'est ce qu'il faut pour réussir sa première année. Et toi le boulot ? Il faudrait que je passe t'y voir ! J'aimerais trop acheter des rollers à Jun Hye, rien que pour l'y voir dedans ! Elle me fait trop marrer ! Et puis on sera tellement sexy au bord de la mer à nous dandiner dans notre maillot et nos rollers fluos ! »

HRP : ah ouais, tu attises ma curiosité. cache



Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: TERMINÉ | Don't wanna be near you | Moon Doo Ra |   Mar 21 Mai - 22:35

Clair que ça me ressemblait pas. De parler des cours, d'aborder des sujets aussi fâcheux. Alors que la musique battait de son plein, que l'alcool coulait à flots et que pleins de petites minettes me lançaient des regards. Moi, je parlais des cours comme un con. Au lieu de lui parler d'un truc qui lui plaisait vraiment : son groupe de musique. J'avais hésité entre les deux sujets, et puis comme je n'aime pas hésiter, j'ai vite tranché. Et par hasard c'est tombé sur le sujet des cours. Enfin, la tête étonnée de Doo Ra me fit redescendre sur Terre. Je compris qu'elle navais pas envie d'aborder le sujet. De toute façon, les études, c'est le genre de trucs qu'on veut juste oublier quand on fait la fête.

Un instinct de survie de fifou. Elle me faisait bien rire, celle-là ! On verra bien ! Alors, comme si c'était une punition divine qui me revenait en pleine tronche, elle me parlait du boulot. « Le boulot. » C'était à mon tour de ne pas avoir envie de parler de ça. « Une cliente m'a envoyé chier sec aujourd'hui. Tiens ! Elle aussi voulait faire du roller. Par contre j'sais pas si elle voulait le faire avec le maillot sexy, fluo et tout ça... » Je fis une drôle de tronche avant de boire un peu de ma bière. « Remarque. J'aurais bien aimé la voir en maillot. » Puis, je me mis à rire comme un con. Mais quel con mais quel con. « Bref. Et je lui ai conseillé des protections adaptées pour elle. Elle voulait pas m'écouter et a pris des trucs trois fois trop grand. Je sens qu'elle va bien se viander, celle-là ! » Cette fois, j'avais une petit mine triste. Et je bus une autre gorgée de ma bière, pour la terminer. « C'est bien dommage, d'ailleurs, pour son jolis minois. »

Ceci clôturait cette magnifique conversation. Je m'étais d'ailleurs redressé et j'avais gueulé eh, barman, une tournée s'teuplé ! Une bière fut posée sur le bar. Ainsi qu'un nouveau verre pour la blonde. Je pris ma pression dans une main et saisit celle de Doo Ra avec l'autre. « Viens, on va danser ! » L'attirant vers la piste, j'avais un big sourire qui en disait long. Mais je n'arrivais pas à me taire. « Je me languis de te voir danser, déesse du déhanchement ! » C'était sarcastique. Évidemment. Doo Ra, une déesse du déhanchement ? J'étais alors, pour ma part, une déesse de la danse du ventre. Ce qui n'était pas le cas, croyez-moi ! C'était pas gentil de se foutre de sa gueule, d'accord. Mais bon, elle était douée en chant et avec une guitare dans les mains. Y'avait pas à dire. Mais au milieu d'une piste de danse... c'était une toute autre histoire...

HRP ;)


Dernière édition par Won Gi Jun le Jeu 23 Mai - 20:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: TERMINÉ | Don't wanna be near you | Moon Doo Ra |   Jeu 23 Mai - 20:27


Remarque, j'aurais bien aimé la voir en maillot. J'aurais presque pu cracher ma rage là. Heureusement, l'alcool est l'aspirine de l'âme et pis en plus, elle commence déjà à faire son effet. Narmol, avec la rapidité avec laquelle j'ai fait filer mon premier verre. Ce mec me tue avec ces sous-entendu pervers. Il n'a pas peur de dire les choses, lui au moins. Sale petite gamine, fausse blonde coincée. Ayez, vous le sentez ? Je commence à partir dans mes délires. Ais-je oubliée de prévenir qu'avant de venir en boite de night, que mes colocataires et moi avons fait l'apéro tous ensemble avant de nous séparer chacun de notre côté ? C'était genre, une soirée canapé autour de la table basse à s'écouter du bon son, on se racontait les derniers potins - chose qui insupporte Mun Ho en particulier - et qui comme toujours a finie par se terminer par des séparations. Je pense que ce soir, Jun Hye aurait préférée m'accompagner. Faut dire que depuis tout à l'heure, j'essaye de me me faire passer pour quelqu'un de complètement sobre. Par respect pour Gi Jun. Si je me concentre sur mon début de soirée et que je vous parle de l'alcool qui commence à monter, c'est que j'essaye de trouver une parade pour ne pas me repasser en boucle chaque phrases qu'il vient de me balancer. Le jolie minois de la dame, je m'en fou putain, je m'en fou, je veux pas savoir, je veux plus savoir. Je pourrais toujours mentir, parce que ne plus être à côté de lui, ça non, je peux pas l'imaginer. Je pourrais toujours faire semblant de sourire. C'est ce que je m’efforce de faire à l'instant même. Mais faire taire la réalité, dire mais merde, chut bordel, à mes sentiments qui implosent, ça je peux plus. Et c'est une bien dure fatalité. « BEAU BARMAN ! Steuplait ! Mets-en un double pour moi ! » J'attends que le beau serveur pose une bière devant Gi Jun avant de lui arracher des mains mon propre verre. Le whisky me brule et me donne envie de chialer. Je buvais quand Gi Jun passa sa main entre mes doigts pour m'emporter vers la foule. Rougissante, je n'étais pas vraiment hyper motivée pour faire bouger mes fesses sur le dancefloor. A vrai dire, j'avais de la peine à me tenir debout mais j'essayais de maintenir mes efforts pour éviter que Gi Jun ne remarque l'état dans lequel j'étais entrain de me mettre. Je terminais mon verre d'une traitre et je le laissais sur le comptoir. Me laissant attirer sur la piste, je regardais la foule de gens autour de nous deux. Il y avait un paquet de nanas toutes aussi maquillées, pomponnées et sexy qui se déhanchaient en petits groupes et je devinais que c'était par là que Gi Jun comptait nous emmener pour danser. Ou bien au contraire, cherchait-il un coin un peu plus reculé des filles pour s'épargner la honte que j'allais bientôt créer sur lui avec mes pas de danses ridicules. S'il s'attend à ce que je me mette à délirer comme à mon habitude, à faire absolument n'importe quoi sur la piste, je crois qu'il ne me faudra pas longtemps pour entrer dans ce mode folie. Encore dix petites minutes à patienter, histoire de me foutre dans l'ambiance. Et puis, allons-y let's go, oublions qu'une nuée de filles sont entrain de mon petit Gi Jun, sisi, et profitons de la nuit.

first music, hear




Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: TERMINÉ | Don't wanna be near you | Moon Doo Ra |   Jeu 23 Mai - 21:05

Chui l'roi d'la glisse. J'avais quelques petits mouvements. Mais en règle générale, je n'aimais pas trop danser. Alors, je restais dans mon petit coin, je faisais quelques petits pas tout simples. Je restais dans une zone fermée. Et quand les filles venaient enfin, je dansais sexy au possible avec elles. Les danses sensuelles, oh oui j'aimais ça ! Et de son côté, Doo Ra semblait enfin dans le mouvement. Elle buvait, beaucoup. Comme d'hab ? Pourquoi je ressentais une différence, pourtant ? Comme si quelque chose la gênait et la coinçait. Mais bon, ça me sortit vite de la tête. Le mix prenait son envol et Jackson gueulait à travers les enceintes.

J'attirai d'abord ma meilleure amie vers moi. D'abord, je lui pris la main et je commençai quelques petits pas très lents pour m'approcher d'elle. Jusqu'à beaucoup réduire la distance entre nous. Normal qu'on danse ensemble, non ? On se connaissait par coeur. Je n'avais pas peur de faire ça. Tout était clair dans mon esprit. Je ne faisais que danser. Je n'avais pas encore assez bu. D'ailleurs, pourquoi je n'avais pas encore assez bu ? Oh pi merde ! On avait dansé tant de fois, elle et moi. Je fis faire une petite pirouette à Doo Ra, pour qu'elle se retrouve dos à moi. Lorsque ce fut le cas, je me collai contre elle. Je commençais une de ces fameuses danse sensuelle. Sans arrière pensée, aucune. Parce que j'étais un connard qui ne pensait pas plus loin que ça. On dansait, c'est tout.

Avant même que la musique ne prenne fin, une de ces jolies minettes se démarqua du lot. Comme si elle tombait du ciel, elle se mit à danser très près de moi. Alors moi, j'avais le sourire jusqu'aux oreilles, parce qu'elle était grave canon. Je me décollai un peu de Doo Ra et lui soufflai à l'oreille « Ca y'est, j'ai un ticket ! » Finalement, je me détachai complètement de mon amie. Allant jusqu'à lui lâcher la main que j'avais saisi plus tôt et que je n'avais plus lâché jusqu'ici. Je lui lançai un dernier regard et lui dis « On se retrouve tout à l'heure, au bar ? » Mais je n'eus pas le temps d'entendre sa réponse, que la bombe sexuelle m'attirait déjà dans ses bras.

Que les diableries de la nuit commencent. J'étais d'humeur à joueur au connard, ce soir-là. Même pire. J'étais d'humeur à lâcher ma meilleure amie pour une connasse qui trainait par là. Mais après tout, elle me pardonnerait. Comme toujours. Parce qu'elle était mon amie. Et c'était différent, entre amitié et attirance. Là, j'étais attiré par une fille, normal que j'aille vers elle... non ? Je sentais ses formes se presser contre mon corps. Je n'étais plus de ce monde. J'étais ailleurs, les musiques défilaient. Le monde autour de moi tournait. Je n'étais plus ce gars-là, j'étais un animal en chasse. Un animal en rut. L'appel de la nature. Et quand enfin elle se mit à m'embrasser, je montrais pleinement ma nature de dragueur. Lorsque le baiser fut fini, j'avais beau chercher Doo Ra des yeux, je ne la voyais pas. Depuis combien de temps je dansais avec cette fille ? J'en sais rien. Mais... j'avais comme un mauvais pressentiment. Comme si quelque chose de grave venait de se passer. Je rompis le contact avec elle brutalement, la laissant là au milieu de la piste de danse comme une conne. Qu'est-ce que j'en avais à foutre de sa gueule ?
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: TERMINÉ | Don't wanna be near you | Moon Doo Ra |   Jeu 23 Mai - 22:20


Première danse. Premiers pas sur le dancefloor et paf, le DJ nous refourgue un mix qui se compose du dernier Daft Punk get lucky - an oui an oui an oui - à un mélange vocal feat Michael Jackson. Je suis trop fan de l'idée ! Et j'aime ce mec derrière ses platines qui tente de faire passer crème ce mélange qui, à mes yeux, est le reflet même de ses bons gouts en matière de mix. Je vous parlais d'attendre dix bonnes minutes pour faire monter la mayonnaise, mais finalement, il m'a pas fallut deux secondes pour me mettre à bouger dans tous les sens et à hurler comme une malade. we're up all night to get lucky. Je me laisse faire quand Gi Jun m'attire vers lui pour une danse carrément sensuelle. Je pense que j'ai une image complètement erronée de la danse sur laquelle on s'adonne tous les deux. Ma vision commence petit à petit à me faire défaut. Très peu de gens le savent mais il m'arrive parfois de porter des lunettes de vue. Je crois que ça surprend toujours les gens de me voir en porter d'ailleurs. La plupart du temps, je me sens obligée de les mettre quand il faut que je bosse jusque tard mes cours pour un éxam ou un devoir à rendre au lendemain, que les nuits sont courtes et que la fatigue tue totalement mes yeux. Dans ces moments-là, le mal de tête commence et j'ai une image un peu floutée des gens autour de moi. Et ça fait chier, mais c'est comme ça. Et là ben je commence à être bourrée, je fait n'importe quoi avec Gi Jun mais il m'emporte loin dans les étoiles. J'aime quand il se colle à moi comme ça. J'aime le sentir si près de moi, je me sens comment dirais-je, si prêt du but. Je dirais que chaque fois que l'on se retrouve à danser ensemble, je suis tellement défoncée que la distance qu'il réduit entre nous pour nos pas de danse ne m’effraie pas et n'évoque pas plus d'émotions que si il me prenait dans ses bras dans un moment de sobriété. On a l'habitude de danser comme ça, comme deux meilleurs amis qui s'éclatent sans se prendre la tête au rythme de la musique qui nous déchainent. Je suis loin d'imaginer dans quel état je vais bientôt me retrouver. Je ne me préoccupe plus de rien et surtout pas des filles qui s'entassent derrière Gi Jun en priant pour qu'il lâche cette pauvre petite blonde un peu trop mignonne pour s'occuper d'elles. Je vie un moment vraiment intense avec lui, j'ai même la sensation qu'il n'a envie d'être avec moi et seulement moi ce soir et que rien ni personne ne viendra gâcher ce moment.

« Ca y'est, j'ai un ticket ! On se retrouve tout à l'heure, au bar ? » (Et j'ai pardonné, et j'ai fermé les yeux sur ma réalité....) Badoom. Badaboom. Badoom. (Marcher ensemble...tomber ensemble...). Tu t'es laissée emporter par tes idées folles ma pauvre Doo Ra. Tu abuses de son temps car tu crois qu'un jour, vous partagerez ensemble le même chemin, tu y crois tellement toi. Mais il se détourne de toi ma pauvre chérie. Il te tourne le dos, il joue la carte de l'indifférence. Il laisse le corps d'une autre prendre possession de ses mains. Il la laisse faire. Tu les regardes. Tu n'as pas même besoin de reculer dans la foule, ils sont déjà loin. Il la regarde avec envie, elle le dévore des yeux avec désir. Tu croyais y voir flou, mais rien n'est plus net que la scène qui se déroule devant toi. Tu commences à détourner ton regard, tu perds l'équilibre et tu manques de te prendre un parfait inconnu. Tes yeux sont brumeux, ta bonne humeur s'envole. (Mourir ensemble, partir ensemble, ne plus attendre...) Tu t'avances vers le bar et cette fois, tu tombes littéralement sur le dragueur de tout à l'heure. Il t’intercepte, tu es complètement naze ma petite dame. Tu restes devant le comptoir, complètement en bad et tu laisses le gros con te payer une téquila. Tu ne veux plus te retourner vers la piste, tu ne veux plus voir ce qu'il s'y passe. T'as envie de chialer. Tu termines ton verre et tu décides de te barrer au plus vite parce que tu commences à sentir la gerbe monter, tu deviens totalement incontrôlable ma vieille, méfie-toi. On t'observe. En sortant de la boîte de nuit, tu sens bien que quelqu'un t'aide à marcher. Il ou elle te murmure à l'oreille des choses pas trop désagréables.

Tu aimerais que cette personne te laisse tranquille, mais tu le laisses te soutenir et t'emporter vers la plage. Il fait froid, ça oui, un petit vent soulève tes cheveux et dévoile ta tenue. T'essaye de parler quand la personne que tu vois à peine tellement il te parait flou te propose de retirer tes vêtements. Tu l'envoie chier, franchement, pour qui il se prend. Alors il s'y colle lui même et pose ses deux mains pas loin de ta poitrine. Tu pètes un câble, il est une ombre, un corps humain impossible à identifier dans la nuit noir mais tu comprends ce qui t'arrive. T'es parfaitement contre. Tu le frappes au visage, tu hurles, tu chiales, tu rigoles, tu ne sais plus vraiment ce que tu fais. Et lui, il se casse, parce que tes hurlements attirent des gens sur la plage. Tu te rapproches ensuite de la mer. Tu balances tes chaussures sur la plage et tu commences à te rapprocher de l'eau. Tu entres, tu laisses les vagues se frotter contre tes jambes. Et puis tu chiales, bébé.


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: TERMINÉ | Don't wanna be near you | Moon Doo Ra |   

Revenir en haut Aller en bas
 

TERMINÉ | Don't wanna be near you | Moon Doo Ra |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLACKOUT ::  :: RPs Finis-