AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 mother fucker ! kill this shit with me ! ; ft. lee mason.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage


Invité

Invité


MessageSujet: Re: mother fucker ! kill this shit with me ! ; ft. lee mason.    Lun 20 Mai - 0:04

Marie ? Il n'a tout de même pas l'air d'un petit saint ? ... Si ? A cette pensée le jeune lycéen bouillonna de l'intérieur. Il ne ressemblait pas à un puceau qui ne sait pas boire tout de même? Voilà, il venait un peu de le saouler et c'est sûrement pour cela qu'il s'est nettement foutu de sa tronche quand il a fait tomber la bouteille d'eau sur le sol. Il devait bien avouer qu'il était sexy en train de nettoyer le sol, mais bon il l'utilisa d'une façon ironique. Lui faisant un sourire au coin quand il lui a dit qu'il allait lui montrer ce que c'était être sexy. « J'ai vraiment hâte de voir cela. » dit-il en lui faisant un clin d'oeil. Il lui précisa où se trouvait la serviette et laquelle prendre avant de finalement commencer à faire à la vaisselle qu'il n'avait pas fait depuis longtemps. Tournant la tête vers la télé, il prit la télécommande pour mettre un peu de la musique avant de finalement de finalement faire la vaisselle tout en bougeant au rythme de la musique. Il finit sa dernière tasse avant de sentir quelque chose se coller dans son dos, il se braqua directement avant d'entendre la voix de pucelle que pouvait utiliser Munho. Il se tourna vers lui avant de le voir torse nu et ... il doit bien avouer que cette vue lui plaît vraiment, il est sexy... il ne peut pas dire le contraire par contre sa voix de pucelle reste à désirer. « Tu gâches tout ton côté sexy avec ta voix de pucelle tu sais. » dit-il avec un sourire au coin. Il l'écouta blablater tout en ressuyant les ustensiles qu'il a utilisé. « aucune cheminé ici, on est dans un appartement, c'est par chauffage. » rangeant les bols et les couverts à leur place. Il se tourna vers lui et leva les yeux au ciel. « Si je t'ai dis de prendre cette serviette c'est que je compte la mettre au sale juste après voyons. » rigolant, il passa à côté de lui avant de lui taper les fesses. Il alla se poser devant la télévision regardant les clips. « hey le faux frisé, tu me diras quand on pourra aller s'amuser en boîte... T'as besoin de sécher pour le moment... Au fait, j'ai cru qu'on avait dit aucun contact physique? » parlant tout en regardant la télévision. Il savait très bien que celui-ci l'entendait de la cuisine.
Revenir en haut Aller en bas

avatar



★ Messages : 379

★ Tronche : kim jong in. (kai).
★ Age : 26
★ Logement : en colocation avec deux nanas & un mâle, zone sud appartement 8510.
★ Emploi : barman + étudiant en droit.

MessageSujet: Re: mother fucker ! kill this shit with me ! ; ft. lee mason.    Lun 20 Mai - 0:56

Quoi ? Attend .. Quoi ? Pourquoi il ne te poussait pas ? Il n'avait pas dit qu'il n'aimait pas qu'on le touche ? Et là, tu le touchais puissance mile ! Alors pourquoi ? Pourquoi il se laissait faire ? Tu ne comprenais pas, vraiment pas. Tu le regardais, te détachant. Pourquoi ? Tu plisses tes yeux. Tu soupires. « Au contraire, cette voix est censé te rendre toute chose. » Tu tentes un sourire sarcastique. Tu es trop embrouillé pour réellement envoyer des choses, répondre à son attaque. Tu arques un sourcil et tu prends en note mentalement que, ouais, dans les appartements, il n'y a pas de cheminé. Tu mettras ta chemise sur un radiateur après. Tu arques encore un sourcil. Pour la mettre au sale ? Mais quel ingrat ! « YAH ! Je te fais l'honneur d'essuyer mon corps sur une serviette minable, et tu comptes la laver ? Tu devrais la mettre dans un cadre et ne plus jamais y toucher, par peur d'enlever mon odeur ! » Te lancer des fleures, tu savais réellement bien le faire. Tu grognes et tu grattes légèrement ton ventre. Tu lâches un couinement. Il vient de frapper ton fessier, là. T'as pas rêvé. Tu te retournes rapidement et tu le suis jusqu'à son salon. Tu le fixes, des yeux pleins de questions. Pourquoi il faisait ça ? Tu penches ta tête. Tu t'attendais à te prendre un coup en pleine gueule, pas une tapette sur les fesses ! Tu lèves le bras en sautillant. « Ah ! J'allais y venir justement ! » Tu te précipites vers le canapé et tu t'accroupis en face de lui. Tu le scrutes, fronçant tes sourcils. Tu penches ta tête à gauche, puis à droite. « Tu ne m'as pas dit qu'on ne devait pas te toucher, y'a pas longtemps ? Tu ne m'as pas déboîté l'épaule ? » Tu te relèves et tu t'assoies à terre. « Non pas que j'aimerai avoir une baffe ou un coup dans le ventre. Mais, t'es vraiment étrange comme mec, Mason. » Tu hoches ta tête. « Et si je ne peux pas te toucher, qui te dit que tu peux poser tes mains sur mes fesses sublimes ? Injustice ! » Tu te lèves rapidement, le pointant du doigt. Tu cherches un radiateur, que tu trouves rapidement. Un sourire victorieux tu cours vers lui et tu poses ta chemise. « SINON Pour la boîte, attendons que ma chemise et que mes beaux cheveux FRISÉS sèchent ! » Tu insistais sur ça. Tes cheveux étaient beaux et frisés, il n'avait pas à les critiquer comme ça ! Tu t'étires et tu te jettes sur le canapé, à côté de lui. « Au fait, tu vis seul ici ? Dieu, ça doit être un peu barbant. » Tu gonfles tes joues et tu fais tourner tes poignets. « Moi, c'est un peu plus distrayant chez moi. Y'a du monde. » Tu hoches la tête et tu te mets à fixer la télévision. Tu n'avais plus qu'une hâte : aller en boîte. Mais si tu y allais avec ta chemise mouillée, t'étais foutu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: mother fucker ! kill this shit with me ! ; ft. lee mason.    Lun 20 Mai - 13:04

Le voilà utiliser une voix de pucelle pour essayer de le rentre touche chose? Il est malade ce type, c'est en utilisant cette voix que Mason pleure et qu'il ne pourra sans doute jamais être toute chose comme il dit. Il n'y a pas à dire le jeune lycéen aime vraiment embêter son aîné et tous les moyens sans bon même une serviette. Il leva les yeux au ciel en entendant les paroles de son aîné, quoi que finalement on ne peut pas vraiment parler d'aîné et il fait des études de droit en plus de cela... mon dieu qu'est ce que cela va être? « En quoi ton odeur serait spéciale et je n'ai pas de cadre pour mettre un morceau de tissu sale en vitrine. » dit-il en soupirant doucement. Il finit de ranger ses affaires avant finalement lui frapper les fesses en se dirigeant vers le salon pour regarder la télé. Mason précisa qu'il avait dit ne pas vouloir de contact physique et pourtant, il y a quelques minutes Munho s'est littéralement collé contre son dos... Il n'a pas réagi tout de suite mais il l'aurait bien castré pour la peine. « J'étais trop surpris pour réagir tout de suite, tu serais resté deux secondes en plus... Je pense que tu n'aurais plus eu l'occasion d'utiliser ta... virilité. » dit-il avec un sourire au coin. Il haussa les épaules en écoutant la suite de ses paroles. « Je ne les ai pas touché pour te faire plaisir mais bien pour te punir, à moins que tu ais des envie sadomasochiste. Je ne les ai pas touché par plaisir. » dit-il en haussant les épaules pour bien lui montrer que finalement cela lui était égale. Il tourna la tête vers lui et lui fit un sourire au coin. « Normalement je vis avec ma tante, mais elle est partie en Australie pour son travail donc je suis actuellement à la recherche de deux colocataires... Deux ont répondu, je dois les voir dans deux semaines pour voir. » dit-il en haussant les épaules doucement. Il changea de chaîne avant de s'étendre passant une main dans ses cheveux. « Bon tu te dépêches de te sécher mec ! J'ai envie de sortir. » soupire doucement.
Revenir en haut Aller en bas

avatar



★ Messages : 379

★ Tronche : kim jong in. (kai).
★ Age : 26
★ Logement : en colocation avec deux nanas & un mâle, zone sud appartement 8510.
★ Emploi : barman + étudiant en droit.

MessageSujet: Re: mother fucker ! kill this shit with me ! ; ft. lee mason.    Lun 20 Mai - 15:50

Rah ! Il ne pourrait pas faire un effort pour te comprendre ? Tu soupires. Non, il ne peut pas. « Tu ne sais pas comment parler aux hommes ! » Crachais-tu. Non, il ne savait pas comme parler aux hommes ! Tu lui jettes la serviette en pleine face, maugréant dans ta barbe. « Quel gamin insolant .. » Tu marmonnes, tu marmonnes, mais t'iras pas lui dire de si tôt. Tu poses finalement ta chemise sur le radiateur, et tu t'assois à côté de lui. Tu pouffes. Tu t'en doutais ! Tu es trop rapide pour que son lent cerveau puisse réagir ! « Tu es trop lent. » Tu pouffes encore une fois. Tu pouffes tout le temps, pire qu'une gonzesse. « Je suis sûr que si je te viole, tu ne le remarquerais même pas. » Quelle belle comparaison ! Bravo Mun Ho ! Tu l'écoutes, passant ta main dans tes cheveux, l'imitant. « Tu comptais me castrer ? Mais vous avez quoi contre mes bijoux bon sang ! » Ce n'était pas la première fois qu'on faisait une tentative de castrage sur toi, oh non. Tu allais sérieusement finir par croire qu'ils avaient tous un problème contre eux. Ou elles. Mais bon, pour l'instant, tu n'as eu que des attaques de mâles mal léchés. Tu manques de t'étouffer. Sadomasochisme ? Mais non ! Bien sûr que non ! Tu le fixes avec de gros yeux, surpris. « Te fous pas de moi gamin ! Dans tous les cas, si j'étais de ce bord là, je serai plutôt le sadique ! Non mais je rêve. » Tu tapes du pied. Dieeu ! Il recommence ! Il t'agace de nouveau ! Ah, toi qui croyais que le courant était finalement passé. Déçu. Tu hoches la tête à la suite de ce qu'il dit, t'en foutant finalement royalement. Bah ouais. Il ne faut jamais trop jouer avec l'ego de monsieur Im. Tu soupires et tu lui donnes un coup d'épaule. « Excusez-moi Ô mon roi. » Ironie, ironie. C'est ton second nom. Tu te lèves et tu prends ta chemise, tu l'enfiles rapidement. Tant pis. Si tu tombes malade, tu lui enverras la facture des médicaments et du médecin. « J'espère pour toi que mes cheveux vont sécher en route. Sinon. » Tu lui lances un regard que tu veux menaçant, et tu t'étires. « Je m'occuperai personnellement des tiens. Crois-moi, le coiffeur tu ne le verras pas avant un bon moment. Enfin, si tu le vois déjà. » Tu souris sarcastiquement, et tu tapes dans tes mains. « Bon, si le maître de maison veut bien me faire l'honneur de se bouger. » Et juste au cas ou, tu éteins la télévision. Tu fais comme chez toi. M'enfin, la gêne, tu connais pas beaucoup. Tu t'étires une dernière fois. T'as encore les cheveux un peu mouillés, mais bon. Tu passeras outre. Tu ouvres la porte. « Tu veux que je te tire par la peau du cul mon chou ? » Dis-tu en souriant, imitant ce que tu viens de dire. Tirant par la peau du cul l'air.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: mother fucker ! kill this shit with me ! ; ft. lee mason.    Mer 22 Mai - 10:42

Ouais, il ne savait pas comment parler aux hommes mais ce n’est pas comme si il s’en préoccupait puisque généralement ce sont les hommes qui lui parlent mais pas lui. Pour toute réponse, il lui tira la langue avant de se diriger dans le salon tout en oubliant pas de lui frapper les fesses méchamment car oui ce n’était sûrement pas pour lui faire du bien. Bon, il n’avait pas réagi tout à l’heure quand il s’est collé contre son dos, tout simplement parce qu’il n’a pas eu le réflexe… Ca lui arrive de temps en temps, il ne peut pas se montrer toujours parfait après tout. « C’est sûr que ce n’est pas avec ce que tu as entre les jambes que je vais remarquer que tu me violes mec. » toujours attaquer la fierté de ces mâles, ça marche toujours alors… Est-ce que notre beau Munho va réagir face au pic du jeune lycéen ? « Il y en a plusieurs en plus, tu n’es pas tenté d’aller les rejoindre ce soir ? Tu risques sûrement d’avoir ce que tu veux avec eux contrairement avec moi. » Bien sûr qu’il se doutait que la présence de Munho près de lui n’était que pour cela… Pourquoi d’autre après tout ? Il ne put s’empêcher de pouffer de rire en l’imaginant soumis dans une relation de sadomaso. « Dommage, je te vois bien enchaîné mon cher. » dit-il en lui jetant un petit regard au coin. Le regard de Mason se posa sur Munho quand celui-ci remit sa chemise, il se leva à son tour passant une main dans ses cheveux ne le regardant même pas. cause toujours du m’intéresse a cette pensée, un sourire au coin se dessina sur ses lèvres. Qu’il n’essaye même pas de toucher à ses cheveux sinon il lui coupe sa queue pendant la nuit, croyez le ou non mais ses cheveux sont vitales pour le plus jeune… A chaque fois qu’il va chez le coiffeur, c’est un supplice pour lui. Il lui lança un regard dédaigneux et dans l’entré mettre ses chaussures avant de prendre une veste qu’il mit rapidement sur son dos. « Magne toi le vieux, on n’a pas que cela à faire j’ai des filles qui m’attendent. » dit-il avec un sourire au coin. Il ferma toutes les lumières et ferma la porte derrière eux. Il mit ses mains dans les poches de sa veste et commença à marcher en direction d’un arrêt de bus. Il se mit à courir quand il vit le bus déjà là et entra pile à temps avec Munho. Il se posa alors sur un siège contre la vitre et attendit tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas

avatar



★ Messages : 379

★ Tronche : kim jong in. (kai).
★ Age : 26
★ Logement : en colocation avec deux nanas & un mâle, zone sud appartement 8510.
★ Emploi : barman + étudiant en droit.

MessageSujet: Re: mother fucker ! kill this shit with me ! ; ft. lee mason.    Ven 24 Mai - 15:42

Aaah ! Comment est-ce qu'il osait blesser ton honneur ainsi, hein ? Comment ? C'était injuste, il n'avait pas le droit ! Tu le fixais avec des yeux dignes de .. de .. d'un grand catcheur. Oui, voilà. Les yeux d'un catcheur qui vient de voir sa belle-mère passer. Oui, c'est complètement débile, mais tu as ces yeux là. Des yeux qui puent l'assassin. Tu soupires et tu passes ta langue sur tes dents : il n'a pas le droit de dire ça à Im Mun Ho. Oh non. Il ne sait pas qu'il parle à un homme affreusement, horriblement, fier de son corps ! Ou il ne l'a pas compris. Tu étires un peu ta bouche et tu tapes dans tes mains. « Ce que j'ai entre mes jambes ? Pfouh, me fais pas rire petit lu. Tu n'as rien vu ! Rien du tout, du tout, du tout ! Et je suis sûr que tu es aussi bombé qu'une fille comparé à moi, sur ce point là ! » Et bim, dans sa face ! Tu coinces ta langue entre tes yeux, affichant un air moqueur. On ne provoque pas l'homme le plus fier de son engin, jamais, jamais. Jamais ! Même si ce que tu viens de lui envoyer, sincèrement, ça pue. Mais bon, il devrait passer outre, non ? Espérons-le pour le peu d'honneur qu'il te reste pour lui. Tu manques de t'étouffer avec l'air ambiant à son second truc, là. Quoi ? Pardon ? Mais .. Tu avais une réputation de baiseur, ou quoi ? Enfin, bon. D'accord. C'était pas totalement faux, mais voilà, quoi ! Il ne te connaissait pas ! « YAH ! J'ai une tête de pute, peut-être ? Je compte bien aller satisfaire mes besoin sur d'autres personnes qu'un lycéen imbu de lui-même, aussi fier que moi et qui commence sérieusement à me donner une folle envie de lui baisser son pantalon pour supprimer le petit truc qui pend ! Non mais, vraiment. AH ! Tu es doué pour mettre les gens en colère, Machin ! » T'aimes pas être traité de pute. Tu soupires et tu tapes du pied. Tu hais ça ! Et encore une fois, il t'envoie une météorite en pleine face. Pourquoi tu te laisses faire, Mun Ho ? Tu devrais le coller contre un mur et le vider de son sang par les ongles ! Ah, pauvre Mun Ho, mon pauvre gars .. « QUOI ? AVEC DES CHAINES ? Non mais .. Mais j'hallucine ! T'as des fantasmes étranges, mec ! Vraiment, avec des chaînes .. Brr .. Compte pas sur moi pour faire ça ! Pervers ! » Moh, imiter un air choqué .. Pauvre chose. Tu tousses légèrement. Quoique. Non. Mais peut-être que .. ? Non. En imaginant l'autre à ta place, là, en soumis, tu pouffes comme lui. Ah, ouais. Pas mal, pas mal. Ta vengeance se faisait uniquement dans ta tête, mais tant pis. Il ratait des choses, le gamin. Finalement, vous levez dans le but de partir en boîte, tu soupires encore une fois à son commentaire. C'est lui qui est lent, pas toi ! Tu ne retiens pas une tape, cette fois-ci. Tu lui en mets une petite derrière la tête. « Tu veux crever ? Le vieux ? Ah. Je me demande qui sera le plus quémandé, bébé Mason ! » Dieu, que c'était nul. Tu ne peux réellement pas faire mieux, question insulte ? C'est l'autre qui te les enlevait, tes insultes ? Vraiment, vraiment. Vraiment. Tu secoues ta tête en soupirant. Tu aimerais bien arrêter de dire des conneries, mais c'est plus fort que toi. Tu soupires une dernière fois et tu le suis en direction du bus, qui, avec une gentillesse extrême, referme ses portes juste derrière toi. Autant dire que tu t'es vu mort entre deux portes électriques. Tu t'assois à côté de Mason et tu attends l'arrêt attendu : La boîte. Tu descends finalement rapidement, attendant monsieur. Tu souris, satisfait. Au moins, t'as trouvé un futur "pote" avec qui aller en boîte, ce soir. Tu tapes son dos et tu le pousses. « Je vais te saouler jusqu'à ce que mort s'en suive. »
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: mother fucker ! kill this shit with me ! ; ft. lee mason.    Sam 15 Juin - 10:46

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: mother fucker ! kill this shit with me ! ; ft. lee mason.    

Revenir en haut Aller en bas
 

mother fucker ! kill this shit with me ! ; ft. lee mason.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» (Joute) Stark Kill chevaliers Top 32 CF
» Mother Of All Battle (MOAB) 2012 Sydney
» [Video] Belcher Recross the Path Turn1 Kill
» One Turn => One Kill [OT/OK]
» Kill Team

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLACKOUT ::  :: RPs Abandonnés-