AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 That was unexpected, honestly. (r) (hot)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

avatar



★ Messages : 379

★ Tronche : kim jong in. (kai).
★ Age : 26
★ Logement : en colocation avec deux nanas & un mâle, zone sud appartement 8510.
★ Emploi : barman + étudiant en droit.

MessageSujet: Re: That was unexpected, honestly. (r) (hot)   Dim 12 Mai - 23:17

T'étais soulagé. Il se moquait pas de toi. Tu pouffes légèrement à son commentaire. Il fait allusion à ce que tu lui avais dit. D'ailleurs, t'avais oublié. « Hyun Sook, je rigolais. » chuchotais-tu en riant légèrement. C'était tellement drôle. Tu l'avais touché rien qu'avec cette petite taquinerie. Tu reprends tes photos et les range à nouveau dans ton bureau puis tu lui poses encore une question. Tu rigoles encore, montant dans le lit. Tu le laisses se mettre contre toi, caressant son dos. « Te fous pas de moi, hein. Tu dois bien avoir un se- » Mais l'autre reparle. Et t'oses plus parler. Ni bouger. Ni rien. C'était pour ça qu'il était dans lune quand tu lui avais parlé de sa mère. Tu caresses son dos et le laisse enfouir sa tête dans ton cou. Tu t'en veux. « Hyun Sook. » tu répètes toujours son nom. Peut-être pour lui dire que t'es là. Tu poses ton menton sur sa tête et passes tes mains sous son haut, encore. Tu caresses sa peau, puis tu l'agrippes. Tu le serres contre toi et tu fermes tes yeux. « Pourquoi est-ce que tu ne me l'as pas dit plus tôt, hein ? » Tu griffes légèrement son dos. C'était un couillon. Il aurait dû te le dire. Pour la énième fois de la soirée, tu te maudissais. Tu soupires encore et tu le pousses légèrement. Tu l'embrasses à nouveau. T'allais pas te gêner, non. Tu l'embrassais aussi longtemps que tu pouvais, et tu te détaches finalement de lui. Tu soupires et tu embrasses sa mâchoire. Tu t'attardes toujours sur elle. Tu passes tes mains sur son fessier. Tu t'approches de son oreille, soupirant. « Hyun Sook, je suis désolé. » pas désolé. Tu fais juste passer tout ça pour une excuse. Tu manges encore son cou, puis tu retournes l'embrasser. Tu le fais finalement tourner pour te retrouver à califourchon sur lui. Tu arrêtes le baiser et tu caresses son visage. T'es qu'un couillon. « N'en parlons plus, d'accord ? » Et tu l'embrasses encore. Tu le serres finalement dans tes bras, restant dans ta position. « Tu es vivant, c'est ce qui compte, non ? Tu la retrouveras bien, ta mémoire. » Tu caresses ses cheveux et embrasses sa nuque. « Je me rends compte que tout ce qu'on faisait, c'était s'allumer. Sans connaître l'autre. » Tu pouffes, restant assis sur lui. « Tu trouves pas qu'on ressemble à des chiennes, là ? » Pathétique. Tu te moques de vous, maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Pseudo : Loliwion
★ Messages : 441

★ Tronche : Luhan
★ Age : 25
★ Logement : Résidence 8510 -SUD- avec trois coloc'
★ Emploi : Etudiant en art appliqué

MessageSujet: Re: That was unexpected, honestly. (r) (hot)   Lun 13 Mai - 0:03

C’est bon. C’était pas grave. Comme il l’avait dit, le plus important c’était d’être encore en vie. Ce n’était pas ce que Hyun Sook avait pensé au début. Mais maintenant il remerciait le ciel de lui avoir donné une seconde vie. Il se doutait bien que la situation ne mettait pas le brun très à l’aise. Lui non plus ne l’étais pas énormément. Il ne faisait plus vraiment le fier.
« Tu voulais que je fasse quoi ? … ‘Salut, Hyun Sook. J’ai failli mourir mais j’ai oublié toute ma vie à la place’. C’est pas terrible quand même. »
Il vivait bien. Il menait son combat. Il n’avait pas besoin de pitié. Il n’avait besoin de rien par rapport à ça. Il y arriverait seul. Il ne voulait pas qu’on lui parle comme à un rescapé. Il était normal. Il ne voulait pas qu’on fasse plus attention à lui à cause de ça. Peut être que c’est pour ça qu’il aimait ces soirées avec Mun Ho. Il n’était qu’un corps, sans passé, sans histoire. Juste lui. Et puis c’était tout. C’était suffisant. Il aimait ça. Il espérait que rien n’allait changer maintenant qu’il savait. Pas qu’il voulait le lui cacher, il n’avait juste pas eu l’occasion de lui dire jusque-là. Et voilà qu’il se faisait couvrir de baisers. Ses mains sous son haut. Ses ongles griffant sa peau. Ses lèvres sur son coup. Autant de contacts qui lui font du bien. Ca réchauffait son cœur. Il savait que Mun Ho faisait ça pour le soutenir, en quelque sorte. Le rouquin répondait à chacun des baisers qui lui étaient offert. Tous. Parce qu’ils lui faisaient du bien il devait le montrer. Il ne savait pas trop quoi lui répondre. Le brun reprit le rôle du mâle dominant et se mit à califourchon sur le petit-sans-passé. Il lui souriait.
« Je veux pas qu’on change parce qu’on se connait mieux. Je veux qu’on continue comme ça. Juste qu’on soit insouciants … Hors de question de prendre des pinces pour se parler. D’accord ? »
C’était sa seule condition. Il ne demanderait rien de plus. Il ne demandait déjà rien à la base alors … Et puis il éclata de rire. Mais c’était quoi cette remarque ? Il donna une légère tape sur le bras du brun.
« C’est toi qui commence à me bouffer comme ça ! C’est toi la chienne ouais … Surveille un peu tes hormones, je sais pas. »
Il prit son visage entre ses mains. Il ne voulait pas qu’il s’en aille pour autant. Il l’embrassa tendrement, glissa sa langue. Il fit durer ce baiser plus longtemps. Il sentait son cœur réchauffer. Sa réaction lui avait fait plaisir. Il ne s’était pas tant apitoyer sur son sort. Il avait simplement fait savoir sa présence à ses côtés. Il lui glissa un « merci » timide à l’oreille et mordilla son lobe.
« Mais pourquoi ta mère te faisait ça franchement ? … Elle s’inquiétait pas pour ton image en tout cas, c’est clair. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Messages : 379

★ Tronche : kim jong in. (kai).
★ Age : 26
★ Logement : en colocation avec deux nanas & un mâle, zone sud appartement 8510.
★ Emploi : barman + étudiant en droit.

MessageSujet: Re: That was unexpected, honestly. (r) (hot)   Lun 13 Mai - 5:53

Tu peux pas t'empêcher mais tu ris. Tu poses ta main devant ta bouche. Tu dois te retenir, sinon l'autre risque de mal le prendre. Mais ce qu'il vient de dire est tellement hilare ! « Et moi ? J'aurai dû dire quelque chose comme .. » Tu réfléchis un peu puis tu te redresses et lèves la main droite, prenant un air débile. « Hi ! Je suis Im Mun Ho, tu dois me supporter pendant un bout d'temps mec. Ma mère m'habillait en fille, mon père s'en branlait et l'enfant qu'ils ont adoptés me faisait légèrement flippé ! Enchanté, guy. » Tu rigoles un peu. Tu trouves ça complètement con, mais au moins il se serait souvenu de toi. Tu te rallonges pour finalement limite lui sauter dessus. T'étais encore content qu'li réponde à ce que tu lui faisais. Tu te sentirais bien seul, sinon, mon pauvre. Tu souris et embrasse sa joue. « Je prend note, chef. » Lui ? Chef ? Non ! Qu'il ne prenne pas la grosse tête, tu plaisantais juste. T'étais d'une affreuse bonne humeur. Et quand tu plaisantes, bien .. il n'y a souvent que toi qui les comprends, tes plaisanteries. Tu as un hoquet de surprise quand tu reçois la petite tape et tu glousses encore une fois. C'était un comique, non ? Hyun Sook t'éclatais comme pas deux. « Mh, t'as peut-être raison. » Approuvais-tu en hochant la tête. Tu restes assis sur ton pauvre ami qui toi supporter ton poids assez conséquent. Encore un hoquet de surprise à son action. Tu passes ta main sur ton oreille, sans doute un réflexe. Il se gênait réellement pas. Et t'aimais bien ça. Tu hoches la tête en mordant ta lèvre. Il est obligé de remettre ça sur le tapis ? Tu redescends et tu t'allonges à côté de lui, t'étirant. Bon sang. T'aurais peut-être dû te taire, comme d'habitude. « Je sais pas pourquoi. » Tu masses ta nuque et tu soupires. Il avait le don pour te faire changer d'humeur. Vraiment ... « Je sais juste qu'elle le faisait. Et quand j'étais un méchant garçon, je pouvais que m'en prendre à moi-même. » Tu t'avachis un peu plus dans ton lit avant de te retourner, encore une fois, vers Hyun Sook. Tu attrapes son bras et tu te colles à lui. « Hyun Sook, tu vas me faire regretter le fait de t'en avoir parler, mh. » Tu frottes ta tête à son bras, comme un chat. Tu soupires un coup et tu lui donnes une tape sur le ventre. « T'en parles encore une fois, je te découpe en rondelle. Compris ? » Tu lui souris et tu retournes câliner son pauvre bras que tu as pris en otage. « Finalement, je vais remettre ça sur le tapis. » Tu marmonnes et tu lèves ta tête jusqu'à la sienne. T'es curieux. « Tu penses savoir comment elle était, ta vie, avant ? Bien ? Mauvaise ? » Tu gonfles une joue puis tu baisses la tête. Tu te souviens qu'il t'a limite traité de chienne, et tout ce que tu as dit c'est « Mh, t'as peut-être raison. » Tu penches ta tête et tu tires sa joue. « Au fait, il faut être un minimum chienne pour ne pas m'envoyer balader, tu penses pas ? Avoue, t'en profites amplement, des mes « hormones »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Pseudo : Loliwion
★ Messages : 441

★ Tronche : Luhan
★ Age : 25
★ Logement : Résidence 8510 -SUD- avec trois coloc'
★ Emploi : Etudiant en art appliqué

MessageSujet: Re: That was unexpected, honestly. (r) (hot)   Lun 13 Mai - 12:55

    Il tenta d’empêcher le brun de se rallonger sur le lit. Mais son geste désespéré avait été lancé trop tard et ses bras s’écrasèrent contre le matelas. Ses forces le quittaient petit à petit. Il n’était plus très tôt non plus. La soirée n’avait pas été des plus calmes. La fatigue arrivait doucement. Le soupire du brun lui fit regretter sa question. Il ne voulait pas l’agacer avec ça. Il était juste curieux. Comment une mère peut avoir une idée pareille ? Sa mère avait-elle fait la même chose avec lui plus petit ? Mais sa curiosité avait visiblement dérangé l’autre. Il referma ses bras sur lui.
    « De toute façon t’avais pas le choix. C’était le deal … Mais j’arrête d’en parler, promis ! »
    Il ne voulait pas finit découper en rondelle. A ça non. Bonjour l’humiliation. Il allait juste garder ça pour lui, dans un petit coin de sa tête. Il espérait que ce souvenir là ne s’en aille pas. Depuis son accident il faisait en sorte de se souvenir de tout, pour rattraper le temps perdu. Et ce secret là allait rester bien caché quelque part dans sa tête. Il s’en souviendrait les soirs d’orage et sourirait en se remémorant la tête adorable du brun sur cette photo. Et puis les rôles s’inversaient. C’était à se demander lequel des deux étaient le plus curieux. Il lui vola un léger baiser et réfléchis un peu.
    « Mh. Quand j’étais petit, je sais que mes parents se disputaient tout le temps … C’est peut-être pour ça que ma mère est restée en Chine alors que je suis arrivé ici avec mon père. Mais après, je sais pas du tout … J’ose espérer que j’avais une vie un peu normale quand même. »
    Il souriait, un peu gêné. Il n’aimait pas tant parler de lui. Comme il n’avait rien à raconter sur lui il n’aimait pas monopoliser la conversation pour ça. Et puis il éclata de rire. Vraiment sans gênes le Mun Ho.
    « YAH ! C’est toi là, t’es trop lourd. Je peux pas te dégager avec mes petits bras maigrichons ! »
    Il ne disait pas qu’il n’était pas une petite salope. Il l’était complètement quand il le voulait. Mais il n’avait rien fait cette fois. C’était donc un plaisir de reporter toute la faute sur son colocataire. Un pur plaisir. Il s’en félicitait intérieurement.
    « Mais t’as un frère du coup ? Pourquoi vous êtes pas proches ? »
    A chaque question qu’il posait sur Mun Ho il avait peur d’aller trop loin. Il avait peur de l’agacer. Mais la curiosité … On sait tous ce que c’est.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Messages : 379

★ Tronche : kim jong in. (kai).
★ Age : 26
★ Logement : en colocation avec deux nanas & un mâle, zone sud appartement 8510.
★ Emploi : barman + étudiant en droit.

MessageSujet: Re: That was unexpected, honestly. (r) (hot)   Lun 13 Mai - 18:33

Tu souris encore une fois. « Un deal c'est un deal. » Tu lèves ta tête pour le regarder. « Mais j'aurai bien pu trouver un moyen de marchander. Tu me connais pas, Sookette. » Encore ce surnom débile. Tu l'aimais bien. Tu savais pas pourquoi, mais tu adorais ce surnom. Tu te serres plus sur son bras quand il parle de sa mère. T'aurais peut-être pas dû. Encore une fois, t'as fait une belle boulette. Tu hoches la tête en soupirant. Quel boulet tu fais, vraiment. Tu vas éviter de lui retourner ses questions, maintenant. Mais il a l'air d'être trop curieux. Alors tu le seras aussi. Alors tu reposeras des questions que tu devrais garder pour toi. Tu l'écoutes parler puis tu poses ta main sur sa bouche. « Arrête de rire comme un phoque bordel ! » Tu grognes et tu remets ta main autour de son bras. « Trop lourd ? Tu peux m'insulter pour que je parte, tu sais. » Tu lui donnes un sourire malicieux. « Vraiment, tu dis rien et tu subis. Me dire stop pourrait marcher, non ? » Tu voulais pas être le seul chien en rûte. Lui aussi il 'était. Tu soupires une énième fois à sa question. Tu le savais. Trop curieux. Tu préfères te taire pendant une minute, fermant tes yeux. Mimant le sommeil. Peut-être qu'il te foutras la paix ? Mais t'abandonnes bien vite. Tu ronchonnes dans ta barbe. T'as pas envie de parler de lui. Mais tu le dois, non ? Tu soupires encore. Encore. Encore. Et tu te lances. « C'est pas vraiment un frère. » Tu vas tout lui raconter, comme ça t'auras la paix. Plus de questions, plus rien. « Mes parents l'ont « adopté » ou je ne sais quoi. » Tu gonfles tes joues. « Je sais pas où il est. Il doit être à la maison. Mes parents m'ont déshérité car j'ai frappé ma mère. » Tu mords ta lèvre. Elle l'avait mérité, cette garce. C'était peut-être la femme qui t'avait mis au monde, mais c'était aussi celle qui risquait de ruiner ta vie sociale à n'importe quel moment. « Un jour j'ai craqué et je lui ai tordu le bras. Je sais pas si il était cassé, mais elle semblait mal au point. » Tu retiens un rictus. T'étais toujours aussi fier de toi pour ça. Même si t'avais perdu ta famille, tout ce qui t'attendait pour le futur. Tout ce qui aurait pu être gratifiant. T'étais fier de toi. Tu t'étais débarrassé de cette femme qui te travestissait. Trop content. « Et puis, je ne le supporte pas. C'est un profiteur. » Tu soupires encore une fois. « Mais j'ai bien aimé ma mère, un jour. Il voulait me coiffer ou je ne sais pas quoi. » Tu lâches un rire. Pathétique. T'étais pathétique, à l'époque. « Je devais ressembler réellement à une nana. Bref. Ma mère lui a dit non. Du coup, elle m'a évité le pire. » Tu mords l'intérieur de ta joue, gardant toujours son bras en otage. « Dis, ça devient ennuyant si on parle toujours du passé par ci par là, non ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Pseudo : Loliwion
★ Messages : 441

★ Tronche : Luhan
★ Age : 25
★ Logement : Résidence 8510 -SUD- avec trois coloc'
★ Emploi : Etudiant en art appliqué

MessageSujet: Re: That was unexpected, honestly. (r) (hot)   Lun 13 Mai - 19:26

    Il dégagea rapidement sa main en fronçant les sourcils.
    « Je préfère rire comme un phoque que grogner comme un ours et soupirer comme un éléphant! »
    Il riait comme il voulait. Il comptait bien continuer comme ça pour le reste de sa vie. Il valait mieux rire que pleurer. Il retroussa sa lèvre supérieure. Il se prenait pour le chef ce petit brun. Il lui donna d’ailleurs une claque mentale. Il n’avait réellement pas compris que si il ne l’avait pas pousser c’est parce que ses avances lui plaisait ? Vraiment. Il soupira. Voilà qu’il faisait semblant de dormir pour éviter sa question. Pas question que Hyun Sook reste sans réponse. Il le secoua légèrement, et eut sa réponse. Il écouta attentivement, mais ne fit pas de commentaires. Il n’aimait pas trop ça Mun Ho, les commentaires. Il l’avait bien remarqué. Maintenant que sa curiosité avait été bien gâtée il lâchait l’affaire. Il n’était pas non plus un gars avide de souvenirs des autres. Il voulait juste savoir un peu. Maintenant il le laissait tranquille. Le rouquin ne savait plus quoi faire de ses doigts alors il les glissa dans les cheveux noirs de son colocataire. Il rêvait. Il jouait. Il pensait. Il était juste bien. Ce bonhomme en face de lui était passionnant. Tout ce qu’il disait était intéressant. Son corps était magnifique. Son caractère était toujours rempli de surprises. Vraiment passionnant. Mais il ne lui dira pas. Il ne veut pas l’entendre rire à ça. S’il le disait c’était sérieusement. Alors il le garda pour lui.
    « J’espère que j’oublierai pas les moments qu’on passe ensemble …. »
    Il l’avait chuchoter. Tellement doucement. Un moment de tendresse sortit de nulle part. Il le regrettait presque. Alors il passa à autre chose.
    « Tu préférerais qu’on dorme ? … On peut aussi hein. »
    Il riait très doucement. Pas comme un phoque cette fois. Il se colla autant que possible au corps du brun. Entrelaça leurs jambes. Passa ses mains dans son dos. Et il ferma les yeux, faisant semblant de dormir. Il resta comme ça pendant presque 10 minutes. Alors ? C’était plus amusant comme ça ? Il rouvrit les yeux difficilement et s’écarta un peu du brun pour pouvoir mieux lui parler. Il ne semblait plus réagir. Ah non ! Il n’avait pas le droit de vraiment dormir. Pas maintenant. Il était encore trop tôt. Enfin … Il l’embrassa. Et puis il l’embrassa une seconde fois plus approfondi.
    « Tu m’as contaminé … Je deviens une chienne comme toi. Que vais-je devenir ? »
    Il lui pinça le nez. Il ne voyait même plus vraiment sa tête. Il faisait tout à tâtons. Avait-il les yeux ouverts ? il ne pouvait pas le dire.
    « Honie, est-ce que tu dors ? Tu Dors ?! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Messages : 379

★ Tronche : kim jong in. (kai).
★ Age : 26
★ Logement : en colocation avec deux nanas & un mâle, zone sud appartement 8510.
★ Emploi : barman + étudiant en droit.

MessageSujet: Re: That was unexpected, honestly. (r) (hot)   Lun 13 Mai - 20:20

Tu préfères oublier son commentaire et ranger ta main. Ok. Il a raison. Tu grognes beaucoup et tu soupires autant de fois que tu respires. Tu es un zoo à toi tout seul, mais bon. Tu frottes ta main sur ton short. Tu lui racontais alors tout, histoire d'avoir la paix. Paix que tu as enfin acquis. Tu souris. Content. Plus de questions débiles, inutiles ou tu ne sais quoi. Tu le laisses jouer avec tes cheveux. Tu vas finir par croire qu'ils sont agréables. Enfin, non. Tu le sais. Ton ego te le répètes souvent. Et pas que lui. Tu frisonnes presque à sa remarque. Pourquoi ? Pourquoi il ne veut pas oublier ? Tu sais que tu risques à tout moment d'être lassé de lui. T'es frivoles, mon gars. Mais apparemment, tu t'attaches aussi. Normalement, quand le jeu ne va pas où tu le souhaites, tu laisses tomber tout. Le jeu et la personne. Pourtant, tu restes dans les bras de la personne, avec le jeu. T'es pas logique, encore une fois. Sur ce coup. Tu soupires quand même, mais un soupire de bien être. Satisfait. Tu hoches la tête. « Pourquoi pas, dormons un peu. Enfin, si c'est possible. » Tu ricanes un peu. Tu remarques aussi qu'il a arrêté de rire comme une baleine. Il rit doucement; C'est plus agréable, et t'es sûr que les deux autres ours de cette maison dormiront encore longtemps. Tu le laisses se coller à toi, gigotant légèrement tes jambes. Tu te cales confortablement contre le rouquin et ferme tes yeux, comme lui. Après tout, c'était pas si mal. T'avais jamais dormis contre quelqu'un. Ton père s'en branlait et ton frère, tu pouvais pas. Tu respirais son odeur une dernière fois avant de tenter de vaquer ailleurs. Pourtant, t'y arrives pas. Alors tu restes huit minutes immobile, tentant de dormir. Et c'est aux deux dernières minutes que tu sens tes paupières devenir lourdes. Ah. Enfin. Tu t'endors presque quand tu sens la source de l'odeur agréable partir. Tu sens aussi des lèvres sur les tiennes. Une fois. Puis deux. Tu ne répondais pas au baiser, tu voulais dormir. T'allais enfin pouvoir dormir. Tu grognais. Tu te retournes un peu avant d'avoir le nez pincé. Il voulait ta mort ? Tu grognes une énième fois, encore plus fort. Tu tentes de le pousser, secouant ta tête. « Aaah, deviens une chienne plus tard. » Que tu répondais. Tu le pousses finalement assez loin pour reprendre le maximum de couette. Quand tu veux dormir, tu prends tout ton lit. Tu finis finalement par rouler jusqu'au sol, te le prenant de plein fouet. Tu retiens un hurlement de surprise et te redresse rapidement. Réflexe ? Sauter au cou de Hyun Sook, croyant que c'était lui le fautif. Alors tu fais le tour du lit et tu le prends par le col. Dormir. T'allais enfin pouvoir le faire. « HEY ! Quand quelqu'un dort tu le laisses dormir, bordel ! Aah, j'y étais presque ! » Tu le lâches et frotte ton popotin. T'as l'habitude de tomber dessus. Tu frottes tes yeux et soupires, puis tu t'étales sur le lis, au pied. « Aaah, j'ai pas envie de faire une nuit blanche. Hyun Sook, t'étais obligé de me faire voler ? » Bah. Ce ne pouvait être que lui, dans ton esprit. Tu rampes un peu plus loin pour finalement regagner ta place. Tu prends un oreiller et tu t'avachis brutalement dessus. « Bon, t'as ruiné ma dernière occupation. Une autre idée, monsieur je ruine tout ? » Tu gonfles tes joues. Puis tu te redresses. L'idée est venue. « Le courant est peut-être revenu ? On va pouvoir regarder un film, tiens ! Ou mieux, on va pouvoir jouer à des jeux ! Viens ! » Et tu te lèves, lui tendant une main, pour voir si ton hypothèse est juste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Pseudo : Loliwion
★ Messages : 441

★ Tronche : Luhan
★ Age : 25
★ Logement : Résidence 8510 -SUD- avec trois coloc'
★ Emploi : Etudiant en art appliqué

MessageSujet: Re: That was unexpected, honestly. (r) (hot)   Lun 13 Mai - 21:07

    Il soupira. Il changeait d’humeur comme de chaussettes. Un coup il lui sautait dessus et le bouffait en entier et 10 minutes il l’envoyait balader parce qu’il lui faisait deux petits bisous. Hyun Sook était vexé. Il n’interdisait jamais rien au brun, encore moins quand il s’agissait de contacts physiques. Et voilà qu’il se faisait rembarrer comme un pauvre mec pour des bisous. Il hallucinait. Encore plus quand il fut poussé à l’extrémité du lit. Bien. Si c’est ce qu’il voulait, il ne le toucherait plus. Pas question de se reprendre une remarque comme ça pour avoir été câlin. Pas question. Il était frustré. Il entendit le bouquant énorme que fit le corps du brun en s’écrasant par terre. Il soupira et lâcha un « Bien fait. » qu’il espérait audible. Là c’est sûr qu’il ne pourrait pas dormir. S’il s’écrasait de lui-même par terre il n’avait aucune chance de … Il faisait quoi exactement ? Hyun Sook se sentit soulevé du lit par les mains de son colocataire agrippées à son col. Il n’en revenait pas. Lui ? L’empêcher de dormir ? C’était quand même pas sa faute si l’autre était un abruti qui tombait tout seul de son lit. Il n’avait rien demandé à personne. Il ne savait même pas quoi lui rétorquer, encore sous le choc. Il avait réellement un problème. C’est pas humain de passer aussi rapidement d’un état à un autre. Alors que Hyun Sook se remettait doucement de son choc psychologique –physique ? – l’autre se rallongea dans le lit. Normal. Chacune de ses remarques blessaient un peu plus le rouquin qui n’avait rien demandé à personne. Enfin si. Malheur à lui de s’être inquiéter si l’autre était endormi ou non. Une chose est sûre : il avait retenu la leçon. Il ne s’inquiéterait plus pour lui. Obliger de le faire voler ? Monsieur-je-ruine-tout ? Il allait trop loin.
    « Calme toi ! C’est bon là, ça suffit ! Va te faire soigner, t’es grave. »
    Il soupira à nouveau. Lui aussi était fatigué. Il fallait pas le mettre à bout. Il lâcha un « Fais chier ! » qui n’était destiné à personne. Juste à calmer ses nerfs. Il lui tourna le dos et s’enfouit sous la couette. Voilà que Mun Ho était redevenu tout guilleret d’avoir trouvé une idée. Aucune chance que Hyun Sook s’enthousiasme avec lui. Il ne supportait pas ses changements d’humeur si soudain. Et encore moins à une heure pareille. Il sorti rapidement sa tête de sous la couette pour voir si la lumière s’allumait. Bingo. Il aurait mieut fait de rester sous la couette. La lumière lui heurta les yeux comme jamais. Il grogna et retourna bien vite dans sa tanière. Non il ne viendrait pas. Pourquoi le ferait-il ? Pour encore être traité de Monsieur-je-ruine-tout ? Merci bien. Il avait envie de lui balancer pleins de trucs à ce moment précis. Mais il ne voulait pas dormir seul. Logique quand tu nous tiens. Il marmonna pour lui.
    « Pff … Depuis quand on agresse les gens comme ça ? Ca m’apprendra à être sympa. Tu peux te brosser maintenant Monsieur Mun Ho. T’es vraiment un abruti quand il s’agit d’autre chose que de chauffer les gens. »
    Il grognait. Il ne voulait pas jouer avec lui. La seule condition serait de jouer à quelque chose de violent où il pourrait déverser toute sa colère. C’était ça ! Bien sûr ! Toujours de sous la couette il lui lanca d’un ton sec : « Prépare Tekken. »
    Il allait sortir du lit et en oublia qu’il était en caleçon. Bien.
    « Et passe moi un pantalon … S’il-te-plaît ».
    Derniers mots qu’il lâcha à contre cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Messages : 379

★ Tronche : kim jong in. (kai).
★ Age : 26
★ Logement : en colocation avec deux nanas & un mâle, zone sud appartement 8510.
★ Emploi : barman + étudiant en droit.

MessageSujet: Re: That was unexpected, honestly. (r) (hot)   Mer 15 Mai - 16:18

Rage, rage et encore rage. On te réveille pas, bordel. Quand tu trouves enfin le sommeil, tu veux dormir. Alors tu t'es agacé. Et l'autre l'a mal prit. Et ça t'agace. Encore plus. Tu soupires longuement pour finalement lâcher l'autre. Tu t'agaces de plus en plus. T'as les nerfs faciles, mon gars. Tu devrais apprendre à te contrôler, mais impossible. Trop impulsif. « Ta gueule .. » Tu serres tes dents en le marmonnant. Hyun Sook était l'une des rares personnes avec qui tu pouvais. Non. Avec qui tu ne voulais pas te disputer. Tu savais pas vraiment pourquoi, mais tu pouvais pas. Et puis tu te calmes, en trouvant une occupation. Jusqu'à ce que tu retrouves le sommeil. Tu soupires à son grognement. Puis tu le fixes, lui lançant un regard mauvais. Chauffer ? Un autre chose ? Sympa ? Se brosser ? Tu soupires encore et encore. Tu es trop fatigué. T'allais enfin dormir, putain. T'y étais presque. T'étais aussi frustré que lorsqu'il a, en quelque sorte, annulé votre idée du soir. Putain. De. Bordel. De. Merde. « J'irai chauffer ailleurs, si c'est ce que tu veux. » Tu grinces des dents. « Et toi ? Tu comptais me violer pendant que je dormais ? J'allais dormir putain ! Tu comprends pas que je suis frustré ? Non ? Et tu peux te brosser aussi, Park Hyun Sook, pour que je te chauffe à nouveau ! » Tu tapes presque du pieds, t'agaçant de plus en plus. A l'entente du jeu tu ouvres rapidement ta commode. Tu sors le jeu et tu le jette sur le sol. Tu sors une autre manette et tu la branches. T'es trop agacé pour être doux dans tes gestes. Puis tu te calmes et tu le fixes sortir du lit. Ah. Ouais. Il était en boxer. Mais tu te retiens. Tu le chauffes pour au moins une heure donc t'arrêtes de suite de te rincer l'oeil sur la vue que t'as. Tu arques un sourcil et soupires. « C'est bon, j'vais pas t'violer. J't'ai dit que j'arrête de t'allumer. » Tu t'assois sur le bord de ton lit, et tu lances la télévision et la console. « Je vais te niquer sur ce jeu, et après tu la fermeras gentiment. Tu t'excuseras et je pourrai redevenir une pute. » que tu marmonnes. Tu voulais lui donner une bonne leçon, déverser toute ta colère et ta frustration dans le jeu. Après, tu pourras rejouer l'allumeur. Enfin, si t'en as le courage. « Tu te magnes ? » Tu sentais pas le lit descendre. Alors tu te lèves et tu soupires. Il veut peut-être réellement un pantalon. Tu fouilles dans ton armoire et lui donne un short, au hasard. Les pantalons tu les gardes pour la journée. Tu le lui lances et tu te rassois. « Si je vois une seule tâche dessus, ou je ne sais quoi, tu devras le lécher jusqu'à ce qu'il redevienne aussi propre que neuf. Compris ? » Qu'il prenne ça bien, il ne prêtait jamais ses affaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Pseudo : Loliwion
★ Messages : 441

★ Tronche : Luhan
★ Age : 25
★ Logement : Résidence 8510 -SUD- avec trois coloc'
★ Emploi : Etudiant en art appliqué

MessageSujet: Re: That was unexpected, honestly. (r) (hot)   Mer 15 Mai - 17:27

    Il savait que si sa main partait et s’écrasait sur la joue de son colocataire c’était sans marche arrière possible. Mais l’envie n’était pas loin, surtout après s’être pris un « ta gueule ». Les circonstances n’étaient pas optimales pour apprécier réellement ces mots là. Vraiment pas. Il se sentait vraiment plus pisser le brun. Il rit. Chauffer ailleurs ? Ce n’était que des mots en l’air. Il n’y croyait pas une seconde. Il reviendrait forcément. Il revient toujours. Parce que c’est Hyun Sook sa salope, et personne d’autre.
    « C’est ça c’est ça. Cause toujours mon beau. »
    Il n’était pas le seul à être frustré. Qu’il ouvre un peu les yeux. Hyun Sook soupira. Tentative pour évacuer la colère. Tentative vaine surtout. Il se planta près du lit, attendant un pantalon. Ou quelque chose. Ce n’était pas parce qu’ils s’étaient confessés l’un à l’autre plus tôt que le rouquin se plaisait à rester en caleçon devant l’autre. Il ne demandait pas la lune. Juste de quoi se couvrir. Mais ça ne venait pas. Il devait avoir un problème d’audition il faut croire. Il lança le jeu et reprit la parole. S’excuser ? Pour quelles raisons Hyun Sook devrait-il s’excuser ? Il fronça les sourcils. Incompréhension. Il n’allait pas non plus réitérer sa demande. Il fut soulagé de voir que le brun lui donnait ENFIN quelque chose pour se couvrir. Il l’enfila rapidement et s’assit à ses côtés sur le bord du lit.
    « Et avec quoi tu veux que je le tâche ? Tu crois que tu me fais baver d’envie avec ton comportement de merde là ? Tss. »
    Si il avait sût qu’il allait s’en prendre plein la gueule il serait resté en panique tout seul dans sa chambre en attendant que l’orage passe. Avec de la musique dans les oreilles. Sans les méchancetés de l’autre. Il attrapa la manette et le jeu commença. Il savait déjà qui il allait prendre. Steve. Christie. Asuka. Avec ceux là il devrait bien à arriver à quelque chose en face du brun. Mais il perdit à trois fois rien avec Steve et se prit une branler monumentale avec Christie. Ca n’allait pas en s’arrangeant ça. Ca l’agaçait encore plus. Il était mauvais joueur.
    « Yah ça se fait pas ! T’as pas le droit de me frapper quand je suis à terre. T'es qu'un pauvre lâche. »
    Il aurait dû se douter que l’autre était fort à ce jeu, c’était le sien après tout. Il lâchait de temps à autres quelques jurons. Mais c’était finit. Plus de cadeaux. Et il prit finalement sa revanche avec Asuka. Revanche fabuleuse. Il en était fier oui, mais ne montrait rien. Il proposa quelque chose.
    « 8 contre 8. Perso aléatoire. »
    Ce n’était pas tant une proposition finalement. Il alla dans le bon menu et lança son idée. Avec un peu de chance Mun Ho n’aurait plus l’avantage par le choix du personnage. Et il fut dépité en ayant Panda comme premier personnage.
    « Non mais c’est une blague ? Je suis sensé gagner avec ça ? AVEC CA ? … Putain, c’est pas possible. »
    Il était à deux doigts de déserter le champ de bataille. De baisser les bras. Mais il ne voulait pas. Il voulait au moins gagner à la fin. Juste ça. Mais combien de temps son côté mauvais joueur allait-il tenir avant que Hyun Sook n’explose ? Bien que c’était déjà le cas. Mais passons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Messages : 379

★ Tronche : kim jong in. (kai).
★ Age : 26
★ Logement : en colocation avec deux nanas & un mâle, zone sud appartement 8510.
★ Emploi : barman + étudiant en droit.

MessageSujet: Re: That was unexpected, honestly. (r) (hot)   Mer 15 Mai - 17:54

Il te croyait pas. Et ça te frustrait encore plus. T'étais sérieux. Tu chaufferais ta manette pendant au moins une heure. Enfin. T'allais pas faire des choses avec elle ... non. Mais. C'était compliqué. Tu secoues ta tête et soupire. Tu dois dire un truc méchant pour qu'il cloue son bec de piaf roux. « Tu me lasses. » Tu t'étais forcé à le dire d'un ton sec et froid. Tu me lasses. C'était clair qu'il devait être refroidit, après ça, non ? Du moins tu l'espérais. Tu voulais pas être celui qui revient, non. T'étais revenu vers lui toute la soirée. T'étais faible. Trop faible. Alcool plus fatigue donne quelque chose de louche chez toi. De la faiblesse et de la culpabilité. « Tu sais, Hyun Sook, je connais beaucoup de personnes. » Méchanceté, voilà. Tu dois être de ce côté là. Tu souris méchamment, ironiquement. Du moins tu te forces encore. T'en penses pas un mot mais il faut le blesser pour qu'il arrête d'avoir raison comme ça. « Hommes ou femmes, beaucoup plus attirants que toi. » Tu te forces une énième fois à lâcher un petit rire. « Et qui sont beaucoup plus faciles que toi. Autant à vivre qu'à mettre dans un lit. Tu crois que je vais rester avec toi pourquoi ? C'est juste de la bonté d'âme. » Voilà. Méchanceté. Mais tu regrettes rapidement et baisses la tête. T'y es peut-être allé un peu trop fort, là ? Tu mords ta lèvre. Foutue méchanceté, quand elle te tient. « T'as de la chance d'être bien foutu. » T'étais censé te rattraper avec ça. Espérons que ça marche. Puis tu lances le jeu et par la même occasion un jean sur cendrillon. Et tu lâches un rire jaune à sa remarque. Comportement de merde ? Baver ? Tu pensais pas à ça. « Si tu le gardes pour déjeuner demain matin, j'ai peur qu'il finisse avec du lait partout. Tu manges comme un porc, d'après ce que j'ai pu voir. » Toi, tu mangeais toujours dans ta chambre. Mais tu faisais genre tu l'avais vu. Comme ça, il allait rager. Encore plus. Tu devais être méchant pour lui montrer qu'on t'emmerde pas, toi, Im Mun Ho. Et finalement, vous jouez et tu lui fous la pâté de sa vie sur deux de ses personnages. Tu souris, satisfait. Tu lui avais bien dit que tu lui foutrais une bonne tarte dans la gueule. « Je peux faire autre chose à terre, si tu veux. » Le déstabiliser avec des sous-entendus était bien, aussi. Tu souriais de manière mesquine avant de retourner fixer le jeu, tentant encore de lui mettre la pâté. Mais les rôles ont été inversés. Tu viens limite de te faire niquer sur place. Tu grinces des dents, et t'as même pas le temps de répondre qu'il effectue ce qu'il vient de dire. Tu soupires. Tu vas sérieusement le tuer. Et tu éclates de rire quand tu vois sur quoi il tombe. Mais vraiment. Tu tiens ton ventre tellement ça te fait mal et tu te roules sur le lit. Tu pleures presque. Tellement ridicule. Tu te redresses après au moins dix secondes, toussant légèrement, tapant sur ton ventre et essuyant les larmes. Ah, si pathétique. Tu tapotes son dos en riant toujours. « Je vais te tuer, mon pauvre chéri. » Tu souris de toutes tes dents, puis tu retousses encore, tentant de reprendre ton sérieux. Tu fixes l'écran en attendant de voir sur quoi tu tombes. Ah. Ogre. Cool. Tu vas le baiser avec ça. N'importe quoi est plus fort que Panda, pour toi. « Mon pauvre chéri. ~ » Tu souris sadiquement et ricanes. Tu. Vas. Le. Tuer. « Si je perd là, je me soumet à toi pour une journée, d'accord ? Ah. ~ » Et vu que t'étais sûr de gagner, t'avais rien à perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Pseudo : Loliwion
★ Messages : 441

★ Tronche : Luhan
★ Age : 25
★ Logement : Résidence 8510 -SUD- avec trois coloc'
★ Emploi : Etudiant en art appliqué

MessageSujet: Re: That was unexpected, honestly. (r) (hot)   Mer 15 Mai - 19:56

    Il n’en revenait pas. Une bonne claque dans la gueule. Voilà ce qu’il venait de se recevoir à travers ses mots. Le lasser. Mensonge ? Il ne savait plus. Il n’avait pas l’air de plaisanter dessus. Hyun Sook était réellement blessé cette fois. Vraiment. Le brun avait perdu tellement de temps avec lui ce soir, juste pour pas décevoir Hyun Sook ? Juste pour ça. Il ne pourrait pas se faire une raison. Il ne le pourrai pas. Plus attirants. Il pensait être la perle rare du brun. Il s’était laissé aller dans ses illusions. Il avait été complètement englouti. Mais il semblerait qu’il se réveillait maintenant. Plus facile à mettre au lit. Etait-ce si mal d’avoir des principes ? Le roux n’aurait jamais cru que c’était un défaut. Là il avait vraiment été remis à sa place. Il y resterait peut être toujours. De la chance d’être bien foutu. Tu parles. Si ça lui valait de remarques comme ça il aurait préféré être moche comme un cul. Il ne savait même pas quoi lui répondre, il n’avait rien de plus méchant à lui dire. Il avait battu des records de méchanceté à l’instant. Il reportait le premier prix. Félicitations. Un mélange de tristesse et de colère. Ca n’a jamais fait bon ménage ces choses-là non ?
    « Tais toi. De la part de quelqu’un qui mange jamais avec nous je trouve ça gros. Range ta langue de vipère, j’en ai pas besoin. »
    C’était pas méchamment dit. Juste complètement vide. Il était vidé. Comme s’il venait de se faire rouler dessus par un camion. L’effet était à peu de chose près le même –même s’il ne s’était jamais fait rouler dessus par un camion. Il ne réagit pas plus à ses sous-entendus. Ca ne servait à rien d’en faire s’il se laissait du roux. Ce dernier estimait qu’il avait déjà assez joué avec lui pour qu’en plus il en rajoute une couche. Il repoussa violemment son bras qui tapotait son épaule lorsqu’il se plaint de son personnage. Il croyait faire quoi exactement ? Il lui jeta un regard noir. Peut-être allait-il croire que c’était à cause du jeu ? Qu’il croit ce qu’il veut. Et puis il mit en place cette punition. Pff. Comme s’il y avait la moindre petite chance de victoire pour Hyun Sook. Lui-même n’y croyait pas. Bim. « Perfect ». Il n’avait même pas pu lui porter un seul coup. Tellement évident. Il sentait déjà l’autre jubiler. Après la mort de deux autres personnages, le rouquin finit enfin à mettre Ogre K.O. Il était temps.
    « Finissons-en vite. Je suis fatigué. Je veux retrouver mon lit. »
    Il ne voulait plus entendre sa voix. Encore moins sentir sa présence. Ce mec avait vraiment un problème de sociabilité. Il le regardait. Même pas affecté par ses propres mots. Il baissa la tête, triste, et soupira, énervé. Sa baisse de moral lui fit perdre deux autres combats. Mais là, il avait Jin. Et Jin Kazama, c’était un Dieu. Il réussit à faire tomber 3 des persos de l’autre. Mais ça n’empêchait pas le grand écart entre les deux. Il allait perdre c’était évident.
    « De toute façon j’ai perdu. »
    Il avait tout perdu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Messages : 379

★ Tronche : kim jong in. (kai).
★ Age : 26
★ Logement : en colocation avec deux nanas & un mâle, zone sud appartement 8510.
★ Emploi : barman + étudiant en droit.

MessageSujet: Re: That was unexpected, honestly. (r) (hot)   Sam 18 Mai - 22:18

T'aurais dû t'en douter. Tu aurais dû. Alors pourquoi tu ne l'as pas fait ? Si tu étais méchant avec lui, il allait sûrement, vraiment, le prendre mal. Alors, quoi ? Tu devenais quelqu'un d'idiot, dépassé minuit ? Non mais, vraiment. Vraiment. Tu le fixais. Tu avais vu. Vu qu'il avait un air triste sur le visage. Ah, quel beau con tu fais, vraiment. Tu masses ta nuque. T'en pensais pas un mot, mais bon. Il ne sait pas lire dans les pensées, hein ? Il ne peut pas savoir ce que tu penses réellement. Tu t'en veux. Tu t'en veux trop pour le laisser ruminer dans son coin. Mais avant, tu précises le fait que t'as peur qu'il salisse ton short avec de la bouffe. « Ec- » Et t'as pas le temps de finir ta phrase qu'il te coupe. Tu le fixes, avec de gros yeux. Tais-toi ? Il OSAIT sérieusement te dire ça ? Tu ne savais pas ce que ça te faisait. Si c'était ton ego ou le fait qu'il n'a pas l'air en point qui te gêne le plus. Tu sais pas. Mais ce que tu sais, c'est que tu vas le descendre, si il continue. Qu'il essaye de comprendre. Il t'a fait lamentablement chier. Mais bon, tu aurais pu lui préciser que quand tu dors, il ne faut jamais te réveiller. Sinon, t'es grognon. Tu soupires, mais tu dis rien. Tu craqueras bientôt. Mais pas maintenant, tu retournes sur le jeu et tu lui proposes un pari. Mais à quoi bon. Et là, tu t'en veux encore plus. Retourner dans son lit ? Alors qu'il t'avait limite harcelé pour rester avec toi ? Foutage de gueule ? Tu baisses ta tête. Tu restes calme. Mais tu vas le tuer. Si il continue ... il continue. T'avais pas prêté attention au jeu, et il avait pu marqué deux fois. Tu grinces des dents. Tu vas lui faire avaler sa manette par le fion, tu vas lui faire voir, à ce gamin. Tu soupires encore plus. Tu n'aimes pas ça. Tu lèves ta tête vers ton -magnifique- plafond blanc, puis tu racles ta gorge. « Tu prends vraiment tout au mot, imbécile. » Tu tournes ta tête vers lui. « Je. Ne. Pense pas un traître mot de ce que je viens de te dire. » Tu soupires, puis tu te lèves. « Je vais me chercher de l'eau. Si tu n'es pas là dès que je reviens... » Tu baisses ta tête, mordant nerveusement ta langue. « On arrêtera tout. » Et tu lui disais ça, de but en blanc, sans te douter d'un quelconque "non". Tu te retournes et tu vas dans la cuisine, prenant une bouteille d'eau, la fixant quelques secondes. Tu marches lentement jusqu'à ta chambre et tu jettes un coup d'oeil. T'espère juste qu'il soit là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Pseudo : Loliwion
★ Messages : 441

★ Tronche : Luhan
★ Age : 25
★ Logement : Résidence 8510 -SUD- avec trois coloc'
★ Emploi : Etudiant en art appliqué

MessageSujet: Re: That was unexpected, honestly. (r) (hot)   Sam 18 Mai - 22:53

    Il le vit du coin de l’œil levé la tête vers son plafond. Il devait être énervé. Peut-être. Sûrement. Il n’y avait pas vraiment de doute possible pour le roux. C’est fou comme leur soirée aura été mouvementée. L’autre racla sa gorge. Hyun Sook appréhendait déjà. Qu’allait-il lui balancer cette fois ? Qu’il ne voulait plus vivre dans la même maison ? Il s’attendait à tout, surtout au pire. Il arriva en fait le meilleur. Imbécile ? Comme s’il pouvait deviner que tout ça c’était une blague. Quel genre de blague c’était exactement ? Le pauvre rouquin n’était pas devin. Il était même complètement naïf. Il le regardait dans les yeux. Tellement soulagé. Il était si soulagé. Il aurait pu sauter sur le brun pour le serrer contre lui. Mais il ne fallait pas qu’il montre sa faiblesse. Il lui adressa un léger sourire. Le monde avait retrouvé de ses couleurs. Y’avait pas idée de faire des frayeurs pareilles. Il le regarda se lever. Il avait envie de se venger. Vraiment. Mais il fallait arrêter là. Il y avait eu assez de vengeance pour ce soir. Surtout que ça condition faisait son poids. Il était complètement pris en otage en fait. Au moment même où Mun Ho passait la porte, le ventre du rouquin fit un gargouillis énorme. L’idée n’eu pas le temps de réellement faire le tour de son cerveau qu’il fonça vers sa chambre au moment même où Mun Ho fut hors de vue. Il avait caché des biscuits. Il le savait. Mais où ? Il mit ses tiroirs sans dessus-dessous. C’était une course contre la montre juste pour aller chercher des gâteaux. Où va le monde ? Il finit par mettre la main dessus et reparti aussi vite vers la chambre de Mun Ho. Un chouille trop tard. Le brun était déjà là, se tenant devant la porte ouvert de sa chambre. Il se faufila et entra dans cette chambre interdite avant qu’il n’eut le temps d’y poser un pied. Il lui fit un clin d’œil au passage et se rassit immédiatement sur le lit.
    « T’étais pas rentré ça comptait pas … J’étais juste parti chercher des biscuits ! »
    On comprend mal pourquoi il n’a pas voulu devenir avocat. Il se défendait si bien pourtant. A défaut il lui fit les yeux doux et un grand sourire. Il ne songeait pas un instant à arrêter quoi que ce soit. Il trouvait ce chantage injuste. A se demander si Mun Ho voulait vraiment tout arrêter avec lui. Mais Hyun Sook préférait ne pas y penser. Il tapota le lit près de lui pour l’inviter à s’asseoir. Lui. Le propriétaire de la chambre. Quelle ironie. Il ouvrit sa boîte de gâteaux et la tendit au brun avant toute chose.
    « Je mangerai pas comme un cochon, je promets … »
    S’il voulait se venger, il tenait aussi beaucoup à sa relation avec Mun Ho. Alors il se contenterait de le titiller avec des petites choses comme ça, on se contente de ce que l’on a. Il prit un gâteau et se l’enfourna dans la bouche en entier avant d’aller éteindre la console. Il ne voulait pas perdre encore une fois.
    « Ah et … Arrête de dire qu’on arrête tout … Tu veux me laisser tout seul en boîte ma parole. »
    Il y ajouta une petite moue. De toute façon, jeu ou non, il ne le laisserait jamais en paix. Jamais. Il serait son chasseur à chaque sortie. Personne ne pouvait être aussi bien que Mun Ho en soirée. Il n’avait jamais essayé avec quelqu’un d’autre mais il en était certain. Quand la vérité est sous nos yeux on ne peut que l’admettre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Messages : 379

★ Tronche : kim jong in. (kai).
★ Age : 26
★ Logement : en colocation avec deux nanas & un mâle, zone sud appartement 8510.
★ Emploi : barman + étudiant en droit.

MessageSujet: Re: That was unexpected, honestly. (r) (hot)   Sam 18 Mai - 23:24

Fausse joie. Tu avais, ne serait-ce que deux secondes, cru qu'il serait là, mais non. La chambre était vide, affreusement vide. Tu soupires. Alors c'est terminé. Tu baisses ta tête quand tu sens quelque chose se glisser entre toi et la porte. Et tu veux presque lui sauter au cou. Tu le fixes s'asseoir sur ton lit, comme si c'était sa chambre. Il avait de la chance, si une des filles aurait osé faire ça, tu lui aurais clairement appris à valser. Tu arques un sourcil à ce qu'il te dit et fixes les biscuits. Tu soupires, soulagé. T'as presque eu la peur de ta vie. Ton jeu favoris, s'arrêter juste à cause de ta méchanceté, de ton ironie. Et tu souris légèrement. T'étais pas rentré, tant mieux. Pour une fois. Tu le fixes tapoter le lit à côté de lui et tu t'assois automatiquement. Tu ouvres la bouteille d'eau, et quand tu t'apprêtes à boire de l'eau, il te tend la boîte. Tu saisis, sans te gêner ni sans te demander si il voudrait bien t'en passer autant, quatre biscuits. T'avais un peu -beaucoup- faim. Tu te mis en tailleur, posant les biscuits sur ta cuisse. Et tu bois. Tu essuies ta bouche après quelques gorgées, lâchant un soupire. « J'ai eu la peur de ma vie. » Marmonnes-tu. Tu le laisses éteindre la console. A cause d'elle, c'était parti en dispute, encore. Tu mangeais doucement un biscuit, gobant celui d'après. « Depuis quand tchu caches des bischcuits ? » Tu avales ton biscuit mâché dans ta bouche, et tu rebois un peu d'eau. « Tu as peur qu'on te les vole ? » Tu souris et tu lui tend ta bouteille, presque à moitié descendue. T'avais soif. « Tiens. » Tu la poses à côté de lui et tu t'étires. « Du moment que tu nettoies après, je m'en fiche. Mais fais juste attention avec. » Tu te penches vers lui et tu tires ton short. « Ceci. Merci. » Tu lui souris, puis tu retournes à ta place initiale. « Boon, qu'est-ce que tu veux faire, maintenant ? On pourrait faire un jeu, s'amuser à mettre des pièges pour les filles ou bien remplacer le shampoing de la blonde par son savon, et le savon de l'autre par son shampoing. » Tu ricanes légèrement. T'as toujours eu envie de faire ça, mais tout seul, c'est pas drôle. « Sinon, on peut bouffer comme des obèses. » Dis-tu en pointant du doigt les gâteaux du rouquin. « Mh, tu as une idée ? Je vais rapidement m'ennuyer. » Et tu lui souris, mangeant le troisième gâteau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Pseudo : Loliwion
★ Messages : 441

★ Tronche : Luhan
★ Age : 25
★ Logement : Résidence 8510 -SUD- avec trois coloc'
★ Emploi : Etudiant en art appliqué

MessageSujet: Re: That was unexpected, honestly. (r) (hot)   Dim 19 Mai - 0:05

Au moins ils auraient été deux à avoir eu aussi peur pendant cette soirée. C’est comme s’ils n’étaient pas fait pour s’entendre. Tout les oppose mais pourtant … Hyun Sook ne pourrait pas se dire qu’il faut mettre fin à ce jeu. Ils se prennent la tête pour des broutilles, mais c’est comme si malgré tout, ils devaient restés ensemble. Comme si c’était écrit comme ça. Il lui sourit. Tout le monde cache des biscuits dans sa chambre. C’était évident … Pour lui.
« Bah pour les cas extrême. Comme aujourd’hui. Utile hein ? Prends en de la graine petit ! »
Il attrapa la bouteille d’eau après avoir engloutit un deuxième et un troisième biscuit. Il allait falloir refaire le stock. Il caressa son torse pour que ça descende mieux. Mais il manqua de s’étouffer quand l’autre tira sur son short. Il toussota et reposa rapidement la bouteille pour ne pas faire trop de détail. Si jamais il était tâché c’était sûrement pas de la faute de Hyun Sook. Pour faire passer sa toue il reprit quelques goulées d’eau. Il continuait de manger en écoutant le brun et en rigolant à ses idées. Il fallait avoir pas mal d’imagination quand même. Il hocha alors des épaules. Il n’en avait strictement aucune idée.
« Je vais y prendre goût rapidement à ce rôle de chef ! » Il se frottait déjà les mains rien que de penser à gouverner Mun Ho. Chose qui n’arrivera jamais. « Et t’es déjà obèse, pas la peine d’aggraver ton cas ».
Mais Hyun sook c’était pas un bonhomme rigolo. Il n’avait jamais d’idée. Et il n’était pas vraiment proche des filles. Il ne se sentait pas le courage à faire ce genre de truc. Il si jamais elles les mettaient dehors après ça ? Ca s’énerve rapidement une fille non ? Pire que Mun Ho. Il réfléchissait. Il ne trouvait pas d’idée. Alors il calla sa tête sur l’épaule de l’autre et chuchota dans son cou.
« En tant que chef je t’ordonne de danser et chanter rien que pour moi, ton roi, ton chef, l’homme que tu vénères. »
C’était nul. Il le savait. Mais non seulement ça l’amuserait beaucoup d’entendre Mun Ho chanter et en plus ça lui laisserait plus de temps pour réfléchir. Le seul doute qu’il avait c’était sur la réponse de l’autre. Il avait déjà montré cette photo de lui plus tôt, allait-il répondre aux attentes de son chef ? Surtout qu’il n’était pas vraiment son chef. Il l’embrassa dans le cou pour appuyer sa demande.
« S’il te plaît ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Messages : 379

★ Tronche : kim jong in. (kai).
★ Age : 26
★ Logement : en colocation avec deux nanas & un mâle, zone sud appartement 8510.
★ Emploi : barman + étudiant en droit.

MessageSujet: Re: That was unexpected, honestly. (r) (hot)   Dim 19 Mai - 0:33

Tu le fixais bouffer. Il mangeait comme un .. cochon. Enfin, il manquait presque de s'étouffer. Alors, par réflexe, tu lui tapais le dos. « Eh, tu comptes quand même pas crever maintenant, hein ? » Tu lui donnes un dernier coup et le lâches. « Mh ... peut-être pas si utile que ça, vu que t'es presque mort. » Et tu souris, sarcastique. Tu lui demandes aussi ce qu'il veut faire, et tu pouffes légèrement. « Dis-toi juste que je suis nul pour trouver des occupations amusantes. » Que tu lui dis rapidement, rigolant toujours. Puis tu arrêtes de rire, te crispant. Obèse ? Toi ? Ultime réflexe : soulever ton haut pour regarder ton ventre. Mais y'a pas de graisse. Et là. Mais là, tu te sens tellement débile. Tu remets rapidement de haut correctement et grinces des dents, fixant l'autre. « Je suis sûr que tu as plus de graisse que moi, je n'ai pas eu le temps de bien voir ! » Bah oui. Tu l'avais bien vu torse nu. Tu soupires en y repensant, puis tu te jettes sur son haut que tu soulèves rapidement. Tu appuis sur son ventre en grimaçant. « Aaah, on a bien fait de s'arrêter. Je serai mort sous toi. » Dis-tu en rigolant. Tu lâches son pauvre haut et tu le laisses prendre ses aises sur ton épaule. Tu arques un sourcil à ce qu'il te dis. Il délirait ? « Eh, je suis pas non plus ton es- » Pas le temps de finir que tu sens un baiser dans ton cou, chose qui te fait directement frémir. Salaud. Il savait comment t'amadouer, hein ? Tu soupires. « Je chante comme une merde. Alors je vais protéger tes oreilles en ne chantant pas. » Puis tu remues légèrement tes épaules. « Mais dis-toi que c'est une oeuvre de charité, hmpf. » Tu soupires et tu te lèves faiblement. T'aimes pas ça, t'exposer autant comme ça. Et puis tu savais pas quoi chanter. Tu pousses doucement sa tête, et tu te lèves. Si il se moque de toi, tu le trucides sur le champs. Mais, genre. Réellement. Tu te poses en face de lui et tu sautilles sur place, chantonnant un air au hasard, qui ne ressemblait à rien de réel. Tu tapais dans tes mains et tu bougeais légèrement tes pieds. T'y arrivais pas. Mais bon, tant pis. Quitte à te ridiculiser, autant le faire bien. Tu tournes sur toi-même et tu arrives à genoux devant le lit. Voilà. Plus de réputation. Tu poses tes mains sur les genoux de ton « Roi ». « Désolé, question chanson je suis pas doué pour improviser. » Tu t'appuis sur eux pour te lever, et tu t'assois sur lui. « Bon. » Autant jouer à son jeu. Tu t'accroche à son cou, et finalement tu te places sur son bassin, mettant vos deux visages face à face. « Mon roi a-t-il autre chose à me demander ? J'écoute. » Tu souris, et tu frottes son dos. Tu tournes ton regard vers la bouteille et tu grimaces. « YAH ! T'as tout bu ! Ch. T'es qu'un égoïste chef. » Tu gonfles tes joues et tu prends la bouteille. Puis tu lui tapes légèrement dessus. En fait, t'avais plutôt l'air d'un gamin avec un punching-ball.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Pseudo : Loliwion
★ Messages : 441

★ Tronche : Luhan
★ Age : 25
★ Logement : Résidence 8510 -SUD- avec trois coloc'
★ Emploi : Etudiant en art appliqué

MessageSujet: Re: That was unexpected, honestly. (r) (hot)   Dim 19 Mai - 1:06

    A sa réflexion Mun Ho souleva son haut pour voir si son obésité était vraiment à un stade critique. Le rouquin ne pouvait et ne voulait pas empêcher son regard de glisser sur son ventre. C’était un véritable appel au viol. Il rigola de sa remarque avant de rougir comme une tomate lorsque le brun remonta le haut de Hyun Sook pour vérifier. Il prenait vite les choses en main. Littéralement. Malgré ses rougeurs il l’observa faire ses investigations. Quoi ? Il remonta lui-même son haut pour s’en assurer. Bien sûr que non il n’avait pas de graisse ! Il était maigrichon le Hyun Sook. Complètement maigrichon.
    « Jaloux ! T’es jaloux de mon merveilleux corps c’est tout. »
    Et puis le brun céda à la demande de l’autre. Il sentait bien que c’était à contre cœur mais il s’en fichait complètement. Il libéra son épaule pour pouvoir avoir le droit au spectacle. Parce que oui, ça promettait d’en être un. Il jubilait. Si Mun Ho pouvait céder à ça, il pourrait lui faire faire toutes les folies du monde. Et ça, il trouvait ça génial. Aux premiers mouvements de son colocataire Hyun Sook couvrit sa bouche. Il savait qu’il aurait le droit à des représailles qu’il éclatait de rire. Mais c’était tellement tentant. Sa danse lui faisait penser à un pingouin. Mun Ho le pingouin. Pingouin qui termina à genou devant le rouquin. Il aimait tellement ça. Il était pris de sursaut. Il l’avait vraiment fait. Hyun Sook ne pouvait pas se retenir plus longtemps. Il explosa de rire. Vraiment. Explosa. Il se laissa tomber en arrière sur le lit, complètement mort de rire. C’était plus fort que lui. Il en avait les larmes aux yeux.
    « Mais c’est … C’est parce que … Ha ! Mun Ho … Tu … »
    Il ne pouvait même pas articuler une phrase entière. Il l’avait complètement tuer. Il pensait au moins qu’il se débrouillerait niveau danse. Mais ça avait été aussi ridicule que sa petite chanson. Il avait résister devant la photo mais là c’était de trop.
    « Comment ça peut donner ... Un truc pareil alors que … Tu danses bien en boîte ? »
    Pour le coup ça allait lui faire de beaux abdos cette crise de rire. Il prit sur lui et se redressa en séchant ses larmes. Peut-être Mun Ho était-il vexé mais il n’avait pas pu se retenir.
    « Ton chef est comblé là. Il ne s’attendait pas à quelque chose d’aussi bien ! »
    Il se retint pour ne pas éclater de rire à nouveau. Il se fit alors frapper par la bouteille d’eau vide. Il prenait sa comme sa punition, il l’acceptait complètement. Dans un élan de courage il lui vola la bouteille de la main et inversa la situation. C’était lui le chef non ? D’un mouvement de jambe rapide il le fit tomber sur le lit et se mit sur lui pour le taper avec la bouteille. On se serait cru en voyage de classe en primaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Messages : 379

★ Tronche : kim jong in. (kai).
★ Age : 26
★ Logement : en colocation avec deux nanas & un mâle, zone sud appartement 8510.
★ Emploi : barman + étudiant en droit.

MessageSujet: Re: That was unexpected, honestly. (r) (hot)   Dim 19 Mai - 1:42

Tu souris. T'as remarqué ses yeux baladeurs. « Pervers. » Que tu chuchotes gentiment. Tu te moques pas, tu constates. C'est un beau pervers que tu as en face de toi, et ça ne va pas te déplaire. Puis, tu ne te gênes pas non plus pour soulever le haut de l'autre, histoire de vérifier une quelconque trace de graisse. mais hélas pour ton ego, rien. Rien. Que Dalle. Nada. Ce mec était aussi fin qu'un cure-dent. Tu grimaces mais tu mimes quand même le fait qu'il soit gros, et tu rigoles légèrement en le voyant vérifier. « Jaloux ? Mais non ! » Tu affiches un sourire amusé et tu prends les mains de l'autre, que tu colles sur ton ventre. « Moi c'est mieux, comment je pourrai être jaloux d'un squelettique tel que toi Sookette ? » Tu ricanais et tu pinçais ses côtes. Non, tu ne seras jamais jaloux de lui. Tu adorais ton corps. T'étais narcissique sur les bords, ouais. Mais bon, t'y pouvais rien. Combien de voir on te l'avait dit ? Dit que t'étais plutôt pas mal et que ton corps allait avec ? Et puis, il fallait qu'il ridiculise ton corps, en te faisant danser. Tu savais que tu dansais aussi bien qu'un pingouin constipé. Sublime, sensuel, élégant. Ces trois mots n'avaient plus rien à voir avec toi et ta danse. Tu soupires et tu finis sur lui, et tu le regardes rire. Ah non. C'était. C'était méchant. Tu gonfles tes joues, le fixant. Tu vas l'étrangler sur place. Il a les larmes aux yeux. Tu soupires, faisant une mine frustrée. Il n'avait pas le droit. T'avais été gentil, tu lui avais obéit. Alors, quoi ? Il se moquait de toi ? Tu l'avais prévenu. Tu soupires encore plus à sa remarque. « NORMAL ! Tu sais, en boîte, mec. Y'a la musique et les corps sur lesquels je peux me coller, hein ? Tu as l'ambiance sensuelle et compagnie ! » Tu le montres avec ta main, râlant. « Comment tu veux que je danse sensuellement avec un phoque en vis-à-vis, hein ? » Tu mords ta langue en soupirant encore plus. Tu retrouves cependant le sourire, même si il se moque amplement de toi. « Je le sais, je suis un parfait disciple, hein ? Aah, avoue. Tu ne trouveras jamais aussi bien et satisfaisant que moi, master. » Tu tapais dans tes mains, satisfait. Puis tu sentais qu'il te piquait ta bouteille, renversant la situation. Il te frappait avec cette dernière, et toi, comme seule. Mais vraiment. Seule défense, tu cachais ton visage. Ah dieu. « A .. Arrête ! » Tu tentais d'arrêter la bouteille, mais il était plus doué que tu le pensais pour te frapper. Tu y arrives finalement, la tenant fermement. « Je vais te tuer, Park Hyun Sook ! » Tu grognes et tu lui arraches la bouteille des mains. Tu t'accroches en une sorte de koala. Tu passes ta main derrière son cou, gardant un appuie, et tu tapes son crâne, puis son dos. Tu le lâches finalement, ne tenant pas très longtemps. Tu le saisis par les épaules et tu le pousses, pour te retrouver au dessus. Et là, mais là. Ta vengeance, tu ne te ménages pas. Tu donnais des coups forts dans sa tête. Mais tu arrêtes vite, posant la bouteille à côté, tentant de reprendre ton souffle. « A .. ah. J'espère pour toi que t'as compris. O .. on se moque pas de moi, mh ? Pour la peine, je vais te castrer dans peu de temps. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Pseudo : Loliwion
★ Messages : 441

★ Tronche : Luhan
★ Age : 25
★ Logement : Résidence 8510 -SUD- avec trois coloc'
★ Emploi : Etudiant en art appliqué

MessageSujet: Re: That was unexpected, honestly. (r) (hot)   Dim 19 Mai - 2:18

    Ca avait été hilarant. Pire que ça. Il n’y avait pas de mot pour décrire l’amusement que Hyun Sook avait ressenti. S’il n’avait pas ri autant il l’aurait remercié du fond du cœur. Mais là il ne pouvait pas. Le fou rire était encore trop présent.
    « Haha, je t’ai jamais empêché de te coller à moi ! On est des animaux de la banquise, on devrait bien fusionner ! »
    Ca y est. La fatigue commençait sérieusement à gagner sa part de terrain sur Hyun Sook. Les animaux de la banquise devrait bien fusionner. Mais qu’est-ce que c’était encore comme délire ça ? Ca ne tournait plus très rond dans sa tête. Il éclata à nouveau de rire après les paroles de son colocataire. Mun Ho allait finir par croire qu’il y avait des trucs pas très nets dans les biscuits qu’ils avaient mangés avant. C’était grave. Le plus grave était de savoir que tout ça c’était en fait le vrai Hyun Sook. Sans colorants ni conservateur. Le vrai. Le seul. L’unique.
    « Tu es le plus beau, magnifique et serviable disciple que je n’ai jamais eu et que je n’aurai jamais ! »
    Mais même avec une confession de la sorte, le rouquin ne se privait pas pour agresser son merveilleux disciple. Pas de pitié. Aucune. Mun Ho avait voulu la guerre, il l’aura. Il était tellement mignon à essayer de se défendre, enfin … A se protéger. Mais il fallut d’un seul instant d’inattention pour se faire voler la bouteille et pour que la peine de mort soit annoncée. Hyuk Sook s’amusait comme un petit fou, même si il se faisait frapper par son colocataire, il s’amusait vraiment. Ce petit rire joyeux ne cessait de franchir ses lèvres. Et rapidement il se retrouva encore sous Mun Ho, et il sentait qu’il allait prendre cher. Il ne savait pas s’il fallait rire ou pleurer de la menace du brun. Une chose était certaine, il fallait protéger les bijoux de familles. Il agrippa ses mains à ceux-ci. Aucune chance de les avoir.
    « Aaaah pourquoi ? Moi qui voulais te faire des bébéééés. »
    Il riait toujours aux éclats, les jambes bien serrés et les pieds qui bougeaient dans tous les sens. Il fallait qu’il trouve un moyen de le déstabiliser. Et finalement il prit la situation en main. Véritablement. Littéralement. A pleine main. Il attrapa les bijoux de ce cher Mun Ho. Il lui lança un regard malicieux.
    « J’ai tes bijoux en otage ! Un seul geste et c’est toi qui est castré ! »
    Il était jour de son geste, complètement gêné, mais il fallait bien ça pour l’empêcher de ruiner a vie de bon père de famille plus tard. Il ne lui avait pas laissé le choix, n’est-ce pas ? … N’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Messages : 379

★ Tronche : kim jong in. (kai).
★ Age : 26
★ Logement : en colocation avec deux nanas & un mâle, zone sud appartement 8510.
★ Emploi : barman + étudiant en droit.

MessageSujet: Re: That was unexpected, honestly. (r) (hot)   Dim 19 Mai - 2:38

Wow. Juste wow. Il était pire que toi, quand t'étais saoul. Quoique, tu doutais. Des animaux de la banquise ? Fusionner ? Seigneur. Tu le regardes avec tellement d'incompréhension dans les yeux que l'on dirait presque un illuminé. « Hyun Sook ... tu as mis quelque chose dans tes biscuits ? Une substance blanche et poudreuse, peut-être ? Plus souvent appelée "Drogue" ? » Tu penches ta tête. Tu ne doutes pas vraiment sur la méthode de fabrication des biscuits, mais voilà. Pour rire autant, et avoir l'air si. Si. Si drogué. Tu hoches pourtant la tête, approuvant ses dires. Il se rattrapait plutôt bien en te complimentant. « Aah, je sais je sais. Toi, tu es .. mh ... les plus adorable des maîtres ? » Dis-tu tout en rigolant, un ton ironique dans ta voix. Mais même si tu le complimentes, il te saute limite dessus pour t'attaquer avec ta pauvre petite bouteille qui était, jadis, remplie d'eau. Pas d'bol. Donc tu ripostes, et tu arques encore un sourcil, fixant son geste. Il avait eu le bon réflexe, mais ce qui t'intriguait c'était sa phrase. Te faire des bébés ? Tu penches encore plus ta tête, posant ta main sur son front. « Hyun Sook, tu sais .. euh ... comment te dire ça mon petit. » Car t'avais l'impression de parler à un enfant. « Les garçons, ça ne peut pas avoir des enfants, hein. Il faut la cellule de la femme et celle de l'homme .. c'est un procédé assez compliqué, tu sais. En tout cas, tu ne pourras jamais me faire de bébés et ... depuis quand tu as cette envie en tête ? » Dis-tu tout en arquant un sourcil. Soit il devenait fou soit ... soit il devait fou. Tu voyais que ça. La folie. Ou la fatigue. Toi, elle disparaissait. Mais elle reviendrait dans quelques heures, cette foutue fatigue. Toi, c'était passager, c'était des coups de barre. Mais quand même, passé minuit, comme je l'ai dit, tu délires comme un enfant. Mais passons, passons. Tu l'attaques donc avec ta bouteille. Lui laisser le choix ? Jamais ! Et quand tu parles de castration, tu arrêtes tout mouvement et tu te crispes. Il. Il. Il tient. Tes parties. Dieu. Tu lâches un gémissement, le fixant, le regard suppliant. Pourquoi il te regardait comme ça, en plus ? « Hyun Sook .. e .. enlève ta main. Soit un gentil garçon et enlève ta main, hein. »Tu racles ta gorge. Tu sais pas pourquoi mais tu le crois. Tu crois qu'il va tuer tes futurs enfants avec un coup de main. « Hyun Sook, je ne toucherai pas aux tiens, alors laisse les miens en paix, d'accord ? » Tu mordais ta langue. Impossible. Tu frissonnes. Tu t'habitues au contact et là, ça devient étrange. Jamais vous ne vous êtes touchés aussi bas. Et si il te lançait ... Tu secoues ta tête. Pas moyen. Tu devais juste l'arrêter avant que tu partes en couille -jeu de mots-. Tu poses doucement ta main sur son poignet. « Si jamais tu me castres, je te jure. Vraiment. Réellement. Que je vais ET TE CASTRER et .. ET TE TORDRE LE POIGNET. » Tu commençais à crier. Tu voulais pas finir avec cette partie en moins. Ou lancé dans un truc sans fin. Tu baisses alors ta tête. On dirait un chien. T'avais trop peur, donc tu te soumettais. Tu avais peur pour ton amie d'en bas. Tu poses ta deuxième main sur le poignet de l'autre. Pitié. « S'il te plait ... » Tu soupires. « Si tu veux me faire des bébés, il faut que tu laisses ça en paix, hein ? » Mais merde, tu lui avais dit que les garçons, ça ne pouvait pas avoir de bébés. « Enfin, si tu veux bien que j'ai des bébés plus tard, hein ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Pseudo : Loliwion
★ Messages : 441

★ Tronche : Luhan
★ Age : 25
★ Logement : Résidence 8510 -SUD- avec trois coloc'
★ Emploi : Etudiant en art appliqué

MessageSujet: Re: That was unexpected, honestly. (r) (hot)   Dim 19 Mai - 11:52

    Le plus adorable des maîtres. C’était pas censé être viral et charismatique un chef normalement ? Peu importe. Hyun Sook ça lui allait d’être mignon. Il acceptait cette réalité plutôt, du moment qu’il était chef. Et puis à sa remarque sur les bébés, Mun ho glissa sa main sur le front du rouquin. Il ne savait pas s’il devait être content que Mun Ho joue le rôle de la maman, ou vexé qu’il le prenne pour un gamin de 3 ans. Le temps n’était pas vraiment à la réflexion. Son cerveau ne pouvait plus fonctionner normalement.
    « Yah Mun Ho ! C’est bon … Je suis pas aussi débile que ça ! »
    Il arrêta de se défendre. Il se doutait bien que le brun n’allait pas lâcher son idée si facilement. Il fallait passer aux choses sérieuses. Sa main alla alors attraper ses parties à lui. Il fallait qu’il inverse la situation pour être à l’abri. Il se délectait largement de la réaction de Mun Ho. Il ne serait pas un gentil garçon tant qu’il n’abandonnera pas son idée. Lui non plus n’avait pas envie de dire adieu à ses futurs enfants. Après la gêne du contact passé, il se sentait fort. Il avait le contrôle total de la situation. Il pouvait presque demander au brun de faire ce qu’il voulait. Il pouvait tout faire. Enfin… Il sentait qu’il pouvait tout faire. Ce n’est pas comme s’il allait vraiment lui détruire les bijoux Il n’en avait pas envie lui-même. Mais il fallait prendre le taureau par les cornes ! Il commençait à doucement enlever sa main qu’il lui cria dessus. Le castrer + lui tordre le poignet. Très peu pour lui. Il ressera alors ses doigts sur la partie sensible. C’était pas ça la diplomatie mon cher Mun Ho.
    « C’est pas en me menaçant encore plus que je vais les laisser en paix … Et puis c’est amusant d’avoir le pouvoir sur toi. Ca change ! Je vais en profiter encore un peu. »
    Il affichait un grand sourire joueur sur son visage. Il avait parlé de trop le brun. Il faut qu’il apprenne à tenir sa langue. Mun Ho avait maintenant ses deux mains autour du poignet de Hyun Sook. Hyun Sook qui lui souriait. Il trouvait vraiment ça amusant.
    « Si t’as des enfants ça veut dire que notre jeu est fini … Mais je veux pas qu’il soit finit. Alors … Mh. J’ai pas trop envie de te lâcher. »
    De toute façon, ses bras étaient trop maigrichons pour contenir la force nécessaire. Comme s’il allait pouvoir castrer ce pauvre colocataire à mains nues. Il reprit la parole en tant que roi. Ca lui plaisait tellement.
    « Ah. Dans ma grande bonté d’âme je vais te conseiller de ne pas me chatouiller … Un pied pourrai partir sans prévenir. Et puis ne me menace plus. Ne me frape plus. » Il rigolait ouvertement au nez du brun. « Jusqu’à quand tu pourras te soumettre comme ça ? Je suis vraiment curieux tu sais. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Messages : 379

★ Tronche : kim jong in. (kai).
★ Age : 26
★ Logement : en colocation avec deux nanas & un mâle, zone sud appartement 8510.
★ Emploi : barman + étudiant en droit.

MessageSujet: Re: That was unexpected, honestly. (r) (hot)   Dim 19 Mai - 12:24

Il te tient par les sentiments, là. Il était obligé de choisir cet endroit là pour te dresser ? T'étais partagé entre du plaisir et de la peur, de la douleur et de l'anticipation. Il était maigrichon, certes, mais qui sait. Il ferait comme Popeye ? Il mange un biscuit et bam, une force surhumaine ? Tu craignais trop pour la survie de ton engin à enfants. Tu le fixais avec un regard suppliant, et tu couinas presque quand il resserra sa prise. Aah, il est obligé d'être si méchant avec toi ? Tu le menaçais dans le vent, toi. « Le pouvoir sur moi ? Crois-moi, dès que tu les lâcheras ... » Tu grognes, pour lui montrer que ce ne sera pas joli pour lui. Tu le tueras de la pire manière qui soit. Mais tu le menaces encore. « Si tu profites de ma faiblesse, tu es un lâche ! » Tu resserres ta prise sur son poignet, que tu prends finalement à deux mains. Pitié .. tu priais pour qu'il laisse tes pauvres bijoux en paix. « Je n'aurai jamais de bébés alors .. mais lâche-les. » Et tu couinais encore. « Si tu les supprimes, je ne voudrai plus jamais jouer avec toi .. enlève ta main de là, s'il te plait. »Et tu lui offrais une moue. Pitié qu'il enlève ses mains, vraiment. Tu avais peur de faire un faux pas. Tu avais peur qu'il donne un bon coup et que cet endroit meurt sous ce dernier. Tu arques un sourcil. Le chatouiller, le frapper .. pourquoi tu n'y avais pas pensé plus tôt ? Tu mords ta langue. Si tu le fais, il risque d'appuyer plus fort, mais il risque aussi de lâcher la pression. « D'accord. » Mais tu approuvais juste. Tu ne voulais pas tenter le diable, oh non. Tu soupires avant de baisser la tête. « Hyun Sook .. » Le prendre par les sentiments était une solution trop évidente. « Si tu ne me lâches pas, j'hurle. » Tu relèves la tête. « Et si j'hurle, la blonde et l'autre vont se réveiller. » Tu tentes une moue. « Et si elles rentrent ici, et te vois en tenant ça dans ta main, tu ne penses pas qu'elles vont croire que nous étions sur le point de ... tu vois, non ? Mon pauvre. » Tu souris, fier de ton raisonnement. « Si j'enlève ton haut, leurs doutes seront fondés, et adieu notre petit jeu. Non ? Car si elles le savent, c'est hors de question que je continue. » Bizarrement, t'étais trop fier. Tu passes ta main sous son haut, le levant doucement. « Hyun Sook, il en va de la survie de notre jeu. Il faut que tu lâches mes roubinettes. » Tu ne vas pas vraiment hurler, tu essayes juste de jouer au même jeu que lui. Mais tu sens que ça ne marchera pas. Tu soupires, et tu laisses son haut en paix, remettant ta main sur son poignet. « D'accord, c'était de la merde comme conclusion. » Tu mords ta langue, puis tu le fixes, un regard de chien battu. « Tu comptes réellement me soumettre en me menaçant de me castrer ? Si tu le fais, je vais avoir peur de toi. Tu veux ça ? Que j'ai peur de toi ? » Encore un mensonge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Pseudo : Loliwion
★ Messages : 441

★ Tronche : Luhan
★ Age : 25
★ Logement : Résidence 8510 -SUD- avec trois coloc'
★ Emploi : Etudiant en art appliqué

MessageSujet: Re: That was unexpected, honestly. (r) (hot)   Dim 19 Mai - 12:47

    Il était tiraillé entre deux bords. Il savait au fond de lui que ce n’était que du chantage. Il savait que Mun Ho ne voulait qu’une chose : qu’il dégage ses mains. Il ne devait donc pas céder. Il devait rester fort. Mais il ne voulait pas que les deux femelles de la résidence voient ça. C’était entre eux. Seulement entre eux deux. Voilà qu’il mettait ses menaces à exécution. Il glissait ses mains sous son haut. C’était pas un très bon mélange ça. La main du rouquin sur les parties du brun et les mains du brun sous le haut du rouquin. C’était clair dans l’esprit de Hyun Sook. S’il restait comme ça trop longtemps il allait encore repartir. Il ne fallait pas. Plus pour ce soir. Mais il ne voulait pas non plus lâcher prise. Si dans les dix secondes Mun Ho était toujours en exploration sur le bidon du roux, il lâcherait … C’était un gros soupir et soulagement intérieur quand il s’en alla. Il était à deux doigts de craquer. Il riait. Plus un rire nerveux qu’autre chose.
    « Honie, tu es si faible. »
    Pourquoi il le regardait avec ces yeux là tout d’un coup ? Il était vraiment décidé à faire lâcher le roux. Ca se comprenait en même temps. Il aurait fait la même chose si la situation avait été inversée. Ce qu’il ne fallait surtout pas. Bien sûr que non il ne voulait pas qu’on ai peur de lui. Surtout pas Mun Ho. Mais qu’est-ce qu’il pouvait faire ? Il le gardait en main : sa sécurité était assurée mais Mun Ho aurait peur. Il le lâchait : ses enfants n’étaient pas sûrs de voir le jour mais Mun Ho n’aurait plus peur. C’était quoi ce dilemme pourri ?
    « T’as pas honte de prendre les gens par les sentiments ? Tu devrais ! »
    Il commençait à glisser du lit alors à l’aide de ses pieds il essaya de s’y remettre correctement. C’était en oubliant le paquet de gâteau qui était par terre. A ses pieds. Sur lequel il glissa comme un gros débile. Et grâce auquel Mun Ho fut libéré de son emprise. Il se répétait pour lui-même « c’est pas bon … C’est pas bon du tout ça ». Alors sans perdre une seconde de plus il protégea ses enfants et alla à l’autre bout de la pièce. Il arborait un sourire complètement gêné et craintif.
    « Si j’ai fait ça c’est parce que tu m’as menacé en premier … C’est tout de ta faute. T’as pas le droit de te venger sur mes bijoux à moi. »
    Il était collé contre le mur près de la porte. Il guettait les moindres faits et gestes de son colocataire. Il se doutait bien que la guerre n’était pas fini et qu’il allait encore devoir se battre pour sa survie. Mun Ho n’allait sûrement pas le laisser s’en tirer comme ça. Il n’avais plus d’arguments pour sa défense. Il était pathétique.
    « Mun Ho … S’il te plaît. Ne me fais pas de mal ».
    A se demander si Mun Ho était un vrai tyran qui s’amusait à torturer les gens qu’il invitait dans sa chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



★ Messages : 379

★ Tronche : kim jong in. (kai).
★ Age : 26
★ Logement : en colocation avec deux nanas & un mâle, zone sud appartement 8510.
★ Emploi : barman + étudiant en droit.

MessageSujet: Re: That was unexpected, honestly. (r) (hot)   Dim 19 Mai - 13:06

Oh dieu. Quel changement de situation. C'était magnifique, tu étais fier d'avoir attendu si longtemps. Tu souriais d'une manière presque sadique. Tu allais lui faire regretter tous ses gestes. Lui faire bouffer sa main et ses parties. Tu souris toujours. Tu restes sur le lit, l'entendant se relever pour filer à l'autre bout de la pièce. Tu restais de dos, frottant presque tes mains. Tu étais la pire des bestioles, et tu comptais bien le lui faire comprendre. Lui faire aussi comprendre que son geste lui coûterait la vie, à lui et à ses enfants. Tu te relèves finalement, massant ta nuque. Tu lâches un rire digne des plus méchants dans les films d'horreurs. Scream, Francky, Le Démon. Tu ne savais pas lequel tu étais, mais tu étais le plus vil. Le plus rancunier et le plus cruel. Tu l'écoutais te supplier, mais rien à faire. Tu t'en branlais. Tu allais réellement lui faire regretter tout, et quand je dis tout, c'est TOUT ses gestes. Tu serres tes jambes, et tu te lèves doucement. Tu avais toujours un sourire sadique plaqué sur ton visage. Ah, vengeance, douce vengeance. Tu te penches au dessus de lui, et tu pinces sa joue, souriant toujours. « Oh, j'ai l'impression d'être un assassin, Hyun Sook. Sois plus gentil. » Tu augmentes la puissance dans tes mains, souriant de manière toujours sadique. Oh, quelle bonne sensation. Tu reprenais les reines. « Tu n'as pas honte de m'avoir soumis ainsi ? Mon pauvre chéri. » Tu lui lances un regard noir. « Je crains bien que tu ne pourras pas me faire de bébés. » Tu t'étires. Tu vas pas vraiment le castrer, non. Tu vas jouer au même jeu que lui, sauf que toi, tu étais le boss. Voilà. Lui c'est Mario, et toi tu es Browser. « Essaye de pas trop crier. » Dis-tu tout en tournant tes chevilles. Tu étais en face de lui, et tu ne le laisserais pas s'échapper. Jamais. Tu t'accroupis et tu poses tes mains sur ses genoux. « Si j'y vais rapidement, tu auras moins mal. Ouvre tes cuisses. Sinon, je vais être très très méchant et tu vas réellement les voir partir, tes enfants. » Dis-tu, souriant et libérant l'accès à ses pauvres bijoux. Tu allais clairement lui faire regretter le moindre de ses geste. Tu l'attrapais par le col et tu l'embrasses. Qui a dit que tu seras peu doux ? Tu ricanes et tu tu lâches ses lèvres. « Tu préfères quoi ? Avec la main ou le pied ? Ou peut-être un livre ? » Mais bon, comme seule réponse tu écrasais l'objet menacé avec ton genoux. « Quoique, avec mon genou je suis sûr de ne pas me casser la tronche comme un idiot, comme toi. » Et tu donnes un coup avec ton arme dans les parties sensibles de l'autre. « Tu vas m'obéir, maintenant, hein ? Pauvre chose, j'aurai presque honte de te soumettre ainsi. Mais c'est une vengeance bien méritée. Je déteste me sentir comme un chien. » Tu te vengerais réellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: That was unexpected, honestly. (r) (hot)   

Revenir en haut Aller en bas
 

That was unexpected, honestly. (r) (hot)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Solution autonome sur NAS
» Help - Pb Cyberboard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLACKOUT ::  :: RPs Finis-